Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Vacance et tourisme
Sujets : Prix et Récompenses, Affaires étrangères

Les passeports les plus importants de la décennie - La montée d'une quête de la liberté


MONTRÉAL, le 30 déc. 2019  /CNW Telbec/ - Au cours de la dernière décennie, nous avons pu constater l'ascension de nombreuses nouvelles tendances et la chute malheureuse des triomphes passés. Mais en ce qui concerne la mobilité à l'échelle mondiale, les années 2010 ont réellement laissé des traces durables.

Les passeports dont la croissance a été la plus rapide en 2019, d'après Passport Index. (CNW Group/Passport Index)

D'après le rapport 2019 publié par Passport Index, la principale plateforme mondiale de renseignements sur la mobilité, les passeports les plus importants de la décennie ne sont plus ceux que l'on trouvait jusqu'à présent, en Europe ou en Amérique du Nord, mais les moins attendus, qui ont tranquillement migré vers le haut du tableau.

Le rapport 2019 de Passport Index a identifié une tendance commune aux nations insulaires, qui remontent petit à petit dans le classement en tant que passeports dont la croissance est la plus rapide ; les nations africaines quittent rapidement le bas du classement et de nombreux pays de l'Union européenne restent tranquillement en haut du classement.

Le monde s'ouvre 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, à une époque où des murs se créent et des frontières se ferment, le monde est devenu considérablement plus accessible au cours de la dernière décennie.

D'après le Score mondial d'ouverture du rapport 2019 de Passport Index, le monde est en fait actuellement ouvert à 54 %.

« Avec une augmentation moyenne de 4 % par rapport à l'année précédente, il serait incroyable de supposer que d'ici 2035, le monde entier sera ouvert aux voyages », a déclaré Armand Arton, président d'Arton Capital.

Confortablement installés au sommet

Il n'est pas surprenant de constater qu'au cours de la dernière décennie, plusieurs pays européens se sont partagé les cinq premières places parmi les pays dont les passeports sont les plus puissants. Mais même si certains ont dominé le haut du classement il y a dix ans, ceux qui triomphent aujourd'hui sont très différents. Il faut noter l'absence des États-Unis, qui n'ont pratiquement pas progressé ou suscité d'attention, malgré la promesse du Président Trump de « Rendre sa grandeur à l'Amérique ».

L'ascension des outsiders

De nombreux pays ont réalisé l'importance du pouvoir de leur passeport.

Le rapport 2019 de Passport Index révèle qu'au cours de la décennie, ce sont les pays les plus discrets, tels que les nations insulaires et les anciennes républiques soviétiques, qui ont montré comment faire tomber les frontières comme s'il s'agissait de simples barrières et d'en faire des portes d'accès à la croissance.

Du Vanuatu à la Moldavie, de l'Ukraine à Taïwan, cette incroyable liste révèle l'ascension exemplaire des outsiders, qui ont su faire croître le pouvoir de leur passeport d'origine de plus de 100 % depuis 2010. Attirant l'attention à la première place, la licorne de la décennie a connu une augmentation exceptionnelle de 161 % de la puissance de son passeport entre 2010 et 2019.

La licorne 

En tête du classement mondial des passeports les plus importants de la décennie se trouvent les Émirats arabes unis, qui ont obtenu un total de 111 exemptions de visa en plus, pour la plupart au cours des 3 dernières années ! La montée en flèche des ÉAU, qui ont réussi et ont maintenu leur avance depuis plus d'un an, est l'un des exemples les plus fascinants d'un objectif national accompli avec succès.

En route vers le sommet

Pour n'importe quelle nation, l'idéal est de gagner en notoriété grâce à son passeport, mais ces deux pays ont montré leur volonté de viser encore plus haut que tout autre : le rapport 2019 de Passport Index a révélé que l'Angola et la Chine étaient deux des pays les moins bien placés il y a dix ans mais qui ont fait un bond en avant considérable à ce jour.

Échappés du bas du classement

L'une des découvertes les plus fascinantes de la décennie a été la progression des pays africains qui se trouvaient dans les positions les plus basses, qui ont montré une amélioration de leur classement, mais ont également réussi à s'échapper de la liste des 10 pays les plus bas au cours de ces dix années ; c'est le cas pour l'Angola, le Burundi, l'archipel des Comores, Djibouti et la Guinée équatoriale.

Tombés en bas du classement 

En Syrie, la guerre explique la rétrogradation à la 3e place des passeports les plus faibles au monde. En 2010, la Syrie ne se trouvait pas parmi les dix pays en bas de liste. Cette information est importante pour comprendre la corrélation entre l'état économique et politique d'un pays et la puissance de son passeport ; on peut toujours le constater au Yémen, en Palestine et en Libye, qui se trouvent parmi les dix pays en bas de classement.

Tout en bas 

Tout en bas, les différences sont impressionnantes. Les pays les moins bien classés sont principalement des pays en guerre ou des pays en développement. Mais en observant de près les différences au début et à la fin de cette décennie, on peut constater l'état politique de notre monde.

Se déplaçant petit à petit d'année en année, les pays en bas du classement du rapport 2019 du Passport Index sont restés en bas de la liste et offrent à leurs citoyens un accès à moins de 20 % de notre monde.

Les lauréats 2019 

L'année passée a connu de grandes évolutions et une croissance surprenante parmi les nations qui ont adopté une vision mondiale. Les ÉAU ont maintenu leur leadership mondial et ont ajouté douze nouveaux pays à leur score de mobilité, en constante augmentation.

Dans le même temps, d'autres pays comme le Qatar, le Rwanda, l'Ukraine, Macao et l'Indonésie les ont suivis de près et ont montré une croissance et des progrès immenses dans le pouvoir de leurs passeports l'an dernier.

Un autre pays, dans la liste des passeports dont la croissance a été la plus rapide en 2019 est l'Arabie saoudite, ce qui suggère que l'importance de leur passeport a peut-être inspiré certains successeurs.

Cette année a également montré une augmentation du pouvoir des passeports dans les pays offrant des programmes de « citoyenneté par l'investissement ». L'un des plus grands avantages de ces programmes est qu'ils apportent la liberté d'une mobilité mondiale et montrent, sans aucun doute, que le fait d'avoir un passeport solide à portée de main est réellement une tendance mondiale.

Cette décennie nous aura appris que l'accès et la liberté sont des catalyseurs essentiels pour l'évolution et le progrès. Il n'existe qu'un moyen d'obtenir des avantages et des possibilités inégalés pour un avenir meilleur, tant pour une nation que pour ses citoyens : renforcer l'importance et la puissance d'une mobilité mondiale accrue.

À propos de Passport Index 

Sous la responsabilité d'Arton Capital, Passport Index est devenu la plateforme mondiale d'intelligence de mobilité la plus populaire ; elle propose des exigences de voyage interactives et la possibilité de comparer, classer et améliorer les passeports en fonction de leurs scores de mobilité.

Contacts avec les médias :

M. Hrant Boghossian, info@passportindex.org, Tél. +1 514 935 6665

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:33
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ne s'étonne pas des résultats de l'étude intitulée Portrait 360º, rendue publique aujourd'hui par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.  Parmi les...

à 17:30
La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue le protocole d'entente pour le développement économique entre les Cris et le Québec. Annoncé conjointement par le gouvernement et le grand chef du Conseil des Cris, Abel Bosum, cet accord...

à 16:53
Canopy Growth...

à 16:26
GM cessera les activités liées à l'ingénierie, à la conception et à la vente de la marque Holden d'ici 2021 et entend miser sur les occasions de croissance attribuables au segment des véhicules spéciaux GM et Great Wall Motors signent une liste de...

à 16:03
Le CPQ  (Conseil du patronat du Québec) a pris acte de l'entente qui intervient entre Alstom, Bombardier Transport et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) quant à la propriété, aux investissements et aux intentions futures pouvant avoir...

à 16:01
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Ottawa (Ontario) 11 h 30 La vice-première ministre prendra la parole au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes au sujet du projet de loi C-4, Loi portant...



Communiqué envoyé le 30 décembre 2019 à 10:48 et diffusé par :