Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, CMG

Arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce - Le Contrôleur général dépose une plainte à la Commission municipale


MONTRÉAL, le 14 févr. 2020 /CNW Telbec/ - Malgré les nombreuses rencontres et interventions visant à demander à Mme Sue Montgomery d'agir pour donner suite aux recommandations de l'enquête sur le climat de travail dans son arrondissement, de remplir ses obligations légales à titre d'employeur et son devoir en tant que membre du conseil, la mairesse de Côte-des-Neiges--Notre-Dame- de-Grâce n'a toujours pas donné suite. En conséquence des effets de la non-intervention de la mairesse d'arrondissement, le Contrôleur général a déposé une plainte auprès de la Commission municipale du Québec et lui a demandé d'enquêter sur ce dossier.

Rappelons qu'à la demande de Mme Montgomery et suite à des signalements provenant de l'arrondissement, une enquête sur le climat de travail a débuté le 23 septembre 2019. Les enquêteuses ont obtenu l'information à l'effet qu'il y aurait eu harcèlement psychologique à l'endroit de deux employés de l'arrondissement et ont enquêté, conformément à l'obligation prévue à l'article 81.19 de la Loi sur les normes du travail. Au total, 12 personnes oeuvrant dans l'arrondissement ont été rencontrées, dont la mairesse d'arrondissement et la personne mise en cause pour harcèlement psychologique.

Après analyse, les enquêteuses ont conclu à du harcèlement psychologique à l'endroit des deux employés concernés et à des manquements importants sur l'aspect climat de travail, ainsi qu'à de l'aveuglement volontaire de Mme Montgomery. La mairesse d'arrondissement, ainsi que la mise en cause ont été rencontrées, les modalités de l'enquête de même que les conclusions les concernant, leur ont été transmises. Le Contrôleur général a pris des mesures afin d'assurer un milieu de travail sain et exempt de harcèlement psychologique dans l'arrondissement Côte-des-Neiges--Notre-Dame-de-Grâce. Il a demandé à Mme Montgomery que la personne mise en cause ne soit plus en contact avec les fonctionnaires de l'arrondissement.

L'inaction de Mme Montgomery contribue au maintien d'un climat de travail difficile qui a des conséquences sur le fonctionnement harmonieux de l'arrondissement. Or, la Loi sur les normes du travail établit clairement l'obligation de l'employeur de faire cesser toute forme de harcèlement (article 81.19). En vertu de l'article 30 du Règlement 18-010, le code d'éthique et de déontologie des élus, les membres du conseil de la Ville et des conseils d'arrondissement doivent également favoriser le maintien d'un climat de travail harmonieux et respectueux, ainsi qu'un milieu de travail sain et exempt de toute forme de harcèlement.

SOURCE Ville de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:11
Le Learning and Performance Institute (LPI) a récompensé Gina Jeneroux, chef de la formation, BMO Groupe financier, en lui décernant le titre de Learning Leader of the Year (Leader de l'apprentissage de l'année). Les lauréats des prix ont été...

à 18:54
Dans le communiqué Vol de données personnelles des enseignants - « Le gouvernement doit s'assurer que ça ne se reproduise jamais » - Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, diffusé le 21 février 2020 par la Fédération des syndicats de...

à 16:46
ACCEO Solutions inc. (« ACCEO »), une filiale en propriété exclusive de N. Harris Computer Corporation (« Harris »), annonce qu'elle a fait l'acquisition de l'entreprise Informatique Côté Coulombe inc. (« ICC Technologies »), conceptrice des...

à 16:30
Soucieux de respecter les principes d'une gestion transparente, le gouvernement du Québec procède aujourd'hui à la publication proactive des dépenses engagées dans le cadre de la mission du premier ministre en Californie qui s'est déroulée du 8 au 11...

à 16:25
  COMMUNIQUÉ                                       Paris: EUR   EURO RESSOURCES S.A. COMMUNIQUE INFORMATION REGLEMENTEE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2019 PARIS, France, le 21 février 2020: EURO...

à 16:25
Reprise des négociations pour : Société : Mexican Gold Mining Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : MEX Reprise (HE) : 09 h 30 2/24/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...



Communiqué envoyé le 14 février 2020 à 09:49 et diffusé par :