Le Lézard
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Budget du Québec 2020-2021 - La FQM demande des moyens pour protéger les communautés contre les inondations printanières et les changements climatiques ainsi qu'un programme à long terme pour reconstruire le réseau de voirie locale


QUÉBEC, le 9 mars 2020 /CNW Telbec/ - À quelques heures du dépôt du budget 2020 par le gouvernement du Québec, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) demande des moyens pour protéger les communautés contre  les inondations printanières et les effets des changements climatiques.

« Les élu.es municipaux ont été au coeur des interventions lors des épisodes de crues printanières ayant causé des dommages importants dans différentes régions du Québec, soit en 2017 et 2019. Dans la foulée du phénomène des changements climatiques, nous savons que ces catastrophes naturelles sont appelées à se reproduire plus fréquemment. Les municipalités ont donc besoin d'outils pour protéger leurs communautés », a soutenu M. Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Ainsi, la FQM demande :

Lutte aux changements climatiques
Selon la FQM, le nouveau Fonds d'électrification et de changements climatiques (FECC), issu de la refonte du Fonds vert, est une occasion incontournable de réaligner l'action du gouvernement et des municipalités du Québec vers l'atteinte des cibles fixées pour la réduction des gaz à effet de serre (GES).

Ainsi, la FQM demande que :

Un plan d'investissement à long terme pour la voirie locale
Bien que les municipalités aient fait des gains significatifs dans le cadre du pacte fiscal 2020-2024, les sommes allouées à la voirie locale demeurent insuffisantes pour répondre à leurs besoins.

« La voirie locale est une condition essentielle pour l'accès au territoire et le développement des régions. Aussi, la pérennité du réseau de voirie locale doit passer par un plan dont les sommes ne seront plus attribuées sur le principe du premier arrivé, premier servi, mais plutôt sur la base d'un processus qui permettra un diagnostic de l'état du réseau ainsi qu'une priorisation établie par les élu.es sur le territoire », a fait valoir M. Demers.

Concrètement, la FQM estime qu'au moins 100 M$ additionnel doivent être investi annuellement pour lancer les travaux.

À propos de la FQM 
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) agit comme porte-parole des municipalités et des MRC du Québec. S'appuyant sur la force de ses quelque 1?000 membres, elle l'autonomie municipale et travaille activement à accroître la vitalité des régions, et ce, sur l'ensemble du territoire québécois.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et sur Twitter.

SOURCE Fédération québécoise des municipalités



Communiqué envoyé le 9 mars 2020 à 05:00 et diffusé par :