Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : CPG

Décès d'un abatteur manuel à l'emploi de Lauzon - Produits de bois exclusifs à la suite de la chute d'un arbre à Lac Cayamant : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête


GATINEAU, QC, le 27 juill. 2020 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à M. Steven Bertok-Bellemare, abatteur manuel pour Lauzon - Produits de bois exclusifs inc., le 13 août 2019, près de la municipalité de Lac Cayamant.

Chronologie de l'accident
Le jour de l'accident, M. Bertok-Bellemare s'affairait à abattre manuellement des arbres dans une lisière boisée du chantier forestier Cluck. Vers 14 h 30 il a abattu quelques arbres et a poursuivi sa séquence d'abattage avec un hêtre. Malgré qu'il ait fait ses trois traits d'abattage, l'arbre est demeuré debout sur son assise. Pour le faire tomber, le travailleur a abattu un bouleau situé à 3 mètres du hêtre. Le bouleau n'est pas tombé dans la direction prévue et s'est retrouvé encroué dans les arbres environnants. Le hêtre n'étant toujours pas tombé au sol, le travailleur a décidé de le laisser debout. Il a alors entrepris l'abattage d'un autre arbre se trouvant à environ 5 ou 6 mètres du hêtre. Alors qu'il l'ébranchait, le hêtre est tombé dans sa direction et l'a écrasé contre le tronc d'un arbre déjà au sol. L'opérateur du débardeur a trouvé le travailleur et a contacté son surintendant qui a appelé les services d'urgence. Les ambulanciers ont constaté sur place le décès du travailleur.

Causes de l'accident
L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

À la suite de l'accident, la CNESST a rendu une décision d'interdiction de tout travail d'abattage manuel sur le chantier forestier Cluck et a exigé de l'employeur qu'il mette en place des mesures pour améliorer la sécurité des travailleurs, soit en s'assurant d'effectuer un suivi des opérations d'abattage manuel. Cette mesure, prévue au Règlement sur la santé et la sécurité dans les travaux d'aménagement forestier, a pour objectif de s'assurer de la maîtrise des techniques d'abattage par les travailleurs.

Aussi, la CNESST a exigé que l'employeur s'engage à contrôler les dangers sur le chantier forestier tels que les chicots et les arbres dangereux. L'employeur a immédiatement entrepris des démarches pour se conformer à ces exigences, notamment en embauchant un aide-contremaître afin d'assurer le suivi des opérations d'abattage manuel.

Comment éviter un tel accident
Pour éviter qu'un tel accident ne se produise, la CNESST rappelle aux employeurs leur responsabilité de s'assurer de la maîtrise des compétences acquises par tous les travailleurs.

À cet effet, le Règlement sur la santé et la sécurité dans les travaux d'aménagement forestier spécifie, notamment à l'article 31, que tout arbre dont le trait d'abattage est commencé ne doit jamais être laissé debout et que tout arbre qui est retenu dans sa chute ne doit jamais être laissé debout ni être tronçonné.

De plus, la CNESST rappelle qu'un plan d'abattage sécuritaire doit être établi avant d'entreprendre l'abattage d'un arbre. Un plan d'abattage sécuritaire exige, notamment :

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004273.pdf

Photo (libre de droits) : https://bit.ly/3fUJ9dP

Animation (libre de droits) : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ad004273.mp4

Pour plus d'information sur les techniques d'abattage manuel, consulter le document suivant : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-633web.pdf

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail
La CNESST offre aux employeurs ainsi qu'aux travailleurs et aux travailleuses une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Source :

Alain Trudel, responsable des communications


CNESST - Direction de la prévention-inspection - Nord et Ouest


Téléphone : 819 778-8600, poste 8602

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:57
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce que 736 972 $ seront accordés à huit organismes communautaires dans le cadre du Programme de soutien...

à 10:51
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Komet Resources Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : KMT Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 10 h 11...

à 10:31
Au cours des derniers jours, les débardeurs du Port de Montréal ont exécuté une série de mandats de grève et ont décrété, le 10 août dernier, une grève générale illimitée. Ces moyens de pression ont entraîné des impacts négatifs importants tant pour...

à 10:24
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu'un soutien financier de 323 902 $ est accordé à trois organismes communautaires de la région de la...

à 10:22
L'Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (« ARSF ») propose que des normes minimales régissent l'utilisation des titres de « conseiller financier » et de « planificateur financier » de façon à ce que les consommateurs puissent...

à 10:21
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu'un soutien financier de 76 812 $ est accordé à l'organisme Clinique Droit de cité, de la région de la...



Communiqué envoyé le 27 juillet 2020 à 12:01 et diffusé par :