Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sans buts lucratifs, Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Finances publiques du Québec : Une occasion unique d'investir pour l'avenir


MONTRÉAL, le 12 févr. 2020 /CNW Telbec/ - Et maintenant, on fait quoi? Voilà la question que pose l'Institut du Québec (IDQ) dans un nouveau rapport sur les finances publiques du Québec, alors que les cibles de réduction de dette sont atteintes ou en voie de l'être. Grâce à la convergence de plusieurs facteurs - croissance économique exceptionnelle, contrôle des dépenses, hausse des transferts fédéraux et faiblesse des taux d'intérêts - la province a maintenu, entre 2013 et 2019, le rythme de désendettement relatif le plus rapide de son histoire moderne.

Faut-il maintenir le cap ? Doit-on profiter de l'embellie actuelle pour baisser les impôts, hausser les dépenses, ou procéder à certains investissements? Dans une étude publiée aujourd'hui, l'IDQ se penche sur cinq scénarios - la poursuite du statu quo et quatre options de changement - afin d'analyser leurs impacts budgétaires à l'horizon 2029-2030.

« Si tout le monde s'entend pour dire que les finances publiques du Québec sont en bien meilleure posture aujourd'hui qu'il y a six ou sept ans, il n'y a cependant pas de consensus sur la direction à prendre pour l'avenir, explique Jérôme Lussier, directeur associé à l'IDQ. Dans ce contexte, nous avons cherché à savoir si le gouvernement possède une marge de manoeuvre suffisante pour modifier les paramètres budgétaires actuels et si oui, quelles seraient les approches à privilégier. »

En projetant cinq différentes options pour la prochaine décennie, l'étude conclut que :

Des choix stratégiques

« Au cours de la dernière décennie, les gouvernements successifs ont géré les finances publiques de manière avisée, en stimulant l'économie en période de ralentissement, et en désendettant le Québec en période de croissance, explique Sonny Scarfone, économiste sénior à l'IDQ. Il y a toutefois fort à parier qu'au cours de la prochaine décennie, la surchauffe actuelle s'estompe et l'économie converge vers le potentiel du Québec, ce qui conduira à un déséquilibre structurel entre les revenus et les dépenses du gouvernement. »

Dans ce contexte, l'analyse révèle que des baisses d'impôts ou des hausses de dépenses, - bien que parfois justifiées et politiquement populaires, - auraient un impact négatif durable sur les finances publiques du Québec. En fait, les options les plus responsables, en particulier au plan de l'équité intergénérationnelle, seraient le maintien du statu quo, ou des investissements stratégiques de long terme.

« Maintenir le statu quo permettrait de poursuivre le désendettement relatif du Québec, alors qu'investir dans l'avenir permettrait de mieux nous préparer à relever les grands défis du 21e siècle : décarbonation et circularisation de l'économie, vieillissement de la population, remise à niveau des infrastructures, automatisation et transition numérique, déclare Jérôme Lussier. La conjoncture actuelle est unique dans l'histoire récente du Québec, et fort probablement temporaire. S'il décide de passer à l'action, le gouvernement devra éviter de gaspiller cette occasion en adoptant des mesures budgétaires à court terme, et s'assurer que son ambition témoigne d'une réelle vision d'avenir. »

Pour en savoir plus
Téléchargez le rapport Finances publiques du Québec : Et maintenant, on fait quoi?

À propos de l'Institut du Québec
L'Institut du Québec est un organisme sans but lucratif qui publie des recherches et des études sur les enjeux socioéconomiques contemporains du Québec. Il vise à fournir aux autorités publiques, au secteur privé et à la société civile les outils nécessaires pour prendre des décisions éclairées, et ainsi contribuer à bâtir une société plus dynamique et prospère. institutduquebec.ca

SOURCE Institut du Quebec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Ahmed Hussen, parlera des effets des mesures prises par le gouvernement du Canada pour réduire la pauvreté et renforcer l'économie. Une séance de photos et un point de...

à 01:25
Lenovo Group (HKSE : 992) (Pink Sheets : LNVGY) a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires record de 14,1 milliards USD pour le troisième trimestre, ce qui représente le dixième trimestre consécutif de croissance en glissement annuel, pour le...

21 fév 2020
Le Learning and Performance Institute (LPI) a récompensé Gina Jeneroux, chef de la formation, BMO Groupe financier, en lui décernant le titre de Learning Leader of the Year (Leader de l'apprentissage de l'année). Les lauréats des prix ont été...

21 fév 2020
Dans le communiqué Vol de données personnelles des enseignants - « Le gouvernement doit s'assurer que ça ne se reproduise jamais » - Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, diffusé le 21 février 2020 par la Fédération des syndicats de...

21 fév 2020
ACCEO Solutions inc. (« ACCEO »), une filiale en propriété exclusive de N. Harris Computer Corporation (« Harris »), annonce qu'elle a fait l'acquisition de l'entreprise Informatique Côté Coulombe inc. (« ICC Technologies »), conceptrice des...

21 fév 2020
Soucieux de respecter les principes d'une gestion transparente, le gouvernement du Québec procède aujourd'hui à la publication proactive des dépenses engagées dans le cadre de la mission du premier ministre en Californie qui s'est déroulée du 8 au 11...



Communiqué envoyé le 12 février 2020 à 01:45 et diffusé par :