Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Ententes financières, Gouvernement européen, Essais cliniques / Découvertes médicales

Le département de médecine de précision de l'Université de Maastricht reçoit 920 000 euros de la Commission européenne pour développer des outils d'intelligence artificielle pour les patients COVID-19


MAASTRICHT, Pays-Bas, 13 mai 2020 /PRNewswire/ -- Le D-Lab de l'Université de Maastricht a annoncé aujourd'hui la sortie de son outil d'Intelligence Artificielle (IA) pour le triage des patients COVID-19. Cette même semaine, le département a reçu 920 000 euros de la Commission européenne pour le projet DRAGON mené par la PME belge OncoRadiomics (lien: informations sur la subvention).

Le D-Lab a développé une plateforme de médecine personnalisée pour permettre l'évaluation des risques des patients COVID-19. Les modèles, fabriqués par le groupe ou publiés par d'autres, sont disponibles dans le monde entier sur une nouvelle plateforme https://covid19risk.ai 

"Nous sommes heureux de participer à la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19 grâce à notre système multifactoriel d'aide à la décision pour l'évaluation des risques des patients COVID-19. Nous avons réorienté nos méthodes d'IA, généralement appliquées aux questions d'oncologie, vers la pandémie COVID-19", a déclaré le professeur Philippe Lambin. La plateforme peut intégrer différents types de données médicales disponibles et évaluer le risque de maladie grave nécessitant une ventilation mécanique ou entraînant le décès.

"Nous avons également des modèles simples pour identifier les patients vulnérables qui devraient suivre un strict confinement, qui consiste, par exemple, à ne pas faire les courses eux-mêmes s'ils ont plus de 64 ans et souffrent d'hypertension », a déclaré le Dr Dr Avishek Chatterjee.

DRAGON va développer des supports décisionnels qui permettront l'amélioration du diagnostic et du choix de traitement de la maladie COVID19. Les patients auront la possibilité d'utiliser eux-mêmes certains de ces outils, afin de faciliter une médecine participative.

Le Dr Cary Oberije, a ajouté : « L'une de nos missions sera de coordonner un essai international prospectif de biomarqueur sur les patients COVID-19 ».

Ce projet sera soutenu par le déploiement d'un système d'apprentissage automatique fédéré, une technologie développée à Maastricht par le groupe du professeur Lambin, qui permettra d'utiliser les données tout en respectant la vie privée des patients.

A propos du Dpt de la médecine de précision de l'université de Maastricht

Le D-Lab du département de médecine de précision est un laboratoire d'IA axé sur les supports décisionnels. Pour plus d'informations, visitez le site www.precisionmedicinemaastricht.eu.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

10 jui 2020
Tecsys Inc. , un important fournisseur de logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement, annonce aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'année entière de l'exercice financier 2020, qui a pris fin le 30 avril 2020. Ces...

10 jui 2020
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) L'honorable Jean-Yves Duclos, député de Québec et président du Conseil du Trésor, accompagné de Carl Viel, président-directeur général de Québec International, annoncera un appui...

10 jui 2020
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) prend note des rectifications du gouvernement dans la dernière mouture de son projet de réforme du Programme de l'expérience québécoise (PEQ), mais estime qu'elles sont minces et ne...

10 jui 2020
Reprise des négociations pour : Société : CT Developers Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DEV.H Les titres : Non Reprise (HE) : 09 h 30 07/13/20 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations...

10 jui 2020
NAV CANADA a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour les périodes de trois et de neuf mois terminées le 31 mai 2020. Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2019-2020, la croissance du trafic aérien de la Société, mesurée en unités...

10 jui 2020
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : The Very Good Food Company Symbole CSE : VERY Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 15 h 49 L'OCRCVM peut prendre...



Communiqué envoyé le 13 mai 2020 à 11:59 et diffusé par :