Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Primes au personnel pour la formation des futurs PAB - Dubé rate son entrée en santé


MONTRÉAL, le 5 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Le nouvel arrêté ministériel en santé, déposé ce samedi, démontre une fois de plus le manque total de considération du gouvernement pour les travailleuses et travailleurs des réseaux de la santé et de l'éducation. Moins de deux semaines après sa nomination, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations estiment que Christian Dubé a complètement raté son entrée en santé.

Le gouvernement souhaitait sans doute profiter de ce samedi ensoleillé pour déposer discrètement cet arrêté, qui témoigne d'un réel mépris pour les travailleuses et travailleurs de la santé et de l'éducation, ainsi que pour le métier de préposé aux bénéficiaires (PAB). À la lecture de cet arrêté, on apprend que le personnel qui sera désigné pour superviser les candidats inscrits à la formation menant à l'obtention d'une attestation d'études professionnelles en soutien aux soins d'assistance en établissement de santé obtiendra une prime de cinq dollars par jour, ou de deux dollars cinquante pour la moitié d'un quart de travail. Une somme complètement ridicule considérant la responsabilité additionnelle confiée au personnel.

En outre, ce nouvel arrêté ministériel suspend des pans entiers des conventions collectives, pour donner un droit de gérance absolue aux gestionnaires des établissements et des conditions de travail dérisoires pour le personnel.

« Pour remplir sa promesse de former coûte que coûte 10 000 nouvelles personnes PAB cet été, le premier ministre Legault a le culot de demander à celles et ceux qu'il appelait ses anges, il y a quelques mois à peine, de former les PAB de demain pour une prime ridicule de cinq dollars par jour. En pleine pandémie, alors que leur travail est plus important et complexe que jamais, des membres du personnel infirmier et des PAB devront assumer cette nouvelle responsabilité sans obtenir une réelle compensation salariale. Si M. Dubé souhaitait établir rapidement une relation de confiance avec son réseau, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a raté son coup », lance Sonia Ethier, présidente de la CSQ.

« Cette arrivée massive de personnes en formation dans les CHSLD était prévisible avec les annonces des derniers mois. Pour être proactifs, nous avons soumis au ministère un plan afin de compenser adéquatement les travailleuses et travailleurs mis à contribution, mais il a été rejeté du revers de la main. Ce n'est pas avec les conditions de travail difficiles que l'on connaît et l'annonce insultante d'aujourd'hui que le gouvernement réussira à régler l'importante pénurie de main-d'oeuvre qui existe en CHSLD. Au contraire, des membres du personnel pourraient être tentés de quitter le navire pour travailler ailleurs dans le réseau, et je peux facilement les comprendre », affirme Claire Montour, présidente de la Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ).

« Les enseignantes et les enseignants du réseau collégial, qui ont généreusement accepté de prêter main-forte en raison de la crise sanitaire, pourraient se retrouver à former les futurs PAB pour cinq dollars par jour. Cette décision est une autre preuve de l'improvisation du gouvernement dans ce dossier et montre un manque flagrant de reconnaissance et de considération pour le personnel des cégeps », estime Lucie Piché, présidente de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ).

« L'accompagnement des PAB en formation, généralement assuré par des enseignantes et enseignants dûment qualifiés et rémunérés, sera confié à des travailleuses et travailleurs qui en ont déjà plein les bras en cette période extraordinaire de pandémie. Malgré toute leur bonne volonté et leur compétence, il est difficile de croire que la qualité de la formation offerte ne sera pas affectée par cette décision improvisée. En agissant ainsi, le ministre Dubé dévalorise le métier de préposé aux bénéficiaires en plus de montrer son mépris pour le personnel de la santé et de l'éducation », conclut Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ).

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont environ 125 000 font partie du personnel de l'éducation. La CSQ compte 11 fédérations qui regroupent quelque 240 syndicats affiliés; s'ajoute également l'AREQ (CSQ), l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services éducatifs à la petite enfance, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Profil de la FSQ-CSQ

La Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ) représente plus de 5 000 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes travaillant dans des établissements de tous les secteurs de la santé : centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), centre hospitalier de réadaptation, centre de réadaptation en dépendance et Héma-Québec.

Profil de la FEC-CSQ

La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) est un regroupement de quinze syndicats représentant près de 3 000 enseignantes et enseignants de cégep venant de plusieurs régions du Québec. Fondée en 1968, la FEC-CSQ a toujours milité pour que les cégeps aient les moyens d'offrir aux étudiantes et étudiants une formation de qualité, préparatoire au marché du travail ou à l'université, tout en contribuant au développement de citoyennes et citoyens libres et autonomes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Profil de la FSE-CSQ

La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) regroupe 34 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

SOURCE CSQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:30
Air Canada est heureuse d'annoncer sa collaboration avec Shoppers Drug Mart, chef de file de la vente au détail de produits pharmaceutiques au Canada, qui offrira aux clients...

à 12:22
Le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, dévoile l'état de situation sur les mécanismes de contrôle de la qualité de l'air intérieur mis en place par les centres de services scolaires (CSS). Il s'agit de la recension et de l'analyse de...

à 11:45
La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, a tenu une rencontre de la Table Québec-municipalités (TQM) afin de faire le point, avec ses partenaires municipaux, sur des dossiers prioritaires du gouvernement du...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 269 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 138 163. Elles font également état de 38 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s'élève à...

à 10:50
Une compagnie de biotechnologie suisse dotée d'un laboratoire autorisé par Swissmedic basé à Genève, a annoncé aujourd'hui le lancement de sa plateforme e-commerce www.mybiopassport.com. Chacun peut y commander le test « COVID-19 & Profil Immunitaire...

à 10:49
Haoma Medica a annoncé aujourd'hui l'achèvement du premier essai clinique sur l'homme du NaQuinate, un acide carboxylique naphtoquinone, un nouveau traitement contre l'ostéoporose administré par voie orale.     Le premier essai sur l'homme, lancé...



Communiqué envoyé le 5 juillet 2020 à 11:16 et diffusé par :