Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Responsabilité sociale des entreprises, Première Nation

BMO annonce la création d'un conseil consultatif avec des dirigeants autochtones de partout au Canada


L'accélération de la création du conseil affirme la raison d'être de BMO à la suite des excuses de la Colombie-Britannique

MONTRÉAL, le 16 janv. 2020 /CNW/ - BMO Groupe financier a mis sur pied un conseil consultatif pour les communautés autochtones composé de membres des communautés autochtones de partout au Canada. Le conseil soutiendra l'éducation et la sensibilisation, fournira des points de vue sur les politiques et les pratiques, et s'appuiera sur l'engagement à long terme de BMO envers la diversité et l'inclusion.

« Les gens sont déçus et fâchés contre nous, et avec raison. Pour bâtir une culture véritablement inclusive, nous devons être honnêtes avec nous-mêmes lorsque nous ne sommes pas à la hauteur, a déclaré Darryl White, chef de la direction, BMO Groupe financier. Un client autochtone n'a pas été traité avec le respect et la confiance que méritent les clients de BMO. Il est entré dans notre succursale afin d'ouvrir un compte pour sa petite-fille et ils ont été escortés vers la sortie par la police. C'est inacceptable.

« Nos employés de première ligne ont des tâches difficiles, doublées d'exigences légales strictes. Ils doivent parfois prendre des décisions importantes sur la base d'informations incomplètes. La grande majorité du temps, nous prenons les bonnes décisions. Cette fois-ci, nous ne l'avons pas fait. Moi-même et toute notre organisation nous nous excusons sans réserve pour ce qui s'est passé. Nous n'aurions simplement pas dû appeler la police, peu importe les circonstances.

« Je reconnais que de simples excuses seules ne suffisent pas. J'accepte mes responsabilités. Je sais que nous devons faire mieux et nous le ferons. La création du conseil est une étape importante.

« Nous avons accéléré la formation de notre conseil consultatif pour les communautés autochtones afin de faire avancer les choses à la suite de l'incident. Le conseil nous guidera dans l'élaboration de notre réponse pour l'appel à l'action de la Commission de vérité et de réconciliation (CVR) visant à améliorer les politiques et les activités au Canada, ainsi que la mise en oeuvre de nos stratégies et initiatives en cours qui impacte les communautés autochtones. Nous sommes honorés de nous associer aux dirigeants autochtones de partout au pays et de faire appel aux voix de notre propre groupe-ressource d'employés autochtones », a déclaré M. White.

À mesure que le conseil consultatif pour les communautés autochtones de BMO prendra de l'expansion, il sera représentatif des collectivités des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Certains des membres fondateurs incluent :
o  Chef Patrick Michell, Bande indienne Kanaka Bar (Colombie-Britannique)
o  Chef régional Roger Augustine, Assemblée des Premières nations (Nouveau-Brunswick/Île-du-Prince-Édouard)
o  Ministre Anita Campbell, Nation métisse du Manitoba
o  Chef Terry Paul, Premières Nations de Membertou (Nouvelle-Écosse)
o  Chef Darcy Bear, Première Nation de Whitecap Dakota (Saskatchewan)
o  Kevin Chief, conseiller principal, Chief Partnerships Manitoba Inc. (Manitoba)
o  Chef Don Maracle, Mohawks de la baie de Quinte (Ontario)
o  Chef Ouray Crowfoot, Nation Siksika (Alberta)

« Mon expérience avec BMO me confirme que la Banque est une organisation inclusive qui a déployé des efforts exceptionnels pendant de nombreuses années pour travailler efficacement avec les communautés autochtones, a déclaré le chef régional Roger Augustine de l'Assemblée des Premières Nations. Le travail du conseil consultatif conduira à un changement positif autour de la conscience culturelle et de l'esprit de réconciliation, de paix et d'amitié. »

M. White a également annoncé que la Banque introduira une nouvelle exigence d'apprentissage, en partenariat avec les leaders autochtones, pour toutes les équipes de la haute direction du Canada. BMO accélère la formation prévue pour tous les employés au Canada en réponse à l'appel à l'action de la CVR pour offrir une éducation sur l'histoire des peuples autochtones, y compris l'histoire et les séquelles des pensionnats autochtones, les traités et les droits ancestraux. De plus, une nouvelle formation sera offerte pour aider les employés des succursales à mieux servir les clients autochtones.

Depuis près de trois décennies, BMO collabore avec les communautés autochtones pour soutenir leur autodétermination économique. Le Conseil canadien pour le commerce autochtone a accordé à BMO cinq accréditations, soulignant notre approche du marché autochtone et notre compréhension des enjeux économiques liés à une main-d'oeuvre diversifiée et à un milieu de travail accueillant où règne l'équité. Dans le cadre de son engagement lié à la raison d'être visant à bâtir une société inclusive, BMO a déjà annoncé son intention de doubler les activités des Services bancaires aux autochtones d'ici 2025 et de doubler la taille de son équipe de banquiers autochtones. Grâce au programme de formation de BMO à l'échelle de l'entreprise et à son groupe de ressources pour les entreprises autochtones (le Cercle de partage), BMO encourage la compréhension, l'auto-identification et la célébration des peuples et cultures autochtones.   

À propos de BMO Groupe financier 
Depuis plus de 200 ans et toujours là pour ses clients, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés - la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d'un actif de 852 milliards de dollars au 31 octobre 2019 et d'une équipe d'employés polyvalents et très motivés, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Les activités de BMO Groupe financier sont réparties entre trois groupes d'exploitation : Services bancaires Particuliers et entreprises, BMO Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Services bancaires aux autochtones de BMO
BMO gère les dépôts, les prêts et les investissements de plus de 225 communautés autochtones du Canada et a établi un programme de prêts au logement dans les réserves sans l'aide du gouvernement fédéral dans 106 nations. La Banque a rationalisé ses politiques pour accélérer le financement des entreprises autochtones jusqu'à 60 %, a adopté une approche à l'échelle de l'entreprise pour traiter les relations de la même manière que le gouvernement et les municipalités, offrant des conditions de prêt de 25 ans sans exception afin de permettre la réalisation de grands projets d'infrastructure. 

SOURCE BMO Groupe Financier


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

3 avr 2020
La Banque Scotia a annoncé qu'elle réduira le taux d'intérêt des cartes de crédit aux particuliers et aux petites entreprises à 10,99 % pour les clients qui éprouvent des difficultés...

3 avr 2020
En réponse à la pandémie de COVID-19, la TD déploie des mesures sans précédent pour soutenir la population canadienne pendant cette période difficile, offrant notamment des options de report de versements, des allégements de paiements et d'autres...

3 avr 2020
TerraVest Industries Inc., (« TerraVest » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui qu'en réponse aux incertitudes économiques liées à la pandémie de coronavirus (COVID-19), la rémunération des membres de la direction et du conseil d'administration...

3 avr 2020
RBC a annoncé aujourd'hui qu'elle réduirait de 50 % les charges d'intérêts sur carte de crédit pour ses clients qui ont demandé le report du paiement minimum de leur carte de crédit. À l'issue d'un examen financier réalisé par un conseiller RBC, les...

3 avr 2020
Le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA) accueille favorablement l'annonce du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels annoncée aujourd'hui par les ministres Éric Girard et Jean Boulet. Selon les...

3 avr 2020
Le député d'Hochelaga-Maisonneuve et responsable solidaire en matière de travail a réagi à la mise sur pied du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels annoncé par les ministres Jean Boulet et Eric Girard cet après-midi. «...



Communiqué envoyé le 16 janvier 2020 à 11:20 et diffusé par :