Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Le SPGQ déplore l'absence d'inspection du MELCC


QUÉBEC, le 4 août 2020 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) déplore que le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) ne fasse pratiquement plus d'inspection des lacs depuis cinq ans pour y constater la présence de cyanobactéries.

« Pour justifier sa quasi-absence de surveillance des lacs, le MELCC prétend qu'il se consacre maintenant davantage au contrôle des sources de pollution en phosphore et que les prochains mois seront consacrés au plan pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Si la disponibilité des ressources dans les laboratoires est réduite et ne permet pas l'inspection des lacs, comment ces ressources seront-elles plus disponibles pour effectuer des tests pour d'autres sources de pollution ? Ça n'a aucun sens ! », mentionne Line Lamarre, présidente du SPGQ, déplorant aussi que la surveillance de ces milieux sensibles soit essentiellement assurée par des organismes bénévoles.

Selon le SPGQ, cette quasi-absence d'inspections des lacs au Québec trahit surtout des lacunes en ce qui a trait aux orientations et aux priorités du MELCC. Le gel d'embauche décrété par le gouvernement le 1er avril en raison de la COVID-19, les départs à la retraite non remplacés, les contrats des employés occasionnels non renouvelés et les étudiants ne pouvant être recrutés pour prêter main-forte pendant l'été contribuent aussi aux graves déficiences observées en matière de surveillance et de protection des lacs, croit le SPGQ.

Talon d'Achille du gouvernement Legault, l'environnement ne semble toujours pas figurer au sommet de ses priorités. Le SPGQ en veut pour preuve le rapport de juin 2020 du commissaire au développement durable qui indiquait que le MELCC n'assure toujours pas la mise en oeuvre d'une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), reconnue comme étant la façon durable de gérer ces ressources indispensables à la vie. Le rapport ajoutait que la gestion des connaissances est inefficace et inefficiente pour assurer la GIRE et ne permet pas de dresser un portait fiable de l'état de ces ressources pour soutenir la prise de décisions.

« Le gouvernement se comporte comme un joueur ayant tous les atouts en main, mais qui cherche à perdre volontairement, ce qui est absurde ! Il a pourtant deux fabuleux outils à sa disposition - le Fonds vert et le Fonds des générations - pour l'ajout de ressources pouvant se consacrer à la surveillance et à la préservation de nos lacs. Mais plutôt que d'utiliser ces outils puissants de développement durable, le gouvernement engendre leur inefficacité et leur inefficience, tout en manquant de transparence quant à leur utilisation. Et dire que 2020 devait être l'année de l'eau, selon le ministre de l'Environnement Benoit Charrette... », conclut la présidente du SPGQ.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente près de 30?000 spécialistes, dont environ 21?000 dans la fonction publique, 5?400 à l'Agence du revenu du Québec et 3?600 en santé, en éducation et dans les sociétés d'État.

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

28 sep 2020
Iqbal Singh Chahal (I. A. S.), commissaire municipal de la Municipal Corporation of Greater Mumbai, est devenu le premier bureaucrate indien à être reconnu et à recevoir une reconnaissance d'ordre mondial pour sa contribution au contrôle de la...

28 sep 2020
Le 21 septembre, Journée nationale de l'arbre au Brésil, l'Institut Soka d'Amazonie près de Manaus a lancé une initiative pour planter un arbre en l'honneur de chaque victime brésilienne de la COVID-19 en réponse au bilan tragique de la pandémie....

28 sep 2020
Des représentants du gouvernement du Canada tiendront une séance d'information technique pour donner un aperçu de l'approbation des applications et des dispositifs de dépistage et du coronavirus (COVID-19). DateLe 29 septembre 2020 Heure10 h 30...

28 sep 2020
Afin de contenir la propagation du virus dans certaines régions du Québec, il a été annoncé aujourd'hui que tout le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, la MRC de la Rivière-du-Nord, la région de la Chaudière-Appalaches et une...

28 sep 2020
Bien qu'elle comprenne l'importance de mettre en oeuvre des mesures de santé publique pour contrer les impacts de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se dit préoccupée par ce retour en arrière pour certains secteurs...

28 sep 2020
Innatoss Laboratories a annoncé aujourd'hui le premier service de dépistage des anticorps neutralisants contre le SRAS-CoV-2 offert au public en Europe, à l'aide de la trousse de détection des anticorps neutralisants contre le SRAS-CoV-2 cPasstm de...



Communiqué envoyé le 4 août 2020 à 12:25 et diffusé par :