Le Lézard
Sujets : Sécurité publique, CPG

Érosion et submersion côtières - Réalisation de travaux de protection des berges à Sainte-Luce


QUÉBEC, le 6 août 2020 /CNW Telbec/ - Une entente entre le ministère de la Sécurité publique (MSP) et la Municipalité de Sainte-Luce, dans la région du Bas-Saint-Laurent, permettra de réaliser des travaux de protection des berges contre l'érosion et la submersion côtières dans le secteur de la plage de l'Anse-aux-Coques.

Ce secteur avait déjà fait l'objet d'une analyse de risques qui avait mis en lumière la grande vulnérabilité des bâtiments et des infrastructures situés sur la route du Fleuve Est. L'analyse des solutions envisageables, par une firme d'ingénierie, a conclu à la mise en place d'une recharge de plage avec du granulat arrondi. L'entente conclue verra ainsi à la réalisation des étapes préalables à la phase I (protection), au coût maximal estimé à 2,5 millions de dollars.

Au terme des travaux de protection et d'atténuation (phase II), c'est quelque 142 bâtiments commerciaux et résidentiels, en plus de 1,9 km de route, une partie du réseau d'aqueduc et d'égouts qui seront mieux protégés des risques d'érosion et de submersion côtières. La valeur de ces bâtiments et infrastructures s'élève à près de 23 millions de dollars.

Le MSP a également conclu des ententes avec l'Université du Québec à Rimouski pour financer deux projets à hauteur de 1,8 million de dollars. Le premier projet vise à modéliser et à cartographier des zones exposées à la submersion côtière dans la région de Sept-Îles à des fins d'aménagement du territoire. Le deuxième projet vise à développer un système de prédiction des niveaux d'eau. Ces projets permettront de répertorier les secteurs susceptibles d'être touchés par la submersion côtière durant les tempêtes aux îles de la Madeleine et ailleurs au Québec maritime et, ainsi, de fournir des renseignements supplémentaires aux intervenants d'urgence sur le terrain.

Citations :

« La protection de nos citoyens et de nos infrastructures contre les dommages causés par l'érosion et la submersion côtières dans le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent revêt une grande importance pour votre gouvernement, et ces annonces en sont la preuve. Nous sommes fiers d'investir dans des projets d'envergure qui, à terme, permettront d'éviter des dommages majeurs qui pourraient survenir dans les prochaines années. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Les régions peuvent compter sur notre gouvernement pour investir là où son action soutient des municipalités, des entreprises ou bien entendu des concitoyens. Les aléas de la nature sont puissants et les régions du littoral du Saint-Laurent doivent être en mesure de protéger leurs berges. Des travaux comme ceux qui seront réalisés à Sainte-Luce vont permettre, à terme, de rassurer les citoyens et de protéger les biens résidentiels ou commerciaux. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants :

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur nos activités ministérielles, suivez-nous dans les médias sociaux :
https://www.facebook.com/securitepublique/ 
https://twitter.com/secpubliqueqc

SOURCE Cabinet de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique



Communiqué envoyé le 6 août 2020 à 10:10 et diffusé par :