Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Sans buts lucratifs, Responsabilité sociale des entreprises

LF Energy lance une initiative de poste électrique numérique afin de moderniser l'infrastructure de réseau électrique


LF Energy, organisation de Linux Foundation comprenant GE Renewable Energy, Schneider Electric et RTE, a également lancé CoMPAS pour rendre les systèmes de postes électriques interexploitables dans le cadre de cette initiative

SAN FRANCISCO, 24 juin 2020 /PRNewswire/ -- LF Energy, coalition sans but lucratif de Linux Foundation cherchant à améliorer de façon radicale l'infrastructure de réseau électrique par le biais de projets en code source libre, a lancé aujourd'hui son initiative de systèmes d'automatisation de postes électriques (DSAS, Digital Substation Automation Systems) afin de renforcer la modularité, l'interopérabilité et l'extensibilité des réseaux électriques et accélérer l'effort mondial en vue de la neutralité carbone à l'horizon 2050.

LF Energy, en partenariat avec GE Renewable Energy, Schneider Electric, RTE, Alliander et d'autres organisations de premier plan dans le secteur de l'énergie ont par ailleurs lancé aujourd'hui le premier projet dans le cadre des DSAS : CoMPAS, ou Configuration Modules for Power industry Automation Systems ('modules de configuration pour systèmes d'automatisation de l'industrie électrique').

« En tant que société mondiale, nous sommes arrivés à un tournant historique, » a fait observer Dre Shuli Goodman, directrice générale de LF Energy. « Soit nous continuons sur la même voie, soit nous examinons soigneusement les procédés et infrastructures en place pour effectuer des changements réels, significatifs, répondant directement à la crise climatique. Notre réseau électrique représente manifestement l'un des plus grands défis si l'on veut achever cette crise climatique. Avec notre projet CoMPAS et d'autres projets DSAS à venir, nos membres et LF Energy sont fiers de prendre la tête de ces changements visant à transformer en réalité une décarbonation à 100 % à mesure que nous transformons l'infrastructure de réseau électrique. »

Postes électriques numériques
Le passage des combustibles fossiles aux sources d'énergie propres a donné lieu à des conditions variables provoquant des fluctuations dans l'offre et la demande d'électricité, notamment les énergies renouvelables et les véhicules électriques. C'est la raison pour laquelle les exploitants de réseaux électriques doivent maintenant faire face à des défis plus importants quand il s'agit d'assurer la stabilité du réseau et d'optimiser l'offre et la demande d'électricité.

L'initiative DSAS de LF Energy cherche à atténuer ces difficultés en optimisant les postes électriques avec l'aide de technologies en code source libre. Ces postes électriques constituent les carrefours des réseaux, connectant les usagers des réseaux et les niveaux de tension sur les réseaux. L'adoption d'une technologie moderne en code source libre dans les postes électriques numériques permet un ajustement plus efficace des changements d'alimentation électrique et de demande en électricité grâce à un déploiement de multiples paramètres de protection dynamique, de meilleures capacités de gestion de données et des fonctions plus nombreuses d'automatisation adaptative.

De plus, le réseau électrique plus efficace du futur intégrera de plus en plus de solutions en marge de ce réseau électrique, notamment une décentralisation des biens physiques d'infrastructures, de réseau ou de commande, d'applications et d'analytique. La transformation de notre réseau électrique constitue l'une des plus grandes opportunités en vue d'une atténuation de la crise climatique.

« Les postes électriques numériques prennent de plus en plus d'importance, et c'est la première fois qu'autant de leaders sur l'espace de l'énergie se mettent ensemble pour créer un logiciel permettant d'accélérer cette technologie, » a déclaré Philippe Brun, directeur des produits pour solutions chez GE Renewable Energy. « D'autres industries ont démontré que la collaboration entre parties prenantes historiques et nouveaux intervenants critiques dans le développement de solutions en code source libre pour des problèmes affectant toute l'industrie certainement dynamise une innovation, une interopérabilité, une adoption et un succès plus rapides. Avec le support de LF Energy, l'automatisation de réseau de GE peut s'engager dans une collaboration sur des projets en code source libre comme l'initiative DSAS et CoMPAS pour que la création du réseau électrique du futur se matérialise plus rapidement. »

CoMPAS
CoMPAS est le premier d'une longue série de projets de collaboration au sein de l'initiative DSAS de LF Energy. C'est la première fois dans l'industrie électrique que des organisations convergent pour bâtir du début à la fin des solutions en code source libre pour des systèmes électriques, car la plupart des projets en code source libre se forment sur la base de technologies existantes. CoMPAS cherche spécifiquement à construire des composants logiciels qui soient standardisés et largement applicables afin d'automatiser les systèmes de protection, automatisation et contrôle (PAC), car le déploiement de technologies modernes de PAC représente une première étape, essentielle pour la modernisation des postes électriques.

« La collaboration multivendeur et multi-utilisateur final sous l'égide de LF Energy nous a permis de concevoir rapidement une feuille de route stratégique pour le projet CoMPAS, » a fait observer Lucian Balea, directeur du programme de recherche-développement et intervenant sur le programme code source ouvert chez RTE, gestionnaire de réseau de transport (GRT) d'électricité en France. « Nous sommes impatients de commencer à développer le code source libre en collaboration avec la communauté CoMPAS pour pouvoir livrer un logiciel de haute qualité permettant d'accélérer la modernisation de notre infrastructure de réseau. »

Un obstacle dans l'achèvement d'une modernisation des postes électriques sur l'ensemble de l'industrie est le manque d'interopérabilité entre les composants de PAC provenant de différents vendeurs. Pour assurer la standardisation et encourager une adoption plus large, les composants logiciels de CoMPAS seront mis au point conformément à l'IEC 61850, norme internationale qui fournit le cadre de travail permettant l'intégration des fonctionnalités PAC d'un poste électrique indépendamment du fournisseur ou de l'utilisateur final. Se conformer à l'IEC 61850 peut être complexe, et ceci pourrait dissuader des sociétés indépendantes de mettre au point des technologies qui la respectent. CoMPAS cherche à apporter aux fournisseurs de composants PAC les composants de base d'un logiciel standardisé en code source libre devant servir à créer des solutions pour postes électriques numériques interexploitables.

« On utilise largement l'IEC 61850 autour du globe, mais les nouveaux défis dans la mise en application de cette norme comportent aujourd'hui des spécifications d'utilisateur avec un manque d'interopérabilité et de réutilisabilité entre outils d'ingénierie, » a souligné Camille Bloch, expert d'interface système pour norme IEC 61850 chez Schneider Electric. « Nous sommes ravis de travailler avec LF Energy et ses autres membres afin d'établir des composants logiciels en code source libre, indépendants des fournisseurs. Les sociétés pourront mettre ceux-ci en application dans des PAC plus sûrs, plus fiables et plus novateurs afin de moderniser leurs postes électriques. »

Mettez-vous à l'écoute de l'atelier gratuit sur l'architecture technique de LF Energy le 8 juillet 2020 pour en apprendre plus sur CoMPAS et les autres projets de LF Energy. Découvrez davantage d'informations et inscrivez-vous ici : https://events.linuxfoundation.org/lf-energy-tech-architecture-workshop/

Pour savoir d'autre part comment devenir un membre de LF Energy, visitez : https://www.lfenergy.org/about/membership/

À propos de LF Energy
Initiative unique en son genre, LF Energy propose un plan de mesures à prendre au 21e siècle afin de résoudre le changement climatique grâce à des cadres de travail ouverts, des architectures de référence et un écosystème de soutien de projets complémentaires. Outre RTE, les membres rassemblent Alliander, Energinet, TenneT, Elering, IBM, NREL, Recurve, l'université Stanford, OSISoft, Unicorn, Wind River, Cloud Bees, l'institut Alan Turing, Pecan Street et de nombreux autres. Davantage d'informations se trouvent ici : https://www.lfenergy.org.

Relations avec les médias
Katy Hoeper, directrice des relations publiques
Walker Sands pour LF Energy
lfenergypr@walkersands.com

Logo : https://mma.prnewswire.com/media/1195332/LF_Energy_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), composée de Mme Corinne Gendron, présidente, et de MM. Antoine Morissette et Pierre Renaud, commissaires, annonce la première partie de l'audience publique sur le...

à 06:38
Après des mois de confinement, l'équipe du Petit Navire vous convie à prendre l'air du large et explorer Montréal sous une nouvelle perspective! ...

à 02:29
Le 1er juillet 2020, Minoru Harada, président de l'organisation bouddhiste Soka Gakkai, a rencontré Dr Gerhard Dieterle, directeur général de l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), pour la signature d'un protocole sur le lancement...

4 jui 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé de modifier l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU),...

4 jui 2020
À l'aube du 7e anniversaire de la tragédie de Lac-Mégantic, le gouvernement du Québec confirme que le projet de construction de la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic progresse de façon très satisfaisante, et que l'échéancier de...

3 jui 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé de modifier l'interdiction d'accès en forêt sur les terres du domaine de l'État et la fermeture des chemins pour des considérations d'intérêt public dans le secteur Chute-des-Passes, et ce, à...



Communiqué envoyé le 24 juin 2020 à 08:15 et diffusé par :