Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Accord annonce ses résultats pour le deuxième trimestre ainsi que son dividende trimestriel


TORONTO, le 30 juill. 2020 /CNW/ - Accord Financial Corp. (TSX : ACD) a publié aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2020. Les données financières présentées dans le présent communiqué sont exprimées en dollars canadiens et ont été préparées en conformité avec les Normes internationales d'information financière.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS FINANCIERS

Périodes de
trois mois 

closes le 30 juin

 Périodes de
six mois 

closes le 30 juin


2020

2019

2020

2019


$

$

$

$

Moyenne des ressources engagées (en millions)

341

388

352

367

Produits (en milliers)

11 270

13 991

23 285

26 579

Bénéfice avant impôt sur le résultat (en milliers)

3 822

2 912

(5 089)

4 848

Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires (en milliers)

4 343

2 222

(1 534)

3 865

Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée) (en milliers) (remarque)

4 730

2 397

(684)

4 213

Bénéfice par action ordinaire (de base et dilué)

0,51

0,26

(0,18)

0,46

Bénéfice ajusté (perte ajustée) par action ordinaire (de base et dilué)

0,55

0,28

(0,08)

0,50

Valeur comptable par action (au 30 juin)



10,61 $

10,70 $

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires (le « bénéfice net des actionnaires ») a augmenté de 2 121 000 $ pour s'établir à 4 343 000 $ au deuxième trimestre de 2020, comparativement au bénéfice de 2 222 000 $ réalisé à l'exercice précédent. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a augmenté principalement en raison d'un recouvrement de 2 955 000 $ de pertes sur créances et sur prêts, d'un recouvrement d'impôt ponctuel de 881 000 $ et de la diminution des charges d'intérêts au cours du trimestre. Le bénéfice par action ordinaire (« BPA ») a établi un record trimestriel de 0,51 $, comparativement à 0,26 $ durant l'exercice précédent. Le bénéfice net ajusté a augmenté pour atteindre un sommet de 4 730 000 $, comparativement au bénéfice de 2 397 000 $ réalisé au deuxième trimestre de 2019. Le BPA ajusté a augmenté, s'établissant à 0,55 $, comparativement à 0,28 $ au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Les revenus ont diminué pour s'établir à 11 270 000 $ au deuxième trimestre par rapport à 13 991 000 $ l'an dernier, principalement en raison d'une baisse de 12 % de la moyenne des ressources engagées et des rendements plus faibles des prêts à taux variable de l'entreprise aux clients, qui ont quelque peu diminué en raison de la baisse des taux d'intérêt au Canada et aux États-Unis. La moyenne des ressources engagées était de 341 millions de dollars au cours du trimestre à l'étude, comparativement à 388 millions de dollars l'année dernière. Les ressources engagées au 30 juin 2020 se chiffraient à 317 millions de dollars. Les ressources engagées et les revenus ont subi l'incidence des répercussions financières que la COVID-19 a eu sur les clients de la Société, y compris les efforts de secours gouvernementaux.

Pour le premier semestre de 2020, la perte nette des actionnaires s'est établie à 1 534 000 $, comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 3 865 000 $ en 2019. La perte nette est principalement imputable à une provision de 6,8 millions de dollars pour les pertes et les charges de dépréciation, à la baisse des revenus, à l'augmentation des charges générales et administratives ainsi qu'à des dépenses de restructuration non récurrentes de 996 000 $. La provision pour pertes, qui comprenait des radiations nettes de 2,1 millions de dollars et une augmentation de 3,8 millions de dollars des provisions pour pertes de la Société, était en grande partie attribuable à l'incidence économique potentielle de la COVID-19 sur le portefeuille de prêts et de créances gérées de la Société. La perte par action était de 0,18 $, comparativement à un BPA de 0,46 $ l'année dernière. La perte nette ajustée pour le premier semestre était de 684 000 $ (0,08 $ par action) comparativement au bénéfice net ajusté de 4 213 000 $ (0,50 $ par action) au premier semestre de 2019.

Les revenus ont diminué à 23 285 000 $ au premier semestre de 2020, comparativement à 26 579 000 $ l'année dernière en raison de la baisse des rendements, pour les raisons susmentionnées, et d'une baisse de 4 % de la moyenne des ressources engagées. La moyenne des ressources engagées au cours du premier semestre de 2020 s'est établie à 352 millions de dollars comparativement à 367 millions de dollars au cours de l'exercice précédent.

Appelé à commenter les résultats, le président et chef de la direction de la Société, M. Simon Hitzig, a déclaré : « Le bénéfice net du deuxième trimestre d'Accord a établi un record trimestriel. Mais si l'on examine la situation un peu plus en détail, on constate que certains facteurs ont contribué à établir ce record qui ne seront probablement pas répétés. L'une de nos filiales américaines a réussi à se sortir d'un compte en difficulté et a récupéré, dans l'exercice, des pertes sur créances de plusieurs millions de dollars. Nous avons également profité des modifications visant à alléger les règles fiscales américaines en raison de la COVID-19, qui nous ont permis de récupérer une importante part de l'impôt sur le revenu. Ces développements positifs ont renforcé le bénéfice net et les capitaux propres d'Accord. Comme prévu, les ressources engagées totales d'Accord ont diminué au cours du trimestre. Nous avons adopté une approche prudente à l'égard des nouvelles activités, tandis que bon nombre de nos clients d'affacturage et de nos clients ayant un financement reposant sur l'actif ont enregistré une baisse très importante de leur chiffre d'affaires, ce qui s'est traduit par une diminution des créances à financer pour Accord. Bien que très peu de clients nous aient quittés au cours des derniers mois, ils sont nombreux à avoir réduit leurs emprunts par rapport au début de l'année. Nous estimons que ces facteurs sont temporaires et nous nous attendons à une augmentation constante des ressources engagées pendant le deuxième semestre de l'année. »

M. Hitzig a ajouté : « De plus, Accord a amorcé récemment sa participation à la Garantie du Programme de crédit aux entreprises (PCE) d'Exportation et développement Canada (EDC). La Garantie PCE d'EDC offre aux petites et moyennes entreprises canadiennes admissibles des prêts pouvant atteindre 6,25 millions de dollars. Ce partenariat avec EDC appuie l'engagement pris par Accord envers les entrepreneurs de l'ensemble du pays et renforce la trajectoire de croissance de la Société à mesure que l'économie reprend. Ce programme est un outil formidable pour aider les entreprises à traverser la tempête et à faire progresser notre économie. Nous sommes fiers de l'offrir. »

Le conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,05 $ par action ordinaire payable le 1er septembre 2020 aux actionnaires dûment inscrits le 14 août 2020.

Accord Financial Corp.
Accord Financial Corp. est une société de services financiers nord-américaine de premier plan qui offre des solutions de fonds de roulement distinctives à des entreprises d'un océan à l'autre. Les programmes de financement flexibles d'Accord couvrent toute la gamme des solutions de financement reposant sur l'actif, de l'affacturage au financement de stocks, en passant par le crédit-bail d'équipement, le financement commercial, du cinéma et des médias. Depuis 42 ans, Accord aide les entreprises à gérer leurs flux de trésorerie et à tirer le meilleur parti des occasions financières.

Remarque : Mesures non conformes aux IFRS

Les états financiers de la Société ont été préparés en conformité avec les IFRS. La Société utilise diverses autres mesures financières pour surveiller son rendement; elle est d'avis que ces mesures peuvent être utiles aux investisseurs désireux d'évaluer le rendement opérationnel de la Société et sa situation financière. Ces mesures peuvent ne pas avoir de définitions ou de méthodes de calcul normalisées aux termes des IFRS pour assurer l'uniformité entre les sociétés utilisant ces mesures; elles sont donc considérées comme des mesures non conformes aux IFRS. Les mesures non conformes aux IFRS qui sont utilisées dans le présent communiqué sont les suivantes :

1)  Le bénéfice net ajusté et le BPA ajusté. La Société calcule ces mesures à partir des montants présentés dans ses états financiers préparés conformément aux IFRS. Le bénéfice net ajusté comprend le bénéfice net des actionnaires avant la rémunération à base d'actions, les charges d'acquisition d'entreprises (les frais de transaction et d'intégration et l'amortissement des actifs incorporels) et les charges de restructuration. Le BPA ajusté (de base et dilué) correspond au bénéfice net ajusté, divisé par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (de base et dilué) au cours de la période. La direction est d'avis que le bénéfice net ajusté est une mesure du rendement opérationnel plus appropriée, parce qu'il exclut les éléments sans lien avec les activités opérationnelles poursuivies. Le tableau ci­dessous présente un rapprochement du bénéfice net de la Société et du bénéfice net ajusté :


Périodes de trois mois closes le 30 juin

 Périodes de six mois closes le 30 juin


2020

2019

2020

2019


(en milliers
de dollars)

(en milliers
de dollars)

   (en milliers
de dollars)

(en milliers
de dollars)

Bénéfice net des actionnaires :

4 343

2 222

(1 534)

3 865

Ajustements, après impôt :





Coûts de restructuration

331

-

739

-

Charges d'acquisition d'entreprises

56

133

111

264

Rémunération à base d'actions

-

42

-

84

Bénéfice net ajusté

4 730

2 397

(684)

4 213

2) Valeur comptable par action - la valeur comptable correspond aux capitaux propres et est la même que la valeur de l'actif net (calculée comme le total des actifs moins le total des passifs) de la Société moins la participation ne donnant pas le contrôle. La valeur comptable par action est la valeur comptable divisée par le nombre d'actions ordinaires en circulation à une date donnée.

3) Les ressources engagées sont les effets financiers à recevoir et les prêts de la Société, soit une mesure IFRS. La moyenne des ressources engagées est la moyenne des effets financiers à recevoir et des prêts, calculés pour une période donnée.

SOURCE Accord Financial Corp.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:05
Regulatory News: Le groupe Vifor Pharma a enregistré une croissance au premier semestre 2020, malgré les conditions difficiles d'accès des patients aux traitements dues à la pandémie de COVID-19. Les prévisions financières 2020 ont été mises à jour...

5 aoû 2020
La Food and Drug Administration (FDA) américaine vient d'octroyer une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) aux pompes cardiaques Impella pour offrir décharge et assistance ventriculaires gauche aux patients atteints de COVID-19 recevant un...

5 aoû 2020
Alors que l'industrie du commerce de détail continue d'adopter des solutions innovatrices en raison de la pandémie mondiale, Lightspeed annonce la mise en marché initiale de Lightspeed Capital, une plateforme utilisant Stripe. Au moyen d'offres de...

5 aoû 2020
Le conseil d'administration de Groupe TMX Limitée (le « Groupe TMX ») a déclaré aujourd'hui un dividende de 0,70 $ par action ordinaire en circulation, ce qui représente une hausse de 0,04 $, ou 6 %, en regard du dividende précédent de 0,66 $ par...

5 aoû 2020
Produits de 217,7 millions de dollars, en hausse de 4 % en regard de ceux de 210,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2019 Résultat dilué par action de 1,19 $, comparativement à 1,37 $ au deuxième trimestre de 2019 Résultat ajusté dilué par...

5 aoû 2020
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce aujourd'hui qu'une solution informatique permettant l'harmonisation et la gestion des rendez-vous avec un médecin en première ligne sera mise en place dès cet automne...



Communiqué envoyé le 31 juillet 2020 à 15:15 et diffusé par :