Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Contract/Agreement, Product/Service

FLIR obtient 23,5 millions USD de commandes supplémentaires pour ses véhicules terrestres sans pilote, Centaur équipant l'armée et la marine des États-Unis


FLIR Systems, Inc. (NASDAQ : FLIR) a annoncé que l'U.S. Army et l'U.S. Navy (Armées de terre et de mer, des États-Unis) lui avaient commandé au total plus de 160 véhicules terrestres sans pilote (Unmanned Ground Vehicles, UGV), Centaurtm, ainsi que des pièces de rechange et accessoires connexes. Les deux contrats, de 23,5 millions USD au total, ont été obtenus par le biais du programme Man Transportable Robotic System Increment II (MTRS Inc II) de l'Armée.

Depuis mars, FLIR a annoncé des commandes totalisant plus de 65 millions USD pour près de 500 UGV Centaur, de la part de l'Air Force, du Marine Corps et désormais de la Navy des États-Unis. Les équipes de Neutralisation, enlèvement et destruction des explosifs (NEDEX) utiliseront le Centaur de FLIR pour aider au désarmement des engins explosifs improvisés, des munitions non explosées, et pour des tâches dangereuses du même ordre. Les opérateurs peuvent fixer rapidement différents capteurs et charges utiles sur le robot afin de remplir d'autres fonctions, et notamment des missions Chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN).

« L'ajout de la Navy au programme MTRS Inc II signifie que toutes les forces militaires des États-Unis utiliseront désormais une plateforme robotique de taille moyenne, commune pour les opérations NEDEX et CBRN », a déclaré Roger Wells, VP et directeur général de l'activité Systèmes sans pilote et solutions intégrées, chez FLIR. « À une époque où les opérations conjointes entre services sont en augmentation dans les zones de combat du monde entier, disposer d'un équipement commun à toutes les unités NEDEX permet de soutenir des tactiques et des techniques plus standardisées, tout en renforçant l'efficacité du soutien et de la formation pour les années à venir.

« Notre équipe est incroyablement fière de savoir que les quatre branches des services armés américains ont choisi Centaur pour leur nouveau robot NEDEX, de taille moyenne. Et surtout, que notre technologie permet à tellement de combattants de se préserver du danger », a ajouté M. Wells.

En 2017, l'U.S. Army (Armée de terre des États-Unis) avait sélectionné Endeavor Robotics, acquise l'an dernier par FLIR, en tant que fournisseur de robots de taille moyenne, pour MTRS Inc II. La société a conçu Centaur comme sa solution MTRS. FLIR livre des robots à l'U.S. Army dans le cadre de ce programme pluriannuel aux chiffres records, qui, au moment de l'attribution, était évalué à plus de 150 millions USD, options comprises. Ces dernières commandes tombent en deçà du plafond actuel.

Centaur est un UGV de taille moyenne, qui offre une capacité de face-à-face et permet de détecter, de confirmer, d'identifier et d'éliminer les dangers. Pesant environ 160 livres, le robot à architecture ouverte comprend une suite avancée de caméras EO/IR, un bras manipulateur d'une portée de plus de six pieds, et est capable de monter des escaliers. Des charges utiles modulaires peuvent être utilisées pour la détection des armes Chimiques, biologiques, radiologiques, nucléaires et explosives (CBRNE), ainsi que pour d'autres missions.

Les livraisons devraient commencer au troisième trimestre de 2020. Pour en savoir plus sur les plateformes de véhicules terrestres sans équipage, de FLIR Systems, visitez le site www.flir.com/UIS/UGS.

À propos de FLIR Systems, Inc.

Fondée en 1978, FLIR Systems est l'une des plus grandes entreprises de technologie industrielle au monde, spécialisée dans les solutions de détection intelligente pour les applications de défense, industrielles, et commerciales. La vision de FLIR Systems est d'être « Le sixième sens du monde », en créant des technologies qui permettent aux professionnels de prendre des décisions éclairées afin de sauver des vies et des moyens d'existence. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.flir.com, et suivez @flir.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations faites dans ce communiqué par Roger Wells, ainsi que les autres déclarations de ce communiqué concernant le contrat et la commande décrits ci-dessus constituent des déclarations prévisionnelles au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations sont basées sur nos attentes, estimations et projections actuelles concernant l'activité de FLIR, reposant en partie sur les hypothèses formulées par la direction. Ces déclarations ne constituent pas une garantie de la performance future et impliquent des risques et incertitudes difficiles à prédire. Par conséquent, les issues et les résultats réels pourront varier sensiblement de ce qui est exprimé ou prévu dans ces déclarations prévisionnelles, en réponse à de nombreux facteurs parmi lesquels : la capacité à fabriquer et livrer les systèmes décrits dans ce communiqué, les changements des prix des produits de FLIR, la demande changeante pour les produits de FLIR, la gamme de produits, l'impact des produits et des prix compétitifs, les contraintes en termes de fournitures de composants essentiels, l'excès ou le manque de capacité de production, la capacité de FLIR à fabriquer et expédier ses produits en temps opportun, la conformité continue de FLIR aux lois et règlements en matière de contrôle des exportations aux États-Unis, ainsi que d'autres risques discutés de temps à autre dans les rapports et les documents déposés par FLIR auprès de la Securities and Exchange Commission. En outre, ces déclarations peuvent être affectées par la conjoncture générale et les taux de croissance de l'industrie et du marché, ainsi que les conditions économiques nationales et internationales générales. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu'à la date où elles sont formulées, et FLIR décline toute obligation de mise à jour des déclarations prévisionnelles pour qu'elles reflètent des événements ou circonstances ultérieures à la date du présent communiqué, ou pour des changements apportés au présent document par des services de dépêches ou des prestataires de services Internet.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 9 juin 2020 à 20:20 et diffusé par :