Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, Personnes âgées, Plaidoyer (politique)

Les résidents, partenaires de soins et les familles s'attendent, à juste titre, à l'adoption de certaines mesures à l'égard des établissements de soins de longue durée, explique la Société Alzheimer


TORONTO, le 30 juill. 2020 /CNW/ - Bien qu'elle se félicite de la récente annonce de la formation d'une commission qui se penchera sur les établissements de soins de longue durée, la Société Alzheimer de l'Ontario demande l'adoption rapide de mesures pour répondre aux préoccupations de longue date des résidents, des membres du personnel, des partenaires de soins et des familles.

« Nul besoin d'attendre un autre rapport pour commencer à offrir de meilleurs soins aux résidents des établissements de soins de longue durée, explique Cathy Barrick, chef de la direction de la Société Alzheimer de l'Ontario. La COVID-19 n'a pas créé les problèmes que nous observons actuellement; elle a tout simplement attiré l'attention sur ce qui est depuis longtemps un système débordé. »

Mme Barrick indique que près de 90 % des résidents des établissements de soins de longue durée sont atteints d'une forme ou l'autre de trouble neurocognitif, y compris les deux tiers qui sont atteints de démence. Ces résidents ont des besoins uniques -- qui ne sont pas pris en compte dans bien trop d'établissements. Au lieu de cela, des établissements qui manquent de ressources ont eu recours à l'utilisation déshumanisante de dispositifs de contention physique et à l'utilisation potentiellement inadéquate de médicaments : les résidents atteints d'un trouble neurocognitif sont 3 fois plus susceptibles d'être soumis à l'utilisation quotidienne de mesures de contention physique et deux fois plus susceptibles de se faire prescrire des antipsychotiques sans diagnostic de psychose. Ces problèmes existaient bien avant la pandémie actuelle.

« Les troubles neurocognitifs et les établissements de soins de longue durée sont indissociables, explique Mme Barrick. La commission doit accorder une voix influente aux résidents, aux partenaires de soins et aux familles touchées par ces maladies. »

SOURCE Alzheimer Society of Ontario


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:50
Pacific Drilling S.A. (« Pacific Drilling » ou la « Société ») a déclaré aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre 2020. La perte nette au deuxième trimestre 2020 a atteint 87,4 millions USD, soit 1,16 USD par action diluée, comparé à une...

à 12:00
Aujourd'hui, au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante :   « Il y a 118 985 cas confirmés de COVID-19 au Canada, dont 8 970...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 126 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 60 367. Durant cette même période, 4 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s'ajoute 1...

à 09:00
Des auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) de partout au Québec se donnent rendez-vous aujourd'hui, devant l'assemblée nationale, pour un second week-end « ASSS Maintenant ou jamais ». Majoritairement des femmes, les ASSS exigent la...

7 aoû 2020
Mise en oeuvre presque entièrement achevée du plan stratégique visant à réduire le réseau de vente au détail traditionnelle alors que les investissements dans le commerce électronique continuent d'augmenterLes résultats du premier trimestre ont subi...

7 aoû 2020
Power Corporation du Canada (Power Corporation ou la Société) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2020. Power CorporationRésultats consolidés pour la période close le 30 juin Faits saillants Au 30...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 13:44 et diffusé par :