Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, Personnes âgées, Plaidoyer (politique)

Les résidents, partenaires de soins et les familles s'attendent, à juste titre, à l'adoption de certaines mesures à l'égard des établissements de soins de longue durée, explique la Société Alzheimer


TORONTO, le 30 juill. 2020 /CNW/ - Bien qu'elle se félicite de la récente annonce de la formation d'une commission qui se penchera sur les établissements de soins de longue durée, la Société Alzheimer de l'Ontario demande l'adoption rapide de mesures pour répondre aux préoccupations de longue date des résidents, des membres du personnel, des partenaires de soins et des familles.

« Nul besoin d'attendre un autre rapport pour commencer à offrir de meilleurs soins aux résidents des établissements de soins de longue durée, explique Cathy Barrick, chef de la direction de la Société Alzheimer de l'Ontario. La COVID-19 n'a pas créé les problèmes que nous observons actuellement; elle a tout simplement attiré l'attention sur ce qui est depuis longtemps un système débordé. »

Mme Barrick indique que près de 90 % des résidents des établissements de soins de longue durée sont atteints d'une forme ou l'autre de trouble neurocognitif, y compris les deux tiers qui sont atteints de démence. Ces résidents ont des besoins uniques -- qui ne sont pas pris en compte dans bien trop d'établissements. Au lieu de cela, des établissements qui manquent de ressources ont eu recours à l'utilisation déshumanisante de dispositifs de contention physique et à l'utilisation potentiellement inadéquate de médicaments : les résidents atteints d'un trouble neurocognitif sont 3 fois plus susceptibles d'être soumis à l'utilisation quotidienne de mesures de contention physique et deux fois plus susceptibles de se faire prescrire des antipsychotiques sans diagnostic de psychose. Ces problèmes existaient bien avant la pandémie actuelle.

« Les troubles neurocognitifs et les établissements de soins de longue durée sont indissociables, explique Mme Barrick. La commission doit accorder une voix influente aux résidents, aux partenaires de soins et aux familles touchées par ces maladies. »

SOURCE Alzheimer Society of Ontario


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:15
AchilleS Vaccines, une société de biotechnologie basée à Sienne (Italie), a annoncé aujourd'hui le développement industriel fructueux d'un anticorps monoclonal (Am) novateur pour traiter la COVID-19. Le traitement, breveté par le MAD Lab du...

à 09:10
Eurofins (Paris : ERF) : En préalable à la réunion annuelle regroupant 300 de ses dirigeants d'unités opérationnelles qui se tiendra le 26 janvier 2021, Eurofins préannonce certains de ses résultats 2020. Les performances commerciales du mois de...

à 09:05
La Fédération étudiante collégiale du Québec lance un programme de bourses d'engagement afin de souligner le travail des personnes étudiantes qui s'impliquent auprès de leur communauté depuis le début de la crise de la COVID-19....

à 09:00
Sage, le chef de file du marché en solutions de gestion d'entreprise en nuage, a publié aujourd'hui la première d'une nouvelle série d'études, qui révèle la façon dont les récents évènements ont eu un impact sur le rôle, les attentes, et les...

à 09:00
Selon un nouveau sondage mené par Abacus Data au nom de Produits alimentaires, de santé et de consommation du Canada (PASC), la grande majorité des Canadiens (93 %) appuient la création d'une stratégie nationale d'autosoins pour pouvoir mieux prendre...

à 09:00
Alors que le Festival de Salzbourg célèbre son centenaire, Solway Investment Group fête également son cinquième anniversaire de collaboration avec le festival, avec le lancement d'une nouvelle plateforme éducative en ligne basée sur son initiative...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 13:44 et diffusé par :