Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, CMG

Arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce - Le Contrôleur général dépose une plainte à la Commission municipale


MONTRÉAL, le 14 févr. 2020 /CNW Telbec/ - Malgré les nombreuses rencontres et interventions visant à demander à Mme Sue Montgomery d'agir pour donner suite aux recommandations de l'enquête sur le climat de travail dans son arrondissement, de remplir ses obligations légales à titre d'employeur et son devoir en tant que membre du conseil, la mairesse de Côte-des-Neiges--Notre-Dame- de-Grâce n'a toujours pas donné suite. En conséquence des effets de la non-intervention de la mairesse d'arrondissement, le Contrôleur général a déposé une plainte auprès de la Commission municipale du Québec et lui a demandé d'enquêter sur ce dossier.

Rappelons qu'à la demande de Mme Montgomery et suite à des signalements provenant de l'arrondissement, une enquête sur le climat de travail a débuté le 23 septembre 2019. Les enquêteuses ont obtenu l'information à l'effet qu'il y aurait eu harcèlement psychologique à l'endroit de deux employés de l'arrondissement et ont enquêté, conformément à l'obligation prévue à l'article 81.19 de la Loi sur les normes du travail. Au total, 12 personnes oeuvrant dans l'arrondissement ont été rencontrées, dont la mairesse d'arrondissement et la personne mise en cause pour harcèlement psychologique.

Après analyse, les enquêteuses ont conclu à du harcèlement psychologique à l'endroit des deux employés concernés et à des manquements importants sur l'aspect climat de travail, ainsi qu'à de l'aveuglement volontaire de Mme Montgomery. La mairesse d'arrondissement, ainsi que la mise en cause ont été rencontrées, les modalités de l'enquête de même que les conclusions les concernant, leur ont été transmises. Le Contrôleur général a pris des mesures afin d'assurer un milieu de travail sain et exempt de harcèlement psychologique dans l'arrondissement Côte-des-Neiges--Notre-Dame-de-Grâce. Il a demandé à Mme Montgomery que la personne mise en cause ne soit plus en contact avec les fonctionnaires de l'arrondissement.

L'inaction de Mme Montgomery contribue au maintien d'un climat de travail difficile qui a des conséquences sur le fonctionnement harmonieux de l'arrondissement. Or, la Loi sur les normes du travail établit clairement l'obligation de l'employeur de faire cesser toute forme de harcèlement (article 81.19). En vertu de l'article 30 du Règlement 18-010, le code d'éthique et de déontologie des élus, les membres du conseil de la Ville et des conseils d'arrondissement doivent également favoriser le maintien d'un climat de travail harmonieux et respectueux, ainsi qu'un milieu de travail sain et exempt de toute forme de harcèlement.

SOURCE Ville de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

8 aoû 2020
Aujourd'hui, au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante :   « Il y a 118 985 cas confirmés de COVID-19 au Canada, dont 8 970...

8 aoû 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 126 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 60 367. Durant cette même période, 4 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s'ajoute 1...

8 aoû 2020
Le 5 août 2020, des médecins de l?Institut d?arythmie cardiaque du Texas (TCAI) du Centre médical St. David à Austin, au Texas, et du système de santé de Los Robles à Thousand Oaks, en Californie, sont devenus les...

8 aoû 2020
Des auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) de partout au Québec se donnent rendez-vous aujourd'hui, devant l'assemblée nationale, pour un second week-end « ASSS Maintenant ou jamais ». Majoritairement des femmes, les ASSS exigent la...

8 aoû 2020
Le 5 août 2020, des médecins du Texas Cardiac Arrhythmia Institute (TCAI) du St. David's Medical Center à Austin, au Texas, et du système de santé de Los Robles à Thousand Oaks, en Californie, sont devenus les premiers...

8 aoû 2020
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 1er août 2020 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée par...



Communiqué envoyé le 14 février 2020 à 09:49 et diffusé par :