Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Conservation / Recyclage, Plaidoyer (politique), CPG

Refonte du système de collecte sélective québécois - Une opportunité de développement économique, croit la FCCQ


MONTRÉAL, le 11 fév. 2020 /CNW Telbec/ - Alors que le gouvernement a annoncé aujourd'hui des investissements de plus de 30 M$ pour la modernisation des centres de tri, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) y voit une opportunité de faire des centres de tri et des entreprises de recyclage des vecteurs de développement économique partout au Québec.

« La piètre qualité des matières recyclables triées nuit au développement de filières de réutilisation de ces intrants », commente Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ, qui salue cette volonté de modernisation. « On voit que plusieurs centres de tri, équipés à la fine pointe de la technologie, éprouvent moins de difficultés à trier efficacement les matières et à réduire la quantité de contaminants dans les ballots envoyés aux recycleurs. Il faudra aussi revoir le modèle d'affaires de certains centres de tri. »

Le marché local peut assurément bénéficier d'une qualité supérieure des matières recyclables. « Les possibilités de débouchés sont nombreuses et l'innovation peut mener à l'émergence de nouvelles solutions québécoises d'économie circulaire, pour des matériaux de construction, par exemple », poursuit Charles Milliard.

Voir la filière du recyclage pour accroître les exportations
Alors que plusieurs recycleurs à l'étranger demandent dorénavant des matières de meilleure qualité, le Québec aurait également tout avantage à développer de nouveaux marchés à l'international. « Les délégations québécoises à l'étranger pourraient contribuer à faire connaître ces débouchés, par exemple. En augmentant les revenus des centres de tri tirés de la revente des matières, ces installations pourront améliorer leurs processus et assurer une qualité toujours meilleure », souligne Charles Milliard.

Soutenir adéquatement les entreprises dans cette transformation
Les entreprises concernées adhèrent au principe de responsabilité élargie des producteurs (REP) et sont prêtes à collaborer à la mise en place d'un système performant de collecte sélective, tout en étant conscientes du défi colossal qui les attend.

« Il faudra que le soutien public adéquat soit au rendez-vous. Évidemment, nous souhaitons avoir des précisions dès que possible quant aux pénalités prévues concernant le respect des cibles, afin qu'elles n'ajoutent pas indûment de charges aux entreprises », ajoute Charles Milliard.

Accroître l'apport des centres de conditionnement du verre
« Il y aurait lieu d'inclure davantage les centres de conditionnement du verre dans le plan d'action gouvernemental 2019-2024. À la sortie des centres de tri, près des deux-tiers du verre trié servent de recouvrement pour les lieux d'enfouissement, alors que des entreprises valorisant le verre fonctionnent à 15 % de leur capacité et doivent même acheter de la matière première ! », déplore Charles Milliard

La responsabilité élargie... de tous
« Que ce soit le gouvernement, les municipalités ou les acteurs concernés par la gestion des matières résiduelles, il faudra intensifier les efforts d'information quant aux meilleurs comportements à adopter pour une bonne utilisation de la collecte sélective, autant auprès des citoyens que des industries, commerces et institutions, les ICI. Ainsi, les pertes seront davantage limitées et la quantité de matières recyclables réutilisées sera nettement supérieure, au bénéfice de la planète et de l'économie québécoise », conclut Charles Milliard.

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

SOURCE Fédération des Chambres de commerce du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Ahmed Hussen, parlera des effets des mesures prises par le gouvernement du Canada pour réduire la pauvreté et renforcer l'économie. Une séance de photos et un point de...

à 01:25
Lenovo Group (HKSE : 992) (Pink Sheets : LNVGY) a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires record de 14,1 milliards USD pour le troisième trimestre, ce qui représente le dixième trimestre consécutif de croissance en glissement annuel, pour le...

21 fév 2020
Le Learning and Performance Institute (LPI) a récompensé Gina Jeneroux, chef de la formation, BMO Groupe financier, en lui décernant le titre de Learning Leader of the Year (Leader de l'apprentissage de l'année). Les lauréats des prix ont été...

21 fév 2020
Dans le communiqué Vol de données personnelles des enseignants - « Le gouvernement doit s'assurer que ça ne se reproduise jamais » - Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, diffusé le 21 février 2020 par la Fédération des syndicats de...

21 fév 2020
ACCEO Solutions inc. (« ACCEO »), une filiale en propriété exclusive de N. Harris Computer Corporation (« Harris »), annonce qu'elle a fait l'acquisition de l'entreprise Informatique Côté Coulombe inc. (« ICC Technologies »), conceptrice des...

21 fév 2020
Soucieux de respecter les principes d'une gestion transparente, le gouvernement du Québec procède aujourd'hui à la publication proactive des dépenses engagées dans le cadre de la mission du premier ministre en Californie qui s'est déroulée du 8 au 11...



Communiqué envoyé le 11 février 2020 à 11:04 et diffusé par :