Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Photo/Multimedia, Economic News/Analysis

Congo-Brazzaville : Précisions de la société PEPA au sujet du Delta de la Cuvette


Ce qui suit est une déclaration de PEPA:

Suite à la survenance d'un conflit commercial avec l'un de ses sous-traitants techniques- dossier actuellement en cours d'examen par le tribunal de commerce de Brazzaville- la société PEPA tient à apporter des précisions relatives à des informations erronées rapportées par certains médias au sujet du gisement pétrolier du Delta de la cuvette.

Un impact écologique minime

Concernant l'impact écologique du forage du Delta de la Cuvette, PEPA a pris soin, en amont, de diligenter plusieurs études qui concluent toutes à un impact limité des opérations de recherche puis d'exploitation d'hydrocarbures à partir du site. Ces études ainsi que les experts les ayants conduites sont à disposition des parties prenantes intéressées par le Delta de la Cuvette et sont sans équivoque. De surcroit, au niveau du site en lui-même, la société PEPA a pris soin de mettre en place un traitement et une valorisation de l'ensemble des déchets sur place à travers un circuit fermé incluant les eaux usées et la valorisation future du gaz.

Au-delà du niveau environnemental, que PEPA place au coeur de ses préoccupations, sur le plan socio-économique, PEPA est fortement engagée en faveur des populations locales et a d'ores et déjà décidé d'affecter une partie de ses investissements dans la région à des projets sociétaux et environnementaux.

Projets socio-économiques et développement régional

Ainsi, une récupération et valorisation du gaz permettra d'installer des groupes électrogènes permettant l'accès à l'électricité dans plusieurs zones. Ceci induira des effets bénéfiques pour les riverains, la population locale ainsi que celle de la région. Cela aura en outre un impact dans les domaines de de l'éducation avec la création de salles de classe et bibliothèques numériques, ainsi que de la santé grâce à l'alimentation des salles de soins. Enfin, au niveau de l'agriculture, l'écosystème mis en place par PEPA permettra la création de serres, de systèmes d'irrigation, et améliorera la chaîne du froid pour l'alimentation des populations et le développement du commerce.

La combinaison de ces trois dimensions -environnementale, sociale et économique- est à même de porter le développement de la région et de contribuer à la croissance du Congo -Brazzaville selon le management du groupe. A ce titre, en concertation avec ses conseils, la société PEPA examine les suites légales à donner aux informations diffamatoires véhiculées par un sous-traitant, et attend avec sérénité les décisions judiciaires y afférent.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:10
- Élimination de presque 100 % des polluants lors des démarrages à froid grâce à un convertisseur catalytique chauffé électriquement - BENTELER offre aux constructeurs automobiles une solution conforme aux exigences strictes en matière de polluants...

6 jui 2020
La Ville de Drummondville se réjouit de l'annonce du gouvernement du Québec sur la mise en place d'une stratégie provinciale pour la valorisation de la matière organique. Cette stratégie gouvernementale assortie d'un investissement de 1,2 milliard $...

6 jui 2020
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), composée de Mme Corinne Gendron, présidente, et de MM. Antoine Morissette et Pierre Renaud, commissaires, annonce la première partie de l'audience publique sur le...

6 jui 2020
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), composée de Mme Corinne Gendron, présidente, et de MM. Antoine Morissette et Pierre Renaud, commissaires, annonce la première partie de l'audience publique sur le...

6 jui 2020
Après des mois de confinement, l'équipe du Petit Navire vous convie à prendre l'air du large et explorer Montréal sous une nouvelle perspective! ...

6 jui 2020
Le 1er juillet 2020, Minoru Harada, président de l'organisation bouddhiste Soka Gakkai, a rencontré Dr Gerhard Dieterle, directeur général de l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), pour la signature d'un protocole sur le lancement...



Communiqué envoyé le 3 mars 2020 à 10:25 et diffusé par :