Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Photo/Multimedia, Survey

Une enquête de Yokogawa révèle que les deux tiers des industries de transformation prévoient des opérations pleinement autonomes d'ici 2030


Yokogawa Electric Corporation (TOKYO : 6841) a dévoilé aujourd'hui les résultats d'une enquête mondiale réalisée auprès d'utilisateurs finaux, sur les perspectives en termes d'autonomie industrielle*, dans laquelle 64 % des répondants oeuvrant dans des industries de transformation ont déclaré envisager des opérations entièrement autonomes d'ici 2030. L'enquête offre une vue approfondie des tendances futures en matière d'automatisation et d'autonomie, de priorités commerciales et de technologies actuellement déployées dans les industries de transformation clés, comme le pétrole et le gaz, la chimie, la pétrochimie, la pharmacie et la production d'électricité.

Perspectives clés

Les entreprises s'orientent vers des opérations entièrement autonomes d'ici 2030 et prévoient d'investir dans les technologies d'aide à la décision

60% des répondants ont déclaré envisager l'autonomisation de leurs opérations principales d'ici 2030. 89% ont affirmé que leur entreprise prévoyait actuellement d'augmenter le niveau d'autonomie de leurs opérations. 64% ont déclaré mener ou piloter, actuellement déjà, des opérations semi-autonomes ou autonomes, tandis que 67 % prévoient une automatisation significative de la plupart des processus décisionnels d'ici 2023.

La cybersécurité (51%), l'intelligence artificielle (42 %) mais aussi le cloud, l'analyse et le big data (47 %) sont trois domaines clés dans lesquels les entreprises projettent de réaliser des investissements importants au cours des trois prochaines années, ces trois domaines devant permettre aux organisations de prendre de meilleures décisions et de contrôler davantage leurs opérations de production.

La COVID-19 a, certes, freiné la croissance économique en 2020, mais elle va être un catalyseur de la croissance à moyen et long terme par le biais de l'autonomie industrielle.

La COVID-19 a probablement donné une grande impulsion pour l'avancée de l'autonomie industrielle. Une priorité plus élevée est accordée à la capacité d'assurer la continuité des opérations indépendamment de la présence physique du personnel. La majorité des personnes interrogées prévoient d'augmenter leurs investissements dans des opérations autonomes, en réponse à la COVID-19.

Les répondants ont également été invités à classer les principales applications dans lesquelles ils dirigent actuellement leurs investissements en raison de la pandémie de COVID-19. Sans surprise, les opérations à distance et le service à distance sont apparus comme deux des applications clés pour lesquelles les priorités ont augmenté, avec respectivement 36 % et 30 % des participants les sélectionnant dans leur quatuor de tête. La capacité de travailler indépendamment de la présence physique du personnel, dans un environnement dangereux offre des avantages considérables en termes de sécurité et de coûts.

L'enquête a également révélé des différences significatives entre les diverses industries, au niveau des priorités d'investissement post-COVID-19. Par exemple, par rapport aux intervenants en amont et en aval des industries pétrolières et gazières , les acteurs de la production d'énergie conventionnelle et de la chimie/pétrochimie ont davantage mis l'accent sur des investissements dans la sécurité des travailleurs.

Tendances régionales

L'enquête révèle que l'Europe occidentale est en retard par rapport aux autres régions, en matière d'investissements dans les nouvelles technologies conduisant à plus d'autonomie industrielle.

L'Asie-Pacifique est la plus engagée dans le passage à l'autonomie industrielle, comparativement aux autres régions. L'enquête a révélé que la proportion d'entreprises en Asie-Pacifique, accordant actuellement la priorité aux investissements dans des systèmes d'autonomie pour les opérations, est supérieure de 18 % à celle observée dans la région classée en deuxième place. Il s'agit d'une statistique clé qui montre que les investissements sont dirigés vers des opérations autonomes, dans la région. 71% des personnes interrogées en Asie-Pacifique estiment qu'elles atteindront la pleine autonomie des opérations d'ici dix ans, contre seulement 58 % en Amérique du Nord et 56 % en Europe occidentale.

« Cette étude a permis de confirmer notre perception selon laquelle le passage de l'automatisation industrielle à l'autonomie industrielle, que nous appelons IA2IA, va prendre de la vitesse au cours de la prochaine décennie. Dans un contexte où la COVID-19 tend à accélérer cette tendance et où la volonté des entreprises d'investir dans les technologies associées reste forte, Yokogawa est en mesure d'aider les industriels à planifier et mettre en oeuvre leur autonomie industrielle pour renforcer leur compétitivité », a souligné Tsuyoshi Abe, Vice-Président et Directeur Marketing Monde de Yokogawa.

Yokogawa estime que la transformation numérique des opérations de fabrication et de production des entreprises va mener à un avenir autonome. Les résultats de l'enquête démontrent que les entreprises investissent dans les technologies de demain afin de faire de cette autonomie une réalité.

Le rapport d'enquête peut être téléchargé à partir du site Web suivant : https://www.yokogawa.com/special/ia2ia/outlook/

* L'étude intitulée « Global End-user Survey on the Outlook for Industrial Autonomy » (Enquête mondiale auprès des utilisateurs finaux sur les perspectives de l'autonomie industrielle) a été menée pour le compte de Yokogawa par la société de recherche Omdia aux mois de juin et juillet 2020.

À propos de Yokogawa

Fondée en 1915, Yokogawa gère une large gamme d'activités dans les domaines de la mesure, du contrôle et de l'information. Le segment de l'automatisation industrielle fournit des produits, services et solutions destinés à une large gamme d'industries de transformation, parmi lesquelles le pétrole, le gaz naturel, la chimie et la pétrochimie, la pharmacie, l'agroalimentaire, l'électricité, le fer et l'acier, la pâte et le papier. Grâce à son activité dédiée à l'innovation dans le domaine de la vie, la société s'efforce d'améliorer radicalement la productivité des chaînes de valeur des secteurs pharmaceutique et alimentaire. Active dans les segments des tests et mesures, de l'aviation et d'autres segments commerciaux, la société continue de fournir des instruments et des équipements essentiels avec une précision et une fiabilité de pointe. Yokogawa co-innove avec ses clients grâce à un réseau mondial de 114 sociétés réparties dans 62 pays, qui ont généré un chiffre d'affaires de 3,7 milliards USD au cours de l'exercice fiscal 2019. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.yokogawa.com.

Les noms des sociétés, organisations, produits, services et logos mentionnés dans ce communiqué sont des marques commerciales ou des marques déposées de Yokogawa Electric Corporation ou de leurs détenteurs respectifs.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:58
Les photos des produits sont disponibles à : https://bit.ly/368juwd OTTAWA, ON, le 27 sept. 2020 le 27 septembre 2020 -  Loblaw Companies Ltd. procède au rappel de Rôti de longe de porc assaisonné - Saveur d'érable et de pomme de marque le Choix du...

à 16:16
Le CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal souhaite informer la population desservie sur son territoire que la salle d'urgence de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont connait actuellement un achalandage inhabituellement élevé et rappelle qu'il existe des...

à 15:22
Érablière Godbout procède au rappel de Sauce spaghetti de marque Érablière Godbout parce que ces produits pourraient favoriser la prolifération de la bactérie Clostridium botulinum. Les produits visés décrits ci-dessous ne doivent pas être consommés....

à 12:00
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « On a signalé 151 671 cas de COVID-19 au Canada, dont 9 262 décès....

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 896 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 71 901. Aussi, 2 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoutent 2 décès survenus...

26 sep 2020
Le Service correctionnel du Canada (SCC) met en place des mesures additionnelles en vue de limiter la propagation potentielle de la COVID-19 dans ses établissements et ses centres correctionnels communautaires (CCC) au Québec. Le SCC suspend les...



Communiqué envoyé le 16 septembre 2020 à 03:05 et diffusé par :