Le Lézard
Classé dans : Santé, Sports et loisir

Création de la Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport de l'Université de Sherbrooke


La recherche et une expertise de pointe pour faire la lumière sur la lutte antidopage

MONTRÉAL, le 11 févr. 2020 /CNW Telbec/ - L'Université de Sherbrooke et l'Agence mondiale antidopage créent la toute première chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport. Contribuant ainsi à positionner le Québec comme pôle mondial de lutte contre le dopage, elles visent à améliorer les mentalités et les pratiques grâce à des connaissances rigoureuses, qui manquent encore. Il s'agit de la première chaire de recherche à faire l'objet d'un financement aussi important par le biais de l'Agence mondiale antidopage.

Le professeur David Pavot, titulaire de la Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport de l'Université de Sherbrooke. (Groupe CNW/Université de Sherbrooke)

La Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport se penchera sur la gestion de la lutte antidopage dans le sport international. Elle explorera notamment les processus décisionnels, mais aussi le choix des contrôles, celui des sanctions et les responsabilités des différentes parties concernées.

La chaire est sous la responsabilité du professeur David Pavot, de l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke. Son expertise en droit international a déjà été sollicitée deux fois par l'Agence mondiale antidopage (AMA), principal partenaire de la chaire. L'AMA s'allie ainsi à l'Université de Sherbrooke dans sa volonté de développer la recherche dans ce domaine. Le montant investi dans la création de la chaire atteindra 2,5 M$, chiffre qui pourrait encore augmenter grâce à de nouveaux partenariats à venir.

«?L'AMA est très fière de ce partenariat, qui renforce sa présence dans sa communauté hôte depuis 2002 et qui réitère son engagement envers la recherche et les communautés universitaires du Québec, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l'AMA. L'Université de Sherbrooke est reconnue au Canada et à l'étranger pour sa capacité de créer des programmes et des chaires de recherche appliquée en collaboration avec divers partenaires. Nous avons confiance en son aptitude à apporter à la communauté antidopage une expertise unique et une perspective fondée sur la recherche, en plus de contribuer à faire de Montréal un centre d'excellence en matière de lutte contre le dopage.?»

Une chaire de recherche internationale

La Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport est la seule chaire sur la gestion du sport international, et la seule financée en partie par l'AMA. Pour accroître des connaissances actuellement lacunaires, elle poursuit 5 objectifs :

  1. Rassembler une expertise pluridisciplinaire sur la lutte antidopage dans le sport;
  2. Développer des connaissances théoriques et pratiques sur les règles de la lutte antidopage et sur sa gestion internationale;
  3. Identifier les meilleures pratiques étatiques en matière de lutte antidopage en développant un outil d'analyse systématique;
  4. Former une relève qualifiée pour mieux intervenir dans les organisations participant à la lutte antidopage;
  5. Diffuser les résultats auprès de la communauté scientifique et les milieux de pratique.

Sous forme de liste, ces objectifs semblent presque simples... mais il ne faut pas s'y tromper : l'absence de données s'explique probablement, en partie, par la complexité du sujet et du contexte.

Le professeur David Pavot, titulaire de la Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport, précise que «?l'environnement de l'AMA est composé autant d'organisations internationales que des agences nationales antidopage et des fédérations sportives... La lutte antidopage compte un nombre impressionnant de niveaux. Une association avec l'AMA ouvre à la chaire une porte sur un univers d'une profondeur remarquable.?»

Ce positionnement international de la chaire permettra une recherche étoffée et applicable. Et, si David Pavot est rattaché à l'École de gestion, il mènera des spécialistes venant de plusieurs facultés de l'UdeS, et même d'ailleurs.

De concert, le doyen de l'École de gestion, professeur François Coderre, et le président du conseil d'administration de La Fondation, Vincent Joli-Coeur, se réjouissent de cette annonce «?Nous sommes fiers de pouvoir compter sur l'appui d'un partenaire d'envergure comme l'AMA. Cela va au-delà de la contribution philanthropique. C'est un partenariat stratégique qui nous permettra de faire rayonner notre expertise à l'international en devenant la référence mondiale autant en recherche sur l'antidopage dans le sport que dans la formation de spécialistes dans ce domaine.?»

Former des spécialistes efficaces

De plus, cette chaire de recherche constitue un atout majeur dans la lutte antidopage en ce qu'elle vise à former des ressources outillées face à cette problématique complexe. Ainsi, des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs seront invités à réaliser leur recherche au sein de la chaire, sous la supervision de son titulaire.

Le vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l'Université de Sherbrooke, le professeur Jean-Pierre Perreault, se réjouit de la création de cette chaire, dont le rayonnement sera mondial. «?Les conditions de travail offertes attireront d'excellentes candidatures. Voilà une bonne nouvelle pour le monde du sport : pendant et après leurs études, les personnes choisies seront plus que qualifiées pour participer à l'évolution des mentalités et des pratiques relatives au dopage. C'est ainsi que l'UdeS contribue à la lutte antidopage.?»

Les milieux de pratique bénéficieront donc, eux aussi, des connaissances acquises dans le cadre des travaux de la Chaire de recherche sur l'antidopage dans le sport. Celle-ci compte d'ailleurs se doter rapidement d'outils de communication efficaces afin de toucher le grand public comme les scientifiques du Canada et de l'étranger.

À propos du titulaire David Pavot

Titulaire d'un doctorat en droit international, David Pavot est spécialiste de droit du sport et de la lutte antidopage. Il s'intéresse aussi au commerce international. Professeur au Département de marketing de l'École de gestion à l'Université de Sherbrooke, il signe de nombreuses publications, donne régulièrement des conférences et s'engage, comme expert, auprès des médias. Ses travaux actuels portent sur le statut de l'AMA, le partage d'information dans la lutte antidopage, le tribunal arbitral du sport ou encore les lanceurs d'alerte.

À propos de l'Agence mondiale antidopage

L'AMA est une organisation internationale indépendante créée en 1999 pour promouvoir, coordonner et superviser la lutte contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes. L'AMA est composée et financée à parité par le mouvement sportif et les gouvernements. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement de programmes antidopage et la surveillance du respect du Code mondial antidopage - le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et dans tous les pays.

À propos de l'Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke est au coeur d'un des trois pôles de recherche majeurs du Québec. Reconnue pour son sens de l'innovation, l'UdeS est partenaire de premier plan des gouvernements supérieurs et régionaux pour favoriser le développement social, culturel et économique. Elle se démarque en outre par la forte croissance de ses activités de recherche au cours des dernières années, ses succès en transfert technologique ainsi que ses initiatives en matière d'entrepreneuriat et d'innovation ouverte en collaboration avec les milieux industriels et sociaux.

En savoir plus sur le titulaire de la chaire David Pavot
Université de Sherbrooke
Agence mondiale antidopage

SOURCE Université de Sherbrooke


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:10
Nordic, une société de conseil en santé haut de gamme, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Tasman Global, une société de conseil en informatique médicale, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas et qui possède des bureaux dans toute l'Europe...

à 16:54
Mise à jour définitive Le présent avis est mis à jour pour communiquer que l'éclosion de salmonellose semble terminée et l'enquête à son sujet est maintenant close. Les oignons importés des États-Unis ne font plus l'objet d'une enquête. Pourquoi...

à 16:52
Les représentants des médias sont priés de noter que le député de Rimouski et porte-parole du Parti Québécois pour les aînés et les proches aidants, Harold LeBel, ainsi que le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole en matière de santé, Joël...

à 15:53
Pour célébrer le Mois de la sensibilisation au cancer du sein, Agendia, Inc., une entreprise de premier plan dans l'oncologie de précision pour le cancer du sein, est fière de présenter la campagne I AM HERE, qui recueille des illustrations et des...

à 15:47
Discovery Life Sciencestm (Discovery) annonce le lancement d'un nouvel outil puissant pour les développeurs de tests de diagnostic de biopsie liquide et de médicaments oncologiques : SpecimenSeqtm. SpecimenSeq est un...

à 15:34
Le Global Virus Network (GVN), une coalition des principaux centres de recherche médicale et virologique fondamentale au monde qui travaillent à prévenir les maladies et les décès causés par les maladies virales, a convoqué une conférence de presse...



Communiqué envoyé le 11 février 2020 à 14:30 et diffusé par :