Le Lézard
Sujets : Contract/Agreement, Product/Service

Molson Coors cessera la production dans sa brasserie d'Irwindale, en Californie; la Société a signé un accord avec Pabst en leur donnant une option de rachat sur le site d'Irwindale


Molson Coors Beverage Company (NYSE : TAP; TSX : TPX) a annoncé aujourd'hui son intention de cesser la production au sein de sa brasserie d'Irwindale, en Californie, d'ici septembre 2020.

Par ailleurs, Molson Coors a conclu une entente avec Pabst Brewing Co. qui lui donne une option de rachat sur le site d'Irwindale.

« Cette décision nous permettra d'optimiser l'empreinte de notre brasserie tout en rationalisant nos opérations pour une plus grande efficacité sur l'ensemble du réseau », a déclaré Brian Erhardt, chef de la chaîne d'approvisionnement intégrée. « Bien que ce fut une décision très difficile, notre système bénéficie de capacités supplémentaires et la production d'Irwindale pourra être absorbée par d'autres brasseries de notre réseau. »

L'annonce d'aujourd'hui fait suite à un plan récemment annoncé par Molson Coors pour revitaliser et restructurer l'entreprise, et l'aider à se remettre sur les rails. Bien que l'arrêt de la production dans le site d'Irwindale ne fasse pas partie du plan de revitalisation plus vaste annoncé en octobre 2019, cela n'aura pas d'incidence sur les économies annoncées précédemment.

La brasserie d'Irwindale, qui a ouvert ses portes en 1980, emploie environ 470 personnes et a produit en 2019 4,8 millions de barils, expédiés à 261 distributeurs indépendants. Les marques produites dans cet établissement comprennent, sans s'y limiter : Miller Lite, Coors Light, Miller High Life, MGD, Steel Reserve, Miller 64 et plusieurs marques pour Pabst. Au cours des neuf prochains mois, les produits actuellement fabriqués à Irwindale seront transférés vers d'autres brasseries, principalement celles de Golden, au Colorado, et de Fort Worth, au Texas.

ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prévisionnels » au sens des lois fédérales des États-Unis sur les valeurs mobilières. Généralement, l'utilisation de mots comme « croire », « prévoir », « avoir l'intention de », « s'attendre à », « projeter », « perspective », l'utilisation du futur, et autres expressions similaires sont la marque d'énoncés prévisionnels, qui ne sont généralement pas de nature historique. Les énoncés faisant référence à nos projections de rendement financier futur, à notre croissance anticipée et aux tendances prévues dans nos activités ainsi qu'à tous autres types d'événements ou de circonstances futurs constituent des énoncés prévisionnels. Bien que la Société soit d'avis que les hypothèses sur lesquelles ésnt basés ses énoncés prévisionnels sont raisonnables, elle ne peut pas garantir que ces hypothèses s'avéreront exactes. Des facteurs importants qui pourraient faire que les résultats réels diffèreront de manière significative de l'expérience historique de la Société et des projections et attentes actuelles sont détaillés dans les dépôts de la Société auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis. Ces facteurs incluent, entre autres, l'impact de la compétition accrue résultant d'une consolidation plus étendue des brasseurs, et de pressions compétitives sur les prix et les produits; la santé de l'industrie de la bière et de nos marques sur nos marchés; notre capacité à nous défaire de la brasserie d'Irwindale; les conditions économiques au sein de nos marchés; les frais de dépréciation; notre capacité à maintenir des ententes avec les fabricants/distributeurs; les changements au niveau de notre système d'approvisionnement; la disponibilité des matériaux d'emballage et l'augmentation de leur coût; le succès de nos partenariats commerciaux ; les risques liés à nos opérations sur les marchés en développement ou émergents; les changements au niveau des exigences légales et réglementaires, notamment la réglementation des systèmes de distribution; les fluctuations des taux de change de monnaies étrangères; l'augmentation du coût des matières premières utilisées dans l'entreprise; l'impact du changement climatique et la disponibilité et la qualité de l'eau; la perte ou la fermeture d'une brasserie majeure ou d'une autre installation clé; notre capacité à mettre en oeuvre nos initiatives stratégiques, entre autres l'exécution et la réalisation des diminutions de coût; notre capacité à intégrer avec succès les entreprises nouvellement acquises; les coûts des régimes de retraite et autres coûts liés aux avantages complémentaires de retraite; la non conformité aux clauses restrictives d'un contrat de prêt ou la détérioration de notre cote de crédit; notre capacité à maintenir de bonnes relations de travail; notre capacité à maintenir l'image de la marque, la réputation et la qualité du produit; et les autres risques discutés dans nos dépôts auprès de la SEC, notamment notre plus récent Rapport annuel sur formulaire 10-K et nos rapports trimestriels sur formulaire 10-Q. Tous les énoncés prévisionnels contenus dans le présent communiqué de presse sont donnés expressément sous réserve des présents avertissements et par renvoi aux hypothèses sous-jacentes. Le lecteur est prié de ne pas accorder une confiance indue aux énoncés prévisionnels, qui ne sont valables qu'à la date où ils ont été faits. Nous ne nous engageons pas à mettre à jour tout énoncé prévisionnel, que ce soit à la suite de tout nouveau renseignement, de tout événement futur ou pour toute autre raison.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 7 janvier 2020 à 09:25 et diffusé par :