Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujets : Enfance, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CPG

Le gouvernement Ford compromet la sécurité de toutes les Ontariennes et de tous les Ontariens avec un plan sous-financé pour la rentrée


TORONTO, le 30 juill. 2020 /CNW/ - Le gouvernement Ford compromet la sécurité des élèves, des travailleuses et travailleurs en éducation et de toutes les Ontariennes et de tous les Ontariens en sous-finançant gravement une rentrée sécuritaire en septembre, disent les quatre principaux syndicats de l'enseignement de l'Ontario, qui représentent les enseignantes et enseignants de l'élémentaire et du secondaire et les travailleuses et travailleurs de l'éducation.

L'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), la Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario (FEEO), l'Ontario English Catholic Teachers Association (OECTA) et la Fédération des enseignantes et enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (OSSTF/FEESO) représentent plus de 200?000 enseignantes et enseignants et travailleuses et travailleurs en éducation dont le retour à l'école est prévu par le plan du gouvernement.

«?Ce plan et son financement sont bien loin du 3 milliards de dollars qui a été estimé nécessaire pour un retour en classe sécuritaire et sain?», indique le président de l'AEFO, Rémi Sabourin. «?Des fonds supplémentaires sont requis pour le nettoyage et la désinfection améliorés des écoles, l'embauche de nouveaux concierges, l'achat de masques et d'équipement de protection personnelle, de la formation en santé-sécurité pour le personnel et l'embauche d'autres travailleuses et travailleurs en éducation.?»

«?Bien que l'annonce du nouveau financement soit la bienvenue, il est très clair que le gouvernement Ford n'est pas prêt à payer le prix total pour assurer la sécurité des élèves et des travailleuses et travailleurs en éducation en septembre?», dit Sam Hammond, président de la FEEO. «?Le Premier ministre a promis aux Ontariennes et aux Ontariens qu'il "mettra le paquet" pour assurer la sécurité de la population, mais pourtant Stephen Lecce, ministre de l'Éducation, et M. Ford renient cette promesse à l'égard des élèves, des travailleuses et travailleurs en éducation, des parents et des communautés avec ce plan mal préparé.?»

«?Les travailleuses et travailleurs en éducation veulent retrouver leurs élèves, mais de façon sécuritaire?», souligne la présidente de l'OECTA, Liz Stuart. «?Le modèle proposé par M. Ford ne permet pas de respecter la distance physique préconisée pour le reste de la province et recommandée par des experts de la santé de partout dans le monde pour prévenir la propagation de la COVID-19. Il ne propose pas non plus les ressources supplémentaires nécessaires pour appuyer l'apprentissage à distance pour les familles qui choisissent de garder leurs enfants à la maison ou pour soutenir les élèves ayant des besoins d'apprentissage uniques dans les écoles. La relance de l'Ontario dépend d'un retour sécuritaire à l'école, et ce n'est pas ce que ce plan nous propose.?»

« Ce plan est une insulte pour chaque élève, chaque parent et chaque intervenante en éducation et intervenant en éducation de la province de l'Ontario », a déclaré Harvey Bischof, président de l'OSSTF/FEESO. « Le gouvernement Ford a eu quatre mois pour élaborer une stratégie sérieuse - quatre mois pour consulter, planifier et allouer des ressources appropriées pour assurer un retour à l'école en toute sécurité en septembre. Il ressort clairement de l'annonce d'aujourd'hui qu'ils ont gaspillé ce temps. Au milieu d'une pandémie mondiale, l'Ontario mérite plus qu'un autre plan boiteux de Doug Ford et Stephen Lecce.  

SOURCE Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:08
DriveNets, l'éditeur de logiciels de réseau, a annoncé aujourd'hui que DriveNets Network Cloud assure la solution logicielle de routage réseau Core d'AT&T, le réseau backbone le plus grand des États-Unis.   La pandémie de Covid-19 a mis en évidence...

à 06:05
  Le groupe Aptorum lance une start-up, filiale spécialisée dans les biopsies liquides dans le cadre de la lutte contre les maladies infectieuses. Elle détient une licence exclusive d'Accelerate Technologies, une société basée à Singapour....

à 06:05
L'objectif de 200 millions de dollars de la Fondation du CUSM vise à transformer le CUSM, l'un des réseaux hospitaliers universitaires les plus perfectionnés au monde, en un pôle international de premier plan pour la recherche clinique novatrice et...

à 06:00
Alors que de nombreuses organisations se préparent à clôturer leur exercice financier et à évaluer les répercussions de la COVID-19 sur leurs activités, la principale question n'est pas de savoir si on accordera des augmentations ou des promotions...

à 06:00
Des représentants du gouvernement du Canada tiendront une séance d'information technique pour donner un aperçu de l'approbation des applications et des dispositifs de dépistage du coronavirus (COVID-19). DateLe 29 septembre 2020 Heure10 h 30 (HAE)...

à 06:00
La qualité de vie canadienne est menacée si le pays reprend le chemin qu'il suivait avant la pandémie, selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par Deloitte Canada. Ce rapport, qui cadre avec les prévisions du gouvernement fédéral, brosse un...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 16:40 et diffusé par :