Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Sécurité publique

Reprise des activités dans les écoles : la Fédération des établissements d'enseignement privés se réjouit


MONTRÉAL, le 11 sept. 2020 /CNW Telbec/ - La Fédération des établissements d'enseignement privés se réjouit de l'annonce faite ce matin par le ministre de l'Éducation au sujet de la reprise des activités parascolaires et des concentrations. Les écoles privées sont bien outillées pour faire en sorte que les mesures sanitaires soient respectées lors des différents cours à option, des concentrations et des activités parascolaires qu'elles offriront.

Des délais possibles dans la reprise des activités
La Fédération tient à aviser les élèves et les parents qu'il pourrait y avoir des délais dans la reprise de ces activités, les écoles ayant à planifier à nouveau leurs horaires, un exercice qui demande du temps. De plus, il est possible que certaines écoles ne puissent pas reprendre leurs programmes particuliers, considérant la complexité de refaire la composition des groupes d'élèves et des tâches des enseignants. Elles doivent également tenir compte de la possibilité de devoir revenir en arrière en cas de dégradation de la situation sanitaire. 

Les horaires des groupes sont généralement planifiés pendant l'été, et il s'agit d'un exercice qui peut prendre plusieurs semaines afin de veiller à ce que les élèves puissent avoir les cours et les concentrations de leur choix. Une attention particulière est accordée à la situation des élèves qui ont besoin davantage d'accompagnement dans certaines matières pour qu'ils aient accès à tout le soutien dont ils ont besoin. Il s'agit d'un exercice complexe dans le but de bien répondre aux besoins de chaque élève.

Cette année, les horaires ont dû être modifiés juste avant la rentrée afin de respecter les bulles classes. Les changements annoncés aujourd'hui demandent que l'exercice soit refait pour une troisième fois, ce qui pourrait entraîner des délais pour la reprise des activités annoncées.

La Fédération demande aux parents et aux élèves de faire preuve de patience dans l'éventualité où il faudrait quelques semaines pour que les écoles s'ajustent à cette annonce et de faire preuve de compréhension dans les cas où cela ne serait pas possible.

La collaboration des familles demandées
La Fédération lance un appel à la collaboration de toutes les familles pour veiller à ce que les mesures sanitaires soient rigoureusement respectées à l'extérieur de l'école.

« Des efforts importants ont été déployés par les écoles privées pour assurer la sécurité des élèves et du personnel à l'école. Toutefois, pour que ces efforts portent des fruits, il faut que les mêmes efforts de distanciation soient déployés à l'extérieur de l'école et que les élèves ayant pu être exposés au virus, par exemple lors d'une soirée entre amis, se fassent tester rapidement », explique David Bowles, président de la Fédération. « Même si les écoles privées sont bien organisées pour assurer la continuité des services éducatifs à distance, il est bien sûr préférable que les élèves soient sur place, à l'école, en compagnie de leurs collègues de classe et de leurs enseignants. »

SOURCE Fédération des établissements d'enseignement privés


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

28 nov 2020
L'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) annonce aujourd'hui que l'étude clinique COLCORONA continuera de recruter des patients adultes non-hospitalisés atteints de la COVID-19. Cette décision résulte de la recommandation du comité indépendant de...

28 nov 2020
Metro Ontario Inc. procède au rappel de certains produits de marque Metro parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella. Les produits visés décrits ci-dessous ne doivent pas être consommés. Les produits suivants ont été...

28 nov 2020
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 27 novembre 2020 a été mis à jour afin d'apporter des précisions concernant l'information sur la distribution. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des...

28 nov 2020
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, et le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, annoncent qu'après discussions avec le Centre intégré de santé et de services...

28 nov 2020
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada,...

28 nov 2020
Les pénuries de drogues (au sens de la Loi sur les aliments et drogues) constituent toujours un problème mondial, et la pandémie de COVID-19 a fait augmenter la demande de certaines drogues, ce qui complexifie davantage le maintien de...



Communiqué envoyé le 11 septembre 2020 à 12:53 et diffusé par :