Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Économie, CFG

Le gouvernement du Canada investit dans des mesures visant à aider les apprentis à terminer leur formation et à trouver du travail dans les métiers spécialisés


Les organisations admissibles ont jusqu'au 28 août 2020 pour présenter une demande de financement

GATINEAU, QC, le 3 juill. 2020 /CNW/ - Afin de mieux placer notre pays sur la voie d'une forte reprise économique, le gouvernement du Canada investit dans nos métiers spécialisés pour s'assurer que les Canadiens ont la formation nécessaire pour accéder à ces bons emplois bien rémunérés.

Aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées, l'honorable Carla Qualtrough, a annoncé que le gouvernement investit 40 millions de dollars sur trois ans dans le Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical et a lancé deux appels de propositions. Les organisations admissibles sont encouragées à présenter une demande de financement par le biais de deux volets : Volet 1 : Investissement dans l'équipement de formation; Volet 2 : Innovation dans l'apprentissage.

Les projets admissibles aideront les syndicats de tout le Canada à améliorer la qualité de la formation grâce à des investissements dans l'équipement et le matériel, et à soutenir des approches novatrices et l'établissement de partenariats à grande échelle pour relever les défis auxquels sont confrontés les apprentis. Le programme contribuera également à réduire les obstacles à la participation des membres de groupes sous-représentés tels que les femmes, les nouveaux arrivants, les personnes en situation de handicap et les minorités visibles, y compris les Canadiens de race noire, et à leur réussite dans les métiers. Afin de soutenir les institutions dans leur recherche d'autres méthodes de prestation pour la formation future, le gouvernement favorise des projets qui permettent aux apprentis et aux organisations de poursuivre leur formation en ligne.

Grâce à cet investissement, un plus grand nombre d'apprentis pourront acquérir les compétences et l'expérience dont ils ont besoin pour devenir des compagnons agréés.

Citations

« Les gens de métier qualifiés forment une composante primordiale de la main-d'oeuvre du Canada. Leur travail est en effet indispensable dans plusieurs secteurs essentiels durant la pandémie, et il continuera à soutenir l'économie canadienne au fil de sa reprise. Cet investissement aidera les Canadiens à obtenir la formation dont ils ont besoin pour se lancer dans une carrière passionnante et bien rémunérée dans les métiers. »
- L'honorable Carla Qualtrough, minister de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées

« Compte tenu des résultats démontrés et avérés des SMCC dans le domaine de la formation d'apprentis, de femmes, d'Autochtones, de néo-Canadiens et d'autres groupes sous-représentés dans le passé dans tout le Canada, les SMCC savent que le maintien des subventions du Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical (PFIMS) pour faciliter le perfectionnement de la main-d'oeuvre dans tout le Canada permettra de continuer à former la prochaine génération de travailleurs qualifiés du Canada. Ce financement tant nécessaire peut faire beaucoup pour bâtir de longues carrières et, surtout, permet aux diplômés hautement qualifiés d'intégrer la classe moyenne du Canada et d'y rester. »
- M. Sean Strickland, directeur exécutif des syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC)

Les faits en bref

Liens connexes

Présenter une demande de financement pour le volet Investissements dans l'équipement de formation
Présenter une demande de financement pour le volet Innovation dans l'apprentissage
Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical 
Soutien fourni aux apprentis
Plan budgétaire

Suivez-nous sur Twitter 


Document d'information


Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical

Le Programme pour la formation et l'innovation en milieu syndical, annoncé dans le budget de 2016, cible les métiers désignés Sceau rouge et repose sur des partenariats diversifiés avec de nombreux intervenants. Le programme vise à :

Le programme est ouvert à tous les syndicats, y compris ceux qui n'offrent pas de formation technique d'apprenti reconnue par les provinces et les territoires et ceux qui ne gèrent pas de centre de formation. Il comporte deux volets :

  1. Le volet Investissement dans l'équipement de formation (volet 1) aide les syndicats à acheter du nouvel équipement de formation. En raison de l'évolution constante de la technologie, les fournisseurs de formation doivent faire en sorte que les travailleurs acquièrent les compétences requises sur leur lieu de travail.
  2. Le volet Innovation dans l'apprentissage (volet 2) soutient des approches novatrices et l'établissement de partenariats à grande échelle pour relever les défis qui limitent les résultats de l'apprentissage au Canada. Ce volet est ouvert à un éventail d'intervenants et de partenaires, et les syndicats doivent être impliqués à titre de responsables de projet ou de partenaires.  

Les organisations québécoises ne peuvent pas demander de financement par l'entremise du PFIMS, car les syndicats de la province ne participent pas directement à la formation en apprentissage. Au Québec, cette formation s'inscrit uniquement dans le système scolaire public et elle précède l'inscription chez un employeur en tant qu'apprenti.

Pour tenir compte des particularités du système de formation en apprentissage du Québec, le PFIMS est mis à exécution dans la province aux termes d'une entente distincte avec le gouvernement provincial. En vertu de cette entente, Emploi et Développement social Canada investit environ 12 millions de dollars, entre 2018-2019 et 2020-2021, et le gouvernement du Québec investit 10 millions de dollars pour soutenir les objectifs du PFIMS.

Autres soutiens pour aider les groupes sous-représentés dans les métiers

Afin d'aider les groupes ciblés qui se heurtent à des obstacles à réussir dans les métiers spécialisés, le gouvernement du Canada a lancé la Subvention incitative aux apprentis pour les femmes. La subvention consiste en un montant de 3 000 $ par an ou niveau, jusqu'à concurrence de 6 000 $, versé aux apprentis enregistrés qui s'auto-identifient comme femme et ont terminé avec succès la première ou deuxième année, ou le premier ou deuxième niveau, d'un programme d'apprentissage dans des métiers désignés Sceau rouge dans lesquels ils sont sous-représentés.

Outre la Subvention incitative aux apprentis pour les femmes, le gouvernement a mis en oeuvre deux autres initiatives visant à aider les apprentis à réussir :

Initiatives du budget de 2019

Dans le budget de 2019, le gouvernement a proposé plusieurs nouvelles mesures pour soutenir davantage les gens de métier :

En outre, comme il est indiqué dans la lettre de mandat de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées, le gouvernement du Canada soutiendra l'apprentissage et les métiers spécialisés grâce aux éléments suivants :

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:06
GranBio, une société de biotechnologie industrielle 100 % brésilienne, et NextChem, la filiale de Maire Tecnimont pour la transitin énergétique, ont annoncé un partenariat stratégique dont l'objectif est d'occuper le premier rang mondial en...

à 05:10
Takeda Pharmaceutical Company Limited (TOKYO:4502/NYSE : TAK) (« Takeda ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2020 (trimestre clos le 30 juin 2020). Sur la base des performances du premier...

à 04:00
Trade360, la société de négoce internationale de contrats sur différence (CFD) a annoncé aujourd'hui la disponibilité immédiate de sa nouvelle plateforme de négociation en ligne qui comprend une foule de nouvelles fonctions, ainsi qu'une interface...

à 01:58
Le Groupe Société Générale, l'un des plus grands groupes européens de services financiers, publie ses résultats pour le second trimestre 2020. Frédéric Oudéa, Directeur général, commente les résultats et les perspectives du Groupe. Visionner...

à 00:15
Aperçu1 La COVID-19 a eu de fortes répercussions sur la performance au deuxième trimestre et au premier semestre de 2020 puisque la volatilité des marchés, les réductions de taux par les banques centrales, le repli des prix du pétrole et le...

2 aoû 2020
Shenzhen Thousand Cities Strategic Algorithms Cloud Technology (TCSA) a été invité à titre de conseiller sur les technologies de monnaie souveraine pour « une nouvelle ère d'élaboration de politiques pour les économies émergentes post-pandémie », la...



Communiqué envoyé le 3 juillet 2020 à 12:32 et diffusé par :