Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Lois fédérales et d'états, Femme

Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes au Québec


Les projets répondent aux besoins en matière de capacité et soutiennent des pratiques prometteuses de manière à ce que les organismes puissent continuer à promouvoir des changements sociaux et systémiques menant à l'égalité des genres et à soutenir les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe

MONTRÉAL, le 11 août 2020 /CNW/ - La COVID-19 est une crise qui ne ressemble à aucune autre: elle a frappé le plus durement les femmes avec des pertes d'emplois et celles-ci ont aussi pris plus de travail non rémunéré qu'elles n'en avaient avant, comme s'occuper de leurs enfants ainsi que des aînés. Les femmes constituent la majorité des travailleurs de première ligne dans la lutte contre le COVID: cela inclut les infirmières, bien sûr, mais aussi les assistants personnels, les autres agents de santé, les éducateurs, les travailleurs du secteur alimentaire et les travailleurs sociaux.

Les organisations de femmes fournissent des services essentiels dans nos communautés, aidant les femmes et les filles à être financièrement en sécurité, à l'abri de la violence et capables de participer pleinement à tous les aspects de notre économie et de notre société. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer qu'elles disposent des ressources dont elles ont besoin pour poursuivre leur important travail.

C'est pourquoi aujourd'hui, l'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, a annoncé, au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l'Égalité des genres et du Développement économique rural, un investissement de plus de deux millions de dollars pour quatre projets soutenant les femmes et les filles au Québec.

Les organismes suivants obtiennent un financement :

Le financement de ces projets provient des investissements historiques réalisés dans le budget de 2018, à la fois dans le Fonds de renforcement des capacités pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes et dans le Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe, pour combler les lacunes en matière de soutien aux groupes mal desservis au Canada qui sont victimes de violence fondée sur le sexe.

Citations

«?Avec nos investissements historiques, nous reconnaissons l'apport des femmes et des organismes qui s'emploient à faire tomber les barrières. Nous soutenons avec fierté ses organisations qui travaillent fort pour donner aux femmes les moyens d'agir et pour veiller à ce que leurs droits et leurs intérêts soient respectés et protégés. Les quatre organismes qui reçoivent du financement aujourd'hui se distinguent par leur dynamisme et leur dévouement en faveur de l'égalité des genres. Le financement de ces projets fait une vraie différence pour les femmes à travers la province.?»

L'honorable Mélanie Joly, C.P., députée
Ministre du Développement économique et des Langues officielles
Députée d'Ahuntsic-Cartierville

«?Ce financement au renforcement de la capacité des organismes est un apport important à la consolidation du mouvement féministe au Canada et, dans notre cas, de la lutte contre l'exploitation sexuelle. En nous dotant d'outils de gouvernance, mais aussi d'une planification stratégique, nous pourrons mieux réaliser notre mission. Notre organisme existe depuis 15 ans et ce financement arrive à point. Notre capacité d'agir comme organisme féministe est ainsi renforcée ainsi que notre impact dans la société.?»

Diane Matte, coordonnatrice
Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle

«?Info-Femmes est fière de recevoir ce financement du gouvernement du Canada. Une plus grande capacité organisationnelle nous permet d'élargir notre portée et ainsi d'accompagner encore plus de femmes dans leur quête pour briser l'isolement et pour devenir autonomes.?»

Anik Paradis, coordonnatrice
Info-Femmes inc.

«?L'Association féminine d'éducation et d'action sociale mène de nombreuses activités pour aider ses membres à travers le Québec à faire entendre leur voix pour défendre l'égalité entre les femmes et les hommes. Nous sommes reconnaissantes de ce financement fédéral, qui soutient notre mission visant à faire reconnaître, à sa juste valeur, l'apport économique, social, culturel et politique des femmes dans notre société.?»

Hélène Tremblay, présidente
Association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS)

«?Grâce à ce financement du gouvernement du Canada, la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes pourra accroître sa capacité de recherche et sa capacité en matière de savoir et ainsi, offrir un soutien et une défense encore meilleurs des droits et de la protection des femmes réfugiées et nouvelles arrivantes au Québec.?»

Lida Aghasi, coprésidente
Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes

Faits en bref

Produit associé

Document d'information

Femmes et Égalité des genres Canada -- Programme de promotion de la femme 

Femmes et Égalité des genres Canada s'emploie à promouvoir l'égalité des sexes et, pour ce faire, le Ministère intervient dans trois axes prioritaires : augmenter la sécurité et la prospérité économiques des femmes; encourager la participation des femmes à la vie démocratique et au pouvoir et, enfin, mettre fin à la violence fondée sur le sexe. Femmes et Égalité des genres Canada joue également un rôle de premier plan dans la mise en oeuvre de l'analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) à l'échelle du gouvernement.

L'une des méthodes qu'emploie Femmes et Égalité des genres Canada pour promouvoir l'égalité des genres au Canada est d'accorder des fonds à des organismes admissibles dans le cadre du Programme de promotion de la femme. Les projets sont sélectionnés au moyen d'appels de propositions portant sur des thèmes précis, ainsi que d'un processus d'admission continu qui permet au Programme de promotion de la femme d'aborder les nouveaux enjeux à mesure qu'ils surviennent.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui visent à éliminer les obstacles systémiques à l'égalité des femmes dans trois axes prioritaires : mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes et des filles et favoriser leur accès à des rôles de chef de file.

Appel de propositions visant le renforcement des capacités

En octobre 2018, la ministre Monsef a annoncé le lancement d'un appel de propositions dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités du Programme de promotion de la femme. Les projets à l'échelle locale, provinciale, territoriale et nationale étaient admissibles à différents montants de financement, selon leur portée et leurs besoins internes particuliers.

Le 8 mars 2019, lors de la Journée internationale de la femme, la ministre Monsef a annoncé que plus de 250 organismes de femmes de tout le pays recevraient un financement du Fonds de renforcement des capacités.

L'objectif est de financer des propositions qui renforceront la capacité des organismes de femmes et des organismes autochtones admissibles qui travaillent à promouvoir l'égalité des femmes, dont les initiatives contribuent à la présence au Canada d'un mouvement de femmes viable qui favorise l'égalité des genres. Le financement permettra d'accroître la capacité organisationnelle et aidera les organismes à travailler en concertation afin de régler des questions qui touchent l'égalité des genres. Ce financement offre aux organismes la marge de manoeuvre nécessaire pour présenter une demande de financement afin de répondre à leurs besoins particuliers en matière de capacité. Le financement résulte de l'annonce, dans le budget de 2018, d'un financement de 100 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir un mouvement de femmes viable et durable partout au Canada.

Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe de Femmes et Égalité des genres Canada

À la suite de l'annonce de juin 2017 de Il est temps : La Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, Femmes et Égalité des genres Canada (anciennement Condition féminine Canada) a lancé le Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe en janvier 2018.

Le Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe complète le Programme de promotion de la femme du Ministère et aide les organismes qui oeuvrent dans le secteur de la lutte contre la violence fondée sur le sexe à élaborer et à adopter des pratiques prometteuses pour combler le manque de soutien aux personnes survivantes et à leur famille.

Bien que la violence touche des personnes de tous les genres, âges, cultures, ethnies, lieux géographiques et milieux socioéconomiques, certaines populations sont plus à risque et font face à des obstacles supplémentaires pour accéder aux services. Le Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe répond à ce besoin en versant des fonds aux organismes admissibles à l'échelle locale, régionale et nationale pour des projets qui comblent les lacunes dans le soutien de groupes précis de personnes survivantes, y compris les femmes autochtones et d'autres populations mal desservies, comme les enfants et les jeunes, les communautés LGBTQ2, les femmes sans statut, réfugiées ou immigrantes, les personnes âgées, les femmes vivant dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire, les femmes vivant dans des communautés nordiques, rurales et éloignées, et les femmes en situation de handicap.

Appel de concepts : Pratiques prometteuses pour aider les personnes survivantes et leur famille

En janvier 2018, la ministre Monsef a annoncé un financement de 20 millions de dollars pour un appel de concepts dans le cadre du nouveau Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe. À la suite du dépôt du budget de 2018, le financement du Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe a plus que doublé, ce qui signifie qu'un plus grand nombre d'organismes, comme les centres d'aide aux victimes d'agressions sexuelles, sont en mesure de mieux aider les groupes de population qui sont les plus à risque d'être victimes de violence. Le Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe repose sur une approche de soutien aux organismes communautaires novatrice, qui met l'accent sur :

Projets au Québec

L'annonce d'aujourd'hui fait état de :

CLES - Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle

Titre du projet : CLES en Main
Montant du financement : 450?000 $ dans le cadre du processus de demande en continu du Programme de promotion de la femme

Ce projet de 35 mois vise à renforcer la capacité organisationnelle de l'organisme afin de lui permettre de continuer à promouvoir des changements sociaux et systémiques en faveur de l'égalité des genres. La capacité organisationnelle sera renforcée en particulier dans les domaines de la gestion des ressources humaines, de la planification stratégique, du développement de partenariats, de la collaboration et du réseautage et de la diversification des sources de financement.

Mise sur pied en 2005, la CLES regroupe 50 groupes membres, plus de 150 membres individuelles et de nombreuses personnes sympathisantes qui croient qu'un monde sans prostitution est possible. Le travail de l'organisme comprend trois principaux volets : les services aux femmes qui ont un vécu en lien avec l'industrie du sexe et leurs proches, la sensibilisation et la formation, ainsi que l'action politique.

Info-Femmes inc.

Titre du projet : Diversification des sources de financement
Montant du financement : 149?584 $ dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités.

Ce projet de 36 mois vise à renforcer la  capacité organisationnelle de l'organisme afin de lui permettre de continuer à promouvoir des changements sociaux et systémiques en faveur de l'égalité des genres. Info-Femmes augmentera ses capacités principalement par une meilleure planification stratégique, le développement de partenariats, la collaboration et le réseautage ainsi que l'élaboration d'une stratégie de défense des droits.

L'organisme Info-Femmes a pour mission de briser l'isolement des femmes en leur offrant un lieu conçu par des femmes et pour des femmes où elles peuvent tisser des liens, partager leurs difficultés et mettre en commun leurs expériences et solutions. Elles peuvent aussi bénéficier d'outils, comme des cours, des ateliers et des conférences, pouvant les aider si nécessaire à reprendre le contrôle sur leur situation.

AFEAS - Association féminine d'éducation et d'action sociale

Titre du projet : Femmes solidaires dans le renouveau
Montant du financement : 749?999 $ dans le cadre du Fonds de renforcement

Ce projet de 60 mois vise à renforcer la capacité organisationnelle de l'organisme afin de lui permettre de continuer à promouvoir des changements sociaux et systémiques en faveur de l'égalité des genres. Les capacité organisationnelle de l'organisme sera renforcée dans les domaines de la gestion des ressources humaines, de la gouvernance du conseil d'administration, de la planification stratégique et de la planification de la succession, du développement de partenariats, de la collaboration et de la mise en réseau, de l'élaboration d'une stratégie de défense des droits, ainsi que de la mise en oeuvre de la gestion axée sur les résultats. Une capacité organisationnelle renforcée permettra à l'AFEAS de maintenir une organisation stable, capable de renouveler ses membres et d'augmenter leur nombre, ainsi que de recruter de nouveaux employés afin de poursuivre son mandat, qui est de faire progresser le rôle des femmes dans la société.

Née en 1966, l'AFEAS défend les intérêts des femmes québécoises et canadiennes auprès de diverses instances, comme les gouvernements, les conseils municipaux, les institutions publiques et parapubliques. L'organisme permet à ses milliers de membres à travers le Québec de porter leurs voix à la défense de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes

Titre du projet : La violence basée sur le sexe vécue en contexte prémigratoire : les impacts sur le parcours et l'adaptation des femmes immigrées et réfugiées installées au Québec

Montant du financement : 709?000 $ dans le cadre du Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe.

La Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) documentera l'impact des traumatismes prémigratoires sur les femmes réfugiées et immigrantes pendant leur intégration et leur installation au Canada. Cela permettra aux parties prenantes de mieux répondre à leurs besoins en cernant les facteurs de risque et en réagissant plus efficacement pour réduire la revictimisation au Canada.

Créée en 1979, la TCRI est un regroupement d'une centaine d'organismes oeuvrant auprès des personnes réfugiées, immigrantes et sans statut. Sa mission vise la défense des droits et la protection des personnes réfugiées et immigrantes au Québec dans leur parcours d'immigration, d'établissement et d'intégration en matière de services, d'aide, de soutien, de réflexion critique et de solidarité sur le territoire du Québec.

 Liens connexes

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

 

SOURCE Femmes et Égalité des genres Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine,...

23 oct 2021
Le gouvernement saoudien a lancé le Sustainable Tourism Global Center (STGC), une coalition multi-pays et...

23 oct 2021
TBD Media Group est fier d'annoncer que sa directrice de production, Karin Laske, sera au centre d'un nouveau documentaire passionnant, alors qu'elle se lance dans le défi de parcourir la Grande-Bretagne à vélo, de Land's End à John o'Groats.    ...

23 oct 2021
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine,...

22 oct 2021
Aujourd'hui, le groupe WestJet a fait part de l'évolution de son programme La sécurité avant tout, qui prévoit maintenant la vaccination obligatoire des employés et des voyageurs, conformément aux exigences du gouvernement du Canada. Dès le...

22 oct 2021
Aujourd'hui, l'Empire State Building a révélé le nom des coureurs d'élite spécialisés dans la course verticale, des athlètes souffrant de handicaps et des célébrités du monde entier qui se joindront aux heureux gagnants de la loterie dans leur...



Communiqué envoyé le 11 août 2020 à 13:00 et diffusé par :