Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Rapports du Global Virus Network : l'éminent Doherty Institute d'Australie valide indépendamment des résultats précédents selon lesquels une technologie antimicrobienne éradique le SARS-CoV-2 sur les surfaces pendant plus de six semaines


Les résultats corroborent les recherches publiées précédemment par l'Institut de Recherche Médicale Rega de KU Leuven, en Belgique 

BALTIMORE, 27 août 2020 /PRNewswire/ -- Le  Global Virus Network (GVN), une coalition regroupant des spécialistes en virologie humaine et animale internationaux de premier plan représentant 55 centres d'excellence et 10 affiliés dans 33 pays, a annoncé que le Peter Doherty Institute for Infection and Immunity de Melbourne, en Australie, a publié un rapport sur des tests approfondis confirmant indépendamment les conclusions de l'Institut de Recherche Médicale Rega de KU Leuven, en Belgique, selon lesquelles une formulation BIOPROTECTtm de ViaClean Technologies éradique le SARS-CoV-2 (le coronavirus unique qui cause la COVID-19) sur les surfaces et maintient une activité virucide résiduelle continue pendant plus de six semaines. Cette annonce a été faite aujourd'hui par le Dr. Christian Bréchot, président du GVN.

Les instituts Doherty et Rega ont tous deux utilisé des installations de virologie à haut confinement de pointe pour mener indépendamment des tests approfondis sur une formulation BIOPROTECTtm afin d'étudier ses effets sur l'infectivité du SARS-CoV-2 sur diverses surfaces. La méthodologie standard du test ASTM E1053 a été adaptée pour évaluer l'efficacité virucide des microbicides du SARS-CoV-2 sur des surfaces environnementales. Des scientifiques du GVN au Doherty Institute sous la direction du prof. Damian Purcell, et à l'Institut Rega sous la direction du prof. Johan Neyts, ont démontré catégoriquement que la formulation BIOPROTECTtm élimine le SARS-CoV-2 en réduisant sa capacité à être infectieux et en détruisant son matériel génomique.

« Nos études sur de nombreux agents antiseptiques pour les surfaces contaminées par le SARS-CoV-2 montrent que l'activité à long terme de la formulation BIOPROTECTtm est nettement supérieure à celle des agents de décontamination conventionnels généralement utilisés », a déclaré le prof. Damian Purcell, directeur du laboratoire de virologie moléculaire au Département de microbiologie et d'immunologie du Peter Doherty Institute for Infection and Immunity de l'Université de Melbourne. Le rapport du Doherty Institute est accessible ici.

Les tests ont été réalisés à la fois dans des conditions « humides » et « sèches ». Dans le test humide, le SARS-CoV-2 a été appliqué sur des disques en acier inoxydable qui ont ensuite été traités avec une solution humide de la formulation BIOPROTECTtm. Dans le test sec, la formulation BIOPROTECTtm a d'abord été appliquée sur des échantillons d'acier inoxydable qui ont alors été exposés à un titre élevé de SARS-CoV-2 46 jours plus tard. Prouvant la longévité de la formulation BIOPROTECTtm sur les surfaces traitées, les tests ont révélé que la présence de la formulation BIOPROTECTtm maintenait la capacité à inactiver le SARS-CoV-2 à des niveaux négligeables.  Les résultats de test de Rega ont également démontré que les disques prétraités avec la formulation BIOPROTECTtm présentaient une inactivation moyenne de 99,7 % du virus SARS-CoV-2. Tous les tests effectués ont été conçus pour se conformer à l'Agence de protection de l'environnement (EPA) des États-Unis et aux normes équivalentes des agences de réglementation d'Europe et d'Australie, afin d'assurer l'acceptabilité et la crédibilité des résultats.

« Nous avons testé la formulation BIOPROTECTtm et déterminé qu'elle éliminait 99,7 % du virus SARS-CoV-2 présent, 46 jours après le traitement du matériau testé avec la formulation BIOPROTECTtm », a déclaré le Dr. Johan Neyts, professeur de virologie à l'Institut de Recherche Médicale Rega de KU Leuven. « Ce produit est unique et sa capacité à long terme à éliminer le SARS-CoV-2 dépasse de loin celle des désinfectants conventionnels, ce qui le rend très utile dans la lutte contre COVID-19 »  Le rapport de l'Institut Rega est accessible ici.

« Les résultats des tests réalisés par les instituts Doherty et Rega démontrent clairement que BIOPROTECTtm éradique le SARS-CoV-2 sur les surfaces et assure une protection antimicrobienne résiduelle continue pendant une période prolongée », a ajouté le Dr. Bréchot. « Il est clair que des antimicrobiens efficaces seront extrêmement importants pour contenir la pandémie de COVID-19, étant donné le temps qu'il faudra pour mettre en oeuvre une vaccination de masse et développer pleinement de nouvelles thérapies. Dans ce contexte, nous ne connaissons aucun traitement de surface microbicide qui empêche continuellement la croissance et la transmissibilité de surface du SARS-CoV-2 pendant une période prolongée. Cela représente une avancée significative dans l'inhibition de la propagation de la COVID-19 en empêchant la contamination des surfaces par le virus et en arrêtant la propagation du virus par contact avec des surfaces contaminées. Identifier et explorer des solutions innovantes, et favoriser et faciliter la collaboration entre les partenaires universitaires et industriels, qu'il s'agisse de grandes sociétés pharmaceutiques ou de petites sociétés de biotechnologie, est l'une des façons dont le GVN peut faire une contribution importante dans la lutte contre la COVID-19. »

Une déclaration officielle par le Dr. Robert Gallo et le Dr. Christian Bréchot sur la vérification indépendante par deux centres d'excellence GVN de la technologie antimicrobienne qui éradique le SARS-CoV-2 sur les surfaces pendant plus de six semaines est accessible ici.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1179678/GVN_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:40
L'édition 2022 du Forum mondial sur la cybersécurité se déroulera le 1er et 2 février 2022 à Riyad sous le haut patronage du Gardien des Deux Saintes Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saud. Le Forum mondial sur la cybersécurité 2022, qui se...

à 12:00
Alors que nous entamons le 19e mois de la pandémie de COVID-19 et en réponse au récent harcèlement des travailleurs de la santé, l'Association médicale canadienne (AMC) lance une campagne afin d'encourage les Canadiens à manifester leur appui aux...

à 11:12
La Monnaie royale canadienne est ravie d'annoncer que sa Médaille de reconnaissance a remporté le prix spécial de l'International Association of Currency Affairs (IACA) pour la meilleure initiative en matière de devise en contexte de pandémie...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 469 nouveaux cas, pour un total de 408 931 personnes infectées; 391 583 personnes rétablies; 6 nouveaux décès, pour un total de 11 362...

à 10:59
Avec quelque 30 000 visiteurs professionnels ainsi que du public et davantage d'exposants étrangers que locaux, l'ITE2021 s'est déroulé avec succès en juillet malgré la fermeture des frontières. La prochaine édition de l'ITE, le seul salon du voyage...

à 10:42
C'est avec grand plaisir qu'Indivior Ltée Royaume-Uni, annonce le lancement au Canada de la nouvelle formulation de SUBOXONE (film soluble de buprénorphine et naloxone). SUBOXONE en film est indiqué comme traitement de substitution chez les adultes...



Communiqué envoyé le 27 août 2020 à 09:23 et diffusé par :