Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

RevImmune annonce un essai de phase II du facteur de croissance de cellules T CYT107 pour la COVID-19


En cours en Europe depuis le mois de mai, en cours de préparation aux États-Unis. 

Désigné comme une priorité nationale urgente de santé publique au Royaume-Uni.

BETHESDA, Maryland, 29 juin 2020 /CNW/ - RevImmune, une entreprise de biotechnologie privée qui développe l'immunothérapie CYT107 pour les maladies infectieuses et le cancer, a annoncé aujourd'hui le lancement de l'essai « ILIAD » de phase II pour le traitement de la COVID-19.  

De nombreux essais cliniques de la COVID-19 ont été centrés sur la réduction de la phase hyper-inflammatoire qui se manifeste souvent chez les patients COVID-19 et qui peut causer un dommage important. Cependant, il est de plus en plus reconnu que la phase hyper-inflammatoire est généralement temporaire et est souvent suivie d'un stade d'épuisement immunitaire et d'une perte de cellules T. La thérapie à base de CYT107 est conçue pour accroître substantiellement le nombre de cellules T et corriger l'épuisement immunitaire. 

Le CYT107 est une forme thérapeutique du facteur de croissance primaire pour les cellules T humaines : l'interleukine-7 (IL-7). Le CYT107 a été administré à plus de 440 patients dans des essais cliniques et on sait qu'il augmente substantiellement le nombre et la diversité des cellules T, y compris chez les patients dans les unités de soins intensifs dont les taux de cellules T sont faibles et épuisés par des infections accablantes. Le CYT107 a un excellent profil d'innocuité, même chez les patients très malades. 

L'essai « ILIAD » de phase II du CYT107 pour la COVID-19 a été sélectionné par le système de santé national britannique pour une désignation en tant que « priorité nationale urgente de santé publique. » L'essai a démarré à la mi-mai au Royaume-Uni et recrute des patients dans 10 centres à travers le pays. L'essai a démarré début juin en France et en Belgique. Les préparations pour l'essai sont en cours aux États-Unis.

Outre l'essai clinique pour la COVID-19, RevImmune a également traité 12 patients COVID-19 à titre humanitaire.  Les données des cas d'usage humanitaire soutiennent la conception de l'essai ILIAD et sont en cours de publication suivant l'évaluation par les pairs. 

Les effets du CYT107/IL-7 dans la restauration des niveaux d'immunité sont à la fois rapides et durables.  Le traitement ne nécessite que deux administrations par semaine pendant 2 à 4 semaines. Dans les essais cliniques réalisés à ce jour, les effets ont été constatés dans les quelques jours suivant l'administration du CYT107, et on a observé qu'ils continuaient pendant jusqu'à un an après l'administration de 2 à 4 semaines. L'effet durable du CYT107 dans le maintien de l'augmentation des cellules immunitaires dans le temps est important pour prévenir les infections tardives qui sont une cause fréquente de rechute et de réadmission des patients à l'hôpital. 

Le CYT107/IL-7 peut également être facilement combiné à d'autres traitements.  Le CYT107/IL-7 peut par exemple être combiné à des traitements tels que le Remdesivir, à d'autres traitements antiviraux et/ou à des traitements anti-inflammatoires.  Le CYT107 constitue donc un nouveau moyen d'améliorer les résultats dans la COVID-19 et d'autres maladies infectieuses en renforçant le propre système immunitaire du patient de façon sécuritaire. 

RevImmune collabore avec une équipe de grands spécialistes en soins intensifs et en immunologie : le Dr. Manu Shankar-Hari, l'investigateur principal qui dirige la cohorte d'essai britannique, le Dr. Bruno François, l'investigateur principal qui dirige la cohorte d'essai en France et en Belgique, ainsi que les Dr. Richard Hotchkiss et Ken Remy de l'université Washington de St. Louis, les Dr. Lyle Moldawer et Scott Brakenridge de l'université de Floride (Gainesville), et le Dr. Martin A. « Mac » Cheever, directeur du réseau d'essais d'immunothérapie contre le cancer au Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson

Le Dr. Remy a commenté en ces termes : « les données issues de Chine, d'Italie et des États-Unis au cours des derniers mois ont démontré que les patients atteints d'infections à COVID-19 subissent une perte soutenue et sévère de lymphocytes avec une suppression immunitaire profonde.  Les patients qui succombent à la COVID-19 subissent la perte de lymphocytes la plus sévère et l'incidence d'apparition d'infections nosocomiales chez ces patients est de 50 %. »   

Le Dr. Hotchkiss a expliqué que « IL-7 a une activité antivirale bien documentée chez les patients immunodéprimés atteints du VIH, de l'hépatite C, et du virus JC.  Par ailleurs, dans un essai multicentrique de phase II que nous avons mené avec RevImmune, le CYT107 faisait également reculer la lymphopénie (faibles taux de cellules T) et améliorait l'immunité des patients atteints de septicémie mettant en danger la vie du malade. Nous considérons qu'IL-7/CYT107 constitue une nouvelle approche importante dans le traitement des patients immunodéprimés atteints de diverses maladies infectieuses. » 

À propos de RevImmune

RevImmune est une entreprise de biotechnologie privée établie en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni.  RevImmune est en cours d'essais cliniques multiples de phase II avec le CYT107 pour le traitement de la septicémie, de certaines maladies infectieuses et de certains cancers.  Plus de 440 patients ont été traités par le CYT107 dans des essais précédents de RevImmune pour de multiples maladies virales différentes et pour la septicémie.  Le CYT107 a présenté un excellent profil d'innocuité et des résultats encourageants dans ces essais.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1196997/RevImmune_Logo.jpg

SOURCE RevImmune Inc


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:39
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le président-directeur général du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, M....

à 12:00
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, le Dr Howard Njoo, sous-administrateur de la santé publique du Canada, a fait la déclaration suivante au nom de la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada :...

à 11:41
Avec un achalandage qui augmente chaque semaine, la Société de transport de Laval tient à rappeler à ses clients l'importance du respect des consignes de santé publique, notamment l'obligation du port du couvre-visage dans ses autobus....

à 11:41
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 100 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 56 621. Durant cette même période, 1 nouveau décès a été...

à 09:00
Angelini Pharma obtient les droits exclusifs de développement, de fabrication et de commercialisation d'OV101 (gaboxadol) pour le traitement potentiel du syndrome d'Angelman dans l'Union européenne et dans d'autres pays de l'Espace économique...

à 08:32
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. Le premier ministre s'entretiendra avec le président des États-Unis, Donald Trump. 11 h 30 Le premier ministre s'adressera aux Canadiens au sujet de la...



Communiqué envoyé le 29 juin 2020 à 09:00 et diffusé par :