Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Nouveaux produits et services, Comptabilité, Gouvernement européen, Capital de risque

La start-up belge the Medical Cloud Company (MedC2), soutenue par 860 000 euros de la Commission Européenne, développe des outils pour accompagner les citoyens et médecins dans la gestion du COVID-19


LIÈGE, Belgique, 14 mai 2020 /PRNewswire/ -- MedC2 a reçu cette semaine l'accord de la Commission Européenne pour un financement de 860 000 euros et le lancement du projet international DRAGON mené par une autre PME belge, OncoRadiomics (lien: informations sur la subvention).

MedC2 a pour mission principale d'aider les patients à mieux participer à des décisions relatives à leur santé, tel qu'un choix de traitement. Pour cela, elle développe des applications d'accompagnement des patients et des médecins en proposant de l'information individualisée par le biais de modèles prédictifs.

La startup de santé digitale, orientée vers l'oncologie, utilise aujourd'hui ses compétences pour développer trois applications dédiées au soutien des citoyens présentant ou non des symptômes du COVID-19, au support des médecins responsables du tri des patients, et au recrutement de participants pour des essais cliniques liés au virus. Le but est d'améliorer le trajet de soin personnalisé des patients, de la prévention jusqu'au suivi post-traitement.

« Nous sommes fiers de participer activement à l'effort mondial contre cette pandémie. Ce projet est fortement centré sur les citoyens pour qu'ils puissent bénéficier d'un suivi personnalisé par le biais de supports décisionnels. Notre app pour citoyens, MyCareAvatar, permettra aux utilisateurs de connaitre leurs risque vis-à-vis du COVID-19 et de savoir ce qu'ils devraient faire en conséquence. L'application suivra leurs état de santé avec la guidance d'un Assistant Chatbot. A travers MyPatientCheck, le staff hospitalier pourra par la suite être soutenu dans le choix d'un traitement approprié. » a déclaré Brice Van Eeckhout.

«Nous développons déjà une première version de MyPatientCheck afin d'aider les médecins à trier les patients suspectés de coronavirus. Entre autres, l'application intègre des modèles prédictifs nous permettant d'identifier les patients les plus susceptibles de nécessiter une assistance respiratoire. Les futures versions de l'outil, dont l'interopérabilité sera clé, exploiteront davantage les résultats de laboratoire et d'imagerie médicale. » a ajouté Guillaume Gustin.

Ces applications sont au coeur du projet DRAGON, visant l'utilisation d'IA pour développer des systèmes d'aide à la décision médicale pour le diagnostic, le choix de traitement et la participation aux essais cliniques des patients atteints du COVID-19.

Pour plus d'informations sur MedC2, visitez le site www.medc2.com.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:50
L'espace culturel Third Place de Saint-Pétersbourg a lancé la plateforme NFT « Third Place NFT » pour les objets d'art du monde physique. La plateforme est alimentée par la blockchain Free TON, la plus productive au monde. En faisant partie de la...

à 15:41
Jacobi Asset Management  a reçu l'autorisation de lancer le premier ETF Bitcoin de niveau 1 au monde. L'ETF Jacobi Bitcoin est un instrument financier adossé à des crypto-monnaies compensé de manière centralisée,...

à 13:00
En cette Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes (CM-MMF) organise une marche à Tiohtià:ke/Montréal, en partant du Square Cabot, à 13h. Cette action est organisée dans le...

à 09:40
À quelques heures du discours d'ouverture du premier ministre François Legault, qui amorcera le début d'une nouvelle session parlementaire à Québec, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) fait part de ses priorités. Avenir de la petite enfance,...

à 07:00
À la suite de l'adoption du projet de loi no 59, devenu la nouvelle loi 27, plus que jamais, tous les milieux de travail devront revendiquer et agir en matière de santé et de sécurité du travail (SST). «?Même si nous reconnaissons certaines...

16 oct 2021
Le président chinois Xi Jinping a toujours attaché une grande importance au bien-être des personnes âgées et a montré que le respect et la prise en charge des personnes âgées étaient une priorité absolue pour lui. Xi a fait preuve d'attention et de...



Communiqué envoyé le 14 mai 2020 à 12:31 et diffusé par :