Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation minière
Sujet : Enjeux environnementaux

Une nouvelle initiative lancée à Davos vise à décarboner les chaînes logistiques des ressources minérales et industrielles


La Méthode COMET fournira une première étape importante en vue de la décarbonation du secteur, en fournissant des renseignements sur les émissions de CO2 relatives à la production de matériaux clés tels que l'acier, le cuivre et le ciment.

DAVOS, Suisse, 22 janvier 2020 /PRNewswire/ -- Le Rocky Mountain Institute, MIT Sustainable Supply Chains, le Columbia Center on Sustainable Investment, et le Payne Institute for Public Policy de l'École des mines du Colorado ont annoncé aujourd'hui la Coalition pour la transparence concernant les émissions des matériaux (Coalition on Materials Emissions Transparency, COMET). Cet effort vise à établir une méthode normalisée pour la mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les matériaux, soit une étape importante dans le cadre de la décarbonation des minéraux et des chaînes logistiques industrielles. La Méthode COMET fournira des renseignements sur le contenu carbone des produits de consommation, tels que les automobiles, les bâtiments et les téléphones, et aidera les entreprises et les consommateurs à acquérir des matériaux et des produits présentant de plus faibles émissions de CO2.

« Nous savons tous qu'il n'est pas possible de gérer ce que nous ne pouvons pas mesurer », a déclaré Paolo Natali, directeur de l'Initiative matériaux au Rocky Mountain Institute. « Tant que les individus ne connaîtront pas l'impact climatique des produits qu'ils utilisent, il leur sera impossible d'exiger des biens à plus faible intensité carbone, et il sera impossible de décarboner les secteurs industriels qui sont responsables de 40 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre. »

Bien que le nombre d'informations relatives au climat augmente, la comparaison des émissions de gaz à effet de serre au sein des entreprises et des chaînes logistiques demeure un défi. Il n'existe aujourd'hui aucune harmonisation en termes de collecte de données ou de rapports parmi les méthodes, ni aucun cadre couvrant l'intégralité de la chaîne logistique. Cela signifie qu'il n'existe aucune méthode universellement reconnue permettant de connaître l'intensité des émissions des produits ou des matériaux. La Méthode COMET fera évoluer les choses en permettant de comparer les informations de GES parmi les mécanismes de rapport existants, ainsi qu'en contribuant à élaborer une description précise des émissions relatives à la production de matériaux clés, tels que l'acier, le cuivre et le ciment.

« Notre objectif ultime réside dans la transparence concernant les impacts climatiques au sein de la chaîne logistique », a déclaré Suzanne Greene, directrice des programmes pour MIT Sustainable Supply Chains. « Une méthode de calcul des émissions pour les chaînes logistiques de ressources minérales et industrielles constitue une première étape importante, permettant aux consommateurs et investisseurs de comprendre et de favoriser la décarbonation des produits que nous utilisons au quotidien. »

COMET se focalisera dans un premier temps sur l'élaboration de recommandations sectorielles spécifiques aux métaux et minerais. Pour en savoir plus ou pour devenir membre fondateur, veuillez contacter Paolo Natali (pnatali@rmi.org) ou Kathy Wight (kwight@rmi.org), ou rendez-vous sur www.rmi.org/comet 

Pour les questions des médias, veuillez contacter :

Nick Steel, New York
Tél. : +1 347-574-0887
E-mail : nsteel@rmi.org


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:26
BMO Marché des capitaux tiendra sa 29e conférence mondiale sur le secteur des mines et des métaux du 23 au 26 février 2020 à Hollywood, en...

à 12:30
Faits saillants (FIGURE 1): 7,1 g/t Au sur 11,5 m incluant 22,0 g/t Au sur 2,0 m à une distance de 550 m sous les nouvelles Zones 5B4-5M4-5NE démontrant la continuité de la minéralisation jusqu'à au moins 1,3 km de profondeur; L'estimation des...

à 09:32
Dès le 26 février, Espace pour la vie convie le public à une nouvelle aventure sensorielle et ludique dans la Grande serre du Jardin botanique. Les plantes étranges de Mme Z  offrent une incursion dans un univers fantaisiste et un brin déjanté pour...

à 07:30
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) tiendra la deuxième partie de l'audience publique portant sur L'état des lieux et la gestion de l'amiante et des résidus miniers amiantés, à compter du 18 février 2020...

17 fév 2020
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) Spécialisée dans la fabrication, la distribution et l'installation de pieux vissés en acier galvanisé destinés aux marchés résidentiel ainsi que commercial léger, Pieux Vistech est une...

17 fév 2020
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) La députée de Compton-Stanstead et ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, annoncera le soutien du gouvernement du Canada à l'entreprise...



Communiqué envoyé le 22 janvier 2020 à 07:45 et diffusé par :