Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air, Le Covid-19
Sujets : Nouveaux produits et services, Salon commercial

La conférence sur les stratégies du sommet virtuel de Gastech a mis en vedette les responsables les plus puissants de l'industrie du gaz, du GNL et de l'énergie


L'industrie gazière se montrera résiliente et jouera un rôle critique dans la poursuite de l'objectif zéro émission nette de carbone d'ici le milieu du siècle

Le sommet présente les dernières stratégies et tendances commerciales qui dominent l'industrie du gaz, du GNL et de l'énergie

LONDRES, 10 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Cette année, les délégués présents lors de la conférence sur les stratégies du sommet virtuel de Gastech ont entendu des informations exclusives et critiques de la part de ministres, de responsables politiques, de chefs d'entreprise, de perturbateurs et d'innovateurs. Les dirigeants les plus puissants de l'industrie du gaz, du GNL et de l'énergie ont pris la parole aujourd'hui lors de la deuxième journée du sommet. Le principal événement mondial consacré à l'industrie du gaz, du GNL et de l'énergie se déroule de façon numérique du 7 au 11 septembre.

Les PDG les plus importants de l'industrie ont toujours accepté de participer à Gastech en tant que conférenciers. Le programme de cette conférence stratégique et technique de renom compte plus de 200 orateurs animant 89 conférences et présentations. Plus de 1 500 délégués participent à cette plateforme mondiale d'échange de connaissances, le plus grand événement de cette nature consacré à l'industrie mondiale du gaz, du GNL et de l'énergie. Les problèmes ayant des conséquences sur l'avenir de l'industrie, la sécurité de l'approvisionnement énergétique, l'abordabilité et la durabilité, les perspectives de reprise de la demande et des investissements ainsi que les changements de l'offre dans un monde d'après-COVID-19, seront au premier plan de l'ordre du jour.

Joseph McMonigle, secrétaire général du Forum international de l'énergie, a ouvert la deuxième journée de la conférence par un discours liminaire et a déclaré : « La pandémie rend les enjeux plus importants, car elle creusera l'écart avec la demande au cours de la prochaine décennie. Pour l'industrie gazière, cela ouvre une nouvelle fenêtre de possibilités pour jouer un plus grand rôle dans la poursuite des objectifs en matière de climat, d'air pur et d'accès à l'énergie. »

Des chefs d'entreprise du monde entier ont discuté du marché mondial actuel et futur du GNL. Atsunori Takeuchi, directeur exécutif et directeur général principal de la division LNG Optimization & Trading Department à Tokyo Gas, a affirmé : « Notre entreprise souhaite contribuer au développement durable du marché mondial de l'énergie, ainsi qu'au basculement vers une société à faibles émissions de carbone et, éventuellement, vers une société décarbonée. C'est de cette façon que nous voyons notre avenir. »

Faisel Khan, directeur financier de Sempra LNG, a ajouté : « En nous projetant dans l'avenir des industries du gaz naturel et du GNL, nous sommes très optimistes que la croissance et la demande persisteront à l'échelle de la planète, en particulier en Asie. À long terme, nous pensons qu'ils finiront par concurrencer le charbon du point de vue du coût social, c'est-à-dire sur le plan des émissions de gaz à effet de serre, et, peut-être, du point de vue des prix. » Anatol Feygin, directeur commercial de Cheniere, a expliqué : « Nous sommes convaincus que les secteurs du GNL et du GNL américain, en particulier, auront de l;influence et qu'ils feront partie de la solution pendant des décennies à venir. » 

Thomas Siebal, auteur, président-directeur général de C3.ai, a pris la parole lors d'une discussion technologique de Gastalk portant sur la transformation numérique de l'industrie pétrolière et gazière, ainsi que sur l'importance des technologies numériques pour survivre à l'impact du COVID-19. Il a déclaré : « En ce qui a trait à l'extinction massive des entreprises et de la transformation numérique, on prévoit que 70 % des entreprises actuelles passeront au numérique et que 21 % d'entre elles réussiront cette transition. Les entreprises restantes fermeront leurs portes. Elles feront l'objet de fusions ou d'acquisitions et cesseront d'exister. Le contexte actuel accélère l'arrivée de ce phénomène. Ce processus de transformation numérique a clairement pris de la vitesse dans l'économie post-COVID. »

Le potentiel de l'hydrogène de jouer un rôle clé dans la poursuite d'un avenir énergétique propre, sûr et abordable était au coeur des discussions lors de la table-ronde des chefs d'entreprise mondiaux. De La Rey Venter, vice-président exécutif de la division Integrated Gas Ventures de Shell, a déclaré : « Quelle importance l'hydrogène a-t-il réellement dans le contexte de nos objectifs climatiques ? Pour être franc, il joue un rôle essentiel. » 

Keisuke Sadamori, directeur de la division marchés et sécurité énergétiques de l'Agence internationale de l'énergie, a affirmé : « L'hydrogène présente aujourd'hui de nombreuses occasions, probablement plus qu'il ne l'a fait par le passé. Nous devons nous lancer dès maintenant. Les mesures que nous prendrons d'ici 2030 seront critiques. Le défi consiste à transformer l'élan en décisions d'investissement. » L'hydrogène a un rôle important à jouer dans la décarbonation de l'industrie de l'énergie. Aujourd'hui marque le lancement de l'exposition-conférence Gastech Hydrogen, qui se tiendra en parallèle de Gastech. L'événement réunira ceux qui contribuent au développement de l'hydrogène et ceux qui y investissent en septembre 2021, à Singapour.

Lisa Glatch, directrice des opérations de Sempra LNG; Tracy Lothian, vice-présidente principale de la division LNG à ExxonMobil; Julie Mayo, partenaire en transactions énergétiques et responsable de la division US Oil and Gas à Norton Rose Fulbright US LLP et Maria Sferruzza, vice-présidente principale de la région Asie Pacifique de Baker Hughes, ont discuté de la diversité et de l'inclusion dans le secteur de l'énergie. Elles ont notamment insisté sur le fait que les entreprises doivent à tout prix mettre en oeuvre des initiatives visant à améliorer l'équité. En parallèle, ExxonMobil a tenu les « Powerplay Panels », une série de tables-rondes qui ont mis en relation des femmes provenant du secteur entier de l'énergie. Ces discussions ont souligné l'excellence, tout en prônant une meilleure diversité, ainsi que des environnements dans lesquels les femmes peuvent s'épanouir.

Martin Houston, vice-président de Tellurian, a conclu la deuxième journée de la conférence stratégique aux côtés d'Eithne Treanor, animatrice de Gastech, en fournissant l'analyse suivante : « La demande énergétique grandit et le gaz a un rôle important à jouer ! » Une des leçons tirées du sommet est que l'industrie gazière se montrera résiliente et jouera un rôle critique dans la poursuite de l'objectif zéro émission nette de carbone d'ici le milieu du siècle. Tous les entreprises gazières sont désormais des entreprises énergétiques et elles se partagent toutes une mission commune : construire un avenir énergétique à faibles émissions de carbone.

D'autres personnes ont pris la parole aujourd'hui, notamment : Prabhat Singh, président et directeur général de Petronet LNG ; Niek den Hollander, membre du conseil d'administration d'Uniper SE ; Keisuke Sadamori, directeur de la division marchés et sécurité énergétiques de l'Agence internationale de l'énergie ; Sanjiv Lamba, vice-président exécutif de la région Asie-Pacifique chez Linde ; Thorbjoern Fors, vice-président exécutif des applications industrielles chez Siemens Energy ; Dan Feldman, associé à Shearman & Sterling ; Hiroki Sato, directeur général principal et directeur des partenariats mondiaux de JERA Inc ; Jun Nishizawa, vice-président exécutif, PDG du groupe Gaz naturel de Mitsubishi Corporation ; Jane Liao, PDG de l'activité gaz naturel chez CPC Corporation, Taïwan ; Steve Hill, vice-président exécutif de la division Gas & Energy Marketing & Trading à Shell ; Irtiza Sayyed, président d'ExxonMobil LNG Market Development Inc et Michael Stoppard, stratège en chef de la division Gaz à IHS Markit

Le sommet virtuel de Gastech abordera notamment les sujets suivants : le rôle du gaz naturel dans la transition énergétique ; la criticité de l'IdO et de la sécurité des données pour l'avenir de l'industrie énergétique ; les conséquences de la déréglementation sur les marchés et les investissements ; les occasions et les défis que l'industrie 4.0 pose au secteur de l'énergie ; la capacité de l'hydrogène à respecter les engagements en matière de décarbonation et l'impact que le militantisme environnemental aura sur les nouvelles occasions de croissance pour l'industrie.

Le sommet virtuel 2020 de Gastech se tiendra en lieu et place du salon et de la conférence de Gastech. dmg events et l'organe directeur de Gastech ont pris, en consultation avec l'agence gouvernementale Enterprise Singapore et le Conseil du tourisme de Singapour, la décision collective de reporter cet événement à la période du 13 au 16 septembre 2021, en raison des préoccupations liées à la pandémie mondiale, à l'accessibilité et au bien-être des intervenants, des délégués, des exposants et des visiteurs.

À propos de Gastech

Depuis près de 50 ans, Gastech est au coeur des débats sur le gaz, le GNL et l'énergie. Alors que le monde commence à sortir de l'ombre du COVID-19, le sommet virtuel de Gastech abordera les thèmes clés et les occasions les plus prometteuses pour les industries du gaz, du GNL et de l'énergie dans la 4e ère industrielle.

Du 7 au 11 septembre 2020, le sommet virtuel de Gastech donnera l'impulsion et fournira une orientation, alors que les industries du gaz, du GNL et de l'énergie cherchent à trouver un équilibre entre les priorités commerciales et leur permis d'exploitation, dans un monde post-COVID-19. En mettant l'accent sur l'innovation technologique, la dynamique de l'offre et de la demande, les partenariats en évolution, les personnes et talents, la gouvernance et l'influence, le sommet définira le programme des industries mondiales du gaz, du GNL et de l'énergie pour les décennies à venir.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.gastechevent.com (en anglais).

Suivez notre compte Twitter @Gastechevent et utilisez les hashtags #GTVirtualSummit et #Gastech pour rester au fait des dernières annonces et nouvelles tout au long de l'événement !  


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:30
Pendant que les Canadiens contribuaient à limiter la propagation de la COVID-19, leur logement est devenu leur refuge, un endroit sûr où se mettre à l'abri. C'est pourquoi le gouvernement du Canada s'efforce de s'assurer que tous les Canadiens ont un...

à 11:20
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 586 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 68 128. Aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, mais 3 décès survenus entre le 14 et le...

à 11:13
La majorité des chefs d'entreprise canadiens interrogés (76 %) croient que la Subvention salariale d'urgence du Canada (« SSUC ») récemment rajustée constitue un bon investissement pour ramener les Canadiens au travail et relancer...

à 10:47
Le dimanche 20 septembre, le gouvernement mi'gmaq de Listuguj (« GML ») a commencé sa pêche au homard d'automne. Les prises seront utilisées pour répondre aux besoins de la communauté, la grande partie étant distribuée aux membres de la communauté...

à 10:30
Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE:4502/NYSE:TAK) ("Takeda") a annoncé aujourd'hui la présentation des données de son portefeuille de produits dans le domaine du cancer du poumon lors de la conférence virtuelle de la Société européenne...

à 10:16
L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a publié aujourd'hui son rapport annuel pour 2019-2020, lequel présente la façon dont l'organisme de réglementation chargé de veiller à l'intérêt public fournit de la...



Communiqué envoyé le 10 septembre 2020 à 09:45 et diffusé par :