Le Lézard
Classé dans : Le Covid-19
Sujet : Sécurité publique

Port du couvre-visage obligatoire à travers le Québec : recours à la main-d'oeuvre en sécurité privée anticipé


MONTRÉAL, le 20 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Suivant l'entrée en vigueur du port obligatoire du couvre-visage pour les personnes de 12 ans et plus dans tous les endroits publics fermés, le Bureau de la sécurité privée (le « BSP ») a été interpellé par une possible hausse du recours aux services des titulaires de permis d'agent de gardiennage de sécurité privée.

Veiller à la gestion des risques et le respect des directives
Depuis le début de cette situation exceptionnelle, chaque organisation analyse son risque à la lumière de son contexte organisationnel et son environnement. Tel que le mentionne le directeur général du BSP, M. Claude Paul-Hus, « il en revient aux gestionnaires de chaque organisation conformément à leur analyse des risques d'envisager ou non de faire appel aux services des titulaires de permis d'agent de gardiennage. Depuis la déclaration de l'état d'urgence sanitaire décrétée par le premier ministre du Québec en mars dernier, l'industrie de la sécurité privée a répondu à la demande en déployant plusieurs milliers d'effectifs sur le terrain et ainsi, les titulaires de permis d'agent de gardiennage ont été appelés à jouer un rôle-clé dans le cadre de cette crise ». Suite à l'annonce du port obligatoire du couvre-visage dans les lieux publics partout au Québec, l'industrie de la sécurité privée s'attend à une hausse probable de la demande de main-d'oeuvre. En vertu de l'article 1 de la Loi sur la sécurité privée et ses règlements (« LSP »), le gardiennage se définit comme étant « la surveillance ou la protection de personnes, de biens ou de lieux principalement à des fins de prévention de la criminalité et de maintien de l'ordre ». Rappelons que les titulaires de permis d'agent de gardiennage ont joué un rôle d'information, de sensibilisation et de contrôle afin de faire respecter les directives de distanciation sociale auprès des clientèles de différents établissements partout à travers le Québec. Le titulaire d'un permis d'agent de gardiennage ne se substitue en aucun temps aux forces de l'ordre pour faire la gestion des récalcitrants mais peut assumer certaines fonctions liées à cette nouvelle réalité qu'ont à gérer les organisations, qui est l'application du règlement du port obligatoire du couvre-visage dans les lieux publics.

À propos du Bureau de la sécurité privée
Le BSP est l'organisme d'autoréglementation régissant l'industrie de la sécurité privée au Québec, et plus précisément les six grands secteurs d'activité définis à l'article 1 de la LSP, soit le gardiennage, l'investigation, la serrurerie, les systèmes électroniques de sécurité, le convoyage de biens de valeur et le service conseil en sécurité. La mission du BSP est de veiller à la protection du public. Le Bureau voit à l'application de la LSP et de ses règlements, délivre des permis d'agents et d'agences dans les six catégories assujetties à la LSP, traite les plaintes reçues, favorise la cohérence des actions des intervenants de la sécurité privée avec celle des intervenants de la sécurité publique et donne son avis à la ministre de la Sécurité publique sur toute question que celui-ci peut lui soumettre en matière de sécurité privée.

Site web : www.bspquebec.ca, Section spéciale - bspquebec/COVID-19

SOURCE Bureau de la sécurité privée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:01
Le portrait de la consommation d'alcool des Québécois n'a pas beaucoup changé après huit mois de pandémie. Au total, au cours du mois de novembre, 8 Québécois sur 10 n'ont pas augmenté (67 %) ou ont diminué (13 %) leur consommation d'alcool, alors...

à 06:00
Les clients ayant manqué le populaire solde du Vendredi Orange de Sunwing ont de la chance. Le voyagiste prolonge ses aubaines en offrant des économies incroyables aux clients dans le cadre de son solde du Cyberlundi, leur présentant une autre...

à 06:00
À l'heure où la pandémie de COVID-19 se propage partout dans le monde, des demandes d'aide à la réadaptation à long terme ont commencé à émerger, ce qui vient menacer les systèmes de soins de santé déjà débordés. La docteure Peiting Lien de...

à 06:00
Selon Royal LePage, le prix des propriétés récréatives au Canada a grimpé en flèche au cours des neuf premiers mois de...

à 06:00
Le député de Laurier-Dorion et responsable pour Québec solidaire en matière d'immigration, Andrés Fontecilla, réclame la tenue d'un mandat d'initiative afin d'étudier la possibilité de régulariser le statut des personnes immigrantes à statut précaire...

à 06:00
Avec la pandémie de COVID-19 qui se propage partout dans le monde, on a constaté l'émergence de demandes de soutien à la réadaptation à long terme. Cela menace les systèmes de soins de santé déjà mis à rude épreuve. La docteure Peiting Lien de...



Communiqué envoyé le 20 juillet 2020 à 06:00 et diffusé par :