Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Uni-Sélect inc. annonce ses résultats et faits saillants du deuxième trimestre 2020



Sauf indication contraire, dans ce communiqué de presse, tous les montants sont en milliers de $US, à l'exception des montants par action et des pourcentages.

BOUCHERVILLE, QC, le 30 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Uni-Sélect inc. (TSX: UNS) («?Uni-Sélect?» ou la «?Société?») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre clos le 30 juin 2020.

«?Nous sommes satisfaits de nos résultats du deuxième trimestre, qui ont été meilleurs que prévu considérant le contexte opérationnel difficile causé par la pandémie. Les mesures temporaires que nous avons mises en place pour assurer la continuité des activités, en réponse à la COVID-19, ont permis de mieux aligner notre structure de coûts avec l'état actuel du marché tout en nous permettant de continuer à servir nos clients selon les normes les plus élevées. De plus, l'exécution de notre plan de préservation des liquidités nous a permis de maximiser avec succès nos liquidités et notre souplesse financière?», a déclaré Brent Windom, président et chef de la direction de Uni-Sélect inc.

«?Au cours du trimestre, nous avons mis en oeuvre notre Plan d'amélioration continue afin de nous assurer d'être stratégiquement positionnés pour la reprise et la croissance post-COVID-19. Grâce à ce plan, nous espérons générer des économies annualisées d'environ 28 millions de dollars d'ici la fin de 2020, dont 14 millions de dollars ont été réalisés au cours du deuxième trimestre principalement à la suite d'une réduction d'effectifs. Il est important de noter que ces économies sont déterminées à partir du premier trimestre de 2020. En plus, nous avons renégocié notre dette, ce qui nous a permis d'avoir accès à des liquidités supplémentaires à des conditions financières plus souples, d'optimiser nos niveaux de stocks et de réduire notre dette sur une base séquentielle.

Nous sommes convaincus de la pérennité de notre entreprise et de notre capacité à maintenir notre position concurrentielle sur le marché en cette période difficile. À ce stade, nous prévoyons une reprise plus rapide du marché des produits automobiles destinés au marché secondaire et une reprise plus lente du marché des produits de revêtement. Bien que nous soyons encouragés de la progression d'un mois à l'autre, les conditions du marché demeurent volatiles. Nous disposons de la souplesse financière nécessaire pour exécuter notre plan d'affaires et nous accorderons la priorité à la réduction de la dette dans notre stratégie d'allocation du capital?», a conclu M. Windom. 

________________

(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section «?Mesures financières autres que les IFRS?».


MISE À JOUR DU PLAN D'AMÉLIORATION CONTINUE
La Société poursuit un plan d'amélioration continue, actuellement accéléré afin de se positionner stratégiquement pour la relance et la croissance après la COVID-19. Annoncé le 22 juin 2020, ce plan repose sur une approche à long terme visant à améliorer la productivité et l'efficacité des trois unités d'affaires, tout en veillant à ce que les besoins des clients restent le centre des préoccupations. Les principaux objectifs de ce plan sont de s'assurer que les clients sont servis selon les plus hauts standards, que les activités et le modèle d'affaires sont positionnés de manière à répondre aux demandes et aux attentes à long terme des marchés dans lesquels la Société opère, et qu'elle continue d'être un solide chef de file sur le marché, tout en assurant un environnement sécuritaire et sain pour tous. Pour atteindre ces objectifs, un examen approfondi des activités a été entrepris par l'équipe respective de chacune des unités d'affaires, générant un certain nombre d'initiatives clés, notamment la manière de servir les clients, le redimensionnement là où c'est nécessaire, l'automatisation et l'optimisation de la logistique de la chaîne d'approvisionnement. L'exécution du CIP a commencé en juin 2020 et se poursuivra au cours des prochains mois.

Grâce à ce plan, la Société prévoit de générer des économies annualisées d'environ 28,0 à 30,0 millions de dollars d'ici à la fin de 2020, déterminées à partir du premier trimestre de 2020. Au 30 juin 2020, un montant de 14,0 millions de dollars avait été réalisé, principalement pour la réduction des effectifs, exécutée à la fin juin 2020.

Le coût total de la réalisation du CIP est estimé à 13,8 millions de dollars, principalement pour les indemnités de départ et les coûts de fermeture dans le cadre des activités de redimensionnement. La Société prévoit aussi la radiation de certains actifs pour environ 6,2 millions de dollars. Au cours du trimestre courant de 2020, la Société a comptabilisé des frais de restructuration et autres totalisant 16,9 millions de dollars, desquels 6,2 millions de dollars représentent des frais hors caisse relatifs à la radiation des actifs.

Le tableau suivant résume les impacts annualisés au 30 juin 2020 :



Anticipé

Réalisé


D'ici la fin de 2020

Au 30 juin 2020

Économies de coûts annualisées

28 000

14 000

Frais de restructuration et autres :



Frais de restructuration (1)

10 500

10 407

Radiation des actifs (2)

6 200

6 155

Autres frais encourus (3)

3 300

352


20 000

16 914



(1)

Principalement pour les indemnités de départ et les coûts de fermeture dans le cadre des activités de redimensionnement.

(2)

Principalement pour les pertes de valeur sur immobilisations corporelles.

(3)

Composés principalement des frais d'exploitation et de déménagement de magasins corporatifs.

 

RÉSULTATS FINANCIERS

Le tableau ci-après présente les renseignements consolidés sélectionnés :





DEUXIÈMES TRIMESTRES

PÉRIODES DE SIX MOIS

2020

2019

2020

2019

Ventes

302 534

456 175

710 218

876 212






BAIIA (1)

(2 674)

31 734

12 406

53 090

Marge du BAIIA (1)

(0,9 %)

7,0 %

1,7 %

6,1 %

BAIIA ajusté (1)

14 841

35 808

31 627

64 259

Marge du BAIIA ajusté (1)

4,9 %

7,8 %

4,5 %

7,3 %




(39 583)


BAI

(30 967)

8 540

(39 583)

7 243

Marge du BAI (1)

(10,2 %)

1,9 %

(5,6 %)

0,8 %

BAI ajusté (1)

(12 449)

13 877

(18 324)

20 956

Marge du BAI ajusté (1)

(4,1 %)

3,0 %

(2,6 %)

2,4 %

Éléments spéciaux

17 515

4 074

19 221

11 169






Résultat net

(24 169)

6 318

(30 910)

4 985

Résultat ajusté (1)

(9 655)

10 422

(13 956)

15 472






Résultat net par action

(0,57)

0,15

(0,73)

0,12

Résultat net par action ajusté (1)

(0,23)

0,25

(0,33)

0,37



(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section «?Mesures financières autres que les IFRS?».

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

Les ventes consolidées de 302,5 millions de dollars du deuxième trimestre ont diminué de 33,7 %, lorsque comparées au trimestre correspondant de 2019. Les ventes ont été impactées par une décroissance organique de 31,9 %, un affaiblissement du dollar canadien et de la livre sterling, ainsi que par une érosion attendue provenant de l'intégration de magasins corporatifs au cours des 12 derniers mois. La propagation mondiale de la COVID-19 a touché tous les secteurs. Cependant, la performance des ventes de la Société a été meilleure qu'anticipée, les ventes augmentant progressivement mois après mois au cours du trimestre, et culminant en juin à plus de 85 % du mois correspondant de 2019. Par conséquent, les ventes du deuxième trimestre de 2020 ont surpassé les prévisions internes élaborées à la fin mars en réponse à l'incertitude entourant la pandémie.

La Société a généré un BAIIA de (2,7) millions de dollars et un BAI de (31,0) millions de dollars pour le trimestre, affectés par des éléments spéciaux comprenant les frais de restructuration et autres relatifs au CIP de 16,9 millions de dollars et les frais relatifs à l'examen des solutions de rechange stratégiques de 0,6 million de dollars. Une fois ajustés, le BAIIA a atteint 14,8 millions de dollars ou 4,9 % des ventes, comparativement à 35,8 millions de dollars ou 7,8 % des ventes en 2019, alors que le BAI a été de (12,4) millions de dollars ou (4,1) % des ventes, comparativement à 13,9 millions de dollars ou 3,0 % des ventes en 2019. Ces marges ajustées ont principalement été affectées par la baisse des ventes attribuable à la COVID-19, engendrant une baisse des marges brutes, une réduction de l'absorption des coûts fixes, ainsi que des réserves additionnelles pour désuétude et mauvaises créances totalisant 6,3 millions de dollars. De plus, la diminution des incitatifs des fournisseurs en lien avec l'optimisation des stocks dans les trois secteurs, plus particulièrement le secteur FinishMaster États?Unis, a contribué à la diminution des marges ajustées. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mises à pied temporaires, la réduction des heures de travail, les mesures de contrôle de coûts ainsi que par les économies globales réalisées en regard du Plan d'amélioration de la performance («?PIP?»). Par ailleurs, une perte de 3,6 millions de dollars sur l'extinction de dette a également affecté la marge du BAI ajusté.

Le résultat net et le résultat ajusté du trimestre courant ont respectivement été de (24,2) millions de dollars et (9,7) millions de dollars, comparativement à 6,3 millions de dollars et 10,4 millions de dollars en 2019. La diminution de 20,1 millions de dollars du résultat ajusté, comparativement au trimestre correspondant de 2019, provient principalement d'un BAI ajusté plus faible, tel qu'expliqué précédemment, et d'un taux d'imposition différent.

Résultats sectoriels du deuxième trimestre

Le secteur FinishMaster États-Unis a enregistré des ventes trimestrielles de 133,4 millions de dollars, en baisse de 37,2 % comparativement à 2019, affectées principalement par la COVID-19 ainsi que par l'érosion anticipée des ventes provenant de l'intégration de magasins corporatifs au cours des 12 derniers mois. Les ventes ont démontré des signes encourageants avec une croissance stable mois après mois à la suite de la forte baisse en avril. Ce secteur a enregistré un BAIIA de (1,5) millions de dollars et un BAI de (8,7) millions de dollars au cours du trimestre de 2020. Une fois ajusté des éléments spéciaux relatifs au CIP, le BAIIA était de (4,5) millions de dollars ou 3,3 % des ventes, comparativement à 19,0 millions de dollars ou 8,9 % des ventes. Pour sa part, le BAI ajusté était de (2,7) millions de dollars ou (2,0) % des ventes, comparativement à 11,6 millions de dollars ou 5,5 % des ventes en 2019. Les marges ajustées ont respectivement diminué de 560 et 750 points de base, en grande partie due à la COVID-19, engendrant une baisse des ventes et des marges brutes, une absorption réduite des coûts fixes, ainsi que des suppléments pour désuétude de stocks et mauvaises créances. De plus, ce secteur a enregistré une diminution de rabais volume découlant de l'optimisation des stocks. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mises à pieds temporaires, ainsi que par la réduction des heures de travail et des dépenses discrétionnaires afin de s'ajuster au niveau actuel des activités. Le trimestre a également bénéficié d'économies réalisées dans le cadre du plan d'amélioration. Ce secteur a ajusté davantage son nombre d'effectifs à la fin du trimestre, générant des économies annualisées d'environ 5,8 millions de dollars.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada pour le trimestre courant se sont établies à 114,3 millions de dollars, comparativement à 143,4 millions de dollars, soit une baisse de 20,3 %, reflétant une baisse de la demande, un effet direct de la COVID-19, ainsi que la dépréciation du dollar canadien. Les ventes ont démontré des signes encourageants avec une croissance stable mois après mois à la suite de la forte baisse en avril. Ce secteur a enregistré un BAIIA de 7,3 millions de dollars et un BAI de 2,2 millions de dollars. Une fois ajusté des éléments spéciaux relatifs au CIP, le BAIIA était de 12,9 millions de dollars ou 11,3 % des ventes, comparativement à 16,6 millions de dollars ou 11,6 % des ventes en 2019. Pour sa part, le BAI ajusté était de 7,8 millions de dollars ou 6,8 % des ventes, comparativement à 11,2 millions de dollars ou 7,8 % des ventes en 2019. Les marges ajustées ont diminué respectivement de 30 et 100 points de base, en grande partie due à un niveau plus faible de rabais volume, ainsi que d'une absorption réduite des coûts fixes en raison de la baisse des activités de ventes, en lien à la COVID-19. De plus, les marges ont été pénalisées par des provisions supplémentaires pour mauvaises créances, alors que le deuxième trimestre de 2019 avait été avantagé de rabais volume et d'incitatifs additionnels. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mesures mises en place pour atténuer les impacts de la COVID-19, telles que les mises à pied temporaires, la réduction des heures de travail et des dépenses discrétionnaires. Par ailleurs, le trimestre a bénéficié d'économies relatives au plan d'amélioration. À la fin du trimestre, ce secteur a procédé à des ajustements supplémentaires au niveau de ses effectifs, générant des économies annualisées d'environ 8,2 millions de dollars.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 54,9 millions de dollars en 2020, une diminution de 45,4 % comparativement au trimestre correspondant de 2019. Cette variation est attribuable à la COVID-19, la dépréciation de la livre sterling et à l'érosion anticipée provenant de l'intégration de magasins corporatifs au cours des 12 derniers mois. Sur une note positive, à la suite de la forte baisse enregistrée en avril, les ventes ont démontré des signes encourageants avec une croissance constante mois après mois. Ce secteur a enregistré un BAIIA de (4,9) millions de dollars et un BAI de (9,6) millions de dollars. Une fois ajusté des éléments spéciaux relatifs au CIP, le BAIIA était de 0,3 million de dollars ou 0,6 % des ventes, comparativement à 3,1 millions de dollars ou 3,0 % des ventes en 2019. Pour sa part, le BAI ajusté était de (4,4) millions de dollars ou (7,9) % des ventes, comparativement à (1,4) millions de dollars ou (1,4) % des ventes lors du trimestre correspondant de 2019. Les marges ajustées ont diminué respectivement de 240 et 650 points de base, impactée, en grande partie, par la COVID-19, occasionnant une réduction de volume de ventes et de marges brutes, une réduction de l'absorption des coûts fixes, des dépenses additionnelles en mauvaises créances, ainsi qu'un niveau plus faible de rabais volumes. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mises à pied temporaires, la réduction des heures de travail et des dépenses discrétionnaires, alignant la structure de coûts au niveau des activités de ventes. De plus, ce secteur a bénéficié d'économies provenant du plan d'amélioration, ainsi que d'environ 0,7 million de dollars en subventions gouvernementales spécifiques à la COVID-19 pour des frais d'exploitation reliés aux loyers.

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

Les ventes consolidées de 710,2 millions de dollars de la période ont diminué de 18,9 %, lorsque comparées à la période correspondante de 2019. Les ventes ont été impactées par une décroissance organique de 18,3 %, un affaiblissement du dollar canadien et de la livre sterling, ainsi que par une érosion attendue provenant de l'intégration de magasins corporatifs au cours des 12 derniers mois. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par une journée additionnelle de facturation et par la contribution des acquisitions d'entreprises. La performance du deuxième trimestre, affectée par la COVID-19, a contribué, en grande partie, à la décroissance de la période de six mois. Cependant, les ventes ont repris graduellement à partir de mai, permettant à la Société de rouvrir certains magasins corporatifs, dont plus de 80 % étaient en activités au 30 juin 2020.

La Société a généré un BAIIA de 12,4 millions de dollars et un BAI de (39,6) millions de dollars pour la période. Celles-ci ont été affectées par des éléments spéciaux comprenant les frais de restructuration et autres relatifs au plan d'amélioration de 18,1 millions de dollars, ainsi que les frais relatifs à l'examen des solutions de rechange stratégiques de 1,1 million de dollars. Une fois ajusté, le BAIIA était de 31,6 millions de dollars ou 4,5 % des ventes, comparativement à 64,3 millions de dollars ou 7,3 % des ventes en 2019. Pour sa part, le BAI ajusté, était de (18,3) millions de dollars ou (2,6) % des ventes, comparativement à 21,0 millions de dollars ou 2,4 % des ventes en 2019. Tout comme le trimestre, la période de six mois reflète l'effet de la COVID?19 et la diminution des incitatifs des fournisseurs en lien avec l'optimisation des stocks. Des pertes sur devises étrangères relativement à la dépréciation du dollar canadien et de la livre sterling ainsi qu'une charge ponctuelle, enregistrées au cours du premier trimestre de 2020, ont également contribué à la baisse des marges du BAIIA ajusté et du BAI ajusté. Ces éléments, combinés aux provisions additionnelles pour désuétude et mauvaises créances, représentent 11,2 millions de dollars, soit environ 130 points de base. Par ailleurs, la marge du BAI ajusté a également été affectée par une perte relativement à l'extinction de dette enregistrée au cours du second trimestre.

Le résultat net et le résultat ajusté de la période de 2020 ont respectivement été de (30,9) millions de dollars et (14,0) millions de dollars, comparativement à 5,0 millions de dollars et 15,5 millions de dollars en 2019. La diminution de 29,4 millions de dollars du résultat ajusté, comparativement à la période correspondante de 2019, provient principalement d'un BAI ajusté plus faible tel qu'expliqué précédemment et d'un taux d'imposition différent.

Résultats sectoriels de la période de six mois

Le secteur FinishMaster États-Unis a enregistré des ventes de 335,6 millions de dollars, en baisse de 19,5 % comparativement à 2019. Les ventes ont été affectées principalement par la COVID-19 et par l'érosion anticipée des ventes provenant de l'intégration de magasins corporatifs, en partie contrebalancées par une journée additionnelle de facturation. Ce secteur a enregistré un BAIIA de 9,8 millions de dollars et un BAI de (4,7) millions de dollars. Une fois ajusté des éléments spéciaux, le BAIIA était de 16,6 millions de dollars ou 4,9 % des ventes, comparativement à 35,4 millions de dollars ou 8,5 % des ventes en 2019. Le BAI ajusté était de 2,0 millions de dollars ou 0,6 % des ventes, comparativement à 20,6 millions de dollars ou 4,9 % des ventes en 2019. Les marges ajustées ont diminué respectivement de 360 et 430 points de base, en partie attribuable, à la COVID?19 et à la diminution des incitatifs des fournisseurs provenant de l'optimisation de stocks, ainsi qu'à une charge ponctuelle comptabilisée au cours du premier trimestre. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mesures de contrôle des coûts ainsi que par les bénéfices du plan d'amélioration. Les initiatives mises en place dans le cadre du plan d'amélioration permettent à ce secteur d'ajuster sa base de coûts selon le niveau des activités de ventes ainsi que de faire face aux conditions difficiles du marché en lien avec la COVID-19 et la concurrence.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada se sont établies à 223,2 millions de dollars, comparativement à 256,6 millions de dollars, soit une baisse de 13,0 %, reflétant l'effet de la COVID-19 ainsi que la dépréciation du dollar canadien. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par la contribution d'une journée additionnelle de facturation et des acquisitions d'entreprises. Ce secteur a enregistré un BAIIA de 9,6 millions de dollars et un BAI de (0,9) million de dollars. Une fois ajusté des éléments spéciaux, le BAIIA était de 15,6 millions de dollars ou 7,0 % des ventes, comparativement à 25,3 millions de dollars ou 9,9 % des ventes en 2019. Le BAI ajusté était de 5,2 millions de dollars ou 2,3 % des ventes, comparativement à 14,8 millions de dollars ou 5,8 % des ventes en 2019. Les marges ajustées ont diminué respectivement de 290 et 350 points de base, affectées, tout comme le trimestre, par l'effet de la COVID-19, alors que la période correspondante de 2019 avait bénéficié de rabais volumes et d'incitatifs additionnels, ainsi que du programme ProColor, vendu au cours du troisième trimestre de 2019. De plus, les marges ont été pénalisées par des pertes sur devises étrangères dues à la dépréciation du dollar canadien enregistrées au cours du premier trimestre de 2020. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mesures de contrôle de coûts ainsi que par les bénéficies du plan d'amélioration.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 151,4 millions de dollars, une diminution de 25,4 % comparativement à la période correspondante de 2019. Cette variation est attribuable à la COVID-19, à la dépréciation de la livre sterling et à l'érosion anticipée provenant de l'intégration de magasins corporatifs au cours des 12 derniers mois. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par une journée additionnelle de facturation. Ce secteur a enregistré un BAIIA de (0,2) millions de dollars et un BAI de (9,9) millions de dollars. Une fois ajusté des éléments spéciaux, le BAIIA était de 5,0 millions de dollars ou 3,3 % des ventes, comparativement à 10,2 millions de dollars ou 5,1 % des ventes pour la période correspondante de 2019. Le BAI ajusté était de (4,7) millions de dollars ou (3,1) % des ventes, comparativement à 0,9 million de dollars ou 0,5 % des ventes pour la période correspondante de 2019. Les marges ajustées ont diminué respectivement de 180 et 360 points de base, impactées par la COVID-19 et un niveau plus faible de rabais, compte tenu d'achats moindres. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par les mesures de contrôle de coûts et d'économies relatives aux plans d'amélioration. Depuis le début de l'exercice 2020, ce secteur a réalisé certaines initiatives, alignant sa structure organisationnelle et intégrant des magasins corporatifs.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Uni-Sélect tiendra le 30 juillet 2020, à 8 h 00 (heure de l'Est), une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats du deuxième trimestre de 2020. Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 888 231-8191 (ou le 1 647 427-7450 pour les appels internationaux).

Un enregistrement de la conférence sera disponible à compter de 11 h 30 (heure de l'Est) le 30 juillet 2020, et ce, jusqu'à 23 h 59 (heure de l'Est), le 30 août 2020. Pour accéder à l'enregistrement différé de la conférence, il suffit de composer le 1 855 859-2056, suivi de 8256416.

Vous pouvez également accéder à la webdiffusion de la conférence des résultats du trimestre à partir de la section «?Investisseurs?» de notre site web à uniselect.com. La webdiffusion sera archivée par la suite. Les participants devraient prévoir le temps nécessaire, avant le début de l'appel, pour accéder à la webdiffusion et aux diapositives.

À PROPOS DE UNI-SÉLECT

Avec plus de 5 000 employés au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, Uni-Sélect est un chef de file de la distribution de peinture automobile, de revêtements industriels et d'accessoires connexes en Amérique du Nord, ainsi qu'un chef de file de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire de l'automobile au Canada et au Royaume-Uni. Le siège social de Uni-Sélect est situé à Boucherville (Québec) Canada et ses actions sont négociées à la Bourse de Toronto (UNS).

Au Canada, Uni-Sélect dessert plus de 16 000 ateliers de réparation et de carrosserie automobile et plus de 4 000 ateliers à travers ses bannières d'atelier de réparation/installation et de carrosserie automobile. Son réseau national compte plus de 1?000 grossistes indépendants et plus de 75 magasins corporatifs, dont plusieurs exercent leurs activités sous les programmes de bannières de Uni?Sélect tels que BUMPER TO BUMPER®, AUTO PARTS PLUS® et FINISHMASTER®.

Aux États-Unis, Uni-Sélect, par l'intermédiaire de sa filiale à part entière FinishMaster, Inc., exploite un réseau national de plus de 175 magasins corporatifs de produits de revêtement automobile sous la bannière FINISHMASTER®, laquelle dessert un réseau de plus de 30?000 clients annuellement dont plus de 5?500 ateliers de carrosserie à titre de fournisseur principal.

Au Royaume-Uni et en Irlande, Uni-Sélect, par l'intermédiaire de son groupe de filiales Parts Alliance, est un important distributeur de produits automobiles destinés au marché secondaire qui dessert plus de 23?000 clients avec un réseau de plus de 175 magasins corporatifs. www.uniselect.com

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONs PROSPECTIVES

Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Habituellement, les termes comme hypothèse, but, orientation, objectif, perspective, projet, stratégie, cible et d'autres expressions semblables, ainsi que les temps et les modes comme le futur et le conditionnel de certains verbes tels que viser, s'attendre à, croire, prévoir, avoir l'intention de, planifier, chercher à et aspirer à, permettent de repérer les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué incluent des affirmations relatives au moment de la reprise des opérations et au retour des employés en mise à pied temporaire, aux économies anticipées résultant des initiatives d'efficacité et au moment où seront réalisées ces économies, aux coûts reliés aux indemnités de départ devant être versées aux employés ainsi qu'aux coûts pour la fermeture de magasins, ainsi qu'à notre capacité à faire face à l'incertitude économique actuelle. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux «?dispositions refuges?» prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières.

Les déclarations prospectives, du fait même de leur nature, font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que précises, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces déclarations prospectives et que nos perspectives commerciales, objectives, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. En particulier, Uni-Sélect fait face à des impacts importants sur ses affaires en raison de la pandémie de COVID-19. La pandémie de COVID-19 a provoqué un déclin majeur de l'activité économique en Amérique du Nord et au Royaume-Uni, ce qui a causé une baisse de la demande pour les produits et services de Uni-Sélect, une baisse de la productivité résultant des fermetures d'entreprises ordonnées par les gouvernements, l'augmentation des mesures de santé et sécurité, et une menace à la continuité des affaires pour certains des magasins, fournisseurs, clients et/ou partenaires de Uni-Sélect. La durée et l'envergure de l'impact de la pandémie de COVID-19 sur les affaires de Uni-Sélect, incluant ses opérations et le marché pour ses actions, vont dépendre des développements futurs, qui sont hautement incertains et ne peuvent être prédits en ce moment, et incluent la durée, la gravité et l'envergure de la pandémie et les actions prises dans diverses juridictions pour contenir ou traiter la pandémie. En revanche, ces impacts pourraient, entre autres choses, affecter négativement les liquidités de Uni-Sélect et/ou sa capacité à respecter ses engagements relatifs à son endettement. Les risques et incertitudes auxquels sont sujets les déclarations prospectives incluent aussi les facteurs de risque décrits dans le Rapport de gestion de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2019 sous la section « Gestion des risques » disponible sur www.sedar.com  ainsi que sur le site web de Uni-Sélect à www.uniselect.com. Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des déclarations prospectives et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues aux présentes sont faites en date du présent communiqué de presse. À moins d'y être tenu en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, Uni-Sélect n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements.  

MESURES FINANCIÈRES AUTRES QUE LES IFRS

L'information comprise dans ce communiqué comporte certains renseignements qui ne sont pas des mesures financières du rendement conformes aux IFRS. Les mesures financières autres que les IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des définitions similaires présentées par d'autres sociétés. La Société est d'avis que les lecteurs de ce présent communiqué peuvent tenir compte de ces mesures de rendement aux fins d'analyse. Ce qui suit présente les définitions des termes utilisés par la Société qui ne sont pas définis selon les IFRS.

Croissance organique - Cette mesure consiste à quantifier l'augmentation des ventes consolidées entre deux périodes données, en excluant l'impact des acquisitions, de l'érosion des ventes provenant de l'intégration de magasins corporatifs, des variations du taux de change et, lorsqu'il y a lieu, de la différence du nombre de jours de facturation. Cette mesure aide Uni-Sélect à juger l'évolution intrinsèque des ventes générées par sa base opérationnelle par rapport au reste du marché. La détermination du taux de croissance organique, qui est fondée sur des constats raisonnables aux yeux de la direction, pourrait différer des taux de croissance organique réels.

BAIIA et BAIIA ajusté - Le BAIIA représente le résultat net excluant les charges financières, l'amortissement et l'impôt sur le résultat. Il s'agit d'un indicateur financier mesurant la capacité d'une société de rembourser et d'assumer ses dettes. Les investisseurs ne doivent pas le considérer comme un critère remplaçant les ventes ou le résultat net, ni comme un indicateur des résultats d'exploitation ou de flux de trésorerie, ni comme un paramètre de mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Le BAIIA ajusté exclut certains ajustements, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres, aux frais relatifs à l'examen des solutions de rechange stratégiques, à la perte de valeur du goodwill ainsi qu'au gain net sur la cession d'activités.

Marge du BAIIA et marge du BAIIA ajusté - La marge du BAIIA est un pourcentage qui correspond au BAIIA divisé par les ventes. La marge du BAIIA ajusté est un pourcentage qui correspond au BAIIA ajusté divisé par les ventes.

BAI ajusté, résultat ajusté et résultat ajusté par action - La direction utilise le BAI ajusté, le résultat ajusté ainsi que le résultat ajusté par action pour évaluer le BAI, le résultat net et le résultat par action provenant des activités d'exploitation, excluant certains ajustements, nets d'impôt pour le résultat ajusté et le résultat ajusté par action, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. La direction considère que ces mesures facilitent l'analyse et permettent une meilleure compréhension de la performance des activités de la Société. L'objectif de ces mesures est de fournir de l'information additionnelle.

Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres, aux frais relatifs à l'examen des solutions de rechange stratégiques, à la perte de valeur du goodwill, au gain net sur la cession d'activités, ainsi qu'à l'amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance. La direction considère l'acquisition de Parts Alliance comme transformationnelle. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Marge du BAI et marge du BAI ajusté - La marge du BAI est un pourcentage qui correspond au BAI divisé par les ventes. La marge du BAI ajusté est un pourcentage qui correspond au BAI ajusté divisé par les ventes.

Flux de trésorerie disponibles - Cette mesure correspond aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie, ajustés des éléments suivants : la variation des éléments du fonds de roulement, les acquisitions d'immobilisations corporelles et la différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période. Uni-Sélect considère les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de la solidité financière et du rendement des activités, car ils révèlent le montant des fonds disponibles pour gérer la croissance du fonds de roulement, payer les dividendes, rembourser la dette, réinvestir dans la Société et profiter des différentes opportunités de marché qui se présentent.

Les flux de trésorerie disponibles excluent certaines variations dans les éléments du fonds de roulement (dont les débiteurs et autres recevables, les stocks et les créditeurs et charges à payer) et autres fonds générés et utilisés selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie. Par conséquent, ils ne devraient pas être considérés comme une alternative aux tableaux consolidés des flux de trésorerie ou comme une mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Endettement total net - Cette mesure correspond à la dette à long terme incluant les versements exigibles à court terme, nette de la trésorerie.

Ratio de l'endettement total net sur le BAIIA ajusté - Ce ratio correspond à l'endettement total net divisé par le BAIIA ajusté.

Le tableau suivant présente une conciliation de la croissance organique.


Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2020

2019

2020

2019

FinishMaster États-Unis

133 374

212 249

335 573

416 759

Produits automobiles Canada

114 299

143 445

223 240

256 558

Parts Alliance Royaume-Uni

54 861

100 481

151 405

202 895

Ventes

302 534

456 175

710 218

876 212



%


%

Variation des ventes

 

(153 641)

(33,7)

(165 994)

(18,9)

Impact de la conversion du dollar canadien et de la livre sterling

5 760

1,2

7 830

0,9

Nombre de jours de facturation

-

-

(6 867)

(0,8)

Érosion des ventes provenant de l'intégration de magasins corporatifs

3 050

0,7

5 949

0,6

Acquisitions

(513)

(0,1)

(1 076)

(0,1)

Croissance organique consolidée

(145 344)

(31,9)

(160 158)

(18,3)

Le tableau suivant présente une conciliation du BAIIA et du BAIIA ajusté.


Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2020

2019

%

2020

2019

%

Résultat net

(24 169)

6 318


(30 910)

4 985


Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(6 798)

2 222


(8 673)

2 258


Amortissement

15 895

15 756


32 489

31 624


Charges financières, montant net

12 398

7 438


19 500

14 223


BAIIA

(2 674)

31 734

(108,4)

12 406

53 090

(76,6)

Marge du BAIIA

(0,9%)

7,0 %


1,7%

6,1 %


Éléments spéciaux

17 515

4 074


19 221

11 169


BAIIA ajusté

14 841

35 808

(58,6)

31 627

64 259

(50,8)

Marge du BAIIA ajusté

4,9%

7,8 %


4,5%

7,3 %


Le tableau suivant présente une conciliation du BAI et du BAI ajusté.


Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2020

2019

%

2020

2019

%

Résultat net

(24 169)

6 318


(30 910)

4 985


Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(6 798)

2 222


(8 673)

2 258


BAI

(30 967)

8 540

(462,6)

(39 583)

7 243

(646,5)

Marge du BAI

(10,2 %)

1,9 %


(5,6 %)

0,8 %


Éléments spéciaux

17 515

4 074


19 221

11 169


Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance

1 003

1 263


2 038

2 544


BAI ajusté

(12 449)

13 877

(189,7)

(18 324)

20 956

(187,4)

Marge du BAI ajusté

(4,1 %)

3,0 %


(2,6 %)

2,4 %









 

Le tableau suivant présente une conciliation du résultat ajusté et du résultat ajusté par action.


Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2020

2019

%

2020

2019

%

Résultat net

(24 169)

6 318

(482,5)

(30 910)

4 985

(720,1)

Éléments spéciaux, nets d'impôt

13 390

3 055


14 661

8 375


Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

1 124

1 049


2 293

2 112


Résultat ajusté

(9 655)

10 422

(192,6)

(13 956)

15 472

(190,2)

Résultat par action

(0,57)

0,15

(480,0)

(0,73)

0,12

(708,3)

Éléments spéciaux, nets d'impôt

0,31

0,07


0,35

0,20


Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

0,03

0,02


0,05

0,05


Résultat par action ajusté

(0,23)

0,25

(192,0)

(0,33)

0,37

(189,2)

Le tableau suivant présente une conciliation des flux de trésorerie disponibles.


Deuxièmes trimestres

Périodes de six mois


2020

2019

2020

2019

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

34 877

97 176

24 102

27 689

Variation des éléments de fonds de roulement

(20 422)

(59 460)

6 863

35 561


14 455

37 716

30 965

63 250

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(1 248)

(5 651)

(5 710)

(11 714)

Différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période

 

(275)

6

(554)

(259)

Flux de trésorerie disponibles

12 932

32 071

24 701

51 277

 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES RÉSULTATS

(en milliers de $US, à l'exception des données par action, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2020

2019

2020

2019






Ventes

302 534

456 175

710 218

876 212

Achats, nets de la fluctuation des stocks

216 579

310 759

501 486

595 251

Marge brute

85 955

145 416

208 732

280 961






Salaires et avantages sociaux

45 153

79 487

117 318

158 102

Autres dépenses d'exploitation

25 961

30 121

59 787

58 600

Éléments spéciaux

17 515

4 074

19 221

11 169

Résultat avant charges financières, amortissement et impôt sur le résultat

(2 674)

31 734

12 406

53 090






Charges financières, montant net

12 398

7 438

19 500

14 223

Amortissement

15 895

15 756

32 489

31 624

Résultat avant impôt sur le résultat

(30 967)

8 540

(39 583)

7 243

Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(6 798)

2 222

(8 673)

2 258

Résultat net 

(24 169)

6 318

(30 910)

4 985






Résultat par action (de base et dilué)

(0,57)

0,15

(0,73)

0,12






Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)





De base et dilué

42 387

42 387

42 387

42 387











 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DU RÉSULTAT GLOBAL

(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2020

2019

2020

2019






Résultat net

(24 169)

6 318

(30 910)

4 985






Autres éléments du résultat global





Éléments qui seront reclassés ultérieurement au résultat net :





Portion efficace des variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (nette d'impôt de 54 $ et 155 $ pour le trimestre et la période de six mois (94 $ et 256 $ respectivement en 2019))

(149)

(280)

(430)

(741)






Variation nette de la juste valeur des instruments financiers dérivés désignés comme éléments de couverture de flux de trésorerie transférée au résultat net (nette d'impôt de 42 $et 52 $ pour le trimestre et la période de six mois (25 $ et 53 $ respectivement en 2019))

116

(74)

144

(155)






Pertes de change latentes sur la conversion des états financiers à la monnaie de présentation

(4 255)

(9 148)

(11 855)

(3 340)






Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion de la dette désignée comme élément de couverture des investissements nets dans des filiales étrangères 

6 828

6 445

(2 848)

9 115


2 540

(3 057)

(14 989)

4 879

Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement au résultat net :





Réévaluations des obligations au titre des prestations définies à long terme
(nettes d'impôt de 2 063 $ et 2 875 $ pour le trimestre et la période de six mois (898 $ et 2 122 $ respectivement en 2019))

(5 720)

(2 558)

(7 974)

(6 040)






Total des autres éléments du résultat global

(3 180)

(5 615)

(22 963)

(1 161)

Résultat global

(27 349)

703

(53 873)

3 824











·

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES VARIATIONS DE CAPITAUX PROPRES


Attribuable aux actionnaires

(en milliers de $US, non audités)

Capital-

actions

Surplus

 d'apports

Composante

 capitaux

 propres des

 débentures

 convertibles

Résultats

 non

distribués

Cumul des

 autres

 éléments du

 résultat global

Total des

capitaux

 propres















Solde au 31 décembre 2018

100 244

6 005

-

457 455

(39 822)

523 882








Ajustement IFRS 16

-

-

-

(4 944)

992

(3 952)

Solde au 1er janvier 2019

100 244

6 005

-

452 511

(38 830)

519 930








Résultat net

-

-

-

4 985

-

4 985

Autres éléments du résultat global

-

-

-

(6 040)

4 879

(1 161)

Résultat global

-

-

-

(1 055)

4 879

3 824








Contributions et distributions aux actionnaires :







Dividendes

-

-

-

(5 877)

-

(5 877)

Paiements fondés sur des actions

-

209

-

-

-

209


-

209

-

(5 877)

-

(5 668)








Solde au 30 juin 2019

100 244

6 214

-

445 579

(33 951)

518 086








Solde au 31 décembre 2019

100 244

6 724

8 232

418 624

(26 830)

506 994








Résultat net

-

-

-

(30 910)

-

(30 910)

Autres éléments du résultat global

-

-

-

(7 974)

(14 989)

(22 963)

Résultat global

-

-

-

(38 884)

(14 989)

(53 873)








Contributions et distributions aux actionnaires :







Dividendes

-

-

-

(2 923)

-

(2 923)

Paiements fondés sur des actions

-

1 199

-

-

-

1 199


-

1 199

-

(2 923)

-

(1 724)








Solde au 30 juin 2020

100 244

7 923

8 232

376 817

(41 819)

451 397















 

UNI-SÉLECT INC.
TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE

(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin

Périodes de six mois

closes le 30 juin


2020

2019

2020

2019






ACTIVITÉS D'EXPLOITATION





Résultat net

(24 169)

6 318

(30 910)

4 985

Éléments hors caisse :





Éléments spéciaux

17 515

4 074

19 221

11 169

Charges financières, montant net

12 398

7 438

19 500

14 223

Amortissement

15 895

15 756

32 489

31 624

Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(6 798)

2 222

(8 673)

2 258

Amortissement et réserves relatifs aux incitatifs accordés aux clients

3 966

4 981

9 735

10 315

Autres éléments hors caisse

5 056

914

5 336

2 557

Variation des éléments du fonds de roulement

20 422

59 460

(6 863)

(35 561)

Intérêts payés

(10 604)

(6 691)

(14 548)

(12 711)

Impôt sur le résultat recouvert (versé)

1 196

2 704

(1 185)

(1 170)

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

34 877

97 176

24 102

27 689






ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT





Acquisition d'entreprise

-

-

(4 482)

(294)

Cession d'activité

-

-

258

-

Solde de prix d'achat, net

55

(177)

41

(1 133)

Trésorerie détenue en mains tierces

747

-

747

-

Avances aux marchands membres et incitatifs accordés aux clients

(877)

(4 902)

(4 322)

(9 285)

Remboursements d'avances à des marchands membres

536

2 397

1 392

3 994

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(1 248)

(5 651)

(5 710)

(11 714)

Produits de la disposition d'immobilisations corporelles

289

217

420

2 585

Acquisitions et développement d'immobilisations incorporelles

(247)

(826)

(751)

(1 054)

Autres provisions payées

(131)

(77)

(188)

(119)

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

(876)

(9 019)

(12 595)

(17 020)






ACTIVITÉS DE FINANCEMENT





Augmentation de la dette à long terme

507 999

18 566

542 960

114 225

Remboursement de la dette à long terme

(524 623)

(101 781)

(542 253)

(120 007)

Augmentation (diminution) nette des dépôts de garantie des marchands membres

226

6

51

(147)

Dividendes versés

(2 786)

(2 932)

(5 803)

(5 885)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

(19 184)

(86 141)

(5 045)

(11 814)

Écarts de conversion

372

(179)

(1 230)

(18)

Augmentation (diminution) nette de la trésorerie

15 189

1 837

5 232

(1 163)

Trésorerie au début de la période

25 751

5 036

35 708

8 036

Trésorerie à la fin de la période

40 940

6 873

40 940

6 873











 

UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE

(en milliers de $US, non audités)

30 juin

31 déc.


2020

2019

ACTIFS



Actifs courants :



Trésorerie

40 940

35 708

Trésorerie détenue en mains tierces

5

1 654

Débiteurs et autres recevables

200 126

250 861

Impôt sur le résultat à recevoir

5 032

2 712

Stocks

364 819

516 169

Frais payés d'avance

10 471

10 331

Total des actifs courants

621 393

817 435

Investissements et avances aux marchands membres

31 143

36 831

Immobilisations corporelles

149 835

171 420

Immobilisations incorporelles

184 352

197 751

Goodwill

326 416

333 030

Actifs d'impôt différé

36 969

29 927

TOTAL DES ACTIFS

1 350 108

1 586 394

PASSIFS



Passifs courants :



Créditeurs et charges à payer

258 711

448 530

Solde de prix d'achat, net

28

97

Provision pour les frais de restructuration

10 783

3 227

Impôt sur le résultat à payer

6 275

8 603

Dividendes à payer

-

3 002

Portion courante sur la dette à long terme et les dépôts de garantie des marchands membres

27 471

28 678

Instruments financiers dérivés

3 260

3 328

Total des passifs courants

306 528

495 465

Obligations au titre des prestations définies à long terme

28 025

16 902

Dette à long terme

457 133

456 173

Débentures convertibles

81 186

84 505

Dépôts de garantie des marchands membres

5 401

5 587

Solde de prix d'achat

510

477

Autres provisions

1 160

1 503

Instruments financiers dérivés

717

315

Passifs d'impôt différé

18 051

18 473

TOTAL DES PASSIFS

898 711

1 079 400

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES

451 397

506 994

TOTAL DES PASSIFS ET DES CAPITAUX PROPRES

1 350 108

1 586 394




 

SOURCE Uni-Sélect Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

5 aoû 2020
Mercedes-Benz et Contemporary Amperex...

5 aoû 2020
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

5 aoû 2020
Le ministère des Transports informe les usagers de la route que des entraves majeures seront mises en place dans le corridor de l'autoroute 20 en direction est durant la fin de semaine du 7 août. Ces entraves sont notamment requises afin de procéder...

5 aoû 2020
La Société des traversiers du Québec (STQ) désire aviser la clientèle de la traverse Île d'Entrée - Cap-aux-Meules que des places sur le NM Ivan-Quinn sont désormais réservées aux résidents de l'île d'Entrée....

5 aoû 2020
Les représentants des médias sont invités à assister à une annonce de célébration à North Vancouver en présence : de l'honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, et député de North Vancouver, au nom de...

5 aoû 2020
Les représentants des médias sont invités à assister à une annonce de financement concernant des infrastructures de transport en commun et de transport actif en présence de Paul Lefebvre, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 06:30 et diffusé par :