Le Lézard
Classé dans : Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujet : CPG

125 ans de préservation - Une année pour célébrer la naissance d'un réseau


QUÉBEC, le 14 janv. 2020 /CNW Telbec/ - La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) soulignera tout au long de l'année le 125e anniversaire de la préservation des territoires exceptionnels à l'origine de son réseau. La population sera conviée à découvrir ou à redécouvrir cette histoire unique à travers diverses activités organisées pour l'occasion.

Logo : Sépaq - 125 ans de préservation (Groupe CNW/Société des établissements de plein air du Québec)

En 1895, afin d'en assurer une utilisation responsable, le gouvernement du Québec a créé le «?parc de la Montagne-Tremblante?», mieux connu aujourd'hui sous le nom de parc national du Mont-Tremblant, ainsi que le «?parc des Laurentides?», qui englobe ce que sont maintenant la réserve faunique des Laurentides, le parc national de la Jacques-Cartier, le parc national des Grands-Jardins et la Forêt Montmorency.

Il posait ainsi les premiers jalons de ce qui deviendra le réseau des parcs nationaux et des réserves fauniques du Québec. De nos jours, 125 ans plus tard, la Sépaq a le mandat de protéger et de rendre accessibles plus de 52?000 km2 de territoire public où s'ancrent 13 réserves fauniques, 23 parcs nationaux, 1 parc marin, Sépaq Anticosti et 8 établissements touristiques.

Une source de fierté et un sentiment d'appartenance

«?Le Québec peut être extrêmement fier des efforts investis pour conserver et mettre en valeur ses territoires. Il s'agit de joyaux naturels qui ont façonné notre histoire commune et que nous continuerons à préserver afin que les générations futures bénéficient à leur tour de cette richesse environnementale et économique inestimable?», a déclaré le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour.

 «?Fortement enracinés dans nos coeurs, les parcs nationaux et les réserves fauniques sont synonymes de passion, d'évasion, de bien-être, de rapprochement et de connexion avec la nature. À travers l'engagement de ses équipes et de ses partenaires, la Sépaq veut que cet anniversaire soit un moment de partage, de rencontre et de découverte qui célèbre la beauté et le caractère de ce territoire que l'on nous envie de par le monde?», a souligné le président-directeur général de la Sépaq, M. Jacques Caron.

Une invitation à découvrir les territoires

La découverte et la connaissance de ces lieux naturels magnifiques seront à l'honneur à travers des activités et rappels historiques divers dans les établissements concernés par cet anniversaire : des journées thématiques, des ateliers de formation, des concours, des tournois, des causeries, des activités gratuites, des panneaux découvertes, des événements spéciaux, etc. Le tout en collaboration avec différents partenaires qui contribuent et qui sont liés au dynamisme et au rayonnement de ces territoires. Il s'agit d'une invitation à s'approprier ces grands espaces et à s'enorgueillir à bon droit de la richesse inouïe de la nature québécoise.

Le «?parc de la Montagne-Tremblante?»

Le parc national du Mont-Tremblant est non seulement le doyen des parcs nationaux du Québec, mais également son plus vaste (1510 km2). Il est aussi le troisième parc créé au Canada, et à la fois le sixième non seulement en Amérique du Nord, mais aussi dans le monde. À cheval entre les régions des Laurentides et de Lanaudière, le «?parc de la Montagne-Tremblante?» devait à l'origine accueillir un sanatorium et faire bénéficier les malades de son air pur. Un projet qui n'a jamais vu le jour. Ses 6 grandes rivières ainsi que ses 400 lacs et ruisseaux en font un paradis pour les canoteurs. La présence de loups témoigne du caractère sauvage et de l'abondance de la faune qui peuple ce territoire unique aux collines arrondies distinctives.

Le «?parc des Laurentides?»

Plantée sur l'imposant massif montagneux du même nom, la réserve faunique des Laurentides se déploie sur 7861 km2. Elle est le foyer du plus grand bassin d'ombles de fontaine indigènes au monde. Elle offre aux amateurs un vaste terrain de jeu composé de 550 lacs où se pêchent annuellement 400?000 poissons. La réserve faunique héberge une faune abondante ainsi qu'un centre de ski de fond (Camp Mercier) renommé pour la qualité et l'abondance de sa neige. Le «?parc des Laurentides?», son appellation d'origine, qui englobait les parcs nationaux de la Jacques-Cartier et des Grands-Jardins, a toujours fait le bonheur des pêcheurs, des chasseurs et des adeptes de villégiature ainsi que du sport en plein air.  

Un parc national ou une réserve faunique?

La question est souvent posée. Qu'est-ce qui différencie un parc national d'une réserve faunique? La réponse : le statut de protection du territoire. Les parcs nationaux assurent la conservation permanente de territoires représentatifs des régions naturelles du Québec ou de sites naturels à caractère exceptionnel. La réserve faunique est vouée à la conservation, la mise en valeur, l'utilisation de la faune et la pratique d'activités récréatives; le gouvernement du Québec peut y autoriser une exploitation contrôlée des ressources naturelles.

Les parcs nationaux, les réserves fauniques et les établissements touristiques de la Sépaq demeureront pour les générations à venir des partenaires ancrés dans leur milieu, des acteurs positifs incontournables en matière environnementale, économique et de santé publique ainsi que des destinations prisées pour vivre des expériences authentiques en plein air.

SOURCE Société des établissements de plein air du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:01
Mercredi 03/06/2020 PICK-2: 7 0 PICK-3: 8 6 2 PICK-4: 3 0 5 8 ENCORE: 6329242 DAILY KENO 3,  4,  6, 10, 13, 16, 17, 22, 27, 29, 32, 43, 46, 55, 56, 58, 60, 63, 64, 69. SOURCE OLG Winners

à 11:45
À la suite de l'annonce par le gouvernement fédéral de son plan de relance de l'industrie touristique, et alors que celui du gouvernement du Québec se fait toujours attendre, la Fédération du commerce (FC-CSN) exige que des mesures soient mises en...

à 11:37
À compter du 6 juillet, Madame Isabelle Bonneau occupera le poste de directrice générale de la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD). Cette nomination, approuvée aujourd'hui par le comité exécutif de la Ville de Montréal, entérine ainsi la...

à 06:00
La ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, se réjouit de l'adoption du projet de loi no 15 par l'Assemblée nationale. Après plus de 45 ans sans modernisation de sa mission, la Régie des installations olympiques devient, grâce à cet important...

à 06:00
Alors que le gouvernement du Québec a annoncé la réouverture graduelle de plusieurs attraits touristiques en nature, comme les parcs régionaux et les campings, et la reprise de plusieurs activités en plein air, comme les sports individuels et les...

à 05:30
Événements Attractions Québec, au nom du secteur des attractions touristiques, demande un soutien financier et un calendrier de réouverture précis pour les entreprises touristiques de loisirs tels que les zoos, aquariums, jardins,...



Communiqué envoyé le 14 janvier 2020 à 08:32 et diffusé par :