Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Affaires étrangères, Plaidoyer (politique)

L'Association des fabricants de vêtements du Cambodge (GMAC) exprime son mécontentement à l'égard de l'Union européenne à la suite de la suspension partielle du programme commercial « Tout sauf les armes » (TSA)


PHNOM PENH, Cambodge, le 17 févr. 2020 /CNW/ -- L'Association des fabricants de vêtements du Cambodge (GMAC) se dit déçue de la décision de suspendre partiellement le programme commercial « Tout sauf les armes » (TSA) pour le Cambodge, annoncée le 12 février 2020 par la Commission européenne.

Le programme TSA permet aux pays de l'UE d'importer des produits du Cambodge (à l'exception des armes) sans droits de douane ni quotas. Les principaux bénéficiaires du programme ont été les secteurs du vêtement et des articles de voyage du pays représentés par la GMAC. Ces industries représentent environ 75 % pour cent des exportations totales de marchandises et environ 90 % des exportations du Cambodge vers l'UE, qui est le plus grand marché pour les biens produits par les fabricants que la GMAC représente.

L'emploi dans ces secteurs qui ont bénéficié des préférences commerciales du régime TSA dépasse maintenant les 750 000 travailleurs et a contribué à sortir des millions de Cambodgiens de la pauvreté. La plupart des travailleurs sont des femmes qui s'occupent de leur famille, veillent à la santé et au bien-être de leurs enfants et contribuent directement au revenu du foyer dans plus de 20 % des familles du pays.

Nous exhortons la Commission européenne et les membres du Parlement européen à revenir sur leur décision en tenant compte des valeurs et des objectifs sur lesquels le programme était fondé lors de sa création il y a près de 20 ans : aide au développement, réduction de la pauvreté et dignité de l'emploi. Le programme TSA a clairement réussi à atteindre ces objectifs au Cambodge. Le retrait partiel annoncé le 12 février n'entraînera rien de plus que des pertes d'emplois et affectera les moyens de subsistance des travailleurs, en particulier des femmes.

Dans le cadre de son engagement réciproque envers le programme TSA, la GMAC a instauré une culture de transparence et de responsabilité en matière de conformité et de conditions de travail. Dans ce qui est aujourd'hui sous le nom de « modèle du Cambodge », la GMAC a été la première association au monde à collaborer avec l'Organisation internationale du travail (OIT) des Nations Unies en vue d'établir un programme de surveillance pour inspecter ses usines pour vérifier leur conformité aux exigences nationales et internationales en matière de travail. Aucun secteur dans aucun des autres pays bénéficiant d'un accès préférentiel au marché de l'UE n'a connu une collaboration aussi fructueuse avec l'OIT.

La GMAC a également contribué au bon fonctionnement du Conseil d'arbitrage du Cambodge ainsi qu'à d'autres innovations relatives aux relations industrielles qui ont soutenu le développement d'un mouvement syndical fort dans nos secteurs.

La GMAC respecte et soutient l'engagement pris par l'UE pour améliorer ses politiques en matière de droits de l'homme. Cela étant, couper subitement l'herbe sous le pied de centaines de milliers de Cambodgiens n'est pas la manière dont il convient de procéder.

La décision de l'UE ne peut que semer la confusion à l'égard de notre statut commercial. Elle va inciter les acheteurs à s'approvisionner dans des pays où les droits syndicaux sont bien moindres. Elle risque de faire perdre leur emploi à des dizaines de milliers de nos travailleurs, dont la plupart sont syndiqués. La pauvreté va augmenter dans notre pays et il va être plus difficile d'améliorer les salaires et les avantages sociaux des autres travailleurs.

Les membres de GMAC sont fiers des contributions qu'ils ont apportées au développement économique du Cambodge et continueront d'y contribuer. Nous avons compris depuis longtemps que la solution pour améliorer la vie d'une personne commence par un toit au-dessus de la tête et de la nourriture sur la table.

Nous exhortons l'UE à agir rapidement pour rétablir tous les avantages du TSA pour nos secteurs dans l'intérêt du développement durable et des centaines de milliers de Cambodgiens qui sont sortis de la pauvreté et ont pu trouver un emploi, faire avancer leurs droits et faire vivre leurs familles.

À propos de GMAC : nous représentons plus de 580 sites cambodgiens de production de vêtements, chaussures et articles de voyage qui emploient directement 750 000 travailleurs. Notre mission est de faire du Cambodge un partenaire privilégié sur un marché mondial hautement compétitif en adhérant aux normes les plus élevées en matière de qualité des biens et de qualité de vie de nos travailleurs. https://www.gmac-cambodia.org/ 

Contact avec les médias : Ken Loo
Tél. : +855-12-282288
Email : kenloo@gmac-cambodia.org 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:00
Corporation Fiera Capital (« Fiera Capital » ou « la Société ») et sa filiale en propriété exclusive, Fiera Investissements S.E.C. (« Fiera Investissements »), ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont conclu une entente définitive avec Canoe Financial...

à 08:00
Un fabricant mondial de logiciels, EOX Vantage, intervient pour aider les équipes à demeurer productives et opérationnelles alors qu'elles sont soudainement obligées de travailler à partir de chez elles en raison de la pandémie de COVID-19. Le...

à 08:00
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister à une conférence en ligne d'Alexandre Taillefer, associé principal de XPND Capital, intitulée « Le commerce local : du protectionnisme ou une réelle...

à 07:58
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : King George Financial Corporation Symbole à la Bourse de croissance TSX : KGF (toutes les émissions) Motif : Interdiction d'opérations sur valeurs Heure de la suspension (HE) : 7 h...

à 07:57
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Monarca Minerals Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : MMN (toutes les émissions) Motif : Interdiction d'opérations sur valeurs Heure de la suspension (HE) : 07 h 45 L'OCRCVM...

à 07:00
Opsens inc. ("Opsens" ou la "Société")  a publié aujourd'hui les résultats du second trimestre 2020. Faits saillants Opsens...



Communiqué envoyé le 18 février 2020 à 01:00 et diffusé par :