Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Plaidoyer (politique)

Préposés aux bénéficiaires : à travail égal, salaire égal


MONTRÉAL, le 5 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le 2 juin dernier, le gouvernement a lancé son programme de formation visant à pourvoir près de 10 000 postes de préposés aux bénéficiaires dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Les conditions de travail des préposés sont attirantes avec un taux horaire de 26$ après une formation rémunérée. Le premier ministre lui-même indique que « ce problème perdure depuis 10-20 ans ». Or, depuis plus de 20 ans, tous les gouvernements ont aussi affirmé que la solution était dans le maintien à domicile des personnes. Pourtant on propose les mêmes solutions, des investissements dans les infrastructures, de la formation et du recrutement de personnel. Dans les faits, on continue d'investir dans l'institutionnalisation, plutôt que de maintenir réellement les personnes dans leur domicile.

La différence cette fois-ci c'est qu'on mise sur une augmentation salariale importante pour recruter des préposés en CHSLD. Certains craignent l'exode des travailleuses et travailleurs des services à domicile vers le réseau public. Ce choix politique se fait en sachant qu'ils ne font que transférer le problème des CHSLD aux services à domicile. Exode non seulement prévisible, mais débuté depuis des années.

Depuis au moins 2 mois, la COPHAN a demandé à plusieurs reprises d'avoir accès aux données pour dresser un état de la situation. À chaque fois, de multiples raisons sont évoquées pour reporter le moment où nous y aurons accès. Le nouvel échéancier est à la fin du mois. À de nombreuses reprises par le passé également, nous avons voulu avoir accès à ces chiffres et avons eu des réponses toujours un peu plus floues. Que cache ce manque de transparence? Une absence de données, une mauvaise gestion? Sans ces chiffres, nous travaillons sur des impressions et jamais sur des faits.

Les préposés qui travaillent à domicile, que ce soit via la mesure du Chèque emploi-service, par les entreprises d'économie sociale en aide à domicile ou les agences privées, doivent aussi bénéficier des conditions de travail équivalentes. Actuellement, le taux horaire de ces différents préposés varie selon le type de ressources et les régions, mais se situe entre 15 et 20$ de l'heure. Pour certains le temps de déplacement est rémunéré, pour d'autres non.

Devant ce problème qui perdure lui aussi depuis au moins 20 ans, nous devons une fois pour toutes trouver une solution équitable pour assurer des services adéquats à toutes les personnes handicapées et les personnes aînées peu importe où elles vivent. La solution est d'avoir un décret sur les conditions de travail dans le secteur des services d'aide à domicile qui assurera une équité entre les préposés, peu importe où le service est octroyé.

Le manque de volonté à inclure les travailleuses et les travailleurs de tous ces milieux dans un décret est une attaque directe envers celles et ceux qui sont encore motivés à assurer une meilleure qualité de vie et un bien-être des personnes qui vivent chez elles. La COPHAN réitère sa volonté d'être partie prenante pour représenter les personnes handicapées à la table de discussion d'un tel décret. En cette semaine québécoise des personnes handicapées, il est plus que temps que le gouvernement affirme une fois pour toutes que le fait de rester chez soi est encore le premier choix.

SOURCE Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:15
EVERSANAtm, le principal fournisseur de services commerciaux au secteur des sciences du vivant, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de HVH Precision Analytics et de sa plateforme d'analyse prédictive. Détenue précédemment par Havas Health & You et...

à 19:02
En remplacement du point de presse quotidien, le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique, publie aujourd'hui la déclaration qui suit au nom de la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada. « Le...

à 16:30
Le gouvernement annonce qu'il ne prolongera pas le Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE), dont la période d'application s'est terminée le 4 juillet dernier. Cette décision s'explique par un contexte qui n'est plus...

à 16:16
Neptune Solutions Bien-être inc. (« Neptune » ou la « Société ») , une société diversifiée et entièrement intégrée axée sur la santé et le bien-être, a le plaisir d'annoncer la nomination d'Eric Gharakhanian, docteur en chimie, au poste...

à 15:55
Le médecin en chef d'Air Canada a publié aujourd'hui une lettre exhortant le gouvernement du Canada à envisager une approche scientifique pour assouplir les restrictions imposées...

à 14:07
Tecsys Inc. , entreprise de logiciel de gestion de la chaîne d'approvisionnement de...



Communiqué envoyé le 5 juin 2020 à 15:56 et diffusé par :