Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Sécurité publique

Nouvelle publication scientifique d'Éduc'alcool : liens probables entre la consommation excessive d'alcool et le développement de l'alzheimer et d'autres troubles neurocognitifs


MONTRÉAL, le 14 juill. 2020 /CNW Telbec/ - La consommation modérée d'alcool (entre un et sept verres par semaine) pourrait prévenir les troubles neurocognitifs tandis que les effets d'une consommation variant entre huit et quatorze verres par semaine semblent nuls sur ces mêmes troubles. À l'opposé, le risque de développer des maladies neurodégénératives augmenterait pour les personnes qui ne respecteraient pas les limites de consommation recommandées. Enfin, lorsque les premiers symptômes de troubles neurocognitifs apparaissent, les effets potentiellement positifs d'une consommation modérée disparaissent. Telles sont les conclusions de la toute dernière publication de la collection Alcool et santé d'Éduc'alcool intitulée « Alcool, alzheimer et autres troubles neurocognitifs ».

On y constate que :

« Il faut être prudent lorsqu'on avance de telles données. La consommation d'alcool n'est évidemment pas le seul facteur influençant le développement de troubles neurocognitifs. De nombreux autres facteurs, tel le tabagisme, l'alimentation ou l'activité physique, par exemple, sont aussi de la partie. », a précisé le directeur général d'Éduc'alcool, Hubert Sacy rappelant, que « l'alcool n'est pas un médicament et que les magasins qui le vendent ne sont pas des pharmacies ».

Ainsi, pour minimiser les risques d'avoir un trouble neurocognitif, il vaut mieux :

Cette nouvelle publication d'Éduc'alcool a été révisée par M. Jean Vézina, Ph. D., directeur de l'École de psychologie de l'Université Laval et membre du Réseau Québécois de Recherche sur le vieillissement, des Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS).

Des effets bénéfiques et d'autres délétères

Passant en revue les différentes études publiées sur le sujet, la publication d'Éduc'alcool fait état des effets bénéfiques protecteurs et délétères selon le niveau de consommation d'alcool sur le développement de la maladie d'Alzheimer ou d'autres troubles neurocognitifs. Ainsi :

Alors, vaut mieux boire ou pas ?

On ne peut conclure avec certitude à partir de quel seuil de consommation un trouble neurocognitif est dû uniquement à la consommation excessive, pas plus qu'on ne peut affirmer le seuil qui ferait accélérer un trouble neurocognitif qui serait survenu même sans consommation d'alcool.

Néanmoins, certains chercheurs suggèrent que plus de 35 consommations par semaine pour les hommes et plus de 28 pour les femmes pendant plus de cinq ans, suffiraient pour conclure qu'un trouble neurocognitif est dû à l'alcool.

« L'analyse en profondeur de ces données nous mène, une fois de plus, à cette conclusion : même pour le cerveau, la modération a bien meilleur goût », a conclu Hubert Sacy.

Disponibilité de la publication

« Alcool, alzheimer et autres troubles cognitifs » peut être téléchargée à partir du site Web d'Éduc'alcool (www.educalcool.qc.ca). On peut aussi la recevoir sans frais en communiquant avec Éduc'alcool au 1-888-ALCOOL1. Elle est également disponible dans les hôpitaux, les CLSC et, à une date à venir, dans les succursales de la Société des alcools du Québec.

SOURCE Éduc'alcool


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 124 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 134 330. Elles font également état de 45 nouveaux décès, pour un total de 6 887. De ces 45 décès, 9...

à 10:05
L'Université de Toronto et Green Shield Canada font équipe pour créer le plus important programme de recherche en santé publique dentaire jamais mis en place au Canada. Dans le cadre de son Projet Accès Green (« Green Door Project ») et grâce à un...

à 10:00
Des ministres et des fonctionnaires du gouvernement du Canada tiendront une conférence de presse afin de fournir une mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19). DateLe 24 novembre 2020 Heure12 h 00 (HNE) LieuÉdifice Sir John A. Macdonald,...

à 09:30
La Coopérative des paramédics de l'Outaouais, en partenariat avec Dialogue, le chef de file canadien en santé virtuelle, est heureuse d'annoncer que ces quelque deux cent cinquante membres, et leurs familles, auront maintenant accès à des soins de...

à 09:23
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, annonce qu'environ 155 000 $ sont accordés au...

à 09:00
Nakisa, une entreprise mondiale de technologie privée autofinancée spécialisée dans les solutions commerciales d'entreprise, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Logiciels IMNAT, solution de gestion immobilière infonuagique établie à Montréal. La...



Communiqué envoyé le 14 juillet 2020 à 07:31 et diffusé par :