Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Empire enregistre une forte croissance du bénéfice au troisième trimestre de l'exercice 2020


Sommaire du troisième trimestre

STELLARTON, NS, le 12 mars 2020 /CNW/ - Empire Company Limited (« Empire » ou la « Société ») (TSX: EMP.A) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre clos le 1er février 2020. Pour le trimestre, la Société a comptabilisé un bénéfice net ajusté de 123,7 M$ (0,46 $ par action), en comparaison de 72,9 M$ (0,27 $ par action) un an plus tôt, en hausse de 69,7 %.

« Nous sommes satisfaits de nos progrès. Notre exécution s'est nettement améliorée et la croissance de notre bénéfice net demeure beaucoup plus rapide que celle de nos principaux concurrents », a déclaré Michael Medline, président et directeur général d'Empire. « Le projet Sunrise est sur la bonne voie et nous poursuivons sur notre lancée avec l'expansion de FreshCo dans l'Ouest et celle de Farm Boy en Ontario, ainsi qu'avec le lancement imminent de Voilà dans la région du Grand Toronto. De plus, nous dévoilerons notre prochain plan triennal en mai. »

Empire a amorcé la dernière étape du projet Sunrise, qui en est à sa dernière année. La mise en oeuvre de la stratégie suit son cours et génère des avantages qui devraient dépasser les attentes initiales de la direction. La Société a réalisé environ 100 M$ de ces avantages au cours de l'exercice 2018 grâce aux réductions de coûts en matière de conception organisationnelle et d'approvisionnement stratégique ainsi que grâce aux améliorations au chapitre de l'exploitation dans les magasins. Au cours de l'exercice 2019, la Société a réalisé des avantages supplémentaires d'environ 200 M$, en raison de la restructuration initiale des catégories de produits et des réductions de coûts dans d'autres domaines.

Pour l'exercice 2020, la direction s'attend à réaliser des avantages d'au moins 250 M$, pour un total d'au moins 550 M$, en hausse par rapport à la projection initiale pour le programme de trois ans. Ces avantages dégagés au cours de l'exercice 2020 devraient découler de la fin du déploiement du programme de restructuration des catégories de produits et de la poursuite des réductions de coûts ainsi que des améliorations au chapitre de l'exploitation.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Au premier trimestre de l'exercice 2020, la Société a annoncé la mise en place d'une offre publique de rachat dans le cours normal des activités d'une durée d'un an débutant le 2 juillet 2019. L'offre publique de rachat dans le cours normal des activités permet le rachat aux fins d'annulation d'un maximum de 3,5 millions d'actions de catégorie A sans droit de vote (les « actions de catégorie A »).

Au troisième trimestre de l'exercice 2020, la Société a racheté aux fins d'annulation 1 519 829 actions de catégorie A au prix moyen de 31,60 $ pour une contrepartie totale de 48,0 M$. Depuis le début de l'exercice au 1er février 2020, la Société a racheté aux fins d'annulation 2 997 583 actions de catégorie A au prix moyen de 33,36 $ pour une contrepartie totale de 100,0 M$.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDÉS



Périodes de 13 semaines
closes les

Périodes de 39 semaines
closes les

(en millions de dollars,
sauf les montants par action)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


Ventes

6 395,2

$

6 247,3

$

147,9

$

19 575,8

$

18 921,6

$

654,2

$

Profit brut1)

1 557,7


1 511,7


46,0


4 813,8


4 506,1


307,7


Bénéfice d'exploitation

235,0


110,0


125,0


787,5


458,1


329,4


Bénéfice d'exploitation ajusté1)

239,5


119,8


119,7


801,2


483,3


317,9


BAIIA1)

426,9


214,6


212,3


1 364,6


769,4


595,2


BAIIA ajusté1)

426,9


218,3


208,6


1 364,6


776,1


588,5


Bénéfice net2)

120,5


65,8


54,7


405,7


265,2


140,5


Bénéfice net ajusté1)2)

123,7


72,9


50,8


415,6


283,5


132,1















Résultat par action, après dilution













RPA2)3)

0,45

$

0,24

$

0,21

$

1,49

$

0,97

$

0,52

$

RPA ajusté1)2)

0,46

$

0,27

$

0,19

$

1,53

$

1,04

$

0,49

$

Nombre moyen pondéré d'actions en circulation, après dilution (en millions)

270,6


272,5




272,0


272,3




Dividende par action

0,12

$

0,11

$



0,36

$

0,33

$



 







Périodes de 13 semaines
closes les


Périodes de 39 semaines
closes les



1er févr. 2020


2 févr. 2019


1er févr. 2020


2 févr. 2019


Croissance des ventes des magasins comparables1)

1,0

%

2,5

%

1,2

%

2,6

%

Croissance des ventes des magasins comparables,
compte non tenu des ventes de carburant

0,8

%

3,3

%

1,7

%

2,3

%

Marge brute1)

24,4

%

24,2

%

24,6

%

23,8

%

Marge du BAIIA1)

6,7

%

3,4

%

7,0

%

4,1

%

Marge du BAIIA ajusté1)

6,7

%

3,5

%

7,0

%

4,1

%

Taux d'impôt effectif

27,4

%

22,1

%

26,6

%

25,8

%



1)

Voir la rubrique « Mesures et données financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse.

2)

Attribuable aux propriétaires de la Société.

3)

Résultat par action (« RPA »).

 

Les résultats d'Empire pour le troisième trimestre clos le 1er février 2020 et depuis le début de l'exercice comprennent les activités de Farm Boy pour ces périodes en entier, tandis que les résultats des périodes correspondantes de l'exercice précédent incluent les activités de Farm Boy pour une période de huit semaines uniquement. Toutes les mesures, y compris les ventes des magasins comparables, reflètent la consolidation des activités de Farm Boy.

Incidence d'IFRS 16

Avec prise d'effet le 5 mai 2019, la Société a adopté IFRS 16 Contrats de location (« IFRS 16 »), qui remplace IAS 17 Contrats de location (« IAS 17 ») et les interprétations connexes. IFRS 16 vise à aligner plus étroitement la présentation des actifs loués sur celle des actifs détenus en propre. Cette norme n'aura aucune incidence sur la stratégie, les activités commerciales ou les flux de trésorerie d'Empire. Les tableaux ci-dessous présentent l'incidence de l'adoption d'IFRS 16 sur certaines données financières pour le trimestre clos le 1er février 2020 et depuis le début de l'exercice :

 



Périodes de 13 semaines
closes les





Variation
(compte
non tenu
d'IFRS 16)


(en millions de dollars,
sauf les montants par action)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation


Incidence
d'IFRS 161)



Bénéfice d'exploitation

235,0

$

110,0

$

125,0

$

40,0

$

85,0

$

Bénéfice d'exploitation ajusté

239,5


119,8


119,7


40,0


79,7


BAIIA

426,9


214,6


212,3


127,6


84,7


BAIIA ajusté

426,9


218,3


208,6


127,6


81,0


Marge du BAIIA

6,7

%

3,4

%

3,3

%

2,0

%

1,3

%

Marge du BAIIA ajusté

6,7

%

3,5

%

3,2

%

2,0

%

1,2

%

Charges financières, montant net

68,5


24,6


43,9


46,2


(2,3)


Bénéfice net2)

120,5


65,8


54,7


(4,5)


59,2


Bénéfice net ajusté2)

123,7


72,9


50,8


(5,6)


56,4


RPA ajusté (après dilution)

0,46


0,27


0,19


(0,02)


0,21


 



Périodes de 39 semaines
closes les





Variation
(compte
non tenu
d'IFRS 16)


(en millions de dollars,
sauf les montants par action)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation


Incidence
d'IFRS 161)



Bénéfice d'exploitation

787,5

$

458,1

$

329,4

$

133,3

$

196,1

$

Bénéfice d'exploitation ajusté

801,2


483,3


317,9


133,3


184,6


BAIIA

1 364,6


769,4


595,2


389,8


205,4


BAIIA ajusté

1 364,6


776,1


588,5


389,8


198,7


Marge du BAIIA

7,0

%

4,1

%

2,9

%

2,0

%

0,9

%

Marge du BAIIA ajusté

7,0

%

4,1

%

2,9

%

2,0

%

0,9

%

Charges financières, montant net

210,1


70,4


139,7


139,7


-


Bénéfice net2)

405,7


265,2


140,5


(4,6)


145,1


Bénéfice net ajusté2)

415,6


283,5


132,1


(7,9)


140,0


RPA ajusté (après dilution)

1,53


1,04


0,49


(0,03)


0,52




1)

Rend compte de l'incidence du changement de normes comptables, soit la transition d'IAS 17 à IFRS 16, au premier trimestre de l'exercice 2020.

2)

Attribuable aux propriétaires de la Société.

 

La Société a adopté IFRS 16 selon une approche rétrospective modifiée, et l'incidence cumulative de l'application initiale de la nouvelle norme a été comptabilisée dans les résultats non distribués, le 5 mai 2019. Les chiffres des périodes comparatives n'ont pas été retraités. Pour plus de précisions sur l'incidence d'IFRS 16 sur Empire, veuillez vous reporter au rapport de gestion d'Empire pour le troisième trimestre clos le 1er février 2020.

Ventes

Pour le trimestre clos le 1er février 2020, les ventes ont augmenté de 2,4 %, grâce à la consolidation des résultats de Farm Boy, à l'expansion de FreshCo dans l'Ouest canadien, à l'inflation interne des prix des produits alimentaires et à la hausse des prix du carburant. L'inflation interne des prix des produits alimentaires a été de 2,2 % (1,8 % en 2019), ce qui reflète l'inflation des prix de vente de la gamme réelle de produits de la Société. Ces facteurs favorables ont été en partie contrebalancés par la fermeture temporaire de magasins dans l'Ouest canadien dans l'attente de leur conversion à la bannière FreshCo et de l'activité promotionnelle.

Profit brut

Le profit brut pour le troisième trimestre a augmenté de 3,0 % en raison principalement des avantages liés à la restructuration des catégories de produits et de l'inclusion des résultats de Farm Boy. Ces facteurs favorables ont été en partie contrebalancés par la fermeture temporaire de magasins dans l'Ouest canadien dans l'attente de leur conversion à la bannière FreshCo.

La marge brute a augmenté pour passer à 24,4 % pour le trimestre, alors qu'elle était de 24,2 % pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette augmentation est principalement attribuable aux avantages liés à la restructuration des catégories de produits et à l'incidence positive qu'a eue l'inclusion des résultats de Farm Boy sur le taux de marge, facteurs largement contrebalancés par l'effet de la composition du chiffre d'affaires provenant des différentes bannières, par l'activité promotionnelle et par les marges sur l'essence.

Bénéfice d'exploitation

Pour le trimestre clos le 1er février 2020, le bénéfice d'exploitation a augmenté en raison principalement de la diminution des frais de vente et charges administratives et de l'augmentation du bénéfice tiré du secteur de la vente au détail de produits alimentaires qui a résulté de la hausse des ventes et des marges. La diminution des frais de vente et charges administratives est attribuable essentiellement à la mise en oeuvre d'IFRS 16, aux coûts liés au programme de départs volontaires des employés de Safeway en Colombie-Britannique au cours de l'exercice précédent et aux économies de coûts réalisées grâce au projet Sunrise, facteurs contrebalancés en partie par l'inclusion des résultats de Farm Boy.

Le bénéfice d'exploitation attribuable au secteur des placements et autres activités pour le trimestre a diminué principalement par suite de la baisse de la quote-part du Fonds de placement immobilier Crombie (le « FPI Crombie ») qui a découlé d'un profit sur la sortie d'un immeuble de commerce de détail comptabilisé à l'exercice précédent.



Périodes de 13 semaines
closes les

Périodes de 39 semaines
closes les

(en millions de dollars)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Bénéfice d'exploitation

235,0

$

110,0

$

787,5

$

458,1

$

Ajustements :









Amortissement des immobilisations incorporelles liées à l'acquisition de Canada Safeway

4,5


6,1


13,7


18,5


Coûts liés à l'acquisition d'entreprises

-


3,7


-


6,7



4,5


9,8


13,7


25,2


Bénéfice d'exploitation ajusté

239,5

$

119,8

$

801,2

$

483,3

$

 

BAIIA



Périodes de 13 semaines
closes les

Périodes de 39 semaines
closes les

(en millions de dollars)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


1er févr.
2020


2 févr.
2019


BAIIA

426,9

$

214,6

$

1 364,6

$

769,4

$

Ajustement :









Coûts liés à l'acquisition d'entreprises

-


3,7


-


6,7



-


3,7


-


6,7


BAIIA ajusté

426,9

$

218,3

$

1 364,6

$

776,1

$

 

Pour le trimestre clos le 1er février 2020, le BAIIA a augmenté pour s'établir à 426,9 M$, en hausse par rapport à 214,6 M$ un an plus tôt, en raison principalement des mêmes facteurs qui ont influé sur le bénéfice d'exploitation. Compte non tenu de l'incidence d'IFRS 16, le BAIIA se serait élevé à 299,3 M$, en hausse de 84,7 M$. La marge du BAIIA s'est établie à 6,7 %. Compte non tenu de l'incidence de la mise en oeuvre d'IFRS 16, la marge du BAIIA ajusté aurait augmenté de 1,2 % par rapport à l'exercice précédent. Compte non tenu de l'incidence des coûts liés à la fermeture et à la conversion de magasins et aux départs volontaires engagés au cours de l'exercice précédent, la marge du BAIIA ajusté aurait augmenté de 0,5 %.

Impôt sur le résultat

Le taux d'impôt effectif s'est établi à 27,4 % pour le troisième trimestre clos le 1er février 2020, contre 22,1 % pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le taux d'impôt effectif pour le trimestre écoulé a été semblable au taux prévu par la loi, étant donné que la hausse des gains en capital réalisés sur les cessions d'immeubles au cours du trimestre a été contrebalancée par des différences entre les taux d'impôt des diverses entités. Le taux d'impôt effectif pour l'exercice précédent a été inférieur au taux prévu par la loi en raison de la hausse des gains en capital réalisés sur les cessions d'immeubles et de la diminution des passifs d'impôt découlant d'économies d'impôt non comptabilisées auparavant.

Bénéfice net



Périodes de 13 semaines
closes les

Périodes de 39 semaines
closes les

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Bénéfice net1)

120,5

$

65,8

$

405,7

$

265,2

$

RPA (après dilution)

0,45

$

0,24

$

1,49

$

0,97

$

Ajustements (déduction faite de l'impôt) :









Amortissement des immobilisations incorporelles liées à l'acquisition de Canada Safeway

3,2


4,4


9,9


13,4


Coûts liés à l'acquisition d'entreprises 

-


2,7


-


4,9



3,2


7,1


9,9


18,3


Bénéfice net ajusté1)

123,7

$

72,9

$

415,6

$

283,5

$

RPA ajusté (après dilution)

0,46

$

0,27

$

1,53

$

1,04

$

Nombre moyen pondéré d'actions en circulation, après dilution (en millions)

270,6


272,5


272,0


272,3




1)

Attribuable aux propriétaires de la Société.

 

Flux de trésorerie disponibles




Périodes de 13 semaines
closes les

Périodes de 39 semaines
closes les

(en millions de dollars)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation

480,5

$

241,7

$

1 201,8

$

511,8

$

Ajouter :

produit de la sortie d'immobilisations corporelles et d'immeubles de placement

85,5


24,0


166,3


60,8


Déduire :

paiements d'obligations locatives, déduction faite des paiements reçus au titre des contrats de sous-location qui sont des contrats de location-financement

(133,8)


-


(395,6)


-


Déduire :

acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immeubles de placement et d'immobilisations incorporelles

(149,1)


(86,5)


(436,5)


(207,5)


Flux de trésorerie disponibles1)

283,1

$

179,2

$

536,0

$

365,1

$



1)

Les chiffres ont été retraités afin de refléter la nouvelle définition des flux de trésorerie disponibles. Voir la rubrique « Mesures et données financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse.

 

Les flux de trésorerie disponibles pour le trimestre clos le 1er février 2020 ont augmenté, en raison principalement de l'augmentation des entrées de trésorerie provenant du bénéfice et de l'augmentation du produit sur la cession d'actifs, en partie contrebalancées par l'accroissement des dépenses d'investissement.

PERFORMANCE FINANCIÈRE PAR SECTEUR

 

Vente au détail de produits alimentaires



Périodes de 13 semaines
closes les



Périodes de 39 semaines
closes les



(en millions de dollars)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


Ventes

6 395,2

$

6 247,3

$

147,9

$

19 575,8

$

18 921,6

$

654,2

$

Profit brut

1 557,7


1 511,7


46,0


4 813,8


4 506,1


307,7


Bénéfice d'exploitation

217,3


83,4


133,9


723,5


397,8


325,7


Bénéfice d'exploitation ajusté

221,8


93,2


128,6


737,2


423,0


314,2


BAIIA

409,1


188,1


221,0


1 300,4


708,9


591,5


BAIIA ajusté

409,1


191,8


217,3


1 300,4


715,6


584,8


Bénéfice net ajusté1)

111,5


53,9


57,6


368,3


241,8


126,5















1)

Attribuable aux propriétaires de la Société.

 

Placements et autres activités



Périodes de 13 semaines
closes les



Périodes de 39 semaines
closes les



(en millions de dollars)

1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


1er févr.
2020


2 févr.
2019


Variation
en $


FPI Crombie

6,9

$

15,4

$

(8,5)

$

44,4

$

40,7

$

3,7

$

Genstar

10,5


12,9


(2,4)


17,8


21,9


(4,1)


Autres activités, déduction faite des charges du siège social

0,3


(1,7)


2,0


1,8


(2,3)


4,1



17,7

$

26,6

$

(8,9)

$

64,0

$

60,3

$

3,7

$

 

Pour le trimestre clos le 1er février 2020, le bénéfice tiré des placements et autres activités a diminué en raison principalement de la baisse de la quote-part du bénéfice revenant au FPI Crombie qui a découlé d'un profit sur la sortie d'un immeuble de commerce de détail comptabilisé à l'exercice précédent.

SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉE







1er févr. 2020






(en millions de dollars, sauf les montants par action
et les ratios)

1er févr.
20201)


Incidence
d'IFRS 16


4 mai
2019


2 févr.
2019


Capitaux propres, déduction faite des participations ne donnant pas le contrôle

3 771,1

$

(427,4)

$

4 003,3

$

3 862,1

$

Valeur comptable par action ordinaire2)

13,98

$

(1,51)

$

14,72

$

14,20

$

Dette à long terme, y compris la tranche échéant à moins d'un an

1 685,5

$

(29,1)

$

2 020,9

$

2 025,6

$

Obligations locatives à long terme, y compris la tranche échéant à moins d'un an

5 184,0

$

5 184,0

$

-

$

-

$

Ratio de la dette consolidée nette sur le capital total net2)

62,7

%

40,8

%

26,8

%

29,3

%

Ratio de la dette consolidée sur le BAIIA ajusté2)3)

4,1

x

2,8

x

1,9

x

2,0

x

Ratio du BAIIA ajusté sur la charge d'intérêts2)4)

7,2

x

(7,1)

x

12,4

x

11,9

x

BAIIA ajusté pour les quatre derniers trimestres

1 664,7

$

389,8

$

1 076,2

$

1 016,5

$

Charge d'intérêts pour les quatre derniers trimestres

231,8

$

142,7

$

86,5

$

85,4

$

Ratio des actifs courants sur les passifs courants5)

0,8

x



1,0

x

1,0

x

Total de l'actif5)

13 972,9

$



9 602,4

$

9 326,3

$

Total des passifs financiers non courants5)

6 554,7

$



2 838,1

$

2 902,6

$


1)

 Les principales mesures de la situation financière sont touchées par la mise en oeuvre d'IFRS 16.

2)

Voir la rubrique « Mesures et données financières non conformes aux PCGR » du présent communiqué de presse.

3)

Le calcul repose sur le BAIIA ajusté pour les quatre derniers trimestres.

4)

Le calcul repose sur le BAIIA ajusté et la charge d'intérêts pour les quatre derniers trimestres.

5)

Voir la rubrique « Normes et méthodes comptables » du rapport de gestion d'Empire pour connaître l'incidence d'IFRS 16 sur les données des actifs et des passifs du trimestre clos le 1er février 2020.

Les notations de crédit de Sobeys sont demeurées inchangées par rapport au trimestre précédent.


Agence de notation

Notation de crédit (notation de l'émetteur)

Tendance/Perspective

Dominion Bond Rating Service

BBB (faible)

Stable

Standard & Poor's

BB+

Positive

 

AUTRES ÉLÉMENTS

Expansion des magasins à bas prix dans l'Ouest canadien

En décembre 2017, Sobeys a annoncé des plans visant à étendre son réseau de magasins à bas prix dans l'Ouest canadien et prévoit convertir jusqu'à 25 % de ses 255 épiceries à gamme complète de services Safeway et Sobeys dans l'Ouest canadien en magasins à bas prix FreshCo. La Société demeure sur la bonne voie pour ouvrir environ 65 magasins sur l'horizon initial de cinq ans.

L'ouverture de 22 magasins FreshCo a été confirmée :

Du nombre de 13 magasins en exploitation au 11 mars 2020, deux ont été ouverts après la clôture du trimestre.

Au 11 mars 2020, cinq épiceries à gamme complète de services dans l'Ouest canadien demeuraient fermées dans l'attente de leur conversion à la bannière à bas prix FreshCo, et quatre fermeront leurs portes en vue de leur conversion au quatrième trimestre de l'exercice 2020.

Dans l'Ouest canadien et en Ontario, tous les magasins FreshCo arborent la nouvelle marque FreshCo 2.0 qui propose aux clients des prix très bas, ainsi qu'une expérience axée sur la valeur.

Coûts liés à la fermeture et à la conversion de magasins et aux départs volontaires

Au premier trimestre de l'exercice 2020, la Société a comptabilisé des coûts de fermeture et de conversion de 21,0 M$ (néant en 2019). Ces coûts sont liés à la conversion de dix magasins Safeway en magasins FreshCo et à la conversion de deux magasins de la Société en magasins Farm Boy. Du montant de 21,0 M$, une tranche de 3,7 M$ a été reprise au deuxième trimestre.

À l'exercice précédent, des provisions totalisant 45,0 M$ ont été constituées au troisième trimestre relativement aux conversions de magasins et aux départs volontaires. Une tranche de 6,1 M$ de ce montant de 45,0 M$ a été reprise au deuxième trimestre de l'exercice considéré.

La reprise inscrite au deuxième trimestre est attribuable à la révision des estimations portant sur la conversion des magasins. La charge nette depuis le début de l'exercice qui en a découlé s'est établie à 11,2 M$ (45,0 M$ en 2019).

Commerce électronique

Le 9 mai 2019, la Société a annoncé Voilà by Sobeys et Voilà par IGA, l'appellation et la marque de son service de livraison d'épicerie en ligne dans la région du Grand Toronto, à Ottawa et dans les grandes villes de la province de Québec, respectivement. La Société met actuellement sur pied son premier centre de traitement des commandes clients dans la région du Grand Toronto, dont la livraison aux clients devrait être mise à l'essai et lancée préalablement au printemps 2020.

Empire a également dévoilé son intention de lancer Voilà par IGA, ainsi que son deuxième centre de traitement des commandes clients à Montréal, qui ouvrira en 2021. La Société louera les installations nécessaires du FPI Crombie, et le centre de traitement des commandes sera aménagé selon les indications d'Empire.

ÉVÉNEMENT POSTÉRIEUR À LA DATE DE CLÔTURE

Le 11 février 2020, le FPI Crombie a annoncé qu'il avait conclu un placement public par voie de prise ferme visant l'émission de parts au prix de 16,00 $ chacune, pour un produit global de 100,0 M$. Parallèlement à ce placement, une filiale entièrement détenue par la Société a acquis, dans le cadre d'un placement privé, des parts de société en commandite de catégorie B totalisant 41,5 M$ en vue de conserver une participation de 41,5 % dans le FPI Crombie.

DÉCLARATION D'UN DIVIDENDE

Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,12 $ par action sur les actions de catégorie A sans droit de vote et sur les actions ordinaires de catégorie B, qui sera payable le 30 avril 2020 aux actionnaires inscrits le 15 avril 2020. Ces dividendes sont des dividendes déterminés au sens de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et des lois provinciales pertinentes.

RENSEIGNEMENTS PROSPECTIFS

Le présent document renferme des énoncés prospectifs qui sont présentés dans le but d'aider le lecteur à connaître le contexte dans lequel s'inscrit la situation financière de la Société et à comprendre les attentes de la direction concernant les priorités, les objectifs et les plans stratégiques de la Société. Ces énoncés prospectifs peuvent ne pas être appropriés à d'autres fins. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'utilisation de mots ou d'expressions tels que « prévoir », « s'attendre à », « croire », « estimer », « avoir l'intention de », « pouvoir », « planifier », « projeter » et d'autres expressions semblables, ainsi que par l'emploi de ces verbes au futur ou au conditionnel ou à la forme négative.

Ces énoncés prospectifs comprennent notamment ce qui suit :

De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que la Société pose des hypothèses et ils sont assujettis à des incertitudes et à des risques intrinsèques, ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient causer un écart significatif entre les résultats réels et ces énoncés prospectifs. Pour un supplément d'information sur les risques, les incertitudes et les hypothèses pouvant avoir une incidence sur les énoncés prospectifs de la Société, voir les documents déposés par la Société auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières, et notamment la rubrique « Gestion du risque » du rapport de gestion annuel pour l'exercice 2019. Pour plus de renseignements sur l'éclosion récente du coronavirus COVID-19, voir la rubrique « Gestion du risque » du rapport de gestion d'Empire pour le trimestre clos le 1er février 2020.

Bien que la Société soit d'avis que les prédictions, les prévisions, les attentes ou les conclusions présentées dans les énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut donner aucune assurance quant à leur exactitude. Les lecteurs sont priés de bien examiner les risques, les incertitudes et les hypothèses lorsqu'ils évaluent les énoncés prospectifs et de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document traduisent les prévisions actuelles de la Société et pourraient changer. À moins que les lois sur les valeurs mobilières en vigueur ne l'exigent, la Société ne s'engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs formulés par elle ou en son nom.

MESURES ET DONNÉES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Certaines mesures et données mentionnées dans le présent communiqué n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR »). Elles peuvent donc ne pas se prêter à une comparaison avec les mesures et données nommées de la même façon et présentées par d'autres sociétés ouvertes. La Société inclut ces mesures et données, car elle est d'avis que certains investisseurs s'en servent pour évaluer la performance financière.

Les mesures financières non conformes aux PCGR sont définies par Empire comme suit :

Pour obtenir une description détaillée des mesures et des données non conformes aux PCGR utilisées par Empire, voir le rapport de gestion d'Empire pour le troisième trimestre clos le 1er février 2020.

RENSEIGNEMENTS SUR LA CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Le jeudi 12 mars 2020, à compter de 12 h (HAE), la Société tiendra une conférence téléphonique au cours de laquelle des membres de la haute direction analyseront les résultats financiers de la Société pour le troisième trimestre de l'exercice 2020. Pour participer à cette conférence, veuillez composer le 1 888 390?0546 à l'extérieur de Toronto ou le 416 764-8688 dans la région de Toronto. Pour vous assurer d'obtenir la ligne, veuillez téléphoner 10 minutes avant le début de la conférence. Vous serez mis en attente jusqu'à ce que la conférence commence. Le public investisseur et les médias peuvent assister à la conférence en mode écoute seulement. Il sera également possible d'écouter une diffusion Web audio en direct de la conférence en cliquant sur les liens rapides sur le site Web de la Société, à l'adresse www.empireco.ca.

Un enregistrement de la conférence pourra être écouté jusqu'à minuit, le 26 mars 2020, en composant le 1 888 390-0541 et en entrant le code d'accès 539900. L'enregistrement sera aussi archivé sur le site Web de la Société pendant 90 jours après la conférence téléphonique. 

EMPIRE

La société canadienne Empire Company Limited (TSX : EMP.A) a son siège social à Stellarton, en Nouvelle-Écosse. Les principaux secteurs d'activité d'Empire sont la vente au détail de produits alimentaires et les activités immobilières connexes. Empire et ses filiales, marchands affiliés et franchisés, dont les ventes annualisées s'établissent à environ 25,8 G$ et qui comptent pour 14,0 G$ d'actifs, emploient environ 123 000 personnes.

Pour obtenir d'autres informations financières sur Empire, notamment sa notice annuelle, veuillez consulter le site Web de la Société, à www.empireco.ca, ou le site Web de SEDAR, à www.sedar.com.

SOURCE Empire Company Limited


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:17
Vous déménagez encore cet été, mais ce n'est pas juste "un autre déménagement". Avec les mesures de distanciations et la menace de la COVID-19 toujours présente, il est impératif de planifier votre déménagement au quart de tour....

à 08:05
La direction de Ressources Minières Vanstar Inc a mandaté la société Technominex, de Rouyn-Noranda, afin d'entreprendre une première phase de travaux comprenant un relevé géologique, de la prospection, de l'échantillonnage ainsi que du décapage sur...

à 08:05
La crise de la COVID-19 continue de causer de sérieuses difficultés à de nombreux Canadiens. Pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques, la pandémie est particulièrement difficile, en raison du report des rendez-vous dans plusieurs...

à 08:05
Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le secteur de l'enseignement de la danse de loisir s'estime oublié. N'ayant ni accès aux discussions portant sur le plan de relance des arts de la scène avec le ministère de la Culture et des...

à 08:00
OTTAWA, ON, le 4 juin 2020 Des fonctionnaires du gouvernement du Canada présenteront une modélisation actualisée concernant la COVID-19. DateLe 4 juin 2020 Heure12 h 00 (HAE) LieuÉdifice de l'Ouest, pièce 225Colline du Parlementrue Wellington, Ottawa...

à 08:00
« Depuis le début de la pandémie, nous ne ménageons aucun effort pour venir en aide aux entreprises montréalaises. Je suis donc très heureux d'annoncer que le comité exécutif de la Ville de Montréal accorde aujourd'hui quelque 200 000 $...



Communiqué envoyé le 12 mars 2020 à 06:30 et diffusé par :