Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Theratechnologies annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l'exercice 2020


- Revenus totaux de 17,2 millions, en hausse de 10 % par rapport au deuxième trimestre de 2019 et en hausse de 9 % par rapport au premier trimestre de 2020 -

- Hausse de 13,2 % des revenus nets de TrogarzoMD et hausse de 7,3 % des revenus nets d'EGRIFTAMD et d'EGRIFTA SVMD par rapport au deuxième trimestre de 2019 -

- Aucun impact sur la chaîne d'approvisionnement et les stocks de produits en raison de la pandémie de COVID-19 -

MONTRÉAL, 15 juill. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Theratechnologies inc. (« Theratechnologies », ou la « Société ») (TSX : TH) (NASDAQ : THTX), société biopharmaceutique au stade de l'exploitation commerciale, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l'exercice 2020 clos le 31 mai 2020.

« Bien que la pandémie ait occasionné de nombreux défis pour toutes les communautés et entreprises à l'échelle mondiale, je suis particulièrement fier de la réaction de notre équipe afin de continuer à atteindre nos objectifs commerciaux. Malgré cette période sans précédent, nous avons enregistré une croissance pour TrogarzoMD et EGRIFTAMD en plus de faire progresser nos projets innovants au cours du trimestre », a souligné M. Paul Lévesque, président et chef de la direction de Theratechnologies inc.

Faits saillants financiers du deuxième trimestre de 2020

(en milliers de dollars américains)Trimestres clos
les 31 mai
 20202019
Ventes nettes d'EGRIFTAMD et d'EGRIFTA SVMD9 2698 639
Ventes nettes de TrogarzoMD7 8936 970
Revenus17 16215 609
   

Principaux faits saillants des activités

Incidence de la COVID-19

TrogarzoMD en poussée intraveineuse

Transition vers EGRIFTA SVMD

F8 : nouvelle formulation de la tésamoréline

Portefeuille en recherche et développement

Theratechnologies s'est constitué un portefeuille solide et équilibré de traitements expérimentaux dans des domaines où les besoins ne sont pas comblés.

La tésamoréline pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique

Technologie expérimentale SORT1+ pour le traitement du cancer

Résultats financiers du deuxième trimestre de 2020
Les résultats financiers présentés dans le présent communiqué de presse sont tirés du rapport de gestion et des états financiers consolidés non audités de la Société pour le trimestre clos le 31 mai 2020, lesquels ont été établis conformément aux Normes internationales d'information financière (les International Financial Reporting Standards, ou « IFRS »), publiées par l'International Accounting Standards Board (IASB). Le rapport de gestion et les états financiers consolidés non audités sont disponibles au www.sedar.com, au www.theratech.com et au www.sec.gov. Sauf indication contraire, tous les montants figurant dans le présent communiqué de presse sont présentés en dollars américains et les termes clés ont le sens qui leur est attribué dans notre rapport de gestion. Aux fins de la présente, EGRIFTAMD et EGRIFTA SVMD renvoient à la tésamoréline utilisée pour la réduction de l'excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH et atteints de lipodystrophie. TrogarzoMD renvoie à l'ibalizumab servant au traitement de patients infectés par le VIH-1 présentant une multirésistance aux médicaments.

Les revenus consolidés pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020 ont augmenté respectivement de 10 % et de 7,1 % pour s'établir à 17 162 000 $ et à 32 881 000 $, en regard de 15 609 000 $ et de 30 705 000 $ pour les périodes correspondantes closes le 31 mai 2019.

La croissance des revenus au deuxième trimestre de 2020 par rapport à ceux de la période correspondante de l'exercice 2019 est attribuable à une hausse de 13,2 % des ventes nettes de TrogarzoMD et à une hausse de 7,3 % des ventes nettes d'EGRIFTAMD.

Coût des ventes
Le coût des ventes s'est établi à 7 380 000 $ et à 14 141 000 $ pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020, contre 6 585 000 $ et 12 650 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2019, en raison surtout de l'augmentation du coût des produits vendus. Le coût des produits vendus s'est fixé à 5 769 000 $ et à 11 169 000 $ pour le trimestre et le semestre considérés de 2020, contre 5 346 000 $ et 10 156 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. La hausse du coût des produits vendus s'explique essentiellement par l'augmentation des ventes de TrogarzoMD. Le coût des ventes tient compte également d'un amortissement de l'autre actif de 1 220 000 $ et de 2 441 000 $ pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020. Une provision de 391 000 $ a été comptabilisée pour le deuxième trimestre de 2020 relativement aux stocks excédentaires d'EGRIFTAMD découlant de la décision de la Société de faire passer les patients à EGRIFTA SVMD et de ne le commercialiser activement qu'aux États-Unis.

Frais de recherche et de développement
Les frais de recherche et de développement du trimestre et du semestre clos le 31 mai 2020 se sont chiffrés à 3 622 000 $ et à 7 041 000 $, contre 2 285 000 $ et 4 812 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2019. Cette hausse est essentiellement attribuable au développement de notre plateforme en oncologie et à d'autres charges liées à la réglementation.

Frais de vente
Les frais de vente ont été relativement stables et ont atteint 6 941 000 $ et 13 302 000 $ pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020, contre 6 972 000 $ et 12 420 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Les frais de vente comprennent également l'amortissement de la valeur des immobilisations incorporelles pour les droits de commercialisation d'EGRIFTAMD, d'EGRIFTA SVMD et de TrogarzoMD. Cette charge d'amortissement s'est chiffrée à 719 000 $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2020, contre 641 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent et à 1 359 000 $ pour le semestre clos le 31 mai 2020, contre 1 129 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs ont totalisé 3 706 000 $ et 6 276 000 $ pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020, contre 1 784 000 $ et 3 300 000 $ pour les périodes correspondantes de 2019. Cette augmentation des frais généraux et administratifs est essentiellement attribuable à l'arrivée en poste d'un nouveau chef de la direction, à la croissance de l'entreprise, à l'accroissement des activités en Europe et à l'inscription des actions ordinaires de la Société au NASDAQ.

Produits financiers
Les produits financiers, composés des produits d'intérêts, pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020 se sont établis à 80 000 $ et à 246 000 $, contre 292 000 $ et 627 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2019.

La diminution des produits financiers reflète surtout une baisse des taux d'intérêts moyens et une diminution de nos liquidités au cours de l'exercice 2020 en comparaison de l'exercice 2019.

Charges financières
Les charges financières pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020 se sont chiffrées à 1 399 000 $ et à 2 717 000 $, contre 1 449 000 $ et 2 552 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2019. Les charges financières du trimestre et du semestre clos le 31 mai 2020 tiennent compte essentiellement d'intérêts de 842 000 $ et de 1 644 000 $, respectivement, sur les billets de premier rang convertibles émis en juin 2019, contre 834 000 $ et 1 646 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Les charges financières comprennent également une charge de désactualisation de 521 000 $ pour le deuxième trimestre de 2020 et de 1 023 000 $ pour le semestre clos le 31 mai 2020, contre 448 000 $ et 805 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent, ce qui est attribuable à l'adoption de l'IFRS 16, Contrats de location, le 1er décembre 2019 et à une charge de désactualisation additionnelle sur les obligations à long terme se rapportant aux droits de commercialisation de TrogarzoMD.

BAIIA ajusté
Pour les raisons susmentionnées, le BAIIA ajusté pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020 s'est établi à (1 533 000) $ et à (2 527 000) $, contre 453 000 $ et 1 974 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2019. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » ci-après.

Perte nette
Compte tenu des variations des revenus et des charges susmentionnées, la Société a inscrit une perte nette de 5 806 000 $, ou (0,08) $ par action, pour le deuxième trimestre de l'exercice 2020 et une perte nette de 10 350 000 $, ou (0,13) $ par action, pour le semestre clos le 31 mai 2020, en comparaison d'une perte nette de 3 174 000 $, ou (0,04) $ par action, pour le trimestre clos le 31 mai 2019 et d'une perte nette de 4 402 000 $, ou (0,06) $ par action, pour le semestre clos le 31 mai 2019.

Situation financière
Pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020, les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation se sont chiffrées à 3 100 000 $ et à 7 925 000 $, contre 10 309 000 $ et 6 576 000 $ pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2020, les variations des actifs et des passifs d'exploitation ont eu une incidence défavorable de 1 561 000 $ sur les flux de trésorerie. Ces variations comprennent une hausse de 2 301 000 $ des clients et autres débiteurs et une augmentation de 4 424 000 $ des stocks, lesquelles ont été contrebalancées en partie par une hausse de 5 040 000 $ des créditeurs et charges à payer.

Au cours des six premiers mois de l'exercice 2020, les variations des actifs et des passifs d'exploitation ont eu une incidence défavorable de 5 393 000 $ sur les flux de trésorerie, comparativement à 8 577 000 $ pour la période correspondante de l'exercice 2019.

Au cours des six premiers mois de l'exercice 2020, la Société a affecté une somme de 1 653 000 $ au paiement des intérêts sur les billets de premier rang convertibles, en comparaison de 1 764 000 $ pour la période correspondante de 2019.

Au 31 mai 2020, la trésorerie, les placements obligataires et les fonds du marché monétaire totalisaient 31 643 000 $. Selon les estimations de la direction et le niveau actuel de nos activités, la Société est d'avis que ses liquidités actuelles sont suffisantes pour financer ses activités dans un avenir prévisible.

Mesures financières non conformes aux IFRS
Rapprochement du bénéfice net ou de la perte nette et du bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements ajustés (le « BAIIA ajusté »)

Le BAIIA ajusté est une mesure non conforme aux IFRS. Le tableau qui suit présente un rapprochement du BAIIA ajusté et du bénéfice net (perte nette). Nous utilisons des mesures financières ajustées pour évaluer notre performance d'exploitation. La réglementation en valeurs mobilières exige que les sociétés informent les lecteurs que le résultat et toute autre mesure ajustée selon des paramètres autres que les IFRS n'ont aucun sens normalisé, et qu'il est donc peu probable qu'ils soient comparables aux mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Par conséquent, ces mesures ne doivent pas être considérées de façon isolée. Nous utilisons le BAIIA ajusté pour mesurer notre performance d'exploitation d'une période à l'autre sans tenir compte des variations provoquées par divers ajustements pouvant fausser l'analyse des tendances à l'égard de nos activités et parce que nous croyons que cette mesure procure des renseignements utiles sur notre situation financière et nos résultats d'exploitation.

Nous parvenons au BAIIA ajusté en ajoutant, au bénéfice net ou à la perte nette, les produits financiers et les charges financières, les amortissements, les avantages incitatifs et amortissement relatifs aux contrats de location et l'impôt. Nous excluons aussi, de notre calcul du BAIIA ajusté, l'incidence de certaines transactions non monétaires, telles que la rémunération fondée sur des actions au titre du régime d'options d'achat d'actions et la dépréciation des stocks (ou les reprises connexes). Nous estimons qu'il est utile d'exclure ces éléments puisqu'ils représentent des charges hors trésorerie, qu'ils échappent au contrôle de la direction à court terme, ou qu'ils n'ont pas d'incidence sur la performance d'exploitation principale. L'exclusion de ces éléments ne signifie pas qu'ils sont nécessairement non récurrents. Les charges de rémunération fondée sur des actions sont une composante de la rémunération des employés et elles peuvent varier considérablement selon le cours des actions de la Société. De plus, d'autres éléments sans incidence sur la performance d'exploitation principale de la Société peuvent varier considérablement d'une période à l'autre. Ainsi, le BAIIA ajusté permet de mieux suivre l'évolution des résultats d'exploitation au fil du temps, aux fins de leur comparaison. Il se pourrait que notre méthode de calcul du BAIIA ajusté soit différente de celle utilisée par d'autres sociétés.

BAIIA ajusté
(en milliers de dollars américains)

 Trimestres clos les
31 mai
Semestres clos les
31 mai
 20201 2019 20201 2019 
 $ $ $ $ 
Perte nette(5 806)(3 174)(10 350)(4 402)
Ajouter (déduire) :    
Amortissements2 109 1 922 3 921 3 636 
Avantages incitatifs et amortissement relatifs aux contrats de location? 228 ? 228 
Charges financières1 399 1 449 2 717 2 552 
Produits financiers(80)(292)(246)(627)
Rémunération fondée sur des actions454 320 819 584 
Dépréciation des stocks391 ? 394 3 
BAIIA ajusté (1 533)453 (2 527)1 974 


1La Société a adopté l'IFRS 16, Contrats de location, selon l'application rétrospective modifiée, avec effet pour l'exercice 2020, à compter du 1er décembre 2019. À la suite de cette adoption, les chiffres correspondants de l'exercice 2019 n'ont pas été retraités. Par conséquent, le BAIIA ajusté tient compte des ajustements pour l'amortissement supplémentaire se rapportant à l'actif au titre du droit d'utilisation de 109 000 $ pour le trimestre clos le 31 mai 2020 et de 218 000 $ pour le semestre considéré de l'exercice 2020, ainsi que de la charge de désactualisation sur les obligations locatives prise en compte dans les charges financières de 53 000 $ et de 109 000 $ pour le trimestre et le semestre clos le 31 mai 2020, respectivement.
  

Détails sur la conférence téléphonique
Une conférence téléphonique et une webdiffusion auront lieu le 15 juillet 2020 à compter de 8 h 30 (HE) pour discuter des résultats. Cette conférence sera animée par Paul Lévesque, président et chef de la direction de Theratechnologies, et d'autres membres de la direction.

Afin de participer à la conférence téléphonique, il suffit de composer le 1-877-223-4471 (Amérique du Nord) ou le 1-647-788-4922 (international). La conférence téléphonique sera également diffusée en direct sur le Web à l'adresse : https://onlinexperiences.com/Launch/Event/ShowKey=98992. Pour écouter l'enregistrement audio de cette conférence, il faut composer le 1-800-585-8367 (Amérique du Nord) ou le 1-416-621-4642 (international) et saisir le code d'accès 2181409.

À propos de Theratechnologies
Theratechnologies (TSX : TH) est une société biopharmaceutique au stade de l'exploitation commerciale qui répond à des besoins médicaux en offrant des thérapies spécialisées pour des personnes atteintes de conditions médicales orphelines, y compris les personnes infectées par le VIH. D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Web de la Société au www.theratech.com, sur SEDAR au www.sedar.com et sur EDGAR au www.sec.gov.

Information prospective
Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs et de l'information prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs reposent sur les opinions et les hypothèses de la direction ou sur l'information disponible à la date où ils sont formulés et se reconnaissent à l'emploi de mots tels que « peut », « va », « pourrait », « voudrait », « devrait », « perspectives », « croit », « planifie », « envisage », « prévoit », « s'attend » et « estime » ou la forme négative de ces termes ou des variations de ceux-ci. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans toutefois s'y limiter, des énoncés portant sur la disponibilité des produits, le progrès de nos activités de recherche et développement, les délais pour la réalisation de la formulation en poussée intraveineuse, pour le dépôt d'une demande de sBLA pour la formulation F8 et pour le lancement des essais cliniques, la croissance des revenus tirés des ventes de nos produits EGRIFTAMD, EGRIFTA SVMD et TrogarzoMD, l'établissement d'une tarification appropriée et d'un remboursement à grande échelle de TrogarzoMD dans les principaux pays européens, ainsi que le lancement de TrogarzoMD en Europe.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d'hypothèses, notamment les suivantes : i) la pandémie de COVID-19 aura un impact limité sur a) nos efforts et nos initiatives de ventes, b) la capacité de nos fournisseurs à remplir leurs obligations envers nous, c) nos activités de recherche et de développement, d) la santé de nos employés et notre capacité à compter sur nos ressources, et e) le commerce international; ii) les patients passeront de l'EGRIFTAMD à l'EGRIFTA SVMD; iii) aucun effet secondaire indésirable ne sera découvert découlant de l'utilisation à long terme de nos produits; iv) aucun de nos produits ne sera visé par un rappel; v) aucun produit biosimilaire pouvant concurrencer nos produits EGRIFTAMD et EGRIFTA SVMD ne sera approuvé; vi) nous ne serons partie à aucun type de litige; vii) la demande de sBLA afférente à la F8 sera approuvée par la FDA; viii) l'administration des CPM chez l'humain produira les mêmes résultats obtenus in vitro; ix) aucun événement ne nous obligera à proroger les échéances établies dans le rapport de gestion et x) notre plan d'affaires ne changera pas.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de notre volonté et sont susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont exprimés, expressément ou implicitement, dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse. Ces risques et incertitudes s'entendent notamment du risque que i) la pandémie de COVID-19 ne ralentira pas nos activités en raison d'incidences défavorables sur a) nos efforts et nos initiatives de ventes, b) la capacité de nos fournisseurs à remplir leurs obligations envers nous, c) nos activités de recherche et de développement, d) la santé de nos employés et notre capacité à compter sur nos ressources, et e) le commerce international; ii) les patients passeront de l'EGRIFTAMD à l'EGRIFTA SVMD; iii) aucun effet secondaire indésirable ne sera découvert découlant de l'utilisation à long terme de nos produits; iv) aucun de nos produits ne sera visé par un rappel; v) aucun produit biosimilaire pouvant concurrencer nos produits EGRIFTAMD et EGRIFTA SVMD ne sera approuvé; vi) nous ne serons partie à aucun type de litige; vii) la demande de sBLA afférente à la formule F8 sera approuvée par la FDA; viii) l'administration des CPM chez l'humain produira les mêmes résultats obtenus in vitro; ix) aucun événement ne nous obligera à proroger les échéances établies dans le rapport de gestion et x) notre plan d'affaires ne changera pas.

Les investisseurs éventuels sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de notre notice annuelle datée du 24 février 2020 pour connaître les autres risques liés à la conduite de nos activités et à Theratechnologies. La notice annuelle est disponible sur SEDAR au www.sedar.com, sur EDGAR au www.sec.gov à titre d'annexe de notre rapport sur formulaire 40-F daté du 25 février 2020 dans les documents déposés de Theratechnologies. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles concernant des événements futurs. Ils ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et traduisent nos attentes à cette date.

Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit à la suite de l'obtention de nouveaux renseignements, à la suite de nouveaux événements ou circonstances ou pour toute autre raison que ce soit, sauf si les lois en vigueur l'exigent.

Relations avec les médias :
Denis Boucher
Vice-président, Communications et Affaires corporatives
514-336-7800

Relations avec les investisseurs :
Leah Gibson
Directeur principal, Relations avec les investisseurs
617-356-1009


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:05
Sotheby's International Realty Canada a annoncé aujourd'hui la vente d'une propriété privée à Montréal qui a établi un nouveau point de référence en tant que vente d'une propriété résidentielle la plus élevée jamais enregistrée par le biais du...

12 aoû 2020
Technologies Interactives Mediagrif Inc. , un leader des technologies de commerce électronique de type SaaS, publie aujourd'hui les résultats3 de son premier trimestre de l'exercice 2021, qui se terminait le 30 juin 2020. Tous les montants sont en...

12 aoû 2020
Points saillants récents Résultat net de 29,2 millions de dollars, soit 0,18 $ par action de base, une baisse de 9,7 millions de dollars d'une période à l'autre en raison de l'incidence économique mondiale de la COVID-19 sur ses résultats, qui a été...

12 aoû 2020
Forage Orbit Garant inc. ("Orbit Garant" ou la "Société") est heureuse d'annoncer que Nicole Veilleux a été nommée à son conseil d'administration, avec effet immédiat. Mme Veilleux est aussi nommée présidente du comité d'audit et membre du comité de...

12 aoû 2020
? produits tirés des immeubles de 17,2 millions de dollars, en hausse de 26,9 % par rapport au deuxième trimestre de 2019? résultat d'exploitation net1) de 9,8 millions de dollars, en hausse de 15,7 % par rapport au deuxième trimestre de 2019? perte...

12 aoû 2020
Savaria Corporation (« Savaria ») , un des chefs de file mondiaux de l'industrie de l'accessibilité, divulgue aujourd'hui les résultats de son 2e trimestre de l'exercice 2020. Faits saillants Revenus de 84,7 M $, en baisse de 9,3 M...



Communiqué envoyé le 15 juillet 2020 à 07:35 et diffusé par :