Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Soins à domicile - Le Parti Québécois demande au gouvernement d'adopter un décret pour améliorer les conditions des préposés aux bénéficiaires


QUÉBEC, le 22 mai 2020 /CNW Telbec/ - Le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé, Joël Arseneau, le député de Rimouski et porte-parole en matière de services sociaux et pour les aînés, Harold LeBel, ainsi que le député de Bonaventure et porte-parole en matière de travail, Sylvain Roy, accueillent positivement la nouvelle position du gouvernement en faveur des soins à domicile. Cependant, ils soulignent que pour que ça fonctionne, les travailleurs du secteur, notamment ceux du privé, doivent jouir d'une reconnaissance accrue.

EN BREF

Le Parti Québécois réclame depuis des années qu'on mette l'accent sur les soins à domicile, une façon plus humaine et moins coûteuse de prendre soin des gens. Or, mercredi dernier en commission virtuelle, la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, a déclaré qu'elle soutenait l'idée. Joël Arseneau s'en réjouit. « Le virage est plus que souhaitable. Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou handicapées tiennent, pour la vaste majorité, à demeurer à la maison. On doit donc leur fournir des services. Mais encore faut-il qu'on reconnaisse les travailleurs du secteur à leur juste valeur, entre autres ceux du privé », a-t?il insisté.

C'est en effet primordial, puisque 80 % des services à domicile sont fournis par des préposés issus du privé. « À l'heure actuelle, dans le public, le taux horaire se situe entre 21 et 25 $. Mais les préposés du privé gagnent autour de 14, 15 $ de l'heure. Il est urgent que le gouvernement adopte un décret permettant de hausser ce salaire », a poursuivi Harold LeBel, réitérant les propos qu'il adressait, le 24 avril dernier, au ministre du travail, Jean Boulet, en commission virtuelle.

D'ailleurs, le 28 avril, la même demande a été faite au ministre par le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES) et le Réseau de coopération des entreprises d'économie sociale d'aide à domicile (EÉSAD). Depuis, malgré l'urgence, ces groupes, bien d'autres et, surtout, les préposés sont dans l'attente.

« À en croire les derniers échanges, les négociations dans le secteur public vont certainement permettre la bonification des salaires des préposés de 12 %. En comparaison, on n'offre que des primes temporaires de 8 % à ceux du privé. Alors, on a un double problème : d'une part, on manque de main-d'oeuvre, parce que les préposés sont tentés d'aller travailler en CHSLD, et, d'autre part, il va être de plus en plus difficile de recruter », a pour sa part prévenu Sylvain Roy.

Bref, s'il souhaite réellement soutenir les soins à domicile, le gouvernement doit bouger et adopter dans les meilleurs délais un décret qui donnera aux préposés aux bénéficiaires des conditions reflétant toute l'importance de leur fonction, et toute la considération que leur travail mérite.

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 sep 2020
L'avis de salubrité des aliments diffusé le 11 août 2020 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

19 sep 2020
En raison de progrès effectués à la table de négociation pour le milieu familial, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) annonce l'annulation de sa conférence de presse prévue dimanche à 10h. La FIPEQ-CSQ est...

19 sep 2020
Le premier ministre du Québec, M. François Legault, tient à faire la déclaration suivante : «?Mon épouse Isabelle et moi avons passé un test de dépistage pour la COVID-19. Les résultats sont négatifs. Par mesure de prévention, la Santé publique...

19 sep 2020
Regulatory News: Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui la première présentation des résultats de l'étude pivotale de Phase III CheckMate 9ER dans laquelle Cabometyx® (cabozantinib) en association avec Bristol Myers Squibb's...

19 sep 2020
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « Il y a eu 141 911 cas de COVID-19 au Canada, dont 9 205 décès....

19 sep 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 427 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 67 080. Aussi, 2 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoutent 3 décès survenus...



Communiqué envoyé le 22 mai 2020 à 07:15 et diffusé par :