Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Broadcast feed announcements

Les plans quinquennaux, selon la CGTN, dressent les grandes lignes du développement futur de la Chine


BEIJING, 21 mai 2020 /CNW/ - Le plan quinquennal de la Chine (FYP), comme une série de programmes, dresse la feuille de route du développement économique et social pour les cinq prochaines années. Sur cette toile de fond, la CGTN a récemment lancé une page interactive revoyant les plans quinquennaux de la Chine depuis 1953.

La CGTN vous invite à fréquenter la page interactive consacrée aux plans quinquennaux : Designing the Future (Dessiner l'avenir)

Le premier plan quinquennal (FYP) fut inauguré en 1953. Depuis, 13 plans quinquennaux, au total, ont vu le jour et ont été mis en oeuvre, sauf entre 1963 et 1965, une période d'ajustement économique. 

Cette année, 2020, est la dernière année du 13e FYP. À présent, la Chine en est à élaborer la nouvelle édition, le 14e FYP, et, pour en connaître les détails, tous les yeux seront rivés, vers fin mai, sur les deux sessions annuelles des deux principaux organes de la Chine (le Congrès national du peuple et la Conférence consultative politique du peuple chinois).

La CGTN a analysé et comparé les FYP de la Chine en termes de longueur, d'objectifs principaux et de programmes visant l'industrie, l'agriculture, la santé, la gouvernance, la science et la technologie, l'environnement, le commerce extérieur et la défense nationale.

Le plan directeur présente des objectifs et des orientations détaillés couvrant les enjeux d'ordre économique, social, éducationnel et environnemental. Les objectifs principaux comportent des cibles de croissance économique, des axes relatifs aussi bien aux réformes économiques qu'à la restructuration industrielle.

Du premier au 13e FYP

En 1949, après la fondation de la République populaire de Chine, l'économie chinoise a connu une période de redressement. En 1953, le gouvernement central a lancé son premier FYP (1953-1957), dont l'objectif consistait à transformer de la Chine en faisant d'elle un pays industriel avancé, plutôt qu'un pays agricole, l'accent étant mis sur le développement de l'industrie lourde.

Les cinq FYP qui ont suivi ont privilégié le développement agricole et industriel. Poursuivant le développement industriel centré sur l'industrie lourde, le deuxième FYP (1958-1963) a servi de ferment au troisième (1966-1970) dont les principales missions étaient de développer l'agriculture et de renforcer les industries de base. Il en va de même du quatrième (1971-1975) qui a fixé des objectifs de production agricole et industrielle et d'investissement dans les infrastructures. Le cinquième (1976-1980) s'est attaché à mettre en place un système industriel indépendant et relativement complet.

En d'autres termes, du deuxième au cinquième FYP, le gouvernement chinois, alors en période d'exploration cherchant à établir et à mettre en oeuvre ses orientations stratégiques au regard du développement à moyen et à long terme, s'employait à retravailler constamment les objectifs en fonction des connaissances et de l'expérience acquises.

Les premiers FYP de la Chine ont un temps imposé des quotas de production spécifiques, par exemple, à l'acier et aux céréales. Depuis le début des années 1980, alors que la Chine mettait en place une économie de marché socialiste en accord avec son socialisme aux particularités chinoises, les plans ont vu leur rôle s'atténuer, la plupart des objectifs chiffrés ayant été abandonnés.

Le sixième (1981-1985) a surtout visé à rajuster le tir et à résoudre les problèmes inhérents aux plans précédents ou qui en découlent.

Par ailleurs, le projet interactif a analysé le texte du premier FYP, ainsi que celui du septième au treizième (le texte complet du deuxième au sixième FYP n'étant pas disponible), les huit documents officiels comptant 360 000 caractères chinois.

En termes de longueur de chaque FYP, le premier, servant de base aux plans ultérieurs, est le plus long.

Le septième (1986-1990) est venu jeter les bases d'un nouveau système économique socialiste aux caractéristiques chinoises.

Le huitième (1991-1995), ayant donné la priorité à la restructuration industrielle, a continué à promouvoir le développement de la technologie, de l'éducation et du commerce extérieur.

Le neuvième (1996-2000) s'est donné pour mission principal d'établir, à titre préliminaire, une économie socialiste de marché et de poursuivre la modernisation de la structure industrielle.

Le dixième (2001-2005) visait à mettre en place un système de sécurité sociale relativement complet et à réaliser des progrès significatifs dans la mise en place, au sein des entreprises d'État, d'un système d'entreprise moderne.

Le 11e (2006-2010) s'est proposé d'optimiser et de moderniser la structure industrielle et d'améliorer l'utilisation des ressources.

Le 12e (2011-2015) entendait accroître la dotation en matière d'éducation, de science et de technologie et fixer des objectifs relatifs à la protection de l'environnement.

Le 13e (2016-2020) s'est proposé de stimuler le développement en se fondant sur l'innovation.

Les derniers plans quinquennaux, dépassant le cadre économique en termes d'orientation, ont également accordée beaucoup d'attention à large éventail de priorités, notamment à la protection de l'environnement, en fixant des objectifs de réduction des émissions de carbone et d'optimisation de la consommation d'énergie, et aux programmes de protection sociale tels que la sécurité sur le plan de la santé et la création d'emplois.

Lire l'article original : https://news.cgtn.com/news/2020-05-15/Five-Year-Plans-map-out-China-s-future-development-QvANs2JxVS/index.html

Photo -https://mma.prnewswire.com/media/1171405/Designing_Future_China_s_Five_Year_Plans_Since_1953.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1097018/CGTN_Logo.jpg

SOURCE CGTN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:32
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Micron Waste Technologies Inc. Symbole CSE : MWM (toutes les émissions) Motif : Arrêt d'opérations sur valeurs Heure de la suspension (HE) : 16 h 57 L'OCRCVM peut prendre la décision...

à 16:54
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : InterRent Real Estate Investment Trust Symbole TSX : IIP.UN (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 32 L'OCRCVM peut prendre la décision...

à 16:40
Slate Asset Management (« Slate »), une plate-forme alternative de premier plan pour la gestion des actifs visant surtout l'immobilier, annonce son intention d'injecter jusqu'à 500 millions $ de capitaux de transition dans l'industrie immobilière...

à 16:01
Le conseil d'administration de la Banque Nationale du Canada déclare un dividende de 0,71 $ par action ordinaire pour le trimestre se terminant le 31 juillet 2020. Ce dividende sera versé le 1er août 2020 aux détenteurs d'actions ordinaires inscrits...

à 16:00
L'information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités pour le trimestre et le semestre terminés le 30 avril 2020 préparés selon les Normes internationales...

à 15:33
La CSN-Construction déplore l'attitude de la FTQ-Construction, de l'Inter, du SQC et de la CSD dans le dossier du protocole de négociation. La CSN-Construction est la seule organisation syndicale qui s'est donné la peine de rédiger un nouveau...



Communiqué envoyé le 21 mai 2020 à 16:37 et diffusé par :