Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du premier trimestre de 2020


TORONTO, 13 mai 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Fonds de revenu Noranda (TSX : NIF.UN) (le « Fonds ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2020. À moins d'indication contraire, tous les montants figurant dans le présent communiqué de presse sont en dollars américains.

Faits saillants du premier trimestre de 2020

« Grâce aux améliorations apportées par les équipes de maintenance et de production en deuxième moitié de 2019 et aux mesures efficaces de contrôle des coûts mises en oeuvre pendant le trimestre, nous avons enregistré une excellente performance opérationnelle et financière au premier trimestre de 2020. Ces résultats sont d'autant plus impressionnants dans le contexte de la COVID-19, alors que nos équipes ont dû adopter de nouvelles procédures pour respecter les directives de santé publique. Grâce à une solide collaboration entre les employés de l'affinerie, les sous-traitants et les fournisseurs, nous avons pu maintenir nos niveaux de production tout en assurant la sécurité de chacun, et je tiens à exprimer ma gratitude à tous pour les efforts qu'ils ont fournis », souligne Liana Centomo, chef de la direction de Zinc électrolytique du Canada limitée, gestionnaire du Fonds.

« À l'aube du deuxième trimestre de 2020, nous sommes toujours en bonne voie d'atteindre nos objectifs annuels de production et de vente. Néanmoins, notre capacité à maintenir notre performance actuelle est hautement incertaine en raison de facteurs qui nous échappent causés par la COVID-19 et les perturbations économiques mondiales actuelles. Ces facteurs comprennent notamment l'incidence potentielle sur notre stock de concentré et, puisque nous sommes tributaires des modalités des marchés, la baisse des prix des marchandises et des frais de traitement du zinc. Nous suivons de près la situation et nous nous concentrons sur ce que nous pouvons contrôler, à savoir assurer une exploitation efficace et sécuritaire dans ce contexte sans précédent », a ajouté Mme Centomo.

Résultats financiers et résultats d'exploitation du premier trimestre de 2020

Le Fonds a affiché un bénéfice avant impôts sur le résultat de 11,5 M$ au cours du trimestre clos le 31 mars 2020, comparativement à une perte avant impôt sur le résultat de 23,1 M$ pour le même trimestre, un an plus tôt. L'augmentation de 34,6 M$ est en partie attribuable à une croissance du volume de production au premier trimestre de 2020 ainsi qu'à une amélioration des frais de traitement. Même si les prix du zinc du premier trimestre de 2020 ont été moins élevés qu'en 2019, les effets défavorables des fluctuations des prix sur les soldes de clôture trimestriels ont été moindres, et le bénéfice s'est établi à 14,5 M$ (un profit latent sur les instruments dérivés de 20,9 M$ en 2020 contre une perte de 30,3 M$ en 2019 et une baisse de valeur des stocks de 26,1 M$ en 2020 contre une reprise de perte de valeur des stocks de 10,6 M$ en 2019).

Le BAIIA ajusté1 du trimestre clos le 31 mars 2020 s'est établi à 17,2 M$ contre (0,8) M$ au trimestre correspondant de 2019. Cette progression au premier trimestre de 2020 rend compte de la hausse des volumes et des frais de traitement par rapport au premier trimestre de 2019, laquelle a été contrebalancée par le repli des prix du zinc.

Les coûts de production avant la variation des stocks se sont établis à 33,0 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2020, soit 0,4 M$ de plus que les 32,6 M$ comptabilisés pour le trimestre correspondant de 2019. Cette hausse est attribuable à l'augmentation des coûts de l'énergie (production accrue et diminution des remises sur l'électricité) atténuée par la baisse des coûts des fournitures d'exploitation.

Les coûts de production unitaires2 se sont chiffrés à 490 $ par tonne pour le trimestre clos le 31 mars 2020, comparativement à 504 $ par tonne au trimestre correspondant de 2019.

Les entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation se sont établies à 8,6 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2020, en raison de l'incidence défavorable d'une augmentation de 9,7 M$ des éléments sans effet sur la trésorerie du fonds de roulement attribuable principalement à un accroissement des stocks, atténuée par une hausse des dettes fournisseurs et une diminution des créances clients. Au cours du trimestre correspondant de 2019, les entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation s'étaient établies à 7,5 M$, avantagées par une diminution de 5,3 M$ des éléments sans effet sur la trésorerie du fonds de roulement attribuable à une baisse des créances clients et une hausse des dettes fournisseurs et charges à payer, ce qui a été contrebalancé en partie par une augmentation des stocks.

Au 31 mars 2020, la dette du Fonds se chiffrait à 134,5 M$, en baisse par rapport à 136,0 M$ au 31 décembre 2019. La trésorerie du Fonds a diminué, passant de 1,1 M$ au 31 décembre 2019 à 0,9 M$ au 31 mars 2020. La baisse de la dette découle des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation comptabilisés au cours de la période.

Modification à la facilité ABL
Après la clôture du trimestre, le Fonds a convenu de modifier sa facilité ABL et de la proroger jusqu'au 20 juillet 2023, ou au 1er février 2022 dans l'éventualité où la convention d'approvisionnement et de traitement (« CAT ») conclue avec Glencore Canada n'était pas renouvelée au-delà du 1er mai 2022. La limite de la facilité ABL est toujours de 180 M$ et les modalités concernant le calcul de la capacité d'emprunt ont été améliorées.

Les modalités de la facilité ABL sont demeurées sensiblement les mêmes, sauf en ce qui a trait à ce qui suit :

Perspectives du Fonds

Selon Wood Mackenzie, les frais de traitement au comptant indicatifs sur le concentré importé de la Chine sont passés de 187 $ la tonne en décembre 2018 à 305 $ la tonne en décembre 2019, pour revenir à 265 $ la tonne en mars 2020.

L'interruption généralisée de l'économie à l'échelle mondiale et l'incertitude causées par la pandémie de COVID-19 ont fait reculer les prix du zinc pendant tout le mois de mars. Le marché du zinc raffiné subit les pressions découlant de la réduction de l'activité des secteurs de la fabrication automobile et de la construction. CRU et Wood Mackenzie prévoient que les prix du zinc oscilleront entre 0,80 $ et 0,95 $ la livre pour le reste de 2020. Les fermetures de mines ont réduit les stocks de concentré et exercé une pression à la baisse sur les frais de traitement, particulièrement en mars et en avril; en effet, ces frais avoisinaient 270 $ à 300 $ par tonne au début mars, tandis qu'ils étaient d'environ 240 $ à 250 $ par tonne à la fin de ce même mois. Wood Mackenzie a fait savoir que les frais de traitement au comptant des importations chinoises s'établissaient à 185 $ par tonne en avril, mais s'attend à une remontée en deuxième moitié d'année, alors que les mines reprendront leurs activités et augmenteront leur approvisionnement en concentrés.

Compte tenu de la nature évolutive et dynamique du COVID-19, il est difficile de prévoir l'importance ou la gravité de la pandémie, notamment sur les activités du Fonds, l'exploitation de celui-ci et le marché sur lequel sont négociés ses titres.

Estimations concernant la production et les ventes pour 2020
Les estimations du Fonds concernant la production et les ventes de zinc pour 2020 sont demeurées les mêmes, soit de 260 000 à 270 000 tonnes. La capacité du Fonds à atteindre ces cibles est assujettie à divers risques, incertitudes et hypothèses, dont certains sont présentés à la rubrique « Énoncés prospectifs ».

Modalités contractuelles de la période pour 2020/2021 conclues avec Glencore Canada
Le 8 mars 2018, le Fonds a conclu une entente selon laquelle Glencore Canada, agissant pour son propre compte, fournit tout le concentré requis par le Fonds et achète tout le zinc produit par le Fonds pour la période de quatre ans se terminant le 30 avril 2022. Les modalités seront établies annuellement selon les conditions du marché existantes et après consultation avec les conseillers indépendants des fiduciaires indépendants.

Pour la période allant du 1er mai 2020 au 30 avril 2021, les achats de préconcentrés de zinc seront effectués moyennant des frais de traitement variables qui rendent compte des fluctuations du marché et selon les autres dispositions de l'entente de quatre ans. Le Fonds et Glencore Canada se sont entendus sur un prix fixe avec prime pour les ventes de zinc pour la même période contractuelle, soit du 1er mai au 30 avril. Les modalités n'ont pas été communiquées puisqu'elles sont considérées comme étant de nature sensible sur le plan commercial et assujetties aux exigences contractuelles et aux pratiques en vigueur sur le marché concernant la confidentialité des renseignements sur les prix.

Conséquences potentielles de la COVID-19
En raison de la COVID-19, de nombreuses entreprises et des gouvernements locaux et nationaux ont pris des mesures, telles que des fermetures, des quarantaines, des annulations et des restrictions de voyage. Le Fonds peut subir des pertes ou engager des charges découlant de ces événements hors de son contrôle. Compte tenu de l'évolution rapide et dynamique de la situation, il est difficile de prévoir l'ampleur des répercussions de la pandémie sur le secteur du Fonds, ses activités et le marché pour ses titres.

Qualité et disponibilité du concentré de zinc
À l'échelle mondiale, la qualité du concentré de zinc a diminué en ce qui concerne la teneur plus faible en zinc et le niveau d'impuretés plus important. Pour les affineries, cette baisse de qualité accroît la quantité de résidus à traiter par tonne de zinc produite. Le Fonds cherche continuellement à optimiser ses installations existantes et évalue actuellement l'incidence de cette tendance mondiale sur sa capacité d'exploitation afin de déterminer quelles dépenses d'investissement pourraient être engagées pour améliorer sa capacité de production et la rentabilité en général.

La livraison irrégulière d'importantes quantités de concentré outremer et la nécessité de combiner différentes qualités de sources d'approvisionnement pour maximiser la production de l'affinerie se traduisent par des niveaux de stocks de concentré variables. Les variations de la qualité et de la combinaison des sources d'approvisionnement pourraient avoir une incidence sur la production et le niveau des stocks.

La production des mines locales a été supérieure aux attentes au cours du trimestre, ce qui a été favorable aux affineries en termes de production de zinc, mais a aussi eu pour effet d'accroître les niveaux de stocks au cours du trimestre. La quantité et la qualité de concentré que possède actuellement le Fonds réduiront le risque de rupture d'approvisionnement ou de concentré de qualité sous-optimale est réduit, ce qui nous permet d'optimiser la production de zinc et la rentabilité.

Conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre de 2020

Date : Le jeudi 14 mai 2020 à 8 h 30 (HE)
Numéro de téléphone : 1?877?291?4570 (sans frais en Amérique du Nord) ou 647?788?4919
Webdiffusion : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.php
La version en différé sera disponible jusqu'à minuit le 21 mai 2020, au 1?800?585?8367 (sans frais en Amérique du Nord) ou au 416?621?4642, le code d'accès de la conférence est le 3845469.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s'agit pas d'une source d'information appropriée pour les lecteurs qui n'ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n'est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles à une prise de décision éclairée pourraient échapper à un lecteur qui ne s'appuie que sur le présent résumé.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l'information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l'entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l'information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d'exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d'investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d'information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

L'information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes. À moins que la loi ne l'exige, le Fonds ne s'engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l'information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l'occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole « NIF.UN ». Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l'affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l'« affinerie ») situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l'est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous?produits à partir du concentré provenant de sources externes. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l'adresse : www.fondsderevenunoranda.com. 

 
Principaux inducteurs de rendement 
Le tableau suivant présente un sommaire du rendement des principaux inducteurs du Fonds :
Trimestres clos les 31 mars20202019
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes)134 869132 592
Teneur en zinc (%)53,052,2
Récupération de zinc (%)96,896,3
Production de zinc (en tonnes)67 42564 654
Ventes de zinc (en tonnes)68 05964 646
Prix du zinc obtenu ($ la livre)1,041,30
Prix moyen du zinc à la LME ($ la livre)0,971,23
Produits tirés des sous-produits (en millions de dollars)6,77,6
Production de gâteaux de cuivre (en tonnes)744768
Ventes de gâteaux de cuivre (en tonnes)420543
Production d'acide sulfurique (en tonnes)104 37897 321
Ventes d'acide sulfurique (en tonnes)97 88090 929
Prix moyen du cuivre à la LME ($ la livre)2,562,82
Prix à marge garantie de l'acide sulfurique ($ la tonne)6260
Taux de change moyen $ CA/$ US0,740,75
* 1 tonne = 2 204,62 livres


PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATIONS SUR L'EXPLOITATION
 Trimestre clos le 31 mars
(en milliers de dollars)2020 2019 
Informations des états du résultat global  
Produits nets175 778 186 895 
Coûts d'achat des matières premières140 178 137 469 
(Profit) perte sur les instruments financiers dérivés(20 907)30 251 
Produits nets, moins les coûts d'achat des matières premières et (le profit)
la perte sur les instruments financiers dérivés
56 507 19 175 
Autres charges :  
Production33 420 32 405 
Frais de vente et frais administratifs4 349 3 756 
(Profit) perte de change(794)55 
Amortissement des immobilisations corporelles3 666 3 797 
Charge au titre de l'obligation de réhabilitation2 133 587 
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat13 733 (21 425)
Charges financières, montant net2 216 1 658 
Résultat avant impôts sur le résultat11 517 (23 083)
Charge (recouvrement) d'impôt exigible et différé6 283 (3 956)
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la participation
ne donnant pas le contrôle
5 234 (19 127)
Distributions aux porteurs de parts- - 
Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts et
à la participation ne donnant pas le contrôle
5 234 (19 127)
Autres éléments du résultat global3 029 (1 099)
Résultat global8 263 (20 226)
Informations des états de la situation financière31 mars 2020 31 déc. 2019 
Trésorerie915 1 082 
Stocks166 948 157 975 
Créances clients134 337 144 157 
Impôts sur le résultat à recevoir3 207 4 187 
Immobilisations corporelles114 664 113 776 
Total de l'actif452 100 437 779 
Dettes fournisseurs et charges à payer110 517 96 286 
Produits différés838 879 
Facilité de crédit renouvelable garantie par des actifs134 513 136 019 
Total des passifs, à l'exclusion de l'actif net attribuable
aux porteurs de parts
275 298 269 240 
   
 Trimestres clos les 31 mars
Informations des tableaux des flux de trésorerie2020 2019 
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les distributions au comptant et la variation nette des éléments sans effet sur la trésorerie
du fonds de roulement
19 454 3 225 
Distributions au comptant versées(1 155)(1 099)
Variation nette des éléments sans effet sur la trésorerie du fonds de roulement(9 668)5 341 
Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation8 631 7 467 
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement(7 292)(4 774)
Flux de trésorerie affectés aux activités de financement(1 506)(3 284)
Diminution nette de la trésorerie(167)(591)

1 Le BAIIA ajusté est utilisé par le Fonds comme une indication des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure reconnue selon les Normes internationales d'information financière et, par conséquent, il est peu probable que la méthode utilisée par le Fonds pour le calcul du BAIIA ajusté soit comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Le BAIIA ajusté est calculé en prenant le résultat avant les charges financières et impôts sur le résultat et en l'ajustant pour tenir compte de tous les éléments sans effet sur la trésorerie, comme l'amortissement, le profit ou la perte sur la vente d'actifs et les variations de la juste valeur des dérivés incorporés. De plus, un ajustement est apporté afin de refléter la variation nette des obligations de réhabilitation (recouvrement) charge au titre de la remise en état, moins les frais de restauration des lieux), l'augmentation (la diminution) de la marge sur stocks et la variation nette des avantages du personnel (charges sans effet sur la trésorerie au titre des avantages du personnel, moins les cotisations de l'employeur).

2 Les coûts de production unitaires ne sont pas une mesure reconnue en vertu des Normes internationales d'information financière et, par conséquent, la méthode de calcul des coûts de production unitaires du Fonds peut ne pas être comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Les coûts de production unitaires sont les coûts de production divisés par le total des tonnes de zinc produites. Le Fonds utilise les coûts de production unitaires parce qu'il estime qu'ils donnent la meilleure indication des coûts de production d'une période et qu'ils permettent de comparer les coûts de production de différentes périodes.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Paul Einarson,
Chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada limitée, gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 514?745?9380
info@fondsderevenunoranda.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:54
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : InterRent Real Estate Investment Trust Symbole TSX : IIP.UN (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 32 L'OCRCVM peut prendre la décision...

à 16:40
Slate Asset Management (« Slate »), une plate-forme alternative de premier plan pour la gestion des actifs visant surtout l'immobilier, annonce son intention d'injecter jusqu'à 500 millions $ de capitaux de transition dans l'industrie immobilière...

à 16:01
Le conseil d'administration de la Banque Nationale du Canada déclare un dividende de 0,71 $ par action ordinaire pour le trimestre se terminant le 31 juillet 2020. Ce dividende sera versé le 1er août 2020 aux détenteurs d'actions ordinaires inscrits...

à 16:00
L'information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités pour le trimestre et le semestre terminés le 30 avril 2020 préparés selon les Normes internationales...

à 15:33
La CSN-Construction déplore l'attitude de la FTQ-Construction, de l'Inter, du SQC et de la CSD dans le dossier du protocole de négociation. La CSN-Construction est la seule organisation syndicale qui s'est donné la peine de rédiger un nouveau...

à 15:30
Le gouvernement du Québec annonce la modification du Programme de remboursement pour des coûts de chemins multiressources (PRCM) afin d'accélérer les versements liés à ce programme. Cette décision, qui s'inscrit au nombre des mesures prises dans le...



Communiqué envoyé le 13 mai 2020 à 20:35 et diffusé par :