Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le virus Ebola, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Essais cliniques / Découvertes médicales

Les vaccins contre la COVID-19 testés sûrs et efficaces par des équipes chinoises et britanniques : The Lancet


BEIJING, 24 juillet 2020 /PRNewswire/ -- Un reportage du Science and Technology Daily :

Bonne nouvelle. Le 20 juillet, The Lancet a publié deux articles en ligne simultanément, révélant les résultats des essais cliniques de deux vaccins contre la COVID-19. De Chine et du Royaume-Uni respectivement, les deux stars sur la piste du vaccin à vecteur adénoviral s'affrontent dans une compétition face-à-face.

Quelles sont les similitudes et les différences entre les deux vaccins en termes de conception et de résultats des essais cliniques, bien qu'ils aient adopté la même approche de R&D?? Quelles sont les caractéristiques de la R&D chinoise en matière de vaccins?? Comment comprendre le potentiel du vaccin d'Oxford??

Protection à deux doses ou immunité à une dose : laquelle est la plus efficace?? 

Dirigé par Chen Wei, académicien à l'Académie chinoise d'ingénierie et chercheur à l'Académie des sciences médicales militaires, Ad5-nCoV est le premier vaccin contre la COVID-19 au monde à entrer en essai clinique de phase II. La caractéristique la plus importante de l'essai est que des participants éligibles de plus de 60 ans sont impliqués, soit 13 % des 508 participants au total.

CanSino Biologics Inc. (CanSinoBIO) est en partenariat avec l'équipe de Chen pour le développement du vaccin. Le président de CanSinoBIO, Yu Xuefeng, a été interviewé par Science and Technology Daily. Il a noté : «?Du point de vue de la conception des essais, les deux essais partagent le même mécanisme, à savoir l'induction de réponses immunitaires humorales et cellulaires équilibrées. Il y a aussi des différences. Nous espérons qu'une dose unique pourra être efficace en temps de pandémie, tandis que l'équipe d'Oxford teste de façon plus poussée une protection "à deux doses".?»

Selon les nouvelles sur le site Web d'Oxford, le professeur Andrew Pollard, chef du Oxford Vaccine Group, a déclaré : «?Nous avons constaté la plus forte réponse immunitaire chez les 10 participants qui ont reçu deux doses du vaccin, ce qui indique que cela pourrait être une bonne stratégie de vaccination.?»

Yu a un point de vue différent. Il estime que le «?plus rapide serait une injection à dose unique?», compte tenu de la tendance de la pandémie. Le résultat de l'essai clinique de phase II du vaccin chinois a montré que 95 % des participants du groupe à dose élevé et 91 % du groupe à dose faible présentaient des réponses immunitaires cellulaires ou humorales au 28e jour après la vaccination.

«?Cela signifie que le vaccin à dose unique non seulement agit rapidement, mais a aussi le potentiel d'être efficace pour la vaccination.?»

Une chose à noter est que les participants âgés ont une plus grande tolérance au vaccin tandis qu'ils présentent également un niveau de réponse immunitaire plus faible.

L'idée de Chen est largement citée par les médias. Une fois infectées par le virus, les personnes âgées sont confrontées à des risques élevés de maladies graves, voire de décès. Ils constituent donc une importante population cible pour le vaccin contre la COVID-19.

Yu a souligné qu'avec une dose supplémentaire, la réponse immunitaire sera effectivement intensifiée. L'effet de la vaccination à deux doses a été démontré lors de l'essai clinique du vaccin Ebola développé par CanSinoBIO avec la même technologie. Pour les essais cliniques à venir, il est possible d'étudier comment obtenir une meilleure protection pour les personnes âgées.

Chimpanzés ou être humain, quel vecteur est le plus sûr?? 

Hormis leur efficacité, qu'en est-il de l'innocuité des deux vaccins??

Le vaccin AZD1222 d'Oxford et AstraZeneca combine une version affaiblie d'un virus du rhume simple (adénovirus) qui provoque des infections chez les chimpanzés et le matériel génétique du virus SRAS-CoV-2.

Selon Yu, Ad5-nCoV utilise l'adénovirus de type 5 comme vecteur, une version affaiblie de l'adénovirus commun qui peut entraîner l'infection d'êtres humains plutôt que de chimpanzés. «?Bien que certains participants puissent avoir une "immunité existante" due à leur infection par l'adénovirus de type 5 et avoir un impact sur la réponse immunitaire, Ad5-nCoV assure l'innocuité dans une plus grande mesure à partir de la source du vecteur adénoviral.?»

Actuellement, les deux vaccins sont presque aussi sûrs l'un que l'autre en termes d'«?évaluation de l'innocuité?» observée par l'information publique des médias. Andrew Pollard et ses collègues relatent leur essai randomisé de phase 1/2 d'une injection de vaccin vectorisé dérivé de l'adénovirus de chimpanzé contre la COVID-19. Des effets indésirables locaux et systémiques tels que la fatigue, les céphalées et la sensibilité locale sont fréquents dans les vaccins contre la COVID-19, mais ils sont tolérés et sont principalement améliorés par le paracétamol. Aucun événement indésirable grave ne s'est produit. 

Chen et ses collègues ont rapporté des résultats d'un essai randomisé de phase 2 du calendrier de vaccination à dose unique du vaccin vectorisé dérivé de l'Ad5 contre la COVID-19. La plupart des réactions au point d'injection et des réactions systémiques induites des participants en Chine ont été légères ou modérées. Les effets indésirables observés dans cette étude comprennent la fièvre, la fatigue, les céphalées et les douleurs au point d'injection.

Selon l'article de commentaire rédigé par le professeur Naor Bar-Zeev et le professeur William J Moss : «?Dans l'ensemble, les résultats des deux essais sont largement similaires et prometteurs, malgré les différences au niveau du vecteur, de la localisation géographique des populations étudiées et des essais de neutralisation utilisés. Ces essais pour le vaccin contre la COVID-19 sont de petite envergure, ce qui justifie une prudence inférentielle, mais les explorations sont louables. La diversité ethnique dans ces deux essais était très limitée.?»

«?Accès mondial équitable au vaccin contre la COVID-19?» : un objectif et un engagement communs de la Chine et du Royaume-Uni

«?C'est une bonne nouvelle?», a déclaré le Dr Mike Ryan, directeur exécutif du programme d'urgence de l'OMS, lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Genève, peu après la publication des données dans The Lancet. «?En générant des réponses des cellules T et en produisant des anticorps neutralisants, c'est un résultat positif. Mais là encore, le chemin à parcourir est long. Nous devons maintenant passer à des essais à plus grande échelle dans le monde réel.?»

Il a fait remarquer qu'une fois que l'un des vaccins aura prouvé son efficacité, le prochain défi sera de s'assurer qu'il y a suffisamment de doses à distribuer dans le monde entier.

«?CanSinoBIO a toujours été dans un partenariat stratégique avec l'équipe de recherche de l'académicien Chen et l'équipe de recherche de l'université d'Oxford respectivement. Cependant, CanSinoBIO a choisi de coopérer avec l'équipe de recherche de Chen au stade précoce du développement du vaccin contre la COVID-19?», a déclaré Yu. «?Mais il est indéniable que la coopération entre l'équipe d'Oxford et AstraZeneca présente des avantages potentiels pour le recrutement de volontaires pour l'essai clinique de phase III.?»

Bien que le vaccin développé par l'équipe d'Oxford soit toujours en retard sur CanSinoBIO en ce qui concerne le niveau de la chaîne de production de vaccins à adénovirus, on s'attend à ce que son développement soit «?accéléré?» grâce à un financement énorme et au soutien du réseau mondial de distribution de vaccins, et qu'il soit finalement produit à grande échelle après la révélation des résultats de son essai clinique de phase III.

Auteur : Fang Linlin Traduit par Long Yun et Lu Zijian


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:22
MolecuLight Inc., le leader en matière d'imagerie de fluorescence en point d'intervention pour la détection en temps réel des bactéries dans les plaies, annonce la disponibilité de sa plateforme MolecuLight i:X® sur la boutique App Orchard d'Epic et...

à 07:00
Les Fonds régionaux de solidarité FTQ Chaudière-Appalaches (FRS) ont investi dans Umano Medical inc., une entreprise basée à L'Islet et Lévis, qui se spécialise dans le développement, la production et la commercialisation d'équipement médicaux dont...

à 07:00
METRO INC. a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2020, clos le 4 juillet 2020. FAITS SAILLANTS DU TROISIÈME TRIMESTRE 2020 Chiffre d'affaires de 5 835,2 millions $, en hausse de 11,6 %, et en hausse de 11,9 %...

à 07:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, accompagnée de la vice-première ministre,...

11 aoû 2020
L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) avertit le public de ne pas consommer et les détaillants, restaurateurs et établissements de ne pas vendre ou utiliser le produit décrit ci-dessous en raison de la présence possible de la bactérie...

11 aoû 2020
Neptune Solutions Bien-être Inc. (« Neptune » ou la « Société ») ,...



Communiqué envoyé le 24 juillet 2020 à 06:38 et diffusé par :