Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les Thés DAVIDsTEA annonce les résultats financiers du premier trimestre de l'exercice 2020


Faits saillants financiers et opérationnels

MONTRÉAL, 31 juill. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Thés DAVIDsTEA Inc. (Nasdaq: DTEA) (« DAVIDsTEA » ou la « Société »), l'un des premiers marchands de thé en Amérique du Nord, annonce ses résultats du premier trimestre pour la période close le 2 mai 2020. Tous les montants en dollars sont exprimés en dollars canadiens.

« Nos résultats du premier trimestre reflètent la fermeture de tous nos magasins pendant environ la moitié du trimestre et les performances exceptionnelles de nos canaux du commerce électronique et de gros, alors que nos clients ont modifié leurs habitudes d'achat. Hier, nous avons annoncé que notre réseau canadien comprendra à l'avenir 18 magasins pour lesquels nous sommes en train de finaliser les modalités avec les propriétaires respectifs. Ces magasins viendront compléter notre stratégie axée sur les canaux du commerce électronique et de la vente de gros et positionneront DAVIDsTEA comme une entreprise plus agile et plus résiliente. Nous nous réjouissons de continuer à offrir une sélection inégalée de thés de santé et de bien-être, ainsi qu'un accès virtuel à nos experts en matière de thé, alors que nous allons faire évoluer nos activités pour nous concentrer principalement sur le commerce de détail en ligne et de vente de gros de thé de haute qualité, en nous adaptant aux attentes évolutives des consommateurs », a déclaré Herschel Segal, fondateur, président du conseil et chef de la direction intérimaire de DAVIDsTEA.

« Avec une croissance des ventes de plus de 120 % au premier trimestre par rapport à l'an dernier, nous sommes extrêmement heureux que nos fidèles clients amateurs de thé se soient tournés vers l'achat de nos thés en ligne, ainsi que dans les supermarchés et les pharmacies. La solide performance de ces canaux de vente nous a convaincus que nous sommes sur la bonne voie pour l'avenir. Nous progressons à un rythme accéléré dans la réalisation de notre plan d'entreprise et nos canaux de vente sont désormais bien équilibrés pour tirer pleinement parti de la marque bien-aimée DAVIDsTEA dans toute l'Amérique du Nord et renouer avec la rentabilité », a déclaré Frank Zitella, chef de la direction financière et de l'exploitation.

M. Segal a ajouté : « Je regrette sincèrement l'impact que la fermeture de magasins et la restructuration de notre entreprise auront sur certains de nos employés exceptionnels et passionnés. Cette décision a été incroyablement difficile à prendre, mais elle est nécessaire pour assurer la viabilité à long terme de DAVIDsTEA. Je tiens à remercier sincèrement nos employés affectés pour leur contribution et leur passion pour notre marque au fil des ans. »

Résultats d'exploitation du premier trimestre de l'exercice 2020 comparés aux résultats d'exploitation du premier trimestre de l'exercice 2019

Ventes. Les ventes pour les trois mois clos le 2 mai 2020 ont diminué de 27,3 %, ou 12,1 M$, pour atteindre 32,2 M$, comparativement à 44,3 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le 17 mars 2020, nous avons fermé tous nos magasins, ce qui a entraîné une baisse des ventes au détail et une migration vers nos canaux en ligne et de gros. Les ventes de nos canaux du commerce électronique et de gros ont augmenté de 9,3 M$, ou 120,7 %, pour atteindre 17,0 M$, principalement en raison de la fermeture de nos magasins et de la croissance organique naturelle de ces canaux. La baisse des ventes au détail de 21,5 M$ est due à la fermeture temporaire de tous nos magasins entre le 17 mars 2020 et le 2 mai 2020. Au cours du trimestre clos le 2 mai 2020, le commerce électronique et les ventes de gros ont représenté 52,9 % des ventes totales, contre 17,5 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. 

Bénéfice brut. Le bénéfice brut a diminué de 11,7 M$, ou 44,3 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, pour s'établir à 14,7 M$ pour les trois mois clos le 2 mai 2020, en raison principalement d'une baisse des ventes au cours de cette période. Le bénéfice brut en pourcentage des ventes a baissé à 45,6 % pour la période de trois mois close le 2 mai 2020, contre 59,5 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le bénéfice brut a également été affecté par l'augmentation significative des ventes du commerce électronique au cours de la période close le 2 mai 2020 et a entraîné une augmentation de 2,1 M$ des coûts de livraison et de distribution et le passage d'un thé à feuilles vendu dans nos magasins de détail à un assortiment de thés préemballés vendus dans nos canaux du commerce électronique et de gros. L'augmentation de la désuétude des stocks de 0,6 M$, due à l'immobilisation des marchandises au printemps dans nos magasins de détail fermés, a eu un impact supplémentaire sur nos marges au cours du trimestre.

Frais de vente, généraux et administratifs. Les frais de vente, généraux et administratifs ont augmenté de 31,0 M$, ou 110,6 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, pour s'établir à 59,0 M$ pour les trois mois clos le 2 mai 2020. En excluant l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droit d'utilisation pour la période de trois mois close le 2 mai 2020, qui s'est élevé à 40,0 M$, les frais de vente, généraux et administratifs ajustés ont diminué de 8,1 M$ pour les trois mois clos le 2 mai 2020. Cela s'explique par la fermeture temporaire de nos magasins depuis le 17 mars 2020 et l'impact correspondant sur la rémunération, les salaires et les avantages sociaux des employés, qui s'élève à 6,8 M$, ainsi que par la réduction de 1 M$ de la charge d'amortissement en raison d'une baisse de la valeur des actifs du droit d'utilisation au début de la période. En pourcentage des ventes, les frais de vente, généraux et administratifs ajustés ont diminué de 63,3 % à 59,2 % en raison de la baisse des frais de vente résultant de la fermeture temporaire de nos magasins depuis le 17 mars 2020.

Résultats des activités d'exploitation. La perte d'exploitation s'est élevée à 44,4 M$, comparativement à une perte de 1,7 M$ au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. En excluant l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droit d'utilisation pour la période de trois mois close le 2 mai 2020, qui s'est élevée à 40,0 M$, la perte d'exploitation ajustée s'est élevée à 4,4 M$, comparativement à une perte de 1,7 M$ au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent, soit une différence de 2,7 M$. Cette diminution s'explique par la réduction du bénéfice brut de 11,7 M$, partiellement compensée par une réduction de la rémunération, des salaires et des avantages sociaux des employés de 6,8 M$ et par une réduction de 1 M$ de la charge d'amortissement en raison d'une baisse de la valeur des actifs de droit d'utilisation au début de la période, comme indiqué précédemment.

Charges financières. Les charges financières se sont élevées à 1,7 M$ pour le trimestre clos le 2 mai 2020, soit une augmentation de 0,1 M$ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les frais d'intérêt sont liés aux dettes de location et ont légèrement augmenté par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Revenus financiers. Les revenus financiers de 0,2 M$ proviennent principalement des intérêts sur l'encaisse et ont légèrement augmenté par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

BAIIA. Le BAIIA, qui exclut les éléments sans effet sur la trésorerie ou d'autres éléments de la période courante et des périodes antérieures, s'est élevé à un montant négatif de 40,4 M$ pour le trimestre clos le 2 mai 2020, comparativement à 3,1 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui représente une baisse de 43,5 M$ par rapport au trimestre de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté pour le trimestre clos le 2 mai 2020, qui exclut l'impact de la charge de rémunération à base d'actions et la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droit d'utilisation, s'est élevé à un montant négatif de 0,1 M$, comparativement à 3,3 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse du BAIIA ajusté est le résultat de la baisse des ventes et du bénéfice brut qui a été partiellement compensée par une réduction des frais de vente, généraux et administratifs.

Perte nette. La perte nette s'est établie à 45,8 M$ pour le trimestre clos le 2 mai 2020, par rapport à une perte nette de 3,3 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La perte nette ajustée, qui exclut l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droit d'utilisation, s'est établie à 5,8 M$, comparativement à 3,3 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Perte entièrement diluée par action ordinaire. La perte entièrement diluée par action ordinaire a été négative de 1,76 $ par rapport à 0,13 $ au premier trimestre de l'exercice 2019. La perte entièrement diluée ajustée par action ordinaire, qui correspond à la perte nette ajustée divisée par le nombre moyen pondéré des actions en circulation entièrement diluées, a été négative de 0,22 $ par action comparativement à une perte négative de 0,13 $ par action.

Liquidités et ressources en capital

Au 2 mai 2020, nous disposions d'une trésorerie de 39,3 M$, principalement détenue par les grandes institutions financières canadiennes. Le total de l'actif à court terme moins la somme des comptes fournisseurs et autres créditeurs et des revenus reportés était de 48,3 M$ et de 52,9 M$, pour les périodes closes le 2 mai 2020 et le 1 février 2020, respectivement.

Notre principale source de liquidités est constituée par l'encaisse. Nos principaux besoins en liquidités sont le financement du fonds de roulement et les dépenses en immobilisations liées à l'amélioration des fonctions et des caractéristiques de notre boutique en ligne. Nos besoins en fonds de roulement sont liés à l'achat des stocks et au paiement des salaires, des loyers et des autres frais d'exploitation. De plus, à la lumière de la mise en oeuvre du plan de restructuration, la Société prévoit utiliser l'encaisse pour payer les honoraires professionnels et le dividende résultant du plan d'arrangement qui sera présenté aux créanciers.

Nos besoins en fonds de roulement fluctuent au cours de l'année, augmentant au cours des deuxième et troisième trimestres de l'exercice, alors que nous prenons possession de quantités croissantes de stocks en prévision de notre saison de vente de pointe au cours du quatrième trimestre de l'exercice. Nous avons financé nos dépenses en immobilisations et nos besoins en fonds de roulement à partir de notre trésorerie et des liquidités nettes provenant de nos activités d'exploitation.

Données financières consolidées résumées
(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information relative aux montants par action)

  Pour les trois mois clos 
          
  2 mai  4 mai  
  2020  2019  
          
Ventes  32 242 $ 44 265 $
Coût des ventes  17 569   17 929  
Bénéfice brut  14 673   26 336  
Frais de vente, généraux et administratifs  59 034   28 020  
Perte d'exploitation  (44 361)  (1 684) 
Charges financières  1 667   1 827  
Revenus financiers  (240)  (191) 
Perte nette  (45 788)$ (3 320$
          
BAIIA1  (40 367)$ 3 142 $
Frais de vente, généraux et administratifs ajustés1  19 074   28 020  
Perte d'exploitation ajustée  (4 401  (1 684 
BAIIA ajusté1  (94)  3 269  
Perte nette ajustée1  (5 828$ (3 320$
          
          
Perte de base et entièrement diluée par action ordinaire  (1,76)$ (0,13)$
Perte de base ajustée par action ordinaire1  (0,22)$ (0,13)$
          
Bénéfice brut en pourcentage des ventes  45,5%  59,5% 
Frais de vente, généraux et administratifs en pourcentage
des ventes
  183,1%  63,3% 
Frais de vente, généraux et administratifs ajustés en
pourcentage des ventes1
  59,2%  63,3% 
          
          
Trésorerie (utilisée) provenant dans les activités d'exploitation  (4 056$ 360 $
Trésorerie utilisée dans les activités de financement  (4 376  (5 823  
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités d'investissement  1 437   (1 120 
Diminution de la trésorerie pendant la période  (8 528  (6 583) 
Trésorerie à la fin de la période  39 343 $ 35 491 $
          
  2 mai  1 février  
Au 2020  2020  
Trésorerie  39 343 $ 46 338 $
Stocks  23 450   22 363  
Comptes débiteurs  4 371   6 062  
Comptes fournisseurs et autres créditeurs  18 000 $ 20 794 $

__________________
1 Se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend des mesures financières non conformes aux IFRS, notamment 1) le BAIIA et le BAIIA ajusté, 2) la perte d'exploitation ajustée, 3) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés, 4) la perte nette ajustée, 5) la perte nette ajustée entièrement diluée par action, et 6) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes. Ces mesures financières non conformes aux IFRS ne sont pas définies par les IFRS et peuvent différer des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous croyons que ces mesures financières non conformes aux IFRS fournissent aux investisseurs avertis des renseignements utiles sur nos activités passées. Nous présentons ces mesures financières non conformes aux IFRS comme des mesures supplémentaires du rendement parce que nous croyons qu'elles facilitent l'évaluation comparative de notre rendement d'exploitation par rapport à notre rendement en fonction de nos résultats selon les IFRS, tout en isolant les incidences de certains éléments qui varient d'une période à une autre, mais non en remplacement des mesures financières selon les IFRS.

Pour un rapprochement avec les mesures financières IFRS, veuillez consulter la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion de notre formulaire 10-Q.

Note

Le présent communiqué doit être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société, qui sera déposé par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières au www.sedar.com et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis au www.sec.gov et sera également disponible dans la section Investisseurs du site Web de la Société au www.davidstea.com/ca_fr/.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui traduisent nos opinions, attentes, convictions, plans ou hypothèses concernant des événements ou des résultats futurs qui sont, ou qui pourraient être, considérés comme des « énoncés prospectifs » (forward-looking statements) au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. La mise en garde qui suit est formulée conformément aux dispositions de cette loi, dans le but de bénéficier de la protection de ses dispositions libératoires. Ces énoncés prospectifs se caractérisent généralement par l'utilisation de mots à connotation prospective, comme « croire », « s'attendre à », « peut », « devrait », « projeter », « environ », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » ou « anticiper », ou encore de leurs formes négatives, de leurs variantes ou de termes de même nature. Ces énoncés prospectifs comprennent tous les éléments qui ne sont pas des faits historiques et comprennent des énoncés concernant nos intentions, nos convictions ou nos attentes actuelles concernant, entre autres, notre plan de restructuration, la pandémie de la COVID-19, notre stratégie de transition vers les ventes en ligne et de gros, les ventes futures par le biais de nos canaux de commerce électronique et de gros, la fermeture de certains de nos magasins de détail, les dettes futures au titre des baux, nos résultats d'exploitation, notre situation financière, nos liquidités et nos perspectives, l'impact de la pandémie de la COVID-19 sur l'environnement macroéconomique mondial, et notre capacité à éviter la radiation des actions ordinaires de la Société de la cote du Nasdaq en raison de la restructuration ou de notre incapacité à maintenir la conformité avec les exigences de cotation du Nasdaq.

Bien que nous croyions que ces opinions et attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés prospectifs sont intrinsèquement soumis à des risques, incertitudes et hypothèses à notre sujet, y compris les facteurs de risque énoncés dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice clos le 1er février 2020, et dans notre formulaire 10-Q pour la période trois mois close le 2 mai 2020 déposé auprès de la United States Securities and Exchange Commission et de l'Autorité des marchés financiers.

À propos de Les Thés DAVIDsTEA

Les Thés DAVIDsTEA est un important détaillant de marque et un distributeur de gros en pleine croissance de thés de spécialité, qui offre une sélection exclusive et différenciée de thés en feuilles, de thés préemballés, de sachets de thé et de cadeaux et accessoires liés au thé sur notre plateforme de commerce électronique au www.davidstea.com/ca_fr et par l'intermédiaire de 18 magasins de détail détenus et exploités par la Société au Canada. Une sélection de produits Les Thés DAVIDsTEA est également disponible dans plus de 2 500 supermarchés et pharmacies à travers le Canada. Le siège social de la Société est situé à Montréal, au Canada.

Personne-ressource pour les investisseurs   Personne-ressource pour les médias 
MaisonBrison CommunicationsPELICAN PR
Pierre BoucherLyla Radmanovich
514-731-0000514-845-8763
investors@davidstea.commedia@rppelican.ca

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Le sentiment des dirigeants quant aux perspectives pour les trois prochains mois pour l'économie mondiale s'est amélioré à -16,8 contre -27,7 en mai (dans une fourchette de -50 à +50) La Chine est la première économie couverte par le baromètre à...

à 01:05
Regulatory News: Le groupe Vifor Pharma a enregistré une croissance au premier semestre 2020, malgré les conditions difficiles d'accès des patients aux traitements dues à la pandémie de COVID-19. Les prévisions financières 2020 ont été mises à jour...

5 aoû 2020
La Food and Drug Administration (FDA) américaine vient d'octroyer une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) aux pompes cardiaques Impella pour offrir décharge et assistance ventriculaires gauche aux patients atteints de COVID-19 recevant un...

5 aoû 2020
Alors que l'industrie du commerce de détail continue d'adopter des solutions innovatrices en raison de la pandémie mondiale, Lightspeed annonce la mise en marché initiale de Lightspeed Capital, une plateforme utilisant Stripe. Au moyen d'offres de...

5 aoû 2020
Le conseil d'administration de Groupe TMX Limitée (le « Groupe TMX ») a déclaré aujourd'hui un dividende de 0,70 $ par action ordinaire en circulation, ce qui représente une hausse de 0,04 $, ou 6 %, en regard du dividende précédent de 0,66 $ par...

5 aoû 2020
Produits de 217,7 millions de dollars, en hausse de 4 % en regard de ceux de 210,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2019 Résultat dilué par action de 1,19 $, comparativement à 1,37 $ au deuxième trimestre de 2019 Résultat ajusté dilué par...



Communiqué envoyé le 31 juillet 2020 à 08:35 et diffusé par :