Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Sécurité publique

COVID-19 et santé mentale - Quelques conseils pour réduire l'anxiété


MONTRÉAL, le 17 mars 2020 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la pandémie actuelle de la COVID-19 et de son évolution au Québec, l'Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ) comprend que certaines personnes puissent vivre des situations particulièrement stressantes et rappelle que différentes mesures peuvent permettre de maintenir leur bien-être à la maison.

« Le stress actuel est principalement associé à deux facteurs. Il y a d'abord la crainte liée au virus lui-même soit, la peur d'être ou de voir un proche malade et ensuite, celle associée aux effets de la quarantaine, c'est-à-dire, la rupture des routines, l'isolement ainsi que l'incertitude économique », affirme Dre Karine J. Igartua, présidente de l'Association des médecins psychiatres du Québec.  

« Évidemment, certaines personnes ont des façons très efficaces de gérer leur stress. À l'inverse, d'autres éprouvent une grande anxiété. Dans un contexte où on ne sait pas encore combien de temps cette situation va durer, pour la traverser, il est important de prendre soin de notre bien-être et de celui de nos proches », poursuit Dre Igartua.

COVID-19 et votre bien-être : quelques conseils

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a également publié quelques repères permettant à la population d'identifier les manifestations de stress, d'anxiété et de déprime et rappelant les ressources d'aide disponibles.

Pour les parents, le fait d'adopter des stratégies pour réduire leur anxiété aura nécessairement un effet bénéfique sur les enfants puisque ces derniers réagissent généralement fortement aux comportements de leurs parents.

« Le premier conseil que je souhaite donner aux parents est de bien cerner ce que leurs enfants connaissent de la situation actuelle et de compléter les informations avec des mots qu'ils comprennent, en fonction de leur développement. Il est important de ne pas mentir, de ne pas dramatiser ni de minimiser la situation afin de les rassurer et de leur faire comprendre qu'ils ont un rôle important à jouer » poursuit Dre Cécile Rousseau, pédopsychiatre professeur au département de psychiatrie de l'Université McGill.

Conseils pour les parents d'enfants de 2 à 6 ans

Les enfants âgés de 2 à 6 ans peuvent réagir de différentes façons lorsqu'ils sentent que leur environnement est bouleversé et que leurs parents sont stressés. Ils peuvent adopter certains comportements qui sont des manifestations de leur anxiété tels que la colère, l'agitation, l'opposition, la peur, les pleurs ou encore, la tendance à ne pas vouloir se séparer de leurs parents.

Pour aider les petits à traverser cette période, il faut réagir avec calme et :

Conseils pour les parents d'enfants de 6 à 12 ans

Les enfants de cet âge comprennent mieux ce qui se passe. Ils peuvent poser beaucoup de questions ou, au contraire, éviter le sujet et avoir tendance à s'enfuir si on leur en parle.

Pour les enfants de cette tranche d'âge, nous recommandons de :

Conseils pour les parents d'adolescents 

L'approche pour les adolescents est différente. Il est important de garder en tête que les adolescents se réfèrent surtout à leurs amis ou à une personne de confiance lorsqu'ils vivent une situation difficile. Dans ce contexte, nous croyons qu'une personne significative dans leur vie devrait les questionner sur leurs opinions et sur ce qu'ils ont entendu à propos de la COVID-19 et sur la façon dont ils se sentent.

Par ailleurs, il est important d'ouvrir les discussions, plutôt que de poser des interdictions, afin d'éviter des comportements d'opposition ou de révolte. C'est également en discutant qu'un parent peut remettre en question des informations erronées (fausses nouvelles), proposer des informations exactes et engager les jeunes à chercher eux-mêmes des informations fiables.

Il est également recommandé de leur :

À propos de l'AMPQ

L'Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ) regroupe plus de 1?200 psychiatres qui pratiquent au Québec. Elle s'intéresse a? l'organisation des soins en sante? mentale et au cadre de travail des médecins psychiatres.

L'Association travaille a? mobiliser la profession et la population pour des pratiques psychiatriques de classe mondiale et une société en sante?. Elle promeut les normes professionnelles et scientifiques les plus enlevées dans l'exercice de la psychiatrie et oeuvre a? favoriser l'accès a? des services psychiatriques pour toute la population du Québec ainsi qu'a? susciter au sein du public une meilleure connaissance de la psychiatrie et de la sante? mentale.

SOURCE Association des médecins psychiatres du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:17
Vous déménagez encore cet été, mais ce n'est pas juste "un autre déménagement". Avec les mesures de distanciations et la menace de la COVID-19 toujours présente, il est impératif de planifier votre déménagement au quart de tour....

à 08:05
La crise de la COVID-19 continue de causer de sérieuses difficultés à de nombreux Canadiens. Pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques, la pandémie est particulièrement difficile, en raison du report des rendez-vous dans plusieurs...

à 08:05
Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le secteur de l'enseignement de la danse de loisir s'estime oublié. N'ayant ni accès aux discussions portant sur le plan de relance des arts de la scène avec le ministère de la Culture et des...

à 08:00
OTTAWA, ON, le 4 juin 2020 Des fonctionnaires du gouvernement du Canada présenteront une modélisation actualisée concernant la COVID-19. DateLe 4 juin 2020 Heure12 h 00 (HAE) LieuÉdifice de l'Ouest, pièce 225Colline du Parlementrue Wellington, Ottawa...

à 07:00
Canada House Wellness Group Inc. (ECD: CHV) (« Canada House » ou la « Société »), une entreprise complètement intégrée de cannabis thérapeutique, est heureuse d'annoncer la conclusion d'un accord de licence génétique exclusif avec InPlanta...

à 07:00
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. Le premier ministre prononcera une allocution lors du Sommet mondial sur la vaccination 2020. Ce sommet virtuel, qui est organisé par le Royaume-Uni à...



Communiqué envoyé le 17 mars 2020 à 17:39 et diffusé par :