Le Lézard
Sujet : Sécurité publique

La GRC procède à l'arrestation d'un autre escroc dans le cadre du projet Octavia


MILTON, ON, le 31 juill. 2020 /CNW/ - Des membres du Groupe de la criminalité financière de la région du grand Toronto (RGT) de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Détachement de Toronto - Ouest, à Milton, en Ontario, ont arrêté et inculpé une autre personne en lien avec diverses arnaques transnationales, notamment une escroquerie téléphonique liée à l'Agence du revenu du Canada (ARC), ainsi que des arnaques liées à des enquêteurs de banques et à du soutien technique.

En octobre 2018, le Groupe de la criminalité financière de la région du grand Toronto de la GRC a lancé une enquête appelée projet OCTAVIA. Cette enquête visait à lutter contre l'arnaque fiscale téléphonique liée à l'ARC et d'autres arnaques reliées entre elles grâce à la sensibilisation du public, au démantèlement d'activités frauduleuses et à l'application de la loi. Ces fraudeurs, qui exercent leurs activités à partir de l'Inde, prennent pour cible la population canadienne depuis 2014. Et, bien que de descentes policières ont eu lieu dans quelques centres d'appels illégaux en Inde, les fraudeurs continuent de cibler les Canadiens.

Entre 2014 et 2019, les victimes d'arnaques liées à l'ARC ont enregistré des pertes totales de plus de 17 millions de dollars. De plus, si l'on tient compte des arnaques liées aux enquêteurs de banques et au soutien technique, le total des pertes déclarées par les victimes dépasse les 31 millions de dollars. Au cours de cette enquête, les enquêteurs de la GRC ont découvert l'existence de « mules » et de « gestionnaires de mules » exerçant leurs activités au Canada. Ces mules contribuent à blanchir les produits de ces escroqueries.

Jatin Chahal (21 ans) de Brampton, en Ontario, fait face aux chefs d'accusation suivants :

M. Chahal a été libéré sur engagement. Il doit comparaître devant la Cour de justice A. Grenville et William Davis de Brampton, dans la salle d'audience 105 située au 7755, rue Hurontario. Son audience est prévue le 25 septembre 2020, à 9 h 30. L'enquête dans le cadre du projet OCTAVIA se poursuit. D'autres arrestations devraient avoir lieu.

« Même si elles sont situées au premier niveau de la hiérarchie, les mules sont des éléments essentiels de cette organisation criminelle. Ce sont des intermédiaires qui facilitent l'acheminement des fonds dérobés aux victimes vers les membres de l'organisation criminelle. Sans leur participation, les fonds obtenus de manière illicite ne se retrouveraient pas dans les poches des cerveaux derrière ces activités criminelles, a déclaré le sergent d'état-major Ken Derakhshan, agent intérimaire responsable du Groupe de la criminalité financière de la région du grand Toronto, Détachement de Toronto - Ouest, à Milton, en Ontario. Des arrestations comme celles-ci démontrent de façon claire que les mules qui choisissent de contribuer à l'atteinte des objectifs de ces organisations criminelles sont visées par nos enquêtes et pourraient faire face à des accusations criminelles. »

Si quelqu'un vous demande des renseignements personnels ou bancaires par téléphone, raccrochez et signalez l'activité au Centre antifraude du Canada. Si l'appelant vous menace ou menace votre famille, raccrochez et communiquez avec votre service de police local. Si vous recevez un courriel ou un message texte comportant des demandes de versement d'impôts douteuses et vous exhortant à cliquer sur un lien pour soumettre des renseignements, ne répondez pas et signalez l'incident au Centre antifraude du Canada par l'intermédiaire de son site Web à l'adresse www.antifraudcentre.ca, ou par téléphone au 1 888 495-8501.

Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario 
Instagram : grcontario 
YouTube : GendarmerieroyaleduCanada 
Site Web : GRC en Ontario 

SOURCE Gendarmerie royale du Canada



Communiqué envoyé le 31 juillet 2020 à 15:48 et diffusé par :