Le Lézard
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Le BCI se réjouit de la décision du ministre Roberge


MONTRÉAL, le 24 févr. 2020 /CNW Telbec/ - La direction du Bureau de coopération interuniversitaire est heureuse du dénouement de l'affaire Weinstock. La déclaration et les excuses du ministre Roberge s'imposaient et ce dernier a ainsi mis fin au malentendu qui mettait à mal la liberté académique et la réputation d'un professeur et chercheur de renom. Cette déclaration a permis de rétablir les faits. Les cheffes et chefs d'établissement universitaire ne peuvent que se réjouir de l'invitation transmise à nouveau au professeur Weinstock comme conférencier du forum de consultation sur la révision du cours d'éthique et de culture religieuse prévu cette semaine. Il importe que l'expertise universitaire puisse être pleinement mise à profit pour éclairer les débats et les décisions auxquels fait face notre société.

À propos du BCI

Le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) est un organisme qui regroupe les établissements universitaires québécois. Forum d'échanges et de concertation, le BCI effectue une vigie et des analyses et fait des représentations auprès des autorités gouvernementales, ainsi qu'auprès d'autres organismes et du grand public. Le BCI joue un rôle essentiel dans l'optimisation des ressources que le Québec investit dans l'enseignement et la recherche de niveau universitaire.

http://www.bci-qc.ca/

SOURCE Bureau de coopération interuniversitaire (BCI)



Communiqué envoyé le 24 février 2020 à 10:06 et diffusé par :