Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Transport, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air, Le Covid-19
Sujets : Ententes financières, Nouvelles hispaniques, Contrats de license / de marketing, Entreprises conjointes

Leclanché annonce une réorganisation stratégique de l'Entreprise ainsi qu'un accord industriel avec le groupe Eneris visant à créer un partenariat européen de premier plan dans le domaine des batteries


Le groupe Eneris va réaliser des investissements directs d'un montant total de 95 millions de francs suisses dans deux coentreprises de production accompagné d'un accord de licence de technologie

YVERDON-LES-BAINS, Suisse, le 2 juin 2020 /PRNewswire/ -- Leclanché SA (SIX : LECN), un des principaux fournisseurs de solutions de stockage d'énergie dans le monde, a annoncé aujourd'hui une réorganisation stratégique qui transformera l'Entreprise en une société d'intégration de logiciels et de systèmes orientée vers le marché et axée sur la recherche, avec une augmentation des capacités de production et de Recherche et Développement (R&D). Cette réorganisation est basée sur un accord de partenariat avec le groupe Eneris, un acteur européen de premier plan dans le domaine des technologies propres opérant à partir de la Pologne, et qui est un participant clé au programme de l'Union Européenne (« UE ») Important Project of Common European Interest (« IPCEI ») pour les batteries.

Leclanche Logo

Stefan Mueller, Président du Conseil d'Administration de Leclanché, a déclaré : « Nous nous félicitons des accords stratégiques signés avec le groupe Eneris. Il peut s'agir d'un véritable partenariat transformationnel pour accéder à une position de leader sur le marché. Nous remercions tous nos actionnaires pour leurs investissements importants et patients depuis la fin 2006 qui ont permis de soutenir le développement de notre activité de stockage d'énergie utilisant nos propres cellules et systèmes au lithium. Notre heure a maintenant sonné.

Nous nous lançons dans une réorganisation stratégique tout en reconnaissant les conditions économiques actuelles difficiles dues au COVID-19. Constatant que les unités commerciales actuelles ont atteint une taille critique en termes de personnel, de revenus et de contrats clients, le Conseil d'Administration de la Société a décidé de réorganiser le modèle d'exploitation de Leclanché. Il est fermement convaincu que la Société dispose de bases robustes pour assurer une croissance rentable grâce à un solide carnet de commandes, aux progrès réalisés avec nos propres cellules à haute capacité et à l'adoption d'un modèle « Build-Own-Operate » pour notre unité commerciale stationnaire qui sera très rentable.

Le Conseil d'Administration estime que le partenariat avec le groupe Eneris permet à la société d'obtenir le financement et les ressources qui l'aideront à atteindre son objectif de devenir l'un des leaders mondiaux du marché du stockage d'énergie.

Au nom du Conseil d'Administration, je tiens à remercier sincèrement M. Artur Dela, fondateur et PDG du groupe Eneris, pour la confiance qu'il a accordée à Leclanché. Nous nous réjouissons de son esprit d'entrepreneur et de sa volonté de soutenir le succès des deux sociétés.

Je voudrais également remercier et féliciter Anil Srivastava, Directeur Général de Leclanché, pour avoir conclu ce partenariat industriel avec le groupe Eneris. Nous sommes convaincus que lui et son équipe de direction mettront rapidement en oeuvre cette réorganisation stratégique. »

Artur Dela, Président du groupe Eneris, a dit : « La mission d'Eneris est la propreté de l'air, du sol et de l'eau, l'innovation protégeant l'environnement. Le défi de ce siècle est de protéger notre planète. Pour protéger l'environnement, nous devons changer notre paradigme énergétique. Le « Green Deal » européen confirme cette orientation claire à nos industries, aux scientifiques et aux financiers. La transition énergétique est notre priorité et le stockage de l'énergie en est la clé, comme le montre notre participation au programme ICPEI de l'UE et maintenant notre partenariat avec Leclanché.

Le marché a besoin de batteries adaptées au stockage de l'énergie afin d'être associé aux sources d'énergie renouvelables et, en complément des piles à combustible, fournir une source d'énergie pour les transports électriques : bus, camions, navires, locomotives, machines à usage intensif, etc.

Leclanché possède de telles batteries. Leclanché, une start-up de 111 ans, est un pionnier dans le domaine des batteries de nouvelle génération et un visionnaire qui se concentre sur des systèmes plus propres et plus performants, sans liquides nocifs, avec une densité énergétique plus élevée et ayant plus de cycles de charge que ses concurrents. Elle dispose d'un important potentiel de croissance. La demande du marché pour ses produits dépasse de loin sa capacité de production actuelle, tandis que son savoir-faire actuel exige des moyens financiers supplémentaires.

Je suis persuadé que plusieurs modèles de coopération et d'intégration sont possibles et nécessaires pour réussir dans toute nouvelle industrie, et en particulier dans des secteurs comme le stockage de l'énergie, qui est très compétitif et à forte intensité en capital pour la R&D, l'industrialisation à grande échelle et la commercialisation. La base industrielle d'Eneris et sa participation au consortium IPCEI, ainsi que le savoir-faire de Leclanché, accéléreront notre développement commun.

Je suis heureux que Leclanché ait accepté notre proposition d'unir nos forces et je tiens à remercier personnellement le Conseil d'Administration pour sa confiance et l'équipe de direction dirigée par Anil Srivastava pour le travail acharné qu'elle a accompli pendant cette période de turbulences, pour finaliser en un temps record une transaction complexe et de grande envergure. »

Une lettre aux actionnaires de la part de la Société, datée du 2 juin 2020, fournit des informations complémentaires sur cette transaction et est disponible ici.

Réorganisation stratégique : Nouveau modèle de fonctionnement de la production

Anil Srivastava, Directeur Général de Leclanché, a dit : « L'accord de partenariat avec Eneris soulagera Leclanché d'une énorme charge en capital tout en garantissant une capacité de production accrue. Les coentreprises qui seront créées continueront d'utiliser les technologies Leclanché et de fabriquer des produits de la marque Leclanché. Elles seront détenues majoritairement par Eneris et minoritairement par Leclanché, avec des moyens de contrôle et des procédures d'approbation adéquates. Les coentreprises avec Eneris fabriqueront des produits basés sur les technologies Leclanché avec une réserve de capacité pour Leclanché sur la base de prévisions de ventes convenus avec Eneris ».

Accord de partenariat industriel avec le groupe Eneris

Le Conseil d'Administration de la Société a négocié et accepté une offre d'investissement de la part d'Eneris. Eneris est une société du groupe Eneris, un acteur européen de premier plan dans le domaine des technologies propres. Sur cette base, la Société et Eneris ont signé trois accords interdépendants: un accord de prêt et un accord de licence de technologie, tous les deux en vigueur depuis le 28 mai 2020, et un accord de coopération industrielle qui sera effectif dès que les coentreprises seront créées. Grâce à ces accords, la Société doit obtenir des financements et des ressources pour assurer une croissance rentable à long terme.

Les principales caractéristiques de ces accords sont les suivantes :

  1. Eneris fournira à Leclanché un financement de fonds de roulement allant jusqu'à CHF 42 millions pour soutenir le plan de croissance de la Société jusqu'en juin 2021 ;

  2. Licence de la technologie de Leclanché à Eneris contre paiement d'une redevance pouvant atteindre CHF 32 millions, selon un calendrier de paiement convenu. Cette licence est non exclusive et ne fournit à Eneris qu'un droit d'utilisation, avec la liberté d'effectuer des développements futurs. La licence est applicable dans le monde entier, à l'exception de l'Inde ;

  3. Création de deux coentreprises dans lesquelles Eneris détiendra la majorité du capital social grâce à un investissement de plus de CHF 53 millions pour un important programme d'expansion des capacités de production : l'une en Allemagne pour la production de cellules et l'autre en Suisse et en Pologne pour l'assemblage de modules. Une troisième est envisagée pour la France. Nous prévoyons que la création de ces coentreprises nécessitera un peu de temps, et se fera en consultation avec les comités d'entreprise concernés et conformément aux lois en vigueur. Environ 135 employés seront transférés dans les coentreprises ;

  4. Leclanché signera avec les coentreprises un accord d'approvisionnement par lequel elles réserveront la capacité de production requise pour Leclanché dans les années à venir ;

  5. Leclanché conservera la pleine propriété de sa technologie et continuera à investir dans des activités de recherche et de développement pour les cellules, les modules et les systèmes de gestion des batteries (BMS).

Anil Srivastava, Directeur Général de Leclanché, a déclaré : « Cette transaction offre un certain nombre d'avantages essentiels pour Leclanché, notamment en évitant des investissements en capital pouvant atteindre CHF 53 millions de francs suisses en 2020, et CHF 60 millions supplémentaires en 2022 pour une production accrue de cellules. La Société réduira d'environ 20% ses charges d'exploitation. En outre, le transfert des activités de production aux coentreprises entraînera une réduction substantielle des besoins en fonds de roulement liés à la production. L'accord permet à la Société de maintenir l'accès à une grande capacité de production, près de 1 GWh d'ici le premier trimestre 2022 et jusqu'à 2,4 GWh d'ici la fin 2024, nécessaire pour respecter ses engagements contractuels avec ses grands clients du transport électrique ayant des contrats-cadres de fourniture pluriannuels, tels que Kongsberg Maritime et Bombardier. Cela renforcera notre capacité à gagner de nouveaux clients qui ont besoin d'avoir accès à de gros volumes de livraison.

Enfin, et surtout, le partenariat stratégique avec Eneris est non dilutif pour les actionnaires actuels. »

Mise en oeuvre progressive et plan de financement par le groupe Eneris

Avant la signature des accords avec Eneris, l'ensemble du Conseil d'Administration a pris la décision de s'assurer que l'accord était dans le meilleur intérêt de la Société et de tous ses actionnaires. Un exercice de valorisation financière du nouveau Leclanché résultant de la transaction avec le groupe Eneris a été réalisée par un membre indépendant du Conseil d'Administration. L'ensemble du Conseil d'Administration a examiné cette analyse et a conclu à l'unanimité que l'accord avec Eneris créera de la valeur pour la Société et est donc positif pour tous ses actionnaires. Sur cette base, le Conseil d'Administration a approuvé les trois accords qui définissent la transaction avec le groupe Eneris.

Le Conseil d'Administration a demandé et obtenu du groupe Eneris des preuves de liquidité qui l'ont conforté dans sa capacité à réaliser les investissements prévus par les accords entre les deux sociétés. Un plan de mise en oeuvre échelonné aligné sur le calendrier de financement d'Eneris permet à la Société d'envisager l'avenir avec sérénité.

Le modèle "Build-Own-Operate" a un impact sur chiffre d'affaires de la société en 2019-2020 et sur son EBITDA

Pour lancer le modèle très rentable « Build-Own-Operate » (BOO), le projet de Saint-Christophe-et-Niévès est passé d'un contrat clé en main traditionnel à un contrat BOO. Bien que Leclanché construise toujours le projet en tant que contractant EPC, les règles comptables IFRS empêchent toute reconnaissance de chiffre d'affaires en tant que contractant EPC dans le cadre du modèle BOO. Cette exigence comptable a entraîné une réduction de plus de CHF 40 millions de chiffres d'affaires en 2019, sans toutefois entraîner la perte du projet. Ce changement de modèle sera plus que compensé par un chiffre d'affaires moyen d'environ CHF 9 millions par an et un EBITDA positif de plus de CHF 5 millions par an pendant une période de 20 ans, dans le cadre du contrat d'achat d'électricité signé avec SKELEC, le service public d'électricité de Saint-Christophe-et-Niévès. Les projets futurs construits selon ce même modèle BOO, ajouteront également leur propre EBITDA.

La Société a déjà obtenu un prêt à la construction de CHF 46 millions pour le projet de Saint-Christophe-et-Niévès auprès d'un grand fonds d'infrastructure New Yorkais et vise à démarrer la construction de ce projet le plus tôt possible après l'assouplissement des restrictions de voyage liées au COVID-19.

La Société prévoit de créer une holding distincte, « BOO HoldCo », dans laquelle Leclanché S.A. conservera le contrôle grâce à une participation majoritaire. Le passage au modèle BOO sous-tend la rentabilité à long terme de la Société. L'étalement du chiffre d'affaires dû aux règles comptables mentionnées ci-dessus, permettra à la Société d'atteindre un EBITDA positif en 2022. Il est important de réitérer que le passage à un modèle BOO génèrera une croissance rentable pendant 20 ans et renforcera les actifs dans le bilan de la Société et la rendra moins dépendante des fluctuations annuelles de chiffre d'affaires liées aux projets.

En route pour devenir un leader du marché mondial

Anil Srivastava, Directeur Générale de Leclanché, a déclaré : « Nous nous réjouissons de l'accord de coopération industrielle signé avec le groupe Eneris. Bien que les accords soient mis en oeuvre progressivement, sous réserve de remplir certaines conditions, la Société reste confiante dans la capacité du groupe Eneris à honorer ses engagements. Néanmoins, nous avons prévu un certain nombre de clauses permettant de réduire les risques résultant d'un possible mais peu probable non-respect des accords de la part d'Eneris. Nous sommes convaincus que cette transaction fera l'objet d'un véritable partenariat visant à créer un leader mondial sur le marché du stockage de l'énergie. Je réaffirme que la réorganisation stratégique en cours doit :

À propos du groupe Eneris
Le groupe Eneris est une société privée qui se consacre à l'innovation et à la protection de l'environnement : "air, sol et eau propres" en promouvant l'économie circulaire, une approche holistique et une intégration verticale dans le domaine des déchets, de l'eau, de l'énergie et du stockage de l'énergie.  Elle exploite et développe principalement des services publics en Pologne et participe à la transition énergétique, tandis que son champ d'action en matière de technologies propres est paneuropéen. Avec ses filiales (Eneris Polbatt, Eneris Batteries & Recycling, etc.), Eneris met en oeuvre une série d'entreprises et de projets axés sur les batteries. Son portefeuille de batteries est soutenu par les autorités européennes et le gouvernement polonais dans le cadre des programmes European Battery Alliance et "Important Project for Common European Interest on Batteries" (IPCEI), y compris des projets stratégiques en termes de R&D et d'industrialisation de toute la chaîne de valeur, y compris les matériaux avancés, les cellules aux performances améliorées et les nouveaux types de cellules, la configuration des batteries et des modules, la réutilisation et le recyclage, etc. La stratégie d'Eneris comprend des activités de R&D et des usines de fabrication en Pologne, en Allemagne et en France.

À propos de Leclanché
Leclanché SA, dont le siège social se trouve en Suisse, est l'un des principaux fournisseurs de solutions de stockage d'énergie de haute qualité conçues pour accélérer nos progrès vers un avenir énergétique propre. L'histoire et l'héritage de Leclanché s'enracinent dans plus de 100 ans d'innovation en matière de batteries et de stockage d'énergie et la société est un fournisseur de confiance de solutions de stockage d'énergie dans le monde entier. Ceci, combiné à la culture de l'Entreprise en matière d'ingénierie allemande, de précision et de qualité suisse, fait de Leclanché le partenaire de choix des perturbateurs, des entreprises établies et des gouvernements qui sont à l'avant-garde des changements positifs dans la façon dont l'énergie est produite, distribuée et consommée à travers le monde. La transition énergétique est principalement tirée par les changements dans la gestion de nos réseaux électriques et l'électrification des transports, et ces deux marchés finaux constituent l'épine dorsale de notre stratégie et de notre modèle économique. Leclanché est au coeur de la convergence de l'électrification des transports et de l'évolution du réseau de distribution. Leclanché est la seule entreprise de stockage d'énergie pure play cotée au monde, organisée en trois business units: solutions de stockage stationnaires, solutions e-Transport et systèmes de batteries spécialisées. Leclanché est cotée à la Bourse suisse (SIX : LECN).

SIX Swiss Exchange: ticker symbol LECN | ISIN CH 011 030 311 9

Clause de non-responsabilité

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives aux activités de Leclanché, qui peuvent être identifiées par des termes tels que « stratégique », « propose », « introduire », « sera », « planifié », « prévu », « attendu », « engagement », « attend », « prévoit », « établi », « prépare », « plans », « estimations », « objectifs », « serait », « potentiel », « attente », « estimation », « proposition » ou expressions similaires, ou par des discussions explicites ou implicites concernant la montée en puissance de la capacité de production de Leclanché, les applications potentielles des produits existants, ou les revenus futurs potentiels de ces produits, ou les ventes ou bénéfices futurs potentiels de Leclanché ou d'une de ses unités commerciales. Vous ne devez pas vous fier indûment à ces déclarations. Ces énoncés prospectifs reflètent les opinions actuelles de Leclanché à l'égard d'événements futurs et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Il n'y a aucune garantie que les produits de Leclanché atteindront des niveaux de revenus particuliers. Rien ne garantit non plus que Leclanché, ou l'une quelconque de ses unités d'affaires, obtiendra des résultats financiers particuliers.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/711940/Leclanche_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:25
Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) se réjouit de l'annonce, par le Premier ministre du Québec, M. François Legault, du dépôt d'une nouvelle mouture du régime forestier dès cet automne, en accord avec son engagement électoral de...

à 12:08
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe les pêcheurs qu'ils devront poursuivre la remise à l'eau des grands saumons mesurant 63 centimètres ou plus dans la rivière York (zone 1), plus précisément dans le secteur entre le côté en...

12 jui 2020
Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avise la population que les eaux de baignade de la plage du Parc Baie du Village à Saint-Anicet sont maintenant conformes aux normes de qualité bactériologique établies...

11 jui 2020
Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avise la population qu'il a convenu avec la Municipalité de Saint-Charles-Borromée d'interdire l'accès à la plage Maria Goretti en raison d'une contamination...

11 jui 2020
Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avise la population qu'il a convenu avec la Municipalité de Saint-Charles-Borromée d'interdire l'accès à la plage St-Jean-Bosco en raison d'une contamination...

11 jui 2020
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), composée de Mme Corinne Gendron, présidente, et de MM. Antoine Morissette et Pierre Renaud, commissaires, a mis un terme aujourd'hui à la première partie de...



Communiqué envoyé le 2 juin 2020 à 01:00 et diffusé par :