Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, CFG, MAT

Le gouvernement du Canada appuie un projet pilote d'approvisionnement plus sécuritaire en Colombie-Britannique


Cette initiative permettra de sauver des vies par la distribution de médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange à un approvisionnement en drogues toxiques pendant la pandémie de COVID-19 et au-delà

OTTAWA, ON, le 15 juill. 2020 /CNW/ - La crise des surdoses d'opioïdes continue d'être l'une des plus graves crises de santé publique de l'histoire récente du Canada. La pandémie de COVID-19 aggrave malheureusement la situation dans de nombreuses collectivités. Le gouvernement du Canada continue d'appuyer les collectivités de partout au pays alors qu'elles interviennent contre les surdoses et les méfaits pendant la pandémie.

L'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, accompagnée de l'honorable Judy Darcy, ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, et du docteur Richard Stanwick, médecin hygiéniste en chef de l'Autorité sanitaire de l'île de Vancouver, a annoncé aujourd'hui un financement d'environ deux millions de dollars pour un projet pilote de l'Autorité sanitaire de l'île de Vancouver. Ce projet novateur fournira des médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange à l'approvisionnement en drogues illicites et toxiques pour les personnes de la vallée de Cowichan qui n'ont pas réagi à d'autres formes de traitement du trouble lié à la consommation d'opioïdes.

Ce projet permettra aussi à des patients choisis qui sont à risque de surdose d'avoir accès à des comprimés d'hydromorphone fournis par un prescripteur autorisé au Cowichan Valley Wellness and Recovery Centre. Les patients recevront aussi des services complets essentiels, notamment du soutien par les pairs, des soins médicaux et un plan de soutien personnel. Il s'agit d'un projet pilote de quatre ans qui fournira des données probantes utiles à l'appui de l'élaboration de pratiques exemplaires pour les programmes d'approvisionnement plus sécuritaire.

Étendre l'accès à un approvisionnement plus sécuritaire au moyen de projets pilotes comme celui-ci est l'une des façons qui permet à Santé Canada et à la province de contribuer à sauver des vies et à améliorer les résultats sur la santé. Le gouvernement du Canada et la Colombie-Britannique continuent aussi d'appuyer des services essentiels (réduction des méfaits, traitement, hébergement, etc.) pour les personnes qui consomment des drogues ou qui se remettent d'un trouble lié à la consommation de substances psychoactives. Combattre la crise des surdoses au Canada exige la collaboration de tous les ordres de gouvernement, de partenaires, d'intervenants, de personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète ainsi que d'organisations dans des collectivités partout au pays.

Citations

« Il n'a jamais été aussi important d'offrir des services de réduction des méfaits et de traitement aux personnes qui consomment des drogues. C'est affligeant de voir que la pandémie a aggravé la situation de Canadiens aux prises avec un trouble lié à la consommation de substances psychoactives dans de nombreuses régions du pays, y compris dans les collectivités de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Offrir une solution de rechange plus sûre aux drogues de la rue sauvera des vies et aidera les gens de la vallée de Cowichan à avoir accès à des traitements et à d'autres mesures de soutien. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Pour stabiliser les plus vulnérables, nous savons qu'il est crucial de prescrire des solutions de rechange sécuritaires à l'approvisionnement de drogues illicites et très toxiques. Nous nous réjouissons du fait que ce projet vient appuyer les travaux de notre gouvernement visant à éloigner les consommateurs de substances des drogues de rue de plus en plus toxiques et de leur donner la meilleure occasion de retrouver leur chemin vers le rétablissement et la guérison. »

L'honorable Judy Darcy, ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique

« Cette option pharmaceutique offre une solution de rechange vitale aux drogues de rue contaminées qui provoquent cette crise d'empoisonnement aux drogues. La récente augmentation des décès par surdose dans les collectivités relevant de l'Autorité sanitaire de l'île de Vancouver démontre clairement la nécessité d'améliorer l'accès à un approvisionnement plus sécuritaire en drogues. » 

Dr Richard Stanwick, médecin hygiéniste en chef de l'Autorité sanitaire de l'île de Vancouver

Faits en bref

Liens connexes

Venir en aide aux personnes qui utilisent des substances pendant la pandémie de COVID-19
Le gouvernement du Canada investit dans de nouvelles mesures pour contrer la crise des opioïdes et les nouvelles menaces liées aux drogues
Trousse d'outils de Santé Canada : COVID-19 et consommation de substances

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:30
Le résultat des tests menés récemment par le collectif COVID-STOP sur la qualité de l'air dans certaines écoles inquiète la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. Face à cette situation, l'organisme lance un appel aux dons de la population, à...

à 03:00
La marque professionnelle d'imagerie thermique FOTRIC continue d'innover en matière de technologie pour que les utilisateurs améliorent leur efficacité, en toute sécurité. En août, FOTRIC a lancé un imageur thermique de mesure de la température pour...

29 nov 2020
Les facteurs génétiques peuvent déterminer la réaction possible d'un individu à une infection, indépendamment de son âge et des pathologies préexistantes. Grâce à l'analyse, nous pouvons mieux comprendre pourquoi certaines personnes présentent des...

29 nov 2020
Kawartha Dairy Limited procède au rappel de certains produits de crème glacée de marque Kawartha Dairy en raison de la présence possible de morceaux de métal. Les consommateurs ne doivent pas consommer les produits visés par le rappel décrits...

29 nov 2020
L'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) annonce aujourd'hui que l'étude clinique COLCORONA continuera de recruter des patients adultes non-hospitalisés atteints de la COVID-19. Cette décision résulte de la recommandation du comité indépendant de...

29 nov 2020
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « Alors que la recrudescence de la COVID-19 se poursuit au Canada,...



Communiqué envoyé le 15 juillet 2020 à 11:15 et diffusé par :