Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Ententes financières

Reitmans (Canada) Limitée fait de nouveau le point sur sa procédure aux termes de la LACC


MONTRÉAL, le 5 août 2020 /CNW Telbec/ - Reitmans (Canada) Limitée (la « Société ») fait aujourd'hui le point sur sa demande de protection contre ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (la « LACC ») déposée le 19 mai 2020 et qui a été prolongée jusqu'au 16 octobre 2020. La Société a conclu un financement (DIP) provisoire (le « financement DIP ») avec la Banque de Montréal. Le financement DIP se compose d'une facilité de crédit renouvelable d'un montant maximal de 60 millions de dollars. Il sera utilisé pour financer les activités de la Société au cours de sa réorganisation dans le cadre de la procédure aux termes de la LACC et à d'autres fins précises, et est assujetti à l'approbation de la Cour supérieure du Québec.

Au sujet de Reitmans (Canada) Limitée

La Société est un chef de file du commerce de détail de mode féminine qui compte un réseau de magasins dans l'ensemble du Canada. La Société compte environ 6 000 employés et exploite actuellement 514 magasins, dont 255 Reitmans, 105 Penningtons, 80 RW & CO. et 74 Addition Elle. Pour plus de renseignements, visitez le www.reitmanscanadalimited.com.

Déclarations prospectives
À l'exception des déclarations de faits, lesquelles sont vérifiables indépendamment à la date des présentes, toutes les déclarations contenues dans le présent communiqué sont prospectives. Ces déclarations, formulées d'après les attentes actuelles de la direction, comportent de nombreux risques et incertitudes inhérents, connus ou non, dont un nombre important est indépendant de la volonté de la Société. Parmi ces risques, citons, notamment : l'incidence de la pandémie de COVID-19 actuelle sur les activités commerciales et les affaires internes de la Société, y compris sa capacité d'exploiter des magasins en conformité avec les directives des gouvernements provinciaux et régionaux et le moment de la reprise de l'exploitation des magasins, les risques et les incertitudes liés à la procédure aux termes de la LACC, notamment la capacité de la Société d'obtenir du financement pendant et après la procédure aux termes de la LACC et les ordonnances des tribunaux reliées à celui-ci, dans la mesure applicable, l'incapacité de la Société de faire passer à la cote de la TSX de croissance son inscription à la cote de la TSX, la conjoncture économique en général, les conditions générales de l'industrie de la vente au détail, la saisonnalité, les conditions météorologiques et les autres risques figurant dans les documents publics de la Société, y compris ceux décrits aux rubriques « Gestion des risques d'exploitation » et « Gestion des risques financiers » du plus récent rapport de gestion de la Société pour l'exercice clos le 1er février 2020. En conséquence, les résultats réels futurs peuvent s'avérer considérablement différents des résultats prévus contenus dans les déclarations prospectives, qui reflètent les attentes de la Société uniquement en date du présent communiqué. Les déclarations prospectives sont fondées sur les estimations, les opinions et les hypothèses actuelles de la Société, qui reposent sur l'évaluation que fait la direction des publications gouvernementales concernant la pandémie de COVID-19, l'évaluation qu'elle fait du comportement actuel et futur des consommateurs et de l'incidence de la COVID-19 sur ce comportement, son hypothèse selon laquelle, dans le cadre de la procédure aux termes de la LACC, elle obtiendra l'ensemble des ordonnances des tribunaux nécessaires pour prolonger la suspension des instances et des procédures intentées contre elle afin de lui permettre de proposer un plan de restructuration aux créanciers concernés, l'évaluation que fait la direction de la capacité de la Société de répondre aux critères d'inscription de la TSX de croissance, la perception de la direction à l'égard des tendances historiques, des conditions actuelles et de l'évolution actuellement prévue, ainsi que d'autres facteurs qu'elle juge appropriés dans les circonstances. Certaines déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué peuvent porter notamment sur la capacité d'obtenir du financement. Le lecteur est avisé de ne pas accorder une confiance indue aux déclarations prospectives incluses dans les présentes. Ces déclarations traitent uniquement de la situation à la date à laquelle elles sont exprimées. La Société n'a aucune obligation de mettre à jour ou de revoir de telles déclarations à la suite d'un quelconque événement ou d'une quelconque circonstance et elle nie toute intention de ce faire, à moins que les lois sur les valeurs mobilières qui s'appliquent ne l'y obligent.

SOURCE Reitmans (Canada) Limitée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:00
Du 16 au 19 novembre, plus de 8 000 dirigeants d'Asie et d'ailleurs se sont réunis virtuellement dans le cadre du Leadership Energy Summit Asia (LESA) 2020, organisé par le centre Iclif Executive...

à 12:35
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada,...

à 11:14
Les pénuries de drogues (au sens de la Loi sur les aliments et drogues) constituent toujours un problème mondial, et la pandémie de COVID-19 a fait augmenter la demande de certaines drogues, ce qui complexifie davantage le maintien de...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 480 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 139 643. Elles font également état de 37 nouveaux décès, pour un total de 7 021. De ces 37 décès, 10...

à 06:00
La ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l'honorable Mary Ng, participera en mode virtuel à la remise des prix Entrepreneur de l'année d'eBay Canada 2020. La ministre prononcera une...

27 nov 2020
Aujourd'hui, les ministres fédérale, provinciaux et territoriaux (FPT) de l'Agriculture ont conclu leur conférence virtuelle de deux jours en discutant de l'avenir des programmes de gestion des risques de l'entreprise, de l'équilibre dans la relation...



Communiqué envoyé le 5 août 2020 à 13:06 et diffusé par :