Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices

Pour 2019, Manuvie déclare un résultat net de 5,6 milliards de dollars et un résultat tiré des activités de base de 6,0 milliards de dollars, une solide croissance en Asie et une augmentation du dividende de 12 %


Le présent communiqué sur les résultats de la Société Financière Manuvie (« Manuvie » ou la « Société ») doit être lu avec le rapport de gestion et les états financiers consolidés de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2019, préparés selon les Normes internationales d'information financière (« IFRS ») publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), et qui sont disponibles sur notre site Web à l'adresse http://www.manulife.com/fr/investors/results-and-reports. De l'information additionnelle relative à la Société est disponible sur le site de SEDAR à l'adresse http://www.sedar.com et sur le site Web de la U.S. Securities and Exchange Commission (« SEC ») à l'adresse http://www.sec.gov.

 

en $ CA, sauf indication contraire
TSX/NYSE/PSE : MFC 
SEHK : 945

TORONTO, le 12 févr. 2020 /CNW/ - Aujourd'hui, Manuvie a annoncé ses résultats pour l'exercice 2019 et le quatrième trimestre de 2019 (« T4 2019 »). Voici les principaux faits saillants :

« En 2019, nous avons enregistré des résultats d'exploitation solides et des rendements pour les actionnaires parmi les meilleurs, et nous avons réalisé des progrès importants au chapitre de l'atteinte de notre objectif ambitieux de devenir la société mondiale la plus axée sur le numérique et les clients de notre secteur. Nous avons généré un RCP tiré des activités de base robuste de 13,1 % et le résultat tiré des activités de base a augmenté pour s'établir à plus de 6,0 milliards de dollars, grâce à une croissance soutenue supérieure à 10 % en Asie », a déclaré Roy Gori, président et chef de la direction de Manuvie.

_________________________

1 

Le résultat tiré des activités de base, le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires tiré des activités de base (« RCP tiré des activités de base »), la valeur des affaires nouvelles (« VAN »), les souscriptions d'équivalents primes annualisées (« EPA ») et les apports nets sont des mesures non conformes aux PCGR. Voir la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » ci-après et dans notre rapport de gestion de 2019 pour plus de précisions.

2 

Les taux de croissance ou du recul des mesures financières contenus dans le présent communiqué sont présentés selon un taux de change constant. Le taux de change constant ne tient pas compte de l'incidence des fluctuations des taux de change et est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » ci-après et dans notre rapport de gestion de 2019 pour plus de précisions.

3 

Ratio du test de suffisance du capital des sociétés d'assurance vie (« TSAV ») de La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers (« Manufacturers »).

 

« La valeur des affaires nouvelles de nos activités d'assurance a progressé de 15 % et, bien que les apports nets de l'exercice dans notre secteur Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde aient subi l'incidence d'un contexte opérationnel difficile, nous avons généré des entrées de fonds nettes de 4,9 milliards de dollars au quatrième trimestre, grâce aux contributions positives de toutes les régions et de tous les secteurs d'activité », a poursuivi M. Gori.

Phil Witherington, chef des finances, a dit : « Nous avons continué d'améliorer considérablement la productivité du capital de nos activités traditionnelles et nous avons libéré des fonds propres totalisant 5,1 milliards de dollars au T4 2019, et atteint ainsi notre objectif pour 2022 trois ans en avance sur le calendrier. Nous sommes également satisfaits d'avoir atteint notre objectif à moyen terme de ratio d'endettement de 25 %, compte tenu du rachat de débentures de 500 millions de dollars de janvier 2020 ».

« Se fondant sur les résultats d'exploitation solides et les perspectives de croissance à plus long terme, le conseil a approuvé aujourd'hui une augmentation de 12 % du dividende », a conclu M. Witherington.

FAITS SAILLANTS DE 2019

En 2019, nous avons mis en oeuvre de nombreuses initiatives visant à améliorer la productivité du capital de nos activités traditionnelles. En 2019, nous avons conclu quatre transactions de réassurance visant des blocs de contrats traditionnels, d'assurance vie universelle, d'assurance avec participation et de rente fixe; nous avons renégocié des ententes de réassurance au Canada visant nos blocs d'assurance vie universelle et temporaire; nous avons conclu des transactions immobilières pour transférer le risque lié au renouvellement des contrats de location des biens immobiliers auxquels sont adossés nos activités traditionnelles; nous avons lancé un programme de garanties de retrait minimum des rentes aux États-Unis; nous avons vendu des actifs alternatifs à long terme; et nous avons lancé la deuxième phase de notre programme de transfert de fonds distincts au Canada. Ces initiatives ont permis de libérer des fonds propres de 2,1 milliards de dollars en 2019.

Nous avons également réalisé de nombreuses initiatives axées sur le numérique et les clients. Au Canada, nous avons lancé le programme Vitalité dans le sous-secteur Assurance collective de Manuvie, conçu pour encourager les participants aux régimes d'avantages collectifs à faire des choix sains au moyen d'une science comportementale éprouvée. En Asie, nous avons lancé le régime d'assurance comportementale ManulifeMOVE au Vietnam et au Cambodge et amélioré notre plateforme eClaims à Hong Kong, au Japon et au Vietnam. Aux États-Unis, nous sommes devenus la première société à offrir de l'assurance vie conçue spécifiquement pour les personnes atteintes de diabète, grâce au lancement du programme Aspire de John Hancock.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS


Résultats trimestriels


Résultats de l'exercice

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

T4 2019


T4 2018


2019


2018

Rentabilité











Résultat net attribué aux actionnaires

1 228

$


593

$


5 602

$


4 800

$

Résultat tiré des activités de base1

1 477

$


1 337

$


6 004

$


5 610

$

Résultat dilué par action ordinaire ($)

0,61

$


0,28

$


2,77

$


2,33

$

Résultat tiré des activités de base dilué par action ordinaire ($)1

0,73

$


0,65

$


2,97

$


2,74

$

Rendement des capitaux propres attribuables aux












porteurs d'actions ordinaires (« RCP »)

10,3

%


5,3

%


12,2

%


11,6

%

RCP tiré des activités de base1

12,5

%


12,5

%


13,1

%


13,7

%

Ratio d'efficience1

54,2

%


55,2

%


52,0

%


52,0

%

Croissance












Valeur des affaires nouvelles en Asie

390

$


402

$


1 595

$


1 443

$

Valeur des affaires nouvelles au Canada

59

$


51

$


237

$


207

$

Valeur des affaires nouvelles aux États-Unis

77

$


48

$


218

$


98

$

Total de la valeur des affaires nouvelles1

526

$


501

$


2 050

$


1 748

$

Souscriptions d'EPA en Asie

975

$


1 040

$


4 278

$


4 012

$

Souscriptions d'EPA au Canada

271

$


277

$


1 057

$


975

$

Souscriptions d'EPA aux États-Unis

249

$


152

$


702

$


553

$

Total des souscriptions d'EPA1

1 495

$


1 469

$


6 037

$


5 540

$

Apports nets des activités de gestion de patrimoine et d'actifs












(en milliards de dollars)1

4,9

$


(9,0)

$


(0,9)

$


1,6

$

Apports bruts des activités de gestion de patrimoine et d'actifs












(en milliards de dollars)1

32,9

$


26,3

$


114,2

$


119,0

$

Actifs gérés et administrés des activités de gestion de












patrimoine et d'actifs (en milliards de dollars)1

681,4

$


608,8

$


681,4

$


608,8

$

Solidité financière












Ratio du TSAV de Manufacturers

140

%


143

%


140

%


143

%

Ratio d'endettement

25,1

%


28,6

%


25,1

%


28,6

%

Valeur comptable par action ordinaire ($)

23,25

$


21,38

$


23,25

$


21,38

$

Valeur comptable par action ordinaire compte non tenu du












cumul des autres éléments du résultat global ($)

19,94

$


18,23

$


19,94

$


18,23

$

1)

Mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » ci-après et dans notre rapport de gestion de 2019 pour plus de précisions.

 

RENTABILITÉ

Résultat net attribué aux actionnaires de 5,6 milliards de dollars en 2019, une hausse de 0,8 milliard de dollars par rapport à celui de 2018, et de 1,2 milliard de dollars au T4 2019, soit 0,6 milliard de dollars de plus qu'au T4 2018
L'augmentation de 0,8 milliard de dollars du résultat net attribué aux actionnaires en 2019 par rapport à celui de 2018 s'explique par la hausse de 0,4 milliard de dollars du résultat tiré des activités de base, la non-récurrence des frais de restructuration de 2018 et l'accroissement des profits sur les résultats techniques liés aux placements. L'incidence directe des marchés correspondait à une charge de 0,8 milliard de dollars en 2019 et à une charge de 0,9 milliard de dollars en 2018 - le montant de 2019 comprenait une charge de 0,5 milliard de dollars liée à la mise à jour des hypothèses relatives au taux de réinvestissement ultime publiées par le Conseil des normes actuarielles du Canada. 

L'augmentation de 0,6 milliard de dollars du résultat net attribué aux actionnaires au T4 2019 par rapport à celui du T4 2018 s'explique principalement par la hausse de 0,3 milliard de dollars des résultats techniques liés aux placements et une baisse de 0,3 milliard de dollars de la charge liée à l'incidence directe des marchés. 

Résultat tiré des activités de base de 6,0 milliards de dollars en 2019, une hausse de 5 % en regard de celui de 2018, et de 1,5 milliard de dollars au T4 2019, soit 10 % de plus qu'au T4 2018
L'augmentation du résultat tiré des activités de base en 2019 par rapport à celui de 2018 découlait de la croissance des contrats en vigueur en Asie et dans le secteur Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde, de l'accroissement des affaires nouvelles ainsi que de la hausse des revenus de placement et de la non-récurrence des pertes subies en 2018 au titre de la valeur de marché sur les capitaux de lancement investis dans notre portefeuille de l'excédent. Ces éléments ont été contrebalancés en partie par l'incidence sur le résultat des mesures prises au cours des 12 derniers mois pour améliorer la productivité du capital de nos activités traditionnelles, par les résultats techniques défavorables et par l'incidence de la baisse des volumes d'affaires nouvelles au Japon. 

L'augmentation du résultat tiré des activités de base au T4 2019 par rapport à celui du T4 2018 découlait principalement de la croissance des contrats en vigueur et des affaires nouvelles aux États-Unis, à Hong Kong et dans les autres régions d'Asie1, de l'accroissement dans le secteur Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde et de la non-récurrence des pertes au titre de la valeur de marché sur les capitaux de lancement investis dans notre portefeuille de l'excédent, contrebalancés en partie par les résultats techniques défavorables au Canada et aux États-Unis, la baisse des volumes d'affaires nouvelles au Japon et l'incidence sur le résultat des mesures prises à l'égard de nos activités traditionnelles, comme il a été mentionné précédemment.

CROISSANCE DES ACTIVITÉS

Valeur des affaires nouvelles (« VAN ») de 2,0 milliards de dollars en 2019, une augmentation de 15 % par rapport à celle de 2018, et de 526 millions de dollars au T4 2019, soit 4 % de plus qu'au T4 2018
La VAN a totalisé 2,0 milliards de dollars en 2019, une augmentation de 15 % comparativement à celle de 2018. En Asie, la VAN a progressé de 8 % pour se fixer à 1 595 millions de dollars, grâce à la croissance à Hong Kong et dans les autres régions d'Asie, contrebalancée en partie par un recul des souscriptions au Japon. Au Canada, la VAN a augmenté de 14 % par rapport à celle de 2018, pour s'établir à 237 millions de dollars, du fait de la hausse des souscriptions de produits d'assurance individuelle. Aux États-Unis, la VAN a doublé pour se fixer à 218 millions de dollars par suite principalement des mesures prises récemment pour améliorer les marges ainsi que de la hausse des souscriptions et de la composition plus favorable des produits.

La VAN a totalisé 526 millions de dollars au T4 2019, soit 4 % de plus qu'au T4 2018. En Asie, la VAN a reculé de 4 % pour s'établir à 390 millions de dollars, compte tenu d'une baisse des souscriptions au Japon, contrebalancée en partie par la hausse des souscriptions à Hong Kong de même que la croissance des volumes et la composition plus favorable des activités dans les autres régions d'Asie. Au Canada, la VAN a augmenté de 16 % pour se fixer à 59 millions de dollars, du fait de la hausse des souscriptions de produits d'assurance individuelle et d'une composition plus favorable des activités dans le sous-secteur de l'assurance collective. Aux États-Unis, la VAN a progressé de 61 % pour se fixer à 77 millions de dollars par suite principalement de la hausse des souscriptions.

Souscriptions d'équivalents primes annualisées (« EPA ») de 6,0 milliards de dollars en 2019, une hausse de 7 % en comparaison de celles de 2018, et de 1,5 milliard de dollars au T4 2019, soit 1 % de plus qu'au T4 2018
Les souscriptions d'EPA se sont établies à 6,0 milliards de dollars en 2019, une hausse de 7 % par rapport à celles de 2018. En Asie, les souscriptions d'EPA ont augmenté de 4 %, étant donné que la croissance supérieure à 10 % à Hong Kong et dans les autres régions d'Asie a été contrebalancée en partie par la baisse des souscriptions au Japon attribuable à une modification des règles fiscales relatives aux produits d'assurance vie détenus par les entreprises. Au Canada, les souscriptions d'EPA ont progressé de 8 % du fait de la hausse des souscriptions de produits d'assurance Vie Manuvie avec participation et de produits d'assurance collective pour les groupes de petite et de moyenne taille, contrebalancée en partie par la variabilité inhérente au marché des produits d'assurance collective pour les groupes de grande taille. Aux États-Unis, les souscriptions d'EPA ont augmenté de 24 %, du fait des souscriptions d'assurance vie universelle à l'échelle nationale et internationale.

__________________________

1

  Les autres régions d'Asie excluent le Japon et Hong Kong.

 

Les souscriptions d'EPA se sont établies à 1,5 milliard de dollars au T4 2019, une hausse de 1 % par rapport à celles du T4 2018. En Asie, les souscriptions d'EPA ont diminué de 8 %, étant donné que la croissance à Hong Kong et dans les autres régions d'Asie a été plus que contrebalancée par l'incidence des changements à la réglementation fiscale relative aux souscriptions de produits d'assurance vie détenus par des entreprises au Japon. Au Canada, les souscriptions d'EPA ont reculé de 2 %, étant donné que la hausse des souscriptions de produits Vie Manuvie avec participation et des produits d'assurance collective pour groupes de petite taille a été plus que contrebalancée par la variabilité inhérente au marché de l'assurance collective pour groupes de grande taille. Aux États-Unis, les souscriptions d'EPA ont augmenté de 64 % du fait de l'accroissement des souscriptions de produits d'assurance vie universelle à l'échelle nationale et internationale. L'augmentation des souscriptions de produits d'assurance vie universelle à l'échelle nationale a été favorisée par les souscriptions réalisées avant les changements prévus à la réglementation.

Sorties de fonds nettes de 0,9 milliard de dollars du secteur Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde en 2019, en comparaison des entrées de fonds nettes de 1,6 milliard de dollars en 2018, et entrées de fonds nettes de 4,9 milliards de dollars au T4 2019 en comparaison de sorties de fonds nettes de 9,0 milliards de dollars au T4 2018
Les sorties de fonds nettes en 2019 se sont établies à 0,9 milliard de dollars, contre des entrées de fonds nettes de 1,6 milliard de dollars en 2018. En Asie, les entrées de fonds nettes se sont établies à 4,8 milliards de dollars en 2019, en comparaison d'entrées de fonds nettes de 5,7 milliards de dollars en 2018, ce qui s'explique par la baisse des apports bruts5 et la hausse des rachats dans les activités de gestion d'actifs institutionnels, contrebalancée en partie par la baisse des rachats de produits destinés aux particuliers. Au Canada, les sorties de fonds nettes ont atteint 3,6 milliards de dollars en 2019, en comparaison d'entrées de fonds nettes de 2,0 milliards de dollars en 2018, du fait de la décision d'un client institutionnel au troisième trimestre de 2019 d'internaliser la gestion de plusieurs mandats importants, principalement de titres à revenu fixe, et du rachat d'un régime de retraite pour un groupe de grande taille au deuxième trimestre de 2019, contrebalancés en partie par les entrées de fonds nettes solides provenant de particuliers. Les sorties de fonds nettes aux États-Unis ont totalisé 2,0 milliards de dollars en 2019, contre des sorties de fonds nettes de 6,1 milliards de dollars en 2018, en raison surtout de la diminution des rachats de produits destinés aux particuliers dans un contexte d'amélioration des rendements des marchés des actions et par suite du rachat de trois régimes de retraite pour des groupes de grande taille au deuxième trimestre de 2018.

Les entrées de fonds nettes se sont établies à 4,9 milliards de dollars au T4 2019, en regard de sorties de fonds nettes de 9,0 milliards de dollars au T4 2018. Les entrées de fonds nettes en Asie de 0,2 milliard de dollars au T4 2019 se comparaient à des entrées de fonds nettes de 1,1 milliard de dollars au T4 2018. La diminution s'explique par la hausse des rachats et la baisse des apports bruts dans les activités de gestion d'actifs institutionnels, contrebalancées en partie par l'augmentation des entrées de fonds nettes provenant de particuliers. Au Canada, les entrées de fonds nettes se sont fixées à 1,0 milliard de dollars au T4 2019, en regard de sorties de fonds nettes de 0,7 milliard de dollars au T4 2018. L'augmentation s'explique par la vigueur soutenue des souscriptions à l'échelle de la gamme de produits et par la baisse des rachats de produits destinés aux particuliers, ainsi que par le financement de plusieurs mandats importants de titres à revenu fixe dans le sous-secteur de la gestion d'actifs institutionnels. Les entrées de fonds nettes aux États-Unis se sont établies à 3,7 milliards de dollars au T4 2019, contre des sorties de fonds nettes de 9,4 milliards de dollars au T4 2018, une augmentation pour un quatrième trimestre d'affilée. L'augmentation par rapport aux sorties de fonds nettes du T4 2018 découle de la baisse des rachats de produits destinés aux particuliers dans un contexte d'amélioration des rendements des marchés des actions et de hausse des apports bruts dans tous les secteurs d'activité. 

______________________

1

Les apports bruts sont une mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » ci-après et dans notre rapport de gestion de 2019 pour plus de précisions.

 

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS FINANCIERS TRIMESTRIELS

La Société Financière Manuvie tiendra une conférence téléphonique sur ses résultats financiers du quatrième trimestre et de fin d'exercice 2019 le 13 février 2020 à 8 h (HE). Pour participer à la conférence, composez le 416-340-2218 s'il s'agit d'un appel local ou international, ou le 1-800-377-0758 sans frais en Amérique du Nord. Veuillez téléphoner dix minutes avant le début de la conférence. Vous devrez donner votre nom ainsi que le nom de l'entreprise que vous représentez. Il sera aussi possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique à partir de 11 h (HE), le 13 février 2020 et jusqu'au 15 mai 2020, en appelant au 905-694-9451 ou au 1-800-408-3053 (code 4807438#).

La conférence téléphonique sera aussi diffusée en direct sur le site Web de Manuvie à compter de 8 h (HE) le 13 février 2020 à l'adresse www.manulife.com/fr/investors/results-and-reports. Vous pourrez accéder à l'enregistrement de la conférence à la même adresse après la conférence téléphonique.

Les données statistiques du quatrième trimestre de 2019 sont aussi disponibles sur le site Web de Manuvie à l'adresse www.manulife.com/fr/investors/results-and-reports.

RÉSULTAT

Le tableau ci-dessous présente un rapprochement du résultat tiré des activités de base et du résultat net attribué (de la perte nette imputée) aux actionnaires :


Résultats trimestriels


Résultats de l'exercice

(en millions de dollars)

T4 2019


T3 2019


T4 2018


2019


2018

Résultat tiré des activités de base1, 2















Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde

265

$


281

$


231

$


1 021

$


985

$

Asie

494



520



463



2 005



1 766


Canada

288



318



305



1 201



1 327


États-Unis

489



471



454



1 876



1 789


Services généraux et autres (excluant les profits sur















les placements liés aux activités de base)

(159)



(163)



(216)



(499)



(657)


Profits sur les placements liés aux activités de base2

100



100



100



400



400


Total du résultat tiré des activités de base

1 477

$


1 527

$


1 337

$


6 004

$


5 610

$

Éléments exclus du résultat tiré des activités de base :















Résultats techniques liés aux placements exclus du















résultat tiré des activités de base

182



(289)



(130)



366



200


Incidence directe des marchés des actions, des taux















d'intérêt et des obligations au titre des garanties















de rente variable

(389)



(494)



(675)



(778)



(857)


Modifications apportées aux méthodes et















hypothèses actuarielles

-



(21)



-



(21)



(51)


Transactions de réassurance

(34)



-



142



81



175


Frais de restructuration

-



-



(63)



-



(263)


Éléments fiscaux et autres

(8)



-



(18)



(50)



(14)


Résultat net attribué (perte nette imputée) aux















actionnaires

1 228

$


723

$


593

$


5 602

$


4 800

$

1)  

Les chiffres comparatifs de 2018 du résultat tiré des activités de base de chaque secteur ont été mis à jour pour tenir compte de la méthode d'affectation des fonds propres et des intérêts sur l'excédent de 2019 à nos sous-secteurs d'assurance par le secteur Services généraux et autres.

2)  

Mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » ci-après et dans notre rapport de gestion de 2019 pour plus de précisions.

 

RENDEMENT ET MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Nous utilisons diverses mesures financières non conformes aux PCGR pour évaluer la performance de la Société dans son ensemble et de chacun de ses secteurs. Une mesure financière est considérée comme une mesure non conforme aux PCGR si elle est présentée autrement que conformément aux principes comptables généralement reconnus utilisés pour les états financiers audités de la Société. Les mesures non conformes aux PCGR mentionnées dans le présent communiqué incluent : le résultat tiré des activités de base; le RCP tiré des activités de base; le résultat tiré des activités de base dilué par action ordinaire; les profits sur les placements liés aux activités de base; le ratio d'efficience; les souscriptions d'EPA; la valeur des affaires nouvelles, les apports bruts; les apports nets; les actifs gérés et administrés et le taux de change constant (les mesures présentées selon un taux de change constant comprennent le taux de croissance ou du recul du résultat tiré des activités de base, des souscriptions d'EPA, de la valeur des affaires nouvelles et des apports bruts). Les mesures non conformes aux PCGR n'ont pas de définition normalisée selon les PCGR et, par conséquent, pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs. Par conséquent, ces mesures ne doivent pas être utilisées seules ou en remplacement d'autres données financières préparées selon les PCGR. Pour plus d'information sur les mesures financières non conformes aux PCGR, y compris celles dont il est fait mention ci-dessus, se reporter à la rubrique « Rendement et mesures non conformes aux PCGR » de notre rapport de gestion de 2019.

MISE EN GARDE AU SUJET DES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

De temps à autre, Manuvie fait des énoncés prospectifs verbalement ou par écrit, y compris dans le présent document. En outre, nos représentants peuvent faire des énoncés prospectifs verbalement notamment auprès des analystes, des investisseurs et des médias. Tous ces énoncés sont faits au sens des règles d'exonération des lois provinciales canadiennes sur les valeurs mobilières et de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis.

Les énoncés prospectifs du présent document comprennent, notamment, des énoncés portant sur nos objectifs, nos buts, nos stratégies, nos intentions, nos projets, nos convictions, nos attentes et nos estimations, et se caractérisent habituellement par l'emploi de termes tels « pouvoir », « devoir », « probable », « soupçonner », « perspectives », « s'attendre à », « entendre », « estimer », « prévoir », « croire », « projeter », « objectif », « chercher à », « viser », « continuer », « but », « restituer », « entreprendre » ou « s'efforcer » (ou de leur forme négative) et par l'emploi du conditionnel, ainsi que de mots et expressions semblables, et ils peuvent inclure des énoncés relatifs aux résultats futurs possibles ou présumés. Bien que, selon nous, les attentes ainsi exprimées soient raisonnables, le lecteur ne devrait pas s'appuyer indûment sur les énoncés prospectifs en raison des incertitudes et des risques inhérents qu'ils supposent, ni les interpréter comme une quelconque confirmation des attentes des marchés ou des analystes.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses ou des facteurs importants. Les résultats réels peuvent être très différents des résultats qu'ils expriment explicitement ou implicitement.

Parmi les principaux facteurs susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels et les attentes, notons la conjoncture commerciale et économique (notamment le rendement et la volatilité des marchés des actions ainsi que les corrélations entre ces derniers; les taux d'intérêt; les écarts de taux et de swaps; les taux de change; les pertes sur placements et les défaillances; la liquidité du marché et la solvabilité des garants, des réassureurs et des contreparties); les changements apportés aux lois et à la réglementation; les modifications apportées aux normes comptables applicables dans tous les territoires où nous exerçons nos activités; les modifications aux exigences en matière de fonds propres réglementaires; la capacité à mettre en oeuvre et à modifier des plans stratégiques; la baisse de nos notes de solidité financière ou de crédit; notre capacité à préserver notre réputation; la dépréciation du goodwill ou d'immobilisations incorporelles ou la constitution de provisions à l'égard d'actifs d'impôt différé; l'exactitude des estimations relatives à la morbidité, à la mortalité et aux comportements des titulaires de contrats; l'exactitude des autres estimations utilisées dans l'application des méthodes comptables et actuarielles ainsi que de la valeur intrinsèque; notre capacité à mettre à exécution des stratégies de couverture efficaces et à faire face aux conséquences imprévues découlant de ces stratégies; notre capacité d'obtenir des actifs appropriés au soutien de nos passifs à long terme; le niveau de concurrence et les regroupements; notre capacité de mettre en marché et de distribuer des produits par l'intermédiaire de réseaux de distribution existants et futurs; les passifs imprévus ou les dépréciations d'actifs découlant d'acquisitions et de cessions d'activités; la réalisation de pertes découlant de la vente de placements disponibles à la vente; notre liquidité, y compris la disponibilité du financement nécessaire pour satisfaire aux obligations financières existantes aux dates d'échéance prévues, le cas échéant; les obligations de nantissement de garanties additionnelles; la disponibilité de lettres de crédit afin d'assurer une gestion souple des fonds propres; l'exactitude de l'information reçue de contreparties et la capacité des contreparties à respecter leurs engagements; la disponibilité et le caractère abordable et approprié de la réassurance; les instances judiciaires et réglementaires, y compris les vérifications fiscales, les litiges fiscaux ou d'autres instances semblables; notre capacité à adapter les produits et services pour suivre l'évolution du marché; notre capacité à attirer et à maintenir en poste les principaux membres de la direction, employés et agents; l'utilisation et l'interprétation appropriées de modèles complexes ou les défaillances des modèles utilisés; les risques politiques, juridiques, opérationnels et autres liés aux activités de la Société à l'extérieur de l'Amérique du Nord; les acquisitions et notre capacité à les mener à terme, y compris à obtenir le financement par emprunt ou par actions nécessaire; les perturbations et les changements touchant des éléments essentiels du système de la Société ou des infrastructures publiques; les préoccupations environnementales; notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et l'exposition aux recours pour violation; et notre incapacité à retirer des liquidités de nos filiales.

Des renseignements supplémentaires à l'égard des facteurs de risque importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées ainsi qu'à l'égard des facteurs et hypothèses importants sur lesquels sont fondés les énoncés prospectifs sont présentés aux rubriques « Gestion du risque », « Facteurs de risque » et « Principales méthodes actuarielles et comptables » de notre rapport de gestion de 2019 et à la note intitulée « Gestion du risque » des états financiers consolidés pour l'exercice clos le 31 décembre 2019 ainsi que dans d'autres documents que nous avons déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document sont, sauf indication contraire, formulés à la date des présentes et présentés dans le but d'aider les investisseurs et autres personnes à comprendre notre situation financière et nos résultats d'exploitation, nos activités futures, de même que nos objectifs et nos priorités stratégiques, et pourraient ne pas se prêter à d'autres fins. Nous ne nous engageons pas à réviser nos énoncés prospectifs, sauf si la loi l'exige.

SOURCE Société Financière Manuvie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:11
Le Learning and Performance Institute (LPI) a récompensé Gina Jeneroux, chef de la formation, BMO Groupe financier, en lui décernant le titre de Learning Leader of the Year (Leader de l'apprentissage de l'année). Les lauréats des prix ont été...

à 18:54
Dans le communiqué Vol de données personnelles des enseignants - « Le gouvernement doit s'assurer que ça ne se reproduise jamais » - Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, diffusé le 21 février 2020 par la Fédération des syndicats de...

à 16:46
ACCEO Solutions inc. (« ACCEO »), une filiale en propriété exclusive de N. Harris Computer Corporation (« Harris »), annonce qu'elle a fait l'acquisition de l'entreprise Informatique Côté Coulombe inc. (« ICC Technologies »), conceptrice des...

à 16:30
Soucieux de respecter les principes d'une gestion transparente, le gouvernement du Québec procède aujourd'hui à la publication proactive des dépenses engagées dans le cadre de la mission du premier ministre en Californie qui s'est déroulée du 8 au 11...

à 16:25
  COMMUNIQUÉ                                       Paris: EUR   EURO RESSOURCES S.A. COMMUNIQUE INFORMATION REGLEMENTEE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2019 PARIS, France, le 21 février 2020: EURO...

à 16:25
Reprise des négociations pour : Société : Mexican Gold Mining Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : MEX Reprise (HE) : 09 h 30 2/24/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...



Communiqué envoyé le 12 février 2020 à 17:00 et diffusé par :