Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Prix et Récompenses, Économie, Religion

Le président du Sénégal, Macky Sall, et l'ancien président de la Fédération luthérienne mondiale, l'évêque Munib A. Younan, ont été sélectionnés comme lauréats du Sunhak Peace Prize 2020


L'ancien secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est vu remettre le Founders' Centenary Award

SÉOUL, Corée du Sud, 5 février 2020 /CNW/ - Le Comité du Sunhak Peace Prize 2020 a tenu la cérémonie de remise de prix du Sunhak Peace Prize le 5 février à 10 h au KINTEX d'Ilsan, en Corée du Sud, commémorant par la même occasion le centenaire du fondateur du prix.

Le Sunhak Peace Prize 2020 a été décerné au président de la République du Sénégal, Macky Sall, et à l'évêque Munib A. Younan, ancien président de la Fédération luthérienne mondiale. De même, pour souligner le centenaire du révérend Sun Myung Moon, le fondateur, un prix spécial, soit le Founders' Centenary Award, a été décerné à l'ancien secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.  

Le président Sall a été salué pour avoir réussi à raccourcir le mandat présidentiel, qui est ainsi passé de sept à cinq ans, et pour avoir relancé l'économie grâce à des politiques transparentes, étendant par le fait même une démocratie mûre aux pays voisins du continent africain, où la dictature et la pauvreté, des phénomènes de longue date, sont encore bien présentes.

L'évêque Younan a, de son côté, été salué pour ses 40 années de travail acharné visant à promouvoir l'harmonie entre les adeptes du judaïsme, du christianisme et de l'islam au Moyen-Orient et, plus particulièrement, en vue de la résolution du conflit israélo-palestinien.

L'ancien secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a pour sa part su guider l'organisation vers l'atteinte d'un monde durable en faisant preuve d'un dévouement sans faille face à des défis et des crises mondiales sans précédent, y compris la crise financière planétaire, les changements climatiques, le terrorisme et la situation des réfugiés.

Dans son discours de remerciement, le président Sall a souligné que la paix exige des composantes sociales relevant d'une croissance économique inclusive qui contribue à l'éradication de la pauvreté et à la réduction des inégalités. Il a par ailleurs affirmé qu'il était toujours déterminé à prendre l'initiative de mettre fin aux conflits sur le continent africain et de voir à ce que s'y concrétise le développement social et économique.

L'évêque Younan a quant à lui invité les dirigeants religieux à « élever leurs voix pour une paix fondée sur la justice et à s'exprimer fermement contre les vagues de haine et d'oppression ». Il a également déclaré : « Je continuerai à travailler au nom d'une paix fondée sur la justice jusqu'à mon dernier souffle ».

L'ancien secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a affirmé qu'il y a « toujours plus de 700 millions de personnes qui vont au lit avec le ventre vide » et que recevoir ce prix lui insufflait « un engagement beaucoup plus fort et une motivation supplémentaire à en faire toujours plus, car il y a encore de nombreuses personnes qui aspirent à la paix, à la prospérité ainsi qu'au respect et à la protection des droits de la personne ».

La fondatrice, la Dre Hak Ja Han Moon, ainsi que le président du comité, Hong Il-Sik, ont remis à chacun des lauréats une médaille, une plaque ainsi que 500 000 dollars américains. Plus de 5 000 personnes ont assisté à la cérémonie, notamment des chefs d'État actuels et anciens et des représentants de diverses organisations gouvernementales, universitaires, industrielles, médiatiques et religieuses du monde entier.

Le Sunhak Peace Prize est remis à des personnes et à des organisations qui ont apporté une grande contribution en vue de l'instauration de la paix pour les générations futures ainsi que du développement humain.

PERSONNE-RESSOURCE : Gayeon Roh, +82-2-3278-5158, sunhakprize@naver.com

SOURCE The Sunhak Peace Prize Committee


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:02
Les Chevaliers de Colomb ont annoncé deux programmes pour aider les communautés et les églises à faire face aux effets de la pandémie de Covid-19. Le premier programme vise à doter les diocèses américains et canadiens d'un financement à court terme,...

à 17:35
Le 3 avril dernier, l'Hôpital général juif de Montréal a émis une nouvelle directive stipulant qu'aucun partenaire ni autre accompagnant-e ne serait autorisé en salle d'accouchement laissant ainsi les femmes et les personnes enceintes seules pour...

à 15:54
« Pour le gouvernement, les travailleuses et les travailleurs du secteur public au front contre la COVID-19 n'ont pas toutes et tous la même valeur. C'est inacceptable. Ces femmes et ces hommes qui luttent pour nous méritent mieux », affirme Caroline...

à 15:52
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain prend acte de la décision du gouvernement du Québec de prolonger la suspension des services et activités économiques qui ne peuvent être effectués à distance jusqu'au 4 mai prochain. La Chambre...

à 14:14
Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ) comprend la directive annoncée aujourd'hui par le gouvernement du Québec reportant la reprise des opérations des entreprises jugées non essentielles jusqu'au 4 mai, mais s'inquiète fortement des...

à 14:11
La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a pris acte de la décision du gouvernement de prolonger la fermeture de l'accès physique à toutes les entreprises qui ne sont pas des services essentiels jusqu'au 4 mai. Les entreprises qui ont...



Communiqué envoyé le 5 février 2020 à 01:49 et diffusé par :