Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Économie, Première Nation, CFG

L'ANSAF et les institutions financières autochtones à travers le pays déploient des prêts d'urgence aux entreprises autochtones


OTTAWA, ON, le 30 juin 2020 /CNW/ - L'Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF) est très heureuse d'annoncer que les entreprises autochtones ont commencé à bénéficier d'une aide économique de l'ANSAF et des Institutions financières autochtones (IFA). Le réseau des IFA offre des services financiers et commerciaux aux communautés des Premières nations, des Inuits et des Métis d'un océan à l'autre.

En tant que leader national du développement économique autochtone, l'ANSAF a commencé à chercher une réponse à la COVID-19 qui soit adaptée aux besoins des entrepreneurs autochtones lorsque la crise éclata pour la première fois en mars. En collaboration avec le bureau de Services aux Autochtones Canada, l'Association a présenté un plan pour aider les entreprises autochtones à survivre et à se rétablir. Fin avril, le gouvernement fédéral a confirmé qu'il fournirait 307 millions de dollars en fonds de secours, dont 204 millions de dollars pour un programme de prêts d'urgence qui sera mis en oeuvre par l'entremise de l'ANSAF et des IFA.

« Cette initiative est très utile et nous remercions le gouvernement fédéral », a déclaré Jean Vincent, président du conseil d'administration de l'ANSAF et PDG de la Société de Crédit Commercial Autochtone, une IFA située à Wendake, au Québec. Depuis la réception des fonds du prêt d'urgence fin mai, l'ANSAF a alloué 123 millions de dollars à être distribués par plus de 30 IFA. La Tale'awtxw Aboriginal Capital Corporation, la première IFA à fournir un soutien dans le cadre du programme de prêts d'urgence, a maintenant accordé plus de 80 prêts à des entrepreneurs autochtones de la Colombie-Britannique.

« Les soutiens particuliers aux Autochtones sont si importants pour protéger les entreprises des Premières nations, des Métis et des Inuits touchées par la COVID-19 », a déclaré Shannin Metatawabin, PDG de l'ANSAF. Beaucoup de ces entreprises opèrent dans des secteurs fortement touchés par les mesures de distanciation sociale et de manière disproportionnée. De nombreuses entreprises autochtones se heurtent à d'autres obstacles pour accéder aux prêts traditionnels et au soutien gouvernemental, notamment celui de l'éloignement, et des entraves posées par la Loi sur les Indiens et les mauvaises conditions socioéconomiques dans leurs collectivités.

De nombreuses entreprises autochtones à travers le pays sont gérées par des propriétaires uniques qui emploient leur famille. « Lorsque des événements comme la COVID-19 se produisent, cela a un effet dramatique sur le revenu familial et sur les communautés autochtones en général », déclare Matt Tapper du Ulnooweg Development Group, une IFA dans les Maritimes. « Le programme de prêts d'urgence sera un autre soutien sur lequel les clients d'Ulnooweg pourront s'appuyer en ces temps sans précédent. »

Pam Larson, PDG du Clarence Campeau Development Fund en Saskatchewan, affirme que les prêts provenant du PEL comblent une lacune, aidant les propriétaires d'entreprises métisses qui ne sont pas admissibles au programme du Compte d'entreprise d'urgence du Canada. « Le programme de prêts d'urgence fournit aux petites entreprises le capital dont elles ont besoin pour couvrir les coûts d'exploitation tout en restructurant leur entreprise pour s'aligner sur les mesures de sécurité imposées par la COVID-19 et, dans de nombreux cas, faire passer leur entreprise au commerce électronique. »

L'ANSAF et le réseau IFA sont en première ligne, offrant leur aide aux entreprises autochtones afin qu'elles puissent survivre à cette crise. Nous continuerons de redoubler nos efforts pour faire en sorte que l'ensemble des 204 millions de dollars du fonds de secours d'urgence soient alloués aux entrepreneurs des Premières nations, des Métis et des Inuits de tout le pays et de plaider pour une aide spécifique aux Autochtones afin de favoriser leur rétablissement à long terme.

Information supplémentaire :

Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF)

Créée en 1997, l'Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF) est un organisme sans but lucratif qui défend les intérêts d'un réseau de 59 Institutions financières autochtones (IFA) offrant des services financiers et commerciaux aux entreprises des Premières nations, des Métis et des Inuits dans tout le Canada. En plus d'offrir le Programme de prêts d'urgence et d'autres programmes d'aide économique aux entreprises autochtones touchées par la crise de la COVID-19, l'ANSAF administre également le Programme d'entrepreneuriat autochtone (PEA) et diverses autres initiatives en partenariat avec le gouvernement du Canada.

Notre travail appuie l'inclusion économique des peuples autochtones au Canada.

Faits et chiffres

Pour de plus amples renseignements sur l'ANSAF, le réseau des institutions financières autochtones et sur les IFA qui offrent maintenant des secours liés à la COVID-19, veuillez consulter notre site Web à l'adresse NACCA.ca .

SOURCE Association nationale des sociétés autochtones de financement


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
Desjardins Assurances et son réseau d'agents ont uni leurs forces pour prêter main-forte aux banques alimentaires du pays, que la COVID-19 place devant de nouveaux défis, notamment en raison la baisse des dons de denrées....

à 09:00
Le réseau AGE-WELL NCE Inc. (Vieillir en beauté dans divers environnements en mettant la technologie au service du bien-être, de l'engagement et d'une longue vie) est heureux d'annoncer le financement de 22 nouveaux projets de recherche qui tirent...

à 08:00
Gilles Ouellet, un résident de l'Abitibi-Témiscamingue, a eu toute une surprise en apprenant qu'il devenait multimillionnaire! C'est grâce à un billet du Super forfait, vendu par sa petite-fille, qu'il a remporté le gros lot de 2 000 000 $ au tirage...

à 07:45
SNC-Lavalin a annoncé aujourd'hui une alliance stratégique avec d'importants partenaires technologiques visant à transformer la façon dont elle collabore avec les clients pour réaliser des projets. Cette plateforme, qui s'inscrit dans le cadre de...

à 07:30
Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Seamus O'Regan, fera une annonce concernant le réseau de recharge pour véhicules électriques de Terre-Neuve-et-Labrador. L'événement se déroulera à l'extérieur du siège social d'Hydro...

à 07:30
Devant la situation préoccupante du centre-ville de Montréal, déserté par les travailleurs, étudiants et touristes en cette période de pandémie mondiale, Montréal déploie quantité de mesures pour soutenir les commerçants, dont cette nouvelle offre de...



Communiqué envoyé le 30 juin 2020 à 09:00 et diffusé par :